le Maroc des années 70 ou "la révolution perdue"

Un bon dossier trouvé sur le site de TelQuel. Une autre image de l’Histoire du Maroc, une image qu’ignore pas mal de nos concitoyens. Sous la lumière...


  1. Un bon dossier trouvé sur le site de TelQuel. Une autre image de l’Histoire du Maroc, une image qu’ignore pas mal de nos concitoyens.

    Sous la lumière de ces événements on peut mieux comprendre la situation actuelle de notre pays.


    La révolution perdue

     


  2. une liberté mal défendue (attention je ne jette la pierre à personne) et hop ! les années de plombs, :-( je me souviens il y a pas longtemps sur bladi Raimbow les avait évoquées en peu de mots et beaucoup d'émotions

    j'en ai encore la gorge nouée
     


  3. eh oui! j'en ai parlé plusieurs fois dans ce forum, on dirait que tel quel reprend mes idees
     


  4. Je pense que personne ne peut etre indifférent (dans un sens ou dans un autre) à cette période. Malheureusement on peut pas refaire l’Histoire mais on en apprend bcp de choses.

    Cela dit, je souhaiterais savoir si cette révolution est perdue à jamais?!
    Qu’est ce que vous en pensez?


     


  5. n'oublie pas que tu es sur un site à majorité marocaine :roll: avec tout ce que cela implique de marocanité :roll:
    :-D
     


  6. De quoi vous parlez?
    Ah, vous voulez dire qu'on a rater le coach... on aurait pu devenir l'Algerie... sans le Gaz... :cool:
     


  7. Excuse moi mais c’est une réponse très simpliste a connotation makhzenienne! creuse un petit peu dans ton argumentaire qu’on puisse comprendre le parallèle que tu fais avec le voisin de l’Est.

     


  8. Mais je suis Mkhazniye voyons! Je viens de la Qechla dial ouazanne :-D :-D :-D
    Grade douziem Hawli (c'est mieux que douziem Hallof c'est plus haut)
    :-D :-D :-D
    C'est le meme prix l'ami... ce truc de revolutionnaire a 2F50 c'est de la gerbe... ;-)
     


  9. je ne sais pas si tu as lu le dossier ou non, si c'est le cas je pense que t'as rien compris ;-)

    ps: entre nous, avec ce genre de discours t'as des chances d’etre promu premier Hawli :-D
     


  10. :-D :-D :-D
     


  11. Quel gachis, quelle trajedie...
    Je trouve que c'est un exellent sujet,c'est cette conclusion qui est terrible pour nous...

    "On pourrait passer une vie à expliquer ce qui s’est passé. Mais on pourrait aussi résumer cela en une phrase : Hassan II est passé par là. Le roi défunt voyait en la jeunesse un ennemi, en l’intelligence une menace et en la culture un péril. Il a férocement combattu les trois tout en encourageant la lâcheté, la médiocrité et la bigoterie. Et il a gagné. Nous commençons à peine à nous en relever. Timidement, le combat reprend. Sauf que cette fois, ce n’est pas la jeunesse contre un système ; c’est la jeunesse contre elle-même. Et c’est beaucoup plus dur."

    J'espère qu'on se relèvera de cette époque terrible où une partie de notre devenir a été sacrifié pour préserver un roi...
     


  12. ENFIN, les choses sérieuses pour les Marocains sont abordées.

    Avouez que ça nous change de l'éternel "ennemi americano-sioniste", tellement pratique pour obliger les Marocains à penser à autre chose (les palestiniens par ex.) qu'à leur réalité quotidienne qu'ils ne supportent plus et ce pouvoir abject.
     


  13. merci smaily pour ce lien.

    J'ai vécu la période vers la fin. C'était tout à fait ça. Nous étions très curieux, critiques, cultivés, les disques des beatles cotoyaient ceux de jil jilala, lemchaheb, des groupes "engagés".
    Les grêves interminables dans les lycées, les bouzarwatas qui chargaient.
    la fac très politisée. les boites de nuit, les sorties,
    C'est vrai qu'on sentait une ébulittion dans certains milieux. Dans les quartiers populaires les marxistes-léninistes fleurissaient.
    puis les disparitions d'étudiants.
    Tout ce qui avait nourri notre esprit nous envoyait vers un avenir ailleurs. pas mal sont partis.
    Une génération de marocains cultivés qui sont chez eux partout dans le monde. Parfois une chanson permet de "dater" l'époque à laquelle a vécu quelqu'un au maroc :)
    Ca me fait un peu penser à la movida espagnole.

    c'est pour ça que sur la question du sahara.......... :-(

    Il y'a eu la génération "istiqlal" et ensuite cette génération là j'ai l'impression.
     


  14. ouais ...quand je lis certains post ici dans ce forum , j'me dis pourquoi y a pas au moins 50 % qui voient aut' chose que leur religion ou leur nombril .
    le maroc des annees 70 ...je m'en rappelle ...quand j'etais p'tit mes parents etaient invites à des party entre collegues de travail...ca se passait d'une facon normale....pourtant c'etait des gens moyens ...ce genre de party ,on le voit plus , et meme s'il existe , il n'existe que parmi la jet set ...et encore ! ca reste tres superficiel...le m'as tu vu ouzid ouzid....

    j'ai dans la famille des gens qui ont connu les geoles de hassan II ,des gens qui avaient de l'avenir ...ils en sont sorties fous ...passons...


    je vois cette pauvre generation 70 , urbaine malgre elle , qui a accepté le jeu ...beaucoup d'entre eux moisissent dans des bars ...ou tout simplement ont choisi de jouer le jeu , pere de familles , la maison ,la mosquee....

    à bas le systeme partisan makhzenien et les fassis !
     


  15. les années 70 éTAIENT les meilleures années au maroc, et depuis 1980, la détérioration constante ou mieux, une chutte libre.

    tous les diplômés avaient un boulot, presque tout le monde avaient un boulot. la pluit abandante c'étaient la prospérité au maroc.

    je crois que depuis les coups d'état ratés, le maroc.

    ''si tu veux éviter la révolution, mon prince, fais-la'' nicolas Machiavel
     


Chargement...

Partager cette page