1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.
Rejeter la notice
Bonjour,
Inscrivez-vous en moins de deux minutes et participez au plus grand forum marocain.

Le 15 décembre 1877 mourrait un symbole de la lutte anti-coloniale en martinique : lumina sophie dit

Discussion dans 'Culture' créé par Drianke, 16 Décembre 2016.

Lumina Sophie dite Surprise naît le 5 novembre 1848, peu après l’abolition de l’esclavage, au Vauclin à l’habitation La Broue. En février 1870,...

  1. Drianke

    Drianke Contributeur

    Inscrit:
    29 Août 2008
    Messages:
    66 705
    Likes:
    77 104
    Lumina Sophie dite Surprise naît le 5 novembre 1848, peu après l’abolition de l’esclavage, au Vauclin à l’habitation La Broue.

    En février 1870, Léopold Lubin , un Noir du Marin, membre d’une famille d’entrepreneurs de travaux publics, a une violente altercation avec Augier de Maintenon, jeune Européen, aide-commissaire de marine et chef de service au bourg du Marin. L’affaire passe devant les tribunaux. Lubin est condamné lourdement, de façon très injuste et raciste ! Un mouvement de solidarité active se développe, auquel s’associe Lumina: pétitions, souscription pour payer les recours, etc. A cette affaire se conjugue l’affaire Codé. Codé est un Béké (colon blanc), propriétaire de l’habitation « La Mauny », arrogant avec ses employés. Il a érigé le 21 janvier un drapeau blanc, symbole de l’Ancien régime : le 21 janvier est la date-anniversaire de l’exécution de Louis XVI. C’est l’expression ostensible du regret des temps esclavagistes, et une provocation raciste. En plus, Codé a été membre du jury d’assises dans l’affaire Lubin, et il se vante publiquement de l’avoir fait condamner. Les habitants des campagnes sont en colère contre ses provocations et contre l’injustice faite à Lubin. Lumina est solidaire du mécontentement populaire.

    En septembre 70, sur la place du marché de Rivière-Pilote, on la retrouve avec d’autres manifestants-es, hurlant pour la libération de Lubin. Le 22 septembre la population du Sud de la Martinique et notamment celle de Rivière-Pilote se soulève. Lumina participe activement à l’insurrection, qui sera très vite réprimée dans le sang. Surprise est enceinte de deux mois. Cela ne l’empêche pas de participer à la marche vers La Mauny avec l’ «armée» de Telga. Pendant les émeutes, Surprise se serait écriée : "Je veux tout brûler , et si le bon Dieu descendait du ciel , je le brûlerai aussi , parce qu'il doit être un vieux béké !" ( Si Bondyé té ni an kaz, an té ké brilé’y pas sé dwèt an vyé bétjé ! ).
     


  2. Drianke

    Drianke Contributeur

    Inscrit:
    29 Août 2008
    Messages:
    66 705
    Likes:
    77 104
    Mais l’insurrection est rapidement vaincue. Lumina est arrêtée le 26 septembre 1870 à Régale sur l’Habitation de Lacaille et sera incarcérée au Fort-Desaix.

    Plusieurs chefs d’accusation sont retenus contre elle. Son premier procès se tiendra du 17 mars au 17 avril 1871. Elle est présentée comme une femme qui cherche à dominer les hommes. Le gouverneur de l’époque l’identifie comme la «flamme de la révolte».

    Elle est relaxée le 17 avril de ce chef d’accusation, mais d’autres charges pèsent sur elle. Le 28 avril 1871, à la prison centrale de Fort-de-France, elle accouche d’un garçon que l’administration pénitentiaire nomme Théodore Lumina, sans aucun respect pour l’Etat-Civil de la mère. L’enfant est tout de suite séparé d’elle. Son 2ème procès se déroule du 22 mai au 8 juin 1871. Elle sera «punie» pour révolte contre l’aristocratie des planteurs, pour blasphème, pour avoir menacé les hommes et pour vouloir les dominer, pour avoir mis le feu à 3 habitations. Le 8 juin, elle est condamnée aux travaux forcés à perpétuité, pour incendie et participation active à l’insurrection. Ce sera la déportation vers le bagne de Saint-Laurent-du-Maroni, où elle arrive le 22 décembre 1871. Elle mourra des horribles conditions du bagne le 15 décembre 1877 à l'âge de 31 ans.

    Icône de l'insurection du sud de 1870, elle reste encore aujourd'hui un symbole anti-colonial !


     
    Takamine et blondin aiment ça.


Chargement...
Discussions similaires Forum Date
Obèse: il devient le symbole de la lutte contre le surpoids Général 15 Avril 2016
Lutte anti terrorisme : le tribunal de salé condamne un algérien à 5 ans de prison . Actualités marocaines 11 Septembre 2015
Aya, symbole de la lutte contre les "crimes d'honneur" Général 9 Juillet 2011
Lutte anti terroriste: les methodes de la CIA en proces Actualités marocaines 8 Juin 2007
Couacs de la lutte anti-terroriste Actualités marocaines 5 Avril 2007