Récit d'un dérapage policier

http://www.politis.fr/Injures-coups-et-crachat-le-recit,24306.html Des familles du la rue Lamartine, à Garges-lès-Gonesse, ont déposé plainte contre la...

  1. http://www.politis.fr/Injures-coups-et-crachat-le-recit,24306.html

    Des familles du la rue Lamartine, à Garges-lès-Gonesse, ont déposé plainte contre la police pour des violences lors d’une intervention, le 17 octobre. Récit.

    6 h 15, jeudi 17 octobre. La police frappe à la porte de la famille Saounéra, au 6e étage d’un immeuble de la rue Lamartine, à Garges-lès-Gonesse (Val-d’Oise). La mère, Kadiatou, se lève la première avec son fils de 18 ans, Amara, que la police est venue chercher. Selon son témoignage, le ton commence à monter à travers la porte. Kadiatou cherche ses clefs.

    Lorsqu’elle ouvre, les policiers fondent sur son jeune fils et la maintiennent dans un coin de l’entrée. Le garçon, torse nu, est saisi par la gorge et menotté. Il demande à pouvoir se rendre aux toilettes, mais les policiers refusent. Il insiste. Sa sœur de 22 ans tente de se rendre dans la salle de bain et interpelle les policiers qui l’en empêchent : « C’< <
    <>« Ils lui ont répondu de fermer “sa gueule“, « Vous avez tapé ma daronne ? »
    Le face-à-face s’échauffe un peu plus lorsque la mère tente de ramasser un manteau tombé au sol. <« La polcière m’a mis un coup au menton. Puis elle m’a poussé et je suis tombée »,

    Selon plusieurs témoignages, la police disperse alors du gaz lacrymogène partout dans l’appartement et contre les voisins, réveillés par le vacarme, qui ont convergé devant le T4 des Saounéra. <« Les polciers ont pris peur parce qu’ils n’étaient pas nombreux à ce moment-là et ils pensaient qu’on venait pour les frapper alors que ce n’était pas le cas »,

    Après le départ des policiers, la sœur de 22 ans, Diariatou, descend avec une paire de chaussettes pour la remettre à son frère interpellé. Elle dit avoir été giflée, frappée au sol d’un coup de pied à la tête, traitée de « sale **** » et menacée avec une arme de poing sur le ventre. Le certificat établi le jour même à l’hôpital de Gonesse fait état d’un traumatisme crânien.

    Le père, Thierno, tente quant à lui de dissuader ses voisins de suivre les policiers qui viennent d’embarquer son fils, <« pour ne pas ettre de l’huile sur le feu »,

    Ce lundi, les témoins se bousculent pour dénoncer une « bavure policière » :

    Après le départ des policiers, Samba empoigne un marteau et quitte l’appartement. Ce qu’il fait alors est incertain. Un voisin tente de le suivre dans l’escalier, mais le perd rapidement de vue. Plusieurs témoins affirment qu’aucune confrontation n’a eu lieu avec les policiers. Le jeune homme, vite raisonné par des voisins, aurait trouvé refuge dans un appartement pendant l’intervention de la police.

    « Sale noire, tu n’es pas chez toi ici »
    Sa mère descend pour le retenir, pendant que Thierno s’occupe de son fils cadet de 5 ans, Aly, qui est sorti les yeux rougis par les gaz lacrymogènes.

    En remontant, la mère de famille de 46 ans tombe sur 2 policiers au 4e étage du bâtiment : <« Un preier m’a frappé sans rien me dire,« Ils ont traîné le père par le col dans l’escalier pour l’embarquer », témoigne une voisine.
    E.M.

    Lorsqu’il tente de descendre à son tour, Thierno tombe immédiatement sur des policiers. <« ls m’ont donné un coup de poing sans sommation. Puis ils m’ont frappé au sol à 3 ou 4. Ils m’ont immobilisé et menotté »
    Le père, puis la mère, sont conduit devant l’appartement où les policiers leur demandent d’ouvrir la porte, qui s’est refermée alors qu’ils étaient à l’extérieur. Thierno, en peignoir, jure qu’il n’a pas les clefs. Que ses deux garçons de 5 et 12 ans restés à l’intérieur sont terrorisés. Aly dira plus tard avoir été giflé et traité de <« acaque »

    <« ls ont finit par attraper le père par le col pour l’embarquer par les escaliers »,

    « Il n’a même pas hésité »
    Devant l’immeuble, Kadiatou s’avance devant les policiers restés sur place avec une poignée d’habitants : <« Je leur a dit de m’interpeller moi aussi, puisqu’ils arrêtaient mon mari sans raison », « Une policière m’a pointé une arme en criant, “si tu bouges je te butte“. Et j’ai reçu un violent coup de pied qui m’a fait tomber au sol ».
    En tentant de la relever, deux voisins disent avoir reçu des tirs de flash-ball. <« l n’a même pas hésité »


    Outrage, rébellion et violence
    Le fils le plus âgé, Samba, est interpellé dans sa voiture le soir de l’intervention. Il demeure encore aujourd’hui en détention provisoire à Osny (95), pour violence avec arme envers un policier, outrage, rébellion et dégradation de matériel public.

