témoignage poignant

Un soldat israélien : « Nous traitons les Palestiniens comme des animaux » samedi 14 mars 2009 - 06h:48 Mundo Obrero Dans la société israélienne,...

  1. Un soldat israélien : « Nous traitons les Palestiniens comme des animaux »
    samedi 14 mars 2009 - 06h:48

    Mundo Obrero

    Dans la société israélienne, les premières voix contre la guerre commencent à s’élever. Dimanche, une marche à Tel Aviv pour demander la fin des bombardements à Gaza et au Liban. Aujourd’hui, une nouvelle qui toucha l’opinion publique : le sergent Itzik Shabbat annonça qu’il refusait de participer à l’offensive contre Gaza. « Je le fais pour m’opposer à cette folie et pour mettre fin à l’illusion que nous sommes tous en faveur de cette guerre inutile basée sur des mensonges », affirma ce jeune réserviste de 28 ans qui vit à Sderot, ville proche de Gaza dans laquelle les missiles Qassam du Hamas tombent régulièrement.

    L’heure du retour à Gaza approche [janvier 2009]. Je termine les dernières interviews à Jérusalem. Dans un café de Jaffa Road, je me trouve avec Yehuda Shaul, fondateur de l’ONG Breaking the Silence ( rompre le silence).

    « Tout est pure folie : l’occupation, la forme inhumaine avec laquelle nous traitons les Palestiniens », me dit-il. En Israël, tu entres dans l’armée à 18 ans parce que tu veux combattre l’ennemi de ton pays, parce que tu veux laisser une trace dans l’histoire, et tu fais ce qu’on te dit de faire, sans penser. Et tout est fait pour que tu ne penses pas. Des missions à accomplir, des ordres à suivre ».

    « Et tu ne vois pas les Palestiniens comme des être humains, tu les vois comme des animaux. Tu entres dans leur maison, la nuit, tu les réveilles, les femmes d’un côté, les hommes de l’autre, et tu casses tout. C’est le genre de choses que tu ne ferais pas ici, en Israël, mais tu le fais chez eux. Et, pour ce faire, tu refuses la réalité. C’est la seule manière. Tu crées entre toi et la réalité un mur de silence ».

    « Voici un autre exemple : si, la nuit, tu trouves un paquet suspect qui pourrait être une bombe, tu appelles le premier Mohamed que tu trouves dans la rue et tu lui demandes de l’ouvrir. Tu pourrais appeler un expert qui le désactiverait, il mettrait dix minutes à venir, mais c’est beaucoup mieux qu’un Palestinien risque sa vie, puisque pour toi ça revient au même, tu ne le vois pas comme un être humain. Moi, je faisais ça avec mes soldats à Hebron ».

    « De même à Naplouse, quand je voulais entrer dans une maison, si je pensais qu’il pouvait y avoir une bombe piégée, je prenais le Mohamed que j’avais sous la main et je l’obligeais à ouvrir la porte. Ça fait partie de la routine de l’armée : utiliser les Palestiniens tels des boucliers humains. »

    « Pareil lorsque tu es à un check-point, tu les obliges à attendre beaucoup plus que le temps nécessaire, parfois pendant des heures, et tu choisis un Palestinien au hasard à qui tu donnes des coups, tous les quinze ou vingt qui passent, de sorte que les autres aient peur et restent tranquilles. C’est seulement ainsi que toi, avec quatre soldats, tu peux les dominer eux qui sont des milliers. »

    « Et quand tu entres à Gaza avec ton char de combat et que tu vois une voiture neuve, même si tu as assez de place sur la route, tu passes dessus. De même, tu tires sur les réservoirs d’eau. Pour leur faire peur, pour qu’ils te respectent, parce que c’est ça la logique qu’on enseigne aux soldats israéliens ».

    « De plus, tu es jeune et tu commences à profiter de ce pouvoir, que les gens fassent tout ce que tu leur dit de faire. C’est comme un jeu vidéo. Tu es à un check-point au milieu de la route, tu as vingt voitures qui attendent, et par un simple mouvement du doigt ils font ce que tu veux toi. Tu joues avec eux. Tu les fais avancer, reculer. Tu les rends fous. Tu as 18 ans et tu te sens puissant ».

