Perdre la foi et l'islam

Voici des paroles du Prophète que j'ai découvertes : _"Par Dieu, il n'a pas la foi !" (Le Prophète l'a dit trois fois.) - "Qui donc, ô Messager...

  1. Voici des paroles du Prophète que j'ai découvertes :


    _"Par Dieu, il n'a pas la foi !"
    (Le Prophète l'a dit trois fois.)

    - "Qui donc, ô Messager de Dieu ?"
    ont demandé les Compagnons.

    - "Celui dont le voisin n'est pas à l'abri de ses torts."
    - "Celui qui fait l'adultère ne la fait pas en ayant la foi."
    - "Insulter le musulman est un péché et le combattre est un acte d'incroyance (kufr)."

    mais est il toujours musulman???:prudent:
     
    Likes reçus adifa aime ça.


  2. je sais que celui qui commet l'adultère ne rentrera pas au paradis en tout cas.
    Allah ou 3alam.
     


  3. Celui qui commet l'adultère doit faire tawba (repentir), seul Allah jugera s'il rentrera au paradis ou pas.
     


  4. Tout dépend de la fin de la personne, si avant sa mort il se repenti sincèrement, et meurt n'associant rien à Dieu, il est musulman.

    wallaho a3lam
     
    Likes reçus DonaNikita aime ça.


  5. oui bien sûr qu'avec un repentir sincère tout peut etre pardonner Allah est misericordieux.

    mais la personne qui commet l'adultère sans repentance n'entrera pas au paradis, (lu il faudrait que je retrouve la référence).

    ce qui coincide bien en tt cas avec le hadith plus haut, et qui voudrait dire qu'à ce moment là la personne n'est plus musulmane.
     


  6. Le hadith dit que celui qui fait l'adultère n'avait pas la foi quand il l'a fait, cela ne veut pas dire qu'il n'est pas musulman.

    Je vais essayer de chercher des références plutard, là je suis au boulot

    Salamo Alaykom
     


  7. ouh la si j'avais su j'aurais pas posté. :eek:


    si je dis que celui qui commet l'aduultere n'entrera pas au paradis c'est que je le sais, je ne dirais pas qqch qui n'existe pas.

    bref alikoum salam.
     


  8. Je ne connais pas ce hadith mais par rapport au mot mécréant on fait des choses interdites qui ne font pas forcement de nous des mécréants, mais c'est l'acte en lui même qui est de la mécréance. Il y a une différence
     


  9. Tandis qu'un assassin d'enfant peut y entrer à condition de se repentir sincèrement.

    Un "associateur", lui, ira se faire voir ailleurs.

    On sent une justice équitable.
     


  10. Mais j'ai pas dit que tu as tort :) l'adultère est un péché majeur, et sans repentir c'est l'enfer peut être (Dieu qui décide), mais j'ai pas de réf sous la main
     



  11. salam

    j'avais lu que celui qui a une graine d'atome de foi dans leur coeur entrera au paradis.

    ceux qui ont pêcher seront punis un temps en enfer.

    ALLAH sait mieux!
     


  12. salam

    c'est bizarre car le Coran, parle soit d'enfer éternel ou de paradis éternel, mais pas passager,

    a si il y a un verset qui en parle, par contre c'est sur les juifs, qui disaient que le chatiment ne les touchera qu'un certains temps
     



  13. C'est ce que j'ai trouvé comme réponse en cherchant sur le net




    a.. Il est vrai qu'il y a encore d'autres Hadîths que ceux que vous avez
    cités qui disent la même chose. Ainsi : "Celui qui délaisse la prière a fait un
    acte d'incroyance ("faqad kafara") (rapporté par An-Nassaï et At-Tirmidhî). Ou
    cet autre : "Aucun d'entre vous n'a la foi tant qu'il n'aime pas pour son frère
    ce qu'il aime pour lui-même" (rapporté par Muslim).


    a.. Cependant, il y aussi une seconde catégorie de Hadîths, qui dit ceci :
    celui qui fait des péchés mais garde la foi entrera (un jour ou l'autre) au
    paradis : Le Prophète a dit : ""Je témoigne qu'il n'y a de divinité que Dieu et
    que je suis le messager de Dieu" : tout serviteur rencontrant Dieu sans avoir de
    doute à ce sujet ne sera pas privé du Paradis" (rapporté par Muslim, n° 27, 45).
    Après avoir entendu des mots très voisins de la part du Prophète, le Compagnon
    Abû Dharr lui demanda : "Même s'il aura volé et fait l'adultère ?" Le Prophète
    lui répondit : "Même s'il aura volé et fait l'adultère !" (rapporté par
    Al-Bukhârî, n° 5489, et Muslim, n° 94). On peut donc déduire de ces Hadîths que
    celui qui fait des péchés sans renier les fondements de la foi musulmane reste
    musulman.


    Comment, me direz-vous alors, comprendre les Hadîths sus-cités, qui disent
    que celui qui fait tel ou tel acte "n'a pas la foi" ?
     



  14. Le Compagnon Ibn Abbâs disait d'un des Hadîths de ce genre qu'il veut dire
    : "n'a pas en lui, au moment de commettre cet acte, la lumière de la foi" (cité
    par Al-Bukhârî, kitâb al-hudûd). D'une façon plus générale, comme Ibn Taymiyya
    l'a relaté de savants, ces Hadîths veulent dire qu'il "n'a pas la foi complète",
    et non pas qu'il "n'a plus la foi du tout" (Kitâb al-imân, p. 283). En effet, la
    foi n'est complète que lorsqu'on a certes les croyances voulues, mais aussi
    qu'on développe en soi la spiritualité authentique, qu'on fait les actes de bien
    obligatoires et qu'on se préserve des actes interdits (kabâ'ir).