    Le jeune Amara interpellé ce matin-là pour une affaire de vol avec violence datant de 2012 a été libéré le jour même. Il a pu prouver son innocence.

    Son père sortait de garde à vue le lendemain soir, après avoir demandé le renvoi de son jugement en comparution immédiate.

    Dans l’immeuble, les habitants se disent <« trauatisés »
    <« Certes nos enfants ont des problèes, nous essayons de les cadrer, mais ce qui m’a le plus choqué c’est qu’ils aient frappé des parents »,

    <« Nous voulons que la polce fasse son travail, mais pas de cette façon1, rue Lamartine. Lundi 28 octobre.
    E.M.





    Deux plaintes collectives ont été déposées à la gendarmerie de Domont et le parquet de Cergy-Pontoise indique qu’une enquête a été ouverte à l’Inspection générale de la police nationale (IGPN). Pour connaître la version des policiers, il faudra attendre le jugement de Samba et Therno, le 22 novembre.
    D’ici là, les familles de Lamartine veulent se faire entendre. Elles manifesteront samedi 2 novembre à Garges-lès-Gonesse, avec le soutien de la Brigade anti négrophobie.
     
    Hibou57 et etre2en1 aiment ça.


  2. voila quand on demande a la police de faire du chiffre il fallait bien que ca derape mais enfin ce n'est pas la premiere fois et ni la derniere malheuresemnt
     
    LaCosca, etre2en1 et dalyyy aiment ça.


  3. Je me suis perdu dans le nombre de gosses de cette famille... j'ai l'impression d'en découvrir un nouveau à chaque ligne.
     
    MarocMonPays et dalyyy aiment ça.


  4. Le problème c'est que ça dérape souvent sans que les gens aient la possibilité de se défendre ! les policiers ne sont que très rarement inquiétés ...:(
     
    lala0, Hibou57 et nafalei aiment ça.


  5. le plus important n'est pas tant le nombre d'enfant qu' a cette famille, ni d'ailleurs la cause de cette interpellation matinale ! le plus important c'est de dénoncer encore une fois cette liberté que prennent certaines personnes à insulter, mal traiter, dénigrer et violenter des citoyens (certainement) français parce qu'ils sont noirs ou d'origine maghrébine ou que sais -je encore !
     
    Likes reçus nafalei aime ça.


  6. Il faudrait avoir les deux versions pour juger sinon ça ne sert à rien :(
     


  7. et oui malheureusement , et ce sont les parent s qui paient les betises de son enfants enfin si il a fait queleque choses
     
    Likes reçus dalyyy aime ça.


  8. je pense que la version des policiers, sera comme d'habitude : à la hauteur de leur lâcheté ! ils vont insister sur le fait qu'ils interpellaient des individus dangereux pour la société, que l'immeuble a débarqué , que ça allait dégénérer en émeute et que les pauvres , ont du se défendre....
     
    Likes reçus etre2en1 aime ça.


  9. "Le jeune Amara interpellé ce matin-là pour une affaire de vol avec violence datant de 2012 a été libéré le jour même. Il a pu prouver son innocence."
     
    nafalei et etre2en1 aiment ça.


  10. On demande aux policiers de " faire du chiffre ", en même temps on ne leur donne aucune formation
    suffisante, aucun encadrement et on les envoie en nombre insuffisants pour mener des opérations dans
    des conditions non appropriées, c'est un " beau bordel " que mets l'administration tout ça pour au final
    déranger et violenter une famille, leur voisinage en pleine nuit, pour les relacher car innocents.

    Elle est " belle " la police.:rolleyes:
     
    dalyyy et nafalei aiment ça.


  11. De pire en pire certains policiers ,qui jouissent d'une impunité totale !

    Malgré les différentes affaires de bavures avérées ,aucuns politique n'a décider de se pencher sur ses actes graves indigne d'une république

    Et ca prétend vouloir régler les problèmes de la banlieue et ca se plaint de la réaction de certains jeunes
     
    unoeil et dalyyy aiment ça.


  12. Il ne faut pas se cacher. En général, quand on vient se faire embarquer, il y a du doute soit sur sa personne, soit sur ses fréquentations. Cela ne veut pas dire qu'il soit coupable, ni qu'on le traite indignement.

    Pour moi, cette famille n'est pas victime directe d'une bavure policière, elle est victime des délits et crimes du voisinage, du quartier, de leurs fréquentations.
     


