1. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences
    Rejeter la notice

La caricature dans la presse marocaine

Discussion dans 'Culture' créé par le-Marocain, 8 Février 2004.

Bonjour la caricature politique n'est pas bien vu dans le monde arabe ! Pourquoi ? Un journal marocain vient d'être attaqué en justice parce...

  1. le-Marocain

    le-Marocain

    Inscrit:
    27 Octobre 2003
    Messages:
    1 960
    Likes:
    0
    Bonjour

    la caricature politique n'est pas bien vu dans le monde arabe ! Pourquoi ?

    Un journal marocain vient d'être attaqué en justice parce qu'il a montré Kadafi, avec la pantalon baissé pour illustrer ses concessions qu'il est entrain de faire aux Occidentaux

    Tout le monde a en mémoire le triste episode jurique et le calvaire dont etait soumis Ali Lamrabet directeur du journal Demain ! On lui reprochait entre autre d'avoir publié des caricatures qui n'etaient pas du goüt du gouvernement marocain ! bon bref !!
    Pourquoi les gouvernemants arabes ont peur de la caricature ?

    PS : Ce post sera dedié à une réflexion autour de ce sujet !
    Ca serait bien aussi de poster des caricatures que vous trouvez dans la presse marocaine ! Je commence par un dessin paru cette semaine dans le Journal et qui illustre comment le sezrvices de police marocaine fait du zèle en amalgamant et en soupçonnant d'integristes tous les hommes qui portent une barbe bon bref !!

    [​IMG]
     


  2. Mimideparis

    Mimideparis

    Inscrit:
    24 Septembre 2003
    Messages:
    297
    Likes:
    0
    :-D ;-) ;-)
     


  3. rass-tinissa

    rass-tinissa mode sevrage

    Inscrit:
    7 Novembre 2003
    Messages:
    15 702
    Likes:
    20
    t'es pas fatiguer mimi :-D
     


  4. Mimideparis

    Mimideparis

    Inscrit:
    24 Septembre 2003
    Messages:
    297
    Likes:
    0
    si un ti peu !!
    mais bon je sens que je vais charrier demain au taf de la bombe!!
    :-D
     


  5. le-Marocain

    le-Marocain

    Inscrit:
    27 Octobre 2003
    Messages:
    1 960
    Likes:
    0

    Pour Plantu, caricaturiste au quotidien français Le Monde, le dessin de presse est un baromètre de la démocratie. Au Maroc, cela fait à peine trois ans que le journaliste-caricaturiste a pu enfin bénéficier d’une carte professionnelle, et exercer son métier avec une certaine transparence. Mais ce ne sont pas les talents qui manquent.

    «La caricature de presse : l’information…le sourire en plus », tel fut le thème de la table ronde organisée, vendredi 17 octobre 2003, à l’Institut Supérieur de l’Information et de la Communication (ISIC), en coopération avec l’Institut Français de Rabat.
    Cette rencontre a été une occasion pour tous les caricaturistes participants de mettre l’accent sur le fait que la caricature dédramatise l’actualité. Elle fait ressortir les aspects humoristiques d’un sujet sérieux, sans le tourner à la déviation.
    Plantu, célèbre caricaturiste du journal français Le Monde, Nono, caricaturiste du journal Ouest-France, Le Hic, du Matin d’Alger, Belaïd Bouimid, d’Al Bayane, Rik, de L’Economiste, ou encore Bakhti, d’Al Ittihad Al Ichtiraki , ont tous répondu présent à cette rencontre.
    Ces grands caricaturistes de presse ont mis l’accent sur l’apport crucial de la caricature pour la presse. «La caricature sert à illustrer l’actualité. Elle dévoile ses nombreuses faces cachées», a expliqué Le Hic.

