Algerie:si certain avaient oublier le 5 mai 1945 en tout cas pas les Kabyles

Le 67ème anniversaire des événements du 8 mai 1945 a été célébré, hier à Tizi-Ouzou, comme dans plusieurs régions du pays. A cet effet, et comme à...

  1. Le 67ème anniversaire des événements du 8 mai 1945 a été célébré, hier à Tizi-Ouzou, comme dans plusieurs régions du pays. A cet effet, et comme à l’accoutumée, plusieurs activités ont été organisées pour commémorer cette date historique gravée dans les mémoires des algériens.

    Le musée du Moudjahid de M’Douha, au chef-lieu de la wilaya, a été hier la destination du premier responsable de la wilaya, M. Abdelkader Bouazgui, accompagné par une délégation composée de son staff et d’autres officiels, pour un recueillement à la mémoire des martyrs qui ont sacrifié leurs vies pour libérer le peuple du joug colonial. Une gerbe de fleurs a été déposée sur la stèle dédiée à leur mémoire. La Maison de la culture Mouloud Mammeri a abrité, quant elle, plusieurs autres activités rentrant dans le cadre de cette commémoration des événements historiques du 8 mai 45 qui ont coûté la vie à des milliers d’algériens. Une exposition de livres, de photographies et de coupures de presse, inhérents à l’événement, a orné le hall de l’établissement culturel de la ville des genêts. Le public a eu droit, également, à différents chants patriotiques, ainsi qu’à une exposition numérique se rapportant aux événements de mai 1945 et à la Révolution armée. Quant au petit théâtre, il a abrité trois conférences autour de l’événement. Les communications ont été animées, respectivement, par le secrétaire national de l’ONM, M. Arad Mohamed, ainsi que par M. Chafaa Saïd, enseignant à l’université de Tizi-Ouzou et M. Djouher Farid, directeur du musée El Moudjahid de Tizi-Ouzou. Les projections, dans l’après-midi de cette même journée, du film intitulé « Les hors la loi » et d’un documentaire historique sur le 8 mai 45 de Yasmina Adi présenté par Mustapha Fettache, ont également contribué à animer cette journée commémorative. Toujours dans le cadre de la célébration de ce 67ème anniversaire, une visite guidée au site historique de Kherrata, dans la wilaya de Béjaia, aura lieu lundi prochain. A noter que les festivités ont été organisées par la Direction de la culture, en collaboration avec le musé El Moudjahid de Tizi-Ouzou, la Coordination nationale des enfants de Chouhadas ainsi que l’association « Union, filles et veuves du Chahid ».
     
    Likes reçus brolyy aime ça.


  2. Nul à Béjaïa n’a oublié le génocide

    A Aokas, comme partout ailleurs à travers les communes de la wilaya, la matinée d’aujourd’hui a été réservée aux festivités commémorant le 67e anniversaire du génocide commis par l’occupant français un certain 8 mai 1945. Prés de 45 000 algériens ont été massacrés par les militaires français pour avoir osé manifester leur joie après la victoire « du monde libre sur l’Allemagne nazie d’Hitler », synonyme pour eux d’indépendance de l’Algérie, comme promis par les dirigeants français de l’époque. Si dans presque toutes les communes de la wilaya, les festivités se sont limitées aux dépôts de gerbes de fleurs au cimetière des martyrs, ou encore sur la stèle érigée en la mémoire des victimes du 8 mai 45, à Kherrata, ville martyre par excellence, comme chaque année, ce sont plusieurs manifestations qui y ont été organisées une semaine durant, en sus bien sur, de la visite des autorités locales au lieudit Bouhenouz dans les gorges de Kherrata où est érigée une stèle dédiée aux victimes du massacre du 8 mai 45 et, plus particulièrement, à Mohand Arab Hanouz, infirmier, très estimé à l’époque, assassiné en cet endroit comme beaucoup de ses compatriotes jetés dans le ravin. Bien entendu, outre ce rituel, Kherrata aura vécu cette dernière semaine au rythme de plusieurs activités, notamment culturelles, artistiques et sportives.

    Commémoration et recueillement à Kherrata

    Le 67ème anniversaire du 8 mai 45 à Kherrata n’a pas été célébré comme dans les années précédentes. Les quelques présents qui ont pu se déplacer au pont “Hanouz”, lieu du rassemblement pour tous les invités, se sont posés des tas de questions et ne comprenaient pas le pourquoi de ce silence, même si quelques activités se sont déroulées, ici et là, organisées par des associations et autres structures de jeunesse. Cependant, et tôt le matin de cette journée historique, les élus locaux, les membres de la société civile, les autorités militaires, quelques députés et des Moudjahiddines étaient présents à la grande placette, sise au Gorges de Chaabet Lakhera, où l’on a assisté à la levée des couleurs, suivie du dépôt d’une gerbe de fleurs et de la lecture de la Fatiha, en hommage aux valeureux martyrs tombés au champ d’honneur. Ce sont les responsables du CEM 8 mai 45 de Kherrata qui ont sauvé la face en organisant, en la circonstance, plusieurs activités sportives et culturelles dignes de l’événement. Le surveillant général de l’établissement, M. Messali Mohamed, nous a déclaré que « toutes les dispositions ont été prises pour la réussite de cet événement historique, à commencer par les tournoi interclasses de football et de volley-Ball, les concours de dessins, de poésie et d’exposés ayant trait à l’événement ». A signaler qu’un cross, au profit des élèves de cet établissement, fut organisé avec comme points de départ le stade communal, et d’arrivée le siège de la commune, ainsi qu’une visite des élèves au musée du Moudjahid.
    Quant au groupe scout 8 mai 45, il a organisé des activités de loisirs et des expositions de photographies et autres coupures de presse au niveau de son siège.
     
    Likes reçus brolyy aime ça.


  3. [quote=Saturday;1027452 Ouais ,qu'on on pert 45 000 personne Ami/frére /soeur/mére/pére/.....en un jour ,mort pour la simple raison d'avoire demandé ces droits
     
    Likes reçus brolyy aime ça.


  4. il faut dire que la France coloniale a commis un genocide a l encontre des pauvres algeriens de kabylie
    c est un evenement triste je compati
     
    Likes reçus kabylegerien aime ça.


  5.  
    Likes reçus numidie aime ça.


Chargement...
Discussions similaires Forum Date
300 kabyles non-jeûneurs dejeunent en public en kabylie Actualités internationales 3 Août 2013
Etats-unis : oublié 5 jours dans sa cellule, il est indemnisé 4,1 millions de dollars Actualités internationales 1 Août 2013
Le tout nouveau billet de 5 euros Actualités internationales 9 Mai 2013
Algerie:avons nous oubliers le 05/Mai/1945 Actualités internationales 9 Mai 2012
Algérie : la neige paralyse la Kabylie Actualités internationales 15 Fév. 2012
Plus de 5 000 militaires à l’assaut des maquis terroristes de Kabylie Actualités internationales 14 Sept. 2011
Ne pas oublier Djibouti Actualités internationales 20 Fév. 2011
Un mort dans un attentat en Kabylie Actualités internationales 26 Juil. 2010
Pourquoi les kabyles renis leurs algerianité? Actualités internationales 14 Avril 2010
Hortefeux et le Kabyle! Actualités internationales 14 Sept. 2009
Le 8 Mai 1945. Ce jour-là ! Actualités internationales 8 Mai 2009
Bouteflika et Kabylie Actualités internationales 6 Avril 2009
Ne pas oublier Gaza... Actualités internationales 19 Fév. 2009
Le president kabyle parle Actualités internationales 26 Jan. 2009

Partager cette page