Le rite du sacrifice par ABRAHAM

ABRAHAM LA FETE, LE SACRIFICE Un jour le Prophète Muhammad (BSL) se tourna vers ses compagnons et dit : " Ne vous enseignerais-je pas ce...

  1. ABRAHAM


    LA FETE, LE SACRIFICE

    Un jour le Prophète Muhammad (BSL) se tourna vers ses compagnons et dit :
    " Ne vous enseignerais-je pas ce pourquoi Dieu a appelé Abraham, Son ami qui fut fidèle ? Parce qu’il répétait constamment au moment de se lever et de se coucher : Gloire à Dieu quand vous parvenez au soir et lorsque vous accueillez le matin et à Lui la louange dans les cieux et sur la terre au cœur de la nuit et de la journée (ar-Rûm,17-18). "Abraham réunissait, en son cœur et en son être, l’équilibre et l’harmonie d’une communauté entière" : il fut l’exemple de ceux qui portent la foi, "votre père Abraham", l’ami de Dieu" choisi, élevé, rapproché.

    C’est à lui que Dieu fera vivre l’épreuve la plus difficile qui soit : sacrifier son fils au nom de sa foi et de son témoignage. C’est bien plus que sacrifier son temps, son argent, voire soi-même ; c’est davantage que de vivre une épreuve de la vie, un échec, un drame, voire un accident ; c’est autrement plus difficile qu’une séparation, une absence, ou le vide.

    De Son ami Dieu exige tout : sacrifie celui que tu as contribué à faire naître en reconnaissance à Celui qui t’a fait être, de tes propres mains tue ton amour au nom de Mon Amour. Sois pour Dieu jusqu’à la plus terrifiante des épreuves, accède à la certitude au-delà de tous les tremblements de terre qui naissent de tes doutes. Sois pour Dieu.

    Le Prophète Muhammad (BSL) nous l’a appris : " Dieu met à l’épreuve ceux qu’Il aime "... mais avons-nous pris l’exacte mesure de l’épreuve de Son ami Abraham, paix soit Sur lui. Sacrifier son fils, de ses propres mains le mettre à mort et accepter de vivre l’absence de son premier-né pour vivre dans la présence du Premier et du Dernier. Son amour fut au prix de cette épreuve, son élévation fut dans la nature de sa soumission, sa force fut son humilité.

    Dieu l’a aimé tellement, et tellement éprouvé... aujourd’hui, au travers des siècles, l’issue de l’épreuve marque la plus grande fête de l’islam et des musulmans. La fête du Sacrifice. Un signe, un souvenir, un rappel... ce serviteur, cet ami de Dieu, cet humble qui a accepté et n’a eu de cesse de dire, de protéger et de lutter pour Dieu, pour la Lumière, pour la Vérité. Jusqu’au bout de l’insulte, du rejet, de la haine ; jusqu’au bout de son amour. A l’horizon de sa certitude confiante, Dieu l’a épargné : le rêve était vrai et son fils ne fut pas tué. L’épreuve est devenue un signe pour qui aime, accepte, supporte, patiente, persévère et s’engage... après l’épreuve, il y a la liberté ; la fête est au terme d’une épreuve assumée. Tel est, au fond, le message de l’islam : après un mois de jeûne, après l’épreuve du sacrifice. Profond enseignement.

    C’est l’école de la vie que Dieu nous enseigne par les Messagers, ou au travers de la prière, de la zakat, du jeûne, du pèlerinage, ou encore à la lumière de nos blessures, de nos tristesses et de nos espoirs. La vie est une épreuve elle-même emplie d’épreuves et de peines : aimer Dieu, respecter la vie exige un amour infini, une foi profonde, la patience et la persévérance... C’est façonner son être intérieur au fil du temps et des tremblements de cœur. C’est protéger Son amour, quotidiennement, simplement. Souvenons-nous, Dieu l’a pris pour ami grâce à quelques mots inlassablement dits et redits : Gloire à Dieu quand vous parvenez au soir et lorsque vous accueillez le matin et à Lui la louange dans les cieux et sur la terre au cœur de la nuit et de la journée. Il les a répétés chaque jour avec conscience et amour. Sa force et son courage trouvaient là leur source : il savait dormir avec le souvenir de Dieu et se réveiller dans Sa lumière. Don de soi et sacrifice quotidien pour trouver l’énergie du terrible sacrifice. Ce chemin est à la portée de tous, tous les jours. Beni alors qui comprend le Sens de la fête, à l’horizon de cette année, au terme de sa vie.

    Être proche du Très-Doux et Le voir, pour l’éternité.



    "Le savoir est un devoir"
    Mouslim Aboutasnim :) ;-)
     


  2. Imaginez, un seul instant, si cet étourdi d'ange au lieu de proposer un mouton à abraham lui avait proposé un éléphant. On aurais pas été dans la mouise chaque année. :p
     


  3. Mais celà n'est pas arrivé car la religion est bien faite ;-)
     


  4. Baraka Lahu Fiki 1Mymy1, c'est un magnifique rappel :)
     


  5. wa fik el baraka :)
     


Chargement...
Discussions similaires Forum Date
Le sacrifice Islam 3 Oct. 2014
Les rites anciens Islam 23 Sept. 2012
sacrifice facile Islam 12 Juin 2012
Abraham (as) Musulman !! Islam 9 Avril 2011
le sacrifice Islam 10 Fév. 2010
Question concernant Le sacrifice d abraham ? Islam 15 Nov. 2009
Sacrifices... Sacrifices ... Islam 28 Sept. 2009
sacrifices de moutons Islam 2 Oct. 2007
Abraham Islam 22 Juil. 2007
le sacrifice du mouton Islam 8 Juin 2007
Rites Islamique Islam 3 Avril 2007
le rite Malekite Islam 23 Fév. 2007
Et le sacrifice... Islam 30 Déc. 2006
Interrogation sur le sacrifice... Islam 16 Jan. 2006

Partager cette page