  13. oui et ce qui me choque c'est qu'encore une fois ils s'en prennent à une famille d'origine africaine , les propos sont racistes etc.... on leur demande juste de faire leur travail !!! ce qui me choque d'autant plus, quand je lis ce genre d'article , c'est cette banalisation du "bougnoule" ou du "macaque", de tous ces termes qui sont certes ( je le croyais) dépassés mais reviennent dans la bouche de nos compatriotes naturellement, systématiquement, automatiquement.... ça fait flipper !
     


  14. ça me fait penser à cette affaire ....
    http://www.lemonde.fr/societe/artic...-les-policiers-seront-juges_3481566_3224.html
     
    Hibou57 et Abayal aiment ça.



  15. Victime surtout de la sauvagerie de la police

    Trop facile de se cacher derrière ce genre d'excuses ,l'usage de la force doit se faire seulement en cas de danger et de façons proportionner
     
    Likes reçus dalyyy aime ça.


  16. comme tu dis cette personne est certainement "VICTIME des délits et crimes du voisinage... des fréquentations " , et crois-tu que cette personne a choisi de vivre là ? Je ne pense pas !
    Qu'elle est commis un délit ou pas, n'est pas le problème ! le problème est que la famille s'est fait insultée, violentée et mal traitée pour rien , non non pas pour rien, parce qu'ils sont noirs !!!!! et c'est normal ???
     
    Likes reçus Abayal aime ça.


  17. Pour beaucoup oui ...
     


  18. Je ne suis pas totalement d'accord avec toi hormis pour les insultes.

    Les policiers ne sont pas là pour faire du social et leur priorité et leur propre sécurité.
    Donc pendant une perquise, il ne faut surtout pas faire de geste brusque, d'essayer de negocier ou autres.

    Pour moi la base est simple, tu ne veux pas avoir à faire à la police tu te tiens à carreaux.
    Tu veux jouer au bandit, tu en paies les conséquences et souvent c'est la famille qui paie le plus gros tribut, bien malheureusement.
     
    Walideltounsi et Alimero aiment ça.


  19. Oui , malheureusement , j'ai l'impression que certains trouvent cela normal :(
     
    breakbeat et Abayal aiment ça.


  20. On voit quelle a été leur seule formation, les films, séries et jeux vidéos, ils se prennent pour des
    " inspecteur harrys " mais ils n'en ont pas la carrure ni le sérieux.

    Moi aussi je croyais ces excès de langage dépassés, on était passé par le " parlé correct " et le
    " politiquement correct " pourtant, on se demande où ils ont été élevés ces policiers.

    Je crois que un petit séjour aux " iles Kerguelen " à compte les pingouins leur ferait du bien, un gendarme
    du même accabit a passé un an là bas à compter les pingouins après une interpellation du même genre et
    le vidage opportuniste de son porte feuille dans sa poche parce que " sous payés ", mais cette condamnation
    par sa hiérarchie et les excuses de l'administrations ne font pas pas oublier les menaces, les coups, le vol de
    l'argent dans le porte feuille et les injures racistes de la part d'un gendarme pour un simple controle de papiers.
     
    Likes reçus dalyyy aime ça.


Chargement...
Discussions similaires Forum Date
Récit d’une victime de violences policières en seine-saint-denis Actualités françaises 3 Fév. 2015
Incompétence et dérapage de la sécuritè française Actualités françaises 9 Jan. 2015
Charlie hebdo: fn exclu, unité nationale brisée, récit d'un fiasco Actualités françaises 8 Jan. 2015
Le préfet de haute-savoie et des policiers agressés lors d'une opération de contrôle Actualités françaises 30 Nov. 2013
Aulnay: encore un mort lors d'un contrôle policier Actualités françaises 10 Jan. 2012
dérapage : un professeur sourit à auschwitz Actualités françaises 25 Nov. 2011
Tentative d'assassinat d'un élu: un ex-policier de la DST mis en examen Actualités françaises 24 Juin 2011
UMP: dérapage raciste d'un militant face à Jeannette Bougrab Actualités françaises 15 Mai 2011
Palestine/Paris: récit d'une manif. Actualités françaises 20 Avril 2010
Abus de pouvoir : Des lycéens arrêtés pour avoir insulté la fille d'une policière Actualités françaises 6 Avril 2010
encore un dérapage de george freche .. Actualités françaises 28 Jan. 2010
Des dérapages plus ou moins contrôlés Actualités françaises 20 Jan. 2010
Un ado arrache le doigt d'un policier Actualités françaises 23 Déc. 2009
Dérapage sur l'Identité National Actualités françaises 21 Déc. 2009
identité nationale: dérapage d'un maire ump... Actualités françaises 2 Déc. 2009

Partager cette page