    Lucidité


    Cette force d’analyse que dégage le dessin de presse le rend apte à approfondir l’actualité. Il guide le lecteur vers la réflexion sur divers points qui y demeurent vagues.
    En outre, l’importance de la caricature réside dans la diffusion de messages pertinents avec une touche d’humour et de gaieté. La lucidité de ces caricaturistes dénonce les folies du monde. Ils ont la capacité de prolonger l’événement sous un aspect comique, et d’aller au-delà de sa signification avérée.
    Plantu a pour sa part souligné que «la caricature est très importante dans la mesure où elle attire l’attention des médias sur des angles très importants dans l’actualité. Elle les inspire et les conduit à réfléchir sur des sujets plus sérieux que ceux qu’ils ont l’habitude de traiter».
    A cet effet, il a reproché aux médias occidentaux de focaliser sur les politiques intérieures de leurs pays sans s’intéresser, pour autant, à ce qui se passe ailleurs. Il a évoqué dans ce sens les guerres civiles en Afrique ainsi que les ravages que provoque le fléau du Sida partout dans le monde. Plantu a cité pour exemple le sort tragique de la princesse Diana qui a intercepté l'attention des médias durant plusieurs semaines. Ils ont ainsi négligé les drames qui se déroulaient parallèlement dans le monde.
    Le débat s’est étendu pour englober la question de la censure. Le caricaturiste algérien Le Hic a précisé que «le dessin de presse permet de tourner en dérision certaines situations ou personnages d’une façon globale, sans s’attaquer directement à eux». Ajoutant «personnellement, je ne me sens pas du tout concerné par la ligne éditoriale du journal, mais je sais m’auto-censurer». Le discours tenu par tous ces caricaturistes a démontré leur insouciance des lignes rouges. Cependant ils ne cherchent pas à les transgresser. Les caricaturistes marocains disent être conscients qu’il est important de savoir gérer la censure en étant responsable.
    Ainsi, Belaid Boumid a souligné que le dessin de presse met en scène une situation ou un événement qui fait souvent l’objet de débat ou de polémique, sa conclusion sur ce sujet a été que «la caricature représente en quelque sorte une économie des paroles.»

    Mentalité

    Les participants ont également noté que la caricature souffre de plusieurs entraves politiques, économiques et culturelles. Selon l’expression de Plantu, La caricature est souvent considérée comme étant «le baromètre de la démocratie». Il a ajouté que, même en exerçant son métier au sein d’un grand journal comme Le Monde, il sent que la censure est présente en permanence, quoi qu’elle ne soit pas tout à fait tangible. Pour lui, la censure dépend aussi de la mentalité qui règne dans la société.
    Les caricaturistes ont parlé de leurs parcours et des différentes facettes de leurs métiers. Pour Plantu, son métier consiste à illustrer des choses comiques à partir de sujets pas tellement drôles. Pour le Hic, la caricature est une passion, elle est aussi «la manière idéale de dédramatiser une actualité sérieuse et dramatique».
    Quant à Nono, également professeur de philosophie, il dit ne trouver aucun mal à concilier ces deux professions à travers la conjugaison d’un seul mot: l’humour. Il a défini la caricature comme étant « une interprétation subjective de l’événement et une façon de transmettre la réalité au lecteur».
    Cette rencontre sur la caricature et la presse s’est déroulée vendredi à l’ISIC, et samedi au lycée Descartes puis à l’Institut Français de Rabat. Elle a attiré l’intérêt d’une grande assistance qui n’a pas manqué de suivre ce débat fascinant jusqu’à la fin.
    Une ambiance pleine d’humour a régné durant environ 2 heures de temps. Ce qui est tout à fait normal lorsqu’on se retrouve au milieu de personnes aussi ingénieuses et drôles.

    Liberté

    Au Maroc, le statut de jornaliste-caricaturiste a été reconnu il y a trois ans à peine. Le caricaturiste a pu enfin bénéficier d’une carte professionnelle, et exercer son métier avec une certaine transparence. Il s’agit donc d’un métier récent qui a besoin de temps pour mûrir et s’épanouir. Mais selon l’avis des deux caricaturistes français et l’algérien, les caricaturistes de la presse au Maroc sont admirables.
    La caricature au Maroc est sur la bonne voie, car les talents ne manquent pas. Mais ils ont besoin de bénéficier de davantage de liberté d’expression. A ce propos, un hommage a été rendu au journaliste Ali Lmrabet, que tout le monde a déclaré soutenir jusqu‘au bout.
    Cependant la formation de caricaturiste fait toujours défaut au Maroc, le caricaturiste étant guidé uniquement par ses propres talents pour progresser. Latifa Akharbach, directrice de l’ISIC, a souligné à cet effet qu’«il est essentiel de procéder à la formation de caricaturistes professionnels car les talents sont présents au Maroc, il reste juste à les sculpter».