    Et comment, me direz-vous encore, comprendre les Hadîths sus-cités, qui
    disent que celui qui fait ces actes a fait un acte d'incroyance ("kufr") ?
    "Kufr" veut bien dire "incroyance", n'est-ce pas ?



    En fait il faut savoir que, dans les Hadîths, le terme "kufr" désigne
    habituellement le "kufr i'tiqâdî", c'est-à-dire l'incroyance, mais aussi parfois
    le "kufr 'amalî", c'est-à-dire le grand péché seulement. C'est ce qu'a expliqué
    le Compagnon Ibn Abbâs lorsqu'il a dit : "Il existe un kufr moindre que le kufr"
    (rapporté par At-Tabarî, authentifié par Al-Albânî). Des propos similaires ont
    été tenus par 'Atâ et Tâ'ûs (rapportés par Al-Hâkim, authentifiés par Al-Albânî,
    Silsilat ul-ahâdîth as-sahîha, tome 6 pp. 111-116). "Il existe un kufr moindre
    que le kufr" : ici, le "kufr moindre" est le "kufr 'amalî", qui correspond au
    grand péché. Le fait de commettre un grand péché amoindrit certes la foi mais ne
    la fait pas disparaître au point de constituer le "kufr" dans son sens habituel,
    c'est-à-dire le "kufr i'tiqâdî", au point, donc, que l'on quitterait l'islam.



    Voici un autre Hadîth où le terme "kufr" a été encore une fois employé
    dans le sens de "péché" ("kufr 'amalî") et non pas d' "incroyance" ("kufr
    i'tiqâdî") : "Deux choses existent chez les hommes, qui sont du kufr chez eux :
    remettre en question les filiations et faire des lamentations à propos du mort"
    (rapporté par Muslim). Il s'agit bien entendu ici du "kufr 'amalî" et non du
    "kufr i'tiqâdî".



    "Insulter un musulman est un acte de mal ("fusûq"), et le combattre est un
    acte de kufr" : voilà un autre Hadîth encore, rapporté par At-Tirmidhî, qui le
    commente lui-même ainsi : "Le sens des mots "le combattre est un acte de kufr"
    n'est pas que l'homme serait alors devenu incroyant comme l'est l'apostat. La
    preuve en est que le Prophète (sur lui la paix) a dit : "Quand quelqu'un a été
    tué volontairement, sa famille a le choix : s'ils le veulent ils demandent
    l'exécution de l'assassin, et s'il le veulent ils pardonnent". Or, si le
    meurtrier était devenu incroyant à cause de son acte, il aurait fallu
    obligatoirement l'exécuter [et on n'aurait pas pu donner le choix à la famille
    de la victime]. En fait, [il y a là] ce qui est rapporté de Ibn Abbâs, de
    Tâ'oûs, de 'Atâ et de plus d'un savant : "Il existe un "kufr" moindre que le
    "kufr", un "fusûq" moindre que le "fusûq"." (Sunan At-Tirmidhî, kitâb ul-îmân).




    Conclusion



    Celui qui se laisse aller à faire des actes interdits par l'islam, tels
    que boire de l'alcool, avoir des relations intimes hors mariage, etc., voit sa
    foi diminuer : sa foi n'est pas complète. Mais du moment qu'il considère bien
    que ces actes sont interdits, il ne perd pas sa foi au point de quitter l'islam
    et reste donc musulman.



    Wallâhu A'lam (Dieu sait mieux).
     
    Likes reçus Ultufla aime ça.


  15. barak Allaho fik c'est interessant!!!!!!!!!!!!!!
     
    adifa et DonaNikita aiment ça.



  16. quand on a pratiqué les 5 piliers..c'est qu'on est musulman
     
    Likes reçus adifa aime ça.



  17. salam

    ça en parle dans les hadiths.

    peut être pour ceux qui n'ont pas cru ainsi que les polythéiste.

    ALLAH sait mieux!
     


  18. Wa fiki baraka Allah ma soeur
    Merci c grâce à toi que j'ai fais cette recherche fructueuse :)
     
    Likes reçus Ultufla aime ça.


  19. oukhti ;c'est notre but à nous tous sur ce forum..Allah i7efdek!
     
    adifa et DonaNikita aiment ça.


  20. Oui :) (faut que ça soit sincère)
     


Chargement...
Discussions similaires Forum Date
Je suis en train de perdre ma foi Islam 11 Déc. 2014
L'islam: une foi spirituelle et non scientifique Islam 3 Mai 2014
Je doute de l'islam et perds ma foi Islam 28 Sept. 2012
Perdre la foi Islam 15 Sept. 2012
La foi Islam 12 Nov. 2011
retour à l'islam après perte de la foi Islam 27 Oct. 2010
Comment savoir si j'ai vraiment foi en l'Islam? Islam 7 Juin 2010
La foi Islam 11 Jan. 2008
La proféssion de foi de l'Islam sur la tête d'un nouveauné !!! Islam 21 Avril 2007
foi Islam 13 Mars 2007
j'ai peur de perdre la foi... Islam 29 Déc. 2006
se perdre loin de l'islam Islam 27 Juil. 2006
Manière de vivre sa foi dans l'Islam Islam 27 Mai 2004
La fraternité de la foi et de l'Islam Islam 2 Déc. 2003

Partager cette page