Nous sommes des pleurnicheurs

A voir le nombre de posts ouvert par des jeunes qui viennent pleurer ici sur leur problème, une question me taraude et me turlupine intensément Les...

  1. A voir le nombre de posts ouvert par des jeunes qui viennent pleurer ici sur leur problème, une question me taraude et me turlupine intensément


    Les maghrébins d'aujourd'hui en France sont il devenu les femmes et vice versa.


    Regardez les jeunes nés dans les années 60, 70 et 80 et comparer les avec ceux nés ds les années 90 et 2000 et vous noterez une différence
     


  2. Les filles a vous la parole Qu'en pensez vous?
     


  3. Franchement c'est vrai!
    Regarde moi!

    ****** si seulement j'etais bée en 1990!

    Au moins la tout est clair!

    Ils retourneront pas au bled, c'est sur!

    Nous on a tous connu dans notre enfance un copain qui est parti définitif au bled!
    Ça a du nous traumatisé!
    Et du coup je ne sais par quel phénomène scientifique inexplicable: les garçons sont devenus des femmelette; et les filles des hommelettes!

    En plus la fille maghrébine a eu plus de chance elle a moins souffert du racisme que nous!
    Elle a réalisé pendant son adolescence que sa vie ici était belle, qu'elle devait en profiter!!
    "Hamdoullah je suis en France! Je suis libre! Les gens sont ouvert ici! Je fait ce que je veux de mon corps! De la vie! Je suis belle!"

    et Nous? Les hommes, on pleure...
     
    Likes reçus elegantino aime ça.


  4. Les hommes d'aujourd'hui , laisse tombé w safi :D
     
    Likes reçus elegantino aime ça.


  5. Il y a une très grande différence et elle se compte en dizaine d'années donc forcément...
     


  6. merci et je parle ici de solutions pour nous améliorer tous ensemble et redevenir les rocs d’antan.

    Le problème ne vient pas des maghrébines mais de nous , nous ne sommes plus à la hauteur


    Les truc sont a la hauteur et leur filles ne font pas comme les nôtres.
     


  7. De vrais petites shmettas j'avoue !
     
    Likes reçus elegantino aime ça.



  8. bon je suis né dans les années 80 j'ai rien à dire lool
     


  9. ta pas tort, de nos jour tous se mélange, tout se dérègle, génération capricieuse, ca se prend la tête pour des choses superficielle, l'individualisme prend le dessus sur la cause collectif, l'amour est en crise car les principes s'évapore comme la fumée d'un joint, les hommes se maquille il mette de la crème et tout oulala mais qu'est ce qui se passe ! certaines femmes tu les voit super belle et charmante mais quant elle te parle on dirais rambo en mission !
    bon j'abuse peut-être, en fait notre époque on dirais qu'elle progresse, technologie et compagnie, on a l'impression de mieux vivre mais en fait non on régresse car on se fait bouffé par des distraction de toute part et on oublie l'essentiel...

    ce qui est énervant aussi c'est cet foutu manie de se plaindre pour rien ! toujours en train de regarder le mauvais coté au lieu de regarder les choses du bon coté et d'essayer de construire, au bled la bas parfois avec le peu de moyen qu'ils ont ils vivent 100 fois mieux que nous !
    bref tout est déréglé et parfois on se trompe de vérité

    Dieu Seul sait
     
    Likes reçus elegantino aime ça.


  10. c'est vrai que j'ai pas trouvé trace de topic fait par un jeune des années 60/70 à l'age de 25 ans.... tenez-vous bien... aucun topic
    :D

    bon, il suffit de jeter un oeil au courrier des lecteurs des magazines pour jeunes de l'époque.... ben c'est le même délire, l'interactivité en moins

    et ma copine, et mon amant marié, et la virginité, et la *******... je m'en souviens très bien
     
    Likes reçus narimenne aime ça.


  11. Il parait que dans les années 80 c'étais encore plus violent et délinquant que maintenant.
     


  12. ca se battait en one a one pour un rien
     



  13. ouais peut etre lool mais je reste un mec enormement sage malgré l'année folle je trouve...
     
    Likes reçus breakbeat aime ça.


  14. C'est une bonne chose ! :) je dis "qu'il parait" car je suis né en 86.
     
    Likes reçus wsd69 aime ça.


  15. on es des victime looool
     


  16. Les jeunes des années 60 étaient beaucoup plus OUVERT que les jeunes d'aujourd'hui qui eux font la même chose que les anciens mais en CACHETTE !
    L'hypocrisie est un signe de la fin du monde parait-il....
     



  17. Un post de plus d'un pleurnichard alors ?

    Tu confonds des périodes différentes avec des cadres et des référentiels différents; s'il y a une vague de pleureurs, c'est qu'il doit y avoir des raisons. Maintenant je te rejoins, pleurer ne résout rien mais l'absence de perspectives et de vision amènent les gens à se plaindre.

    Un être humain c'est très basique: un travail, de l'amour et/ou une femme (un homme), des enfants, et une reconnaissance sociale. Quand ces items se contredisent en raison des valeurs parfois divergentes qu'elles peuvent représenter, cela rend d'autant plus flou les frontières et moins atteignables les objectifs. Plus il désire une chose, moins il réussit à l'avoir.
     
    Likes reçus elegantino aime ça.


  18. C'est très juste ! j'ai lu un livre sur ça, avant les jeunes étais plus ouvert et plus fidèle aussi, alors que aujourd'hui ils sont plutôt pervers et traître.

    J'ai étais surpris de lire ça car j'étais convaincue qu'avant les gens étais hyper prud'.
     


  19. Dans les années 60, les jeunes étaient contents d'avoir un travail et n'avaient pas de difficulté à en avoir, les rôles de la femme et de l'homme étaient clairement définis, il n'y avait pas de mondialisation, de retour aux fondamentaux et aux sources; le monde était bipolaire. C'étai l'époque de la consommation de masse, de l'espoir.

    Aujourd'hui, beaucoup de jeunes sont paumés, galèrent à trouver un taff, la femme travaille et revendique une égalité, l'homme est paumé entre son héritage culturel et un monde qui a changé.

    La perversité et la traitrise ont toujours existé, mais d'autres valeurs prenaient le dessus, comme fonder une famille quitte à être ou rester avec une personne qu'on n'aime pas ou avec qui ça se passe très mal. Ce n'est ni mieux ni pire, c'est une évolution sociale, une génération qui a le *** entre deux chaises: l'éducation de leurs parents, les moeurs sociales et les valeurs véhiculées dans l'entourage.
     
    breakbeat et elegantino aiment ça.


  20. la professeur de socio -anthropologie a parlé , bravo a toi
     


Partager cette page