Degoût du monde du travail

J'ai beaucoup aimé le dernier travail, j'avais de graaaaaandes responsabilités, tout ce que j'aime, je me suis vraiment investie à fond et pourtant je...

  1. J'ai beaucoup aimé le dernier travail, j'avais de graaaaaandes responsabilités, tout ce que j'aime, je me suis vraiment investie à fond
    et pourtant

    je suis tombée sur tous les cas qui font fuir
    - des avances incessantes de la part du patron (quarantaine, marié, gossé :malade:)
    - le chiffre d'affaires jamais assez haut (et pourtant des bénéfices énormes, bcp + que ce qu'on espérait)
    - harcèlement incompréhensible et injustifié (quoique peut-être parce que je refusais ses avances) donc des heurts à répétition
    - Petite boîte, donc la moindre dépense est "catastrophique", grosse radinerie
    -Aucune éthique, aucune pitié, seulement le culte du bénéfice (et pourtant c'est dans le domaine des RH, normalement l'humain, le bien-être est privilégié)


    Bref j'en sors ECOEUREE et j'ai vraiment mais vraiment pas envie de reprendre tout ce qui ressemble de près ou de loin à un boulot
    D'un côté ça m'a forgée pour les prochains
    Mais ça fait un mois que c'est fini et je veux toujours pas chercher quoi que ce soit!! :D

    Et vous, vos témoignages de dégoût!
     


  2. Moi ce qui me dégoûte le plus c'est le racisme puant et dégoulinant de clichés, que ce soit envers les "arabes" ou les autres. Ce qui me désole c'est que personne n'est choqué, à croire que c'est normal.

    ça promet pour la suite...
     



  3. Le point culminant : de quoi avoir envie de s'expatrier ailleurs ... :(
     


  4. Faut dire que nos "frères" d'extranéité ne nous aident pas en se faisant remarquer, particulièrement dans le milieu où je travaille.

    Des fois j'ai honte pour eux :rouge:
     


  5. Faut arrêter de se focaliser sur ça, ce qu'on comprend pas c'est qu'en mettant l'accent dessus on ne le fait pas reculer, bien au contraire, on ne fait que le nourrir!
    Faut faire ses preuves comme tout le monde sans prendre cela en compte
    Sinon inconsciemment on se met d'avance en situation d'infériorité et ça se ressent
     
    Likes reçus mam80 aime ça.


  6. Je me focalise pas du tout sur ça, mais il n'y a pas un jour où je n'entends pas des propos racistes.

    Je ne suis pas visée personnellement, simplement je ne reste pas de marbre et je l'ouvre quand ça va trop loin.

    Faire comme si de rien n'était c'est accepter, or je n'accepte pas et n'accepterai jamais.

    Pour ce qui est de faire ses preuves, je ne me sens pas du tout lésée ou inférieure aux autres. C'est juste l'ambiance sur fond de clichés racistes qui me donne la gerbe.
     


  7. Quoi à longueur de journée t'entends des propos racistes au taf? :eek: c'est quoi ce délire

    C'est surtout le comportement défaitiste de beaucoup que je trouve dommage
     


  8. Des propos racistes souvent déguisés...

    Je travaille dans un service public qui voit défiler des tonnes d'usagers et malheureusement certains donnent de très mauvaises images, du coup les gens ne retiennent que ça.

    On a tous des préjugés sur telle ou telle catégorie de personne, peu importe après tout je m'en fiche, ce qui me dérange c'est qu'ils n'ont aucune gêne à tenir des propos sectaires et que personne ne le relève ni le déplore.

    Enfin bref, je pensais pas que c'était infecté à ce point là...
     


  9. C est un secret pour personne !
    C dans le monde du travaille que s'exprime le plus
    Les fachos !!!!!
     


  10. En fait le dégout que j'ai connu n'est pas celui du monde du travail mais tout simplement celui du salariat.

    Je n'ai jamais pu rester plus de 6 mois dans la même boite sans avoir envie de cogner mon supérieur. Ma vie a changé quand j'ai réalisé que j'étais fait pour bosser à mon compte :)

    Le patron devient le client mais on a le choix de décider si on veut travailler avec lui ou non. C'est un luxe que peu de gens peuvent se permettre :)
     
    HadjiSun et doudou2707 aiment ça.




  11. Merci mam, mais le lien ne fonctionne pas, ou en tout cas je tombe sur une page blanche
     


  12. en effet, c'était un lien éphémère
    je vais essayer de te le retrouver
    (mais je ne te promets pas)
    désolée

    mam
     




  13. mdr j'ai cru me relire....

    j'avais arreté mon taf pendant un mois, soulagée, libérée d'un poids, je me disais "ah non je vais prendre de bonnes vacances, du temps pour moi etc..." mais finallement je suis retombée (j'arrive pas à rester sans taffer) et elhamdoullah maintenant je rebosse et je kif ce que je fais, mais pour combien de temps encore? :D
     
    Likes reçus doudou2707 aime ça.


Chargement...
Discussions similaires Forum Date
Travail au maroc Emploi 5 Août 2014
S'endormir au travail Emploi 15 Nov. 2013
Autorisation de travail Emploi 20 Avril 2013
Marché du travail : ....................... Emploi 9 Jan. 2013
Pause au travail Emploi 16 Juin 2012
Un avertisement du travail Emploi 18 Juin 2011
Droit du travail Emploi 3 Mai 2011
les inspecteurs de travail Emploi 13 Juil. 2009
Travail à domicile Emploi 9 Juil. 2009
travail à domicile Emploi 24 Jan. 2009
contrat de travail? Emploi 19 Sept. 2008
du travail pour tout le monde Emploi 12 Juil. 2008
travail à domicile Emploi 28 Mai 2008
le travail et vous ? Emploi 23 Avril 2008
Stress au travail Emploi 8 Avril 2008

Partager cette page