    source : maroc hebdo







     


  6. rass-tinissa

    rass-tinissa mode sevrage

    Inscrit:
    7 Novembre 2003
    Messages:
    15 702
    Likes:
    20
    moi aussi je sens que ca va étre chaud :-D
     


  7. Ancien-Membre

    Ancien-Membre

    Inscrit:
    27 Juillet 2013
    Messages:
    0
    Likes:
    2 021
    la tronche kils ont ma parole la meme degaine ke les keuf du bled :lol: :lol: :lol: :lol:
    sec , blanc et moustachu :lol: :lol: aie aie aie mes abdos... :-D
     


  8. le-Marocain

    le-Marocain

    Inscrit:
    27 Octobre 2003
    Messages:
    1 960
    Likes:
    0
    Une caricature de telquel sur le libre échange USA-maroc !! bon bref !!



    [​IMG]
     


  9. le-Marocain

    le-Marocain

    Inscrit:
    27 Octobre 2003
    Messages:
    1 960
    Likes:
    0


    :-D bon bref !! une caricature du Journal

    [​IMG]
     


  10. Tharbat

    Tharbat de retour ! Contributeur

    Inscrit:
    22 Juillet 2010
    Messages:
    46 388
    Likes:
    47 736
    094125585.jpg J'ai bien aimé
     


  11. Saytham

    Saytham Credo quia absurdum VIB

    Inscrit:
    5 Novembre 2012
    Messages:
    10 892
    Likes:
    9 341


  12. Tharbat

    Tharbat de retour ! Contributeur

    Inscrit:
    22 Juillet 2010
    Messages:
    46 388
    Likes:
    47 736
    Haytam@ Saytham
    .



    c'est que moi aussi je viens d'etre ressuscitée... t'as pas remarqué?
     


  13. Ancien-Membre

    Ancien-Membre

    Inscrit:
    27 Juillet 2013
    Messages:
    0
    Likes:
    2 021
    2004, j'ai l'impression que c'était hier mais ça fait presque 10 ans mine de rien :eek:
     
    Saytham apprécie ceci.


  14. Saytham

    Saytham Credo quia absurdum VIB

    Inscrit:
    5 Novembre 2012
    Messages:
    10 892
    Likes:
    9 341
    Waouh ! Qu'est-ce qui t'es arrivée ? o_O
     


  15. Saytham

    Saytham Credo quia absurdum VIB

    Inscrit:
    5 Novembre 2012
    Messages:
    10 892
    Likes:
    9 341
    C'est énorme ! On est en train de participer à la résurrection d'un fossile ! :D
     


  16. Tharbat

    Tharbat de retour ! Contributeur

    Inscrit:
    22 Juillet 2010
    Messages:
    46 388
    Likes:
    47 736
    J'etais agonisante dans le plumage d'un aigle...
     


  17. Saytham

    Saytham Credo quia absurdum VIB

    Inscrit:
    5 Novembre 2012
    Messages:
    10 892
    Likes:
    9 341
    C'est bien ce que je pensais ! :sournois: Mais pourquoi cette métamorphose ?
     


  18. Tharbat

    Tharbat de retour ! Contributeur

    Inscrit:
    22 Juillet 2010
    Messages:
    46 388
    Likes:
    47 736
    Wafdahtouni....je vais ouvrir une. Tropical semblable je sens la fermeture de celui la. Bladi n'aime mas les ressurections des topics
     


  19. Tharbat

    Tharbat de retour ! Contributeur

    Inscrit:
    22 Juillet 2010
    Messages:
    46 388
    Likes:
    47 736
    Une longue histoire haytam.
     


  20. Saytham

    Saytham Credo quia absurdum VIB

    Inscrit:
    5 Novembre 2012
    Messages:
    10 892
    Likes:
    9 341
    Faite pour être racontée ? :)
     
    Ultufla apprécie ceci.


Chargement...
Discussions similaires Forum Date
la presse marocaine Général 11 Juillet 2007
la presse marocaine Aide et Formalités administratives 16 Octobre 2006
faut il que la presse publie les caricatures iraniennes? Général 14 Février 2006
la presse marocaine Actualités marocaines 13 Juin 2004
Le colonel Kadhafi s'estime «offensé» par une caricature dans la presse marocaine Actualités marocaines 25 Janvier 2004

Partager cette page