    « Trois mois avant d’abandonner l’armée, je dirigeais une unité à Hébron, j’avais fait une bonne carrière, de sorte que j’avais du temps libre. Un matin, je me suis regardé dans le miroir et j’ai compris que tout ceci était une erreur et j’ai su que je ne pourrais pas continuer à vivre si je ne faisais pas quelque chose. C’est pourquoi, à peine sorti, avec les soldats de mon unité, nous avons monté une exposition avec nos photos, elle s’appelait Amener Hébron à Tel Aviv ».

    « Elle est tombée comme une bombe dans la société. Des parlementaires et des journalistes y sont venus. Donc, nous avons créé Breaking the Silence, où nous offrons de l’espace pour que les soldats racontent les abus qu’ils commettent systématiquement. Plus de 350 l’ont fait. A présent, nous avons des expositions et des vidéos en Europe, en Israël ».

    « Certaines personnes disent que ce sont des cas isolés. Les mères disent : mon fils, qui fait son armée actuellement, est bon, il ne fait pas ce genre de choses, ce sont uniquement les soldats bédouins ou éthiopiens qui font ça. Mais ce n’est pas si sûr. On fait tous ce genre de choses, parce que c’est la logique de l’occupation israélienne : terroriser les Palestiniens ».

    « Les Check-points ne servent pas à empêcher les Palestiniens d’entrer en Israël, c’est pour que la réalité n’entre pas en Israël. Parce que c’est une société de soldats, nous passons tous par l’armée pendant trois années quand nous sommes jeunes et ensuite un mois par an. Et nous le faisons tous. C’est pourquoi il existe le mur de silence, de négation, parce que nous sommes tous responsables et nous ne voulons pas l’admettre ».

    « Eux sont les victimes, nous sommes les bourreaux. Mais en tant que bourreaux, nous payons également un prix. Ceci est une société qui ne s’encourage pas à regarder ni la vérité en face, ni ses propres actes. C’est une société, par conséquent, moralement malade ».
     


  2. avec quelques vidéos à l'appui c'est toujours mieux


    http://www.youtube.com/watch?v=LzXvuUFJxFk

    http://www.youtube.com/watch?v=CYDtIfaQunc
     








  3. Non mais dans toute les armées tu trouvera des refractaires,des objecteurs de consciences,des deserteurs,etc.....
    A eux seul,ils ne sont pas l'armée de l'etat hebreux donc temoignage interessant mais guere plus instructif.
     


  4. vu ton timing de réponse je suis sure que tu n'as pas pris le temps de les voir toutes ;)

    enfin bon..le témoignage est interessant et la guerre est stupide :)
     


  5. Je te rejoins dans ce raisonnement enfin dans ce contexte particulier.
     


  6. pourtant en partant pour cette guerre ils étaient convaincus de leur mission..voilà ce qui en ressort

    alors l'une des armées les plus puissante peut être, mais l'une des armées les plus stupides...

    cerise sur le gateau

    et après ça parle des civiles qui font office de chaire à canon envoyés par le hamas :rolleyes:

    drole de societé
     


  7. la theorie du chaos n'est pas toujours applicable .

    les videos demontrent tout
     


  8. juste pour les deserteurs toi comme moi tu sais pertinement que le chatiment qui leur ai accordé en Israel est loin d'être un témoignage face à une caméra vidéo..alors arrete ton char :D
     




  9. charagtiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiih
     



  10. toda chèl tsoumète lèv chélah bichevili :rouge:
     


  11. kayn dem oula oualou :langue:
     


  12. y a pas que la traduction que tu as à faire, y a même un effort d'objectivité

    laila tov :rouge:
     


  13. Meme l'objectivité est relative,ce qu'il l'est chez toi ne l'est pas forcement chez moi et inversement.

    Liltek saïda. :rouge:
     


  14. y a certaines choses qui sautent aux yeux pas besoin de relativité ni d'einstein pour ça :D
     


  15. Ils ont montré au JT qu'un rabbin a visité Ghazza sous l'escorte de Hamas et il a donné des cado aux enfants et chantaient avec eux en arabe et en hebreux.

    Peut etre qu'ils se sont réconciliés :rolleyes:

    :D
     


  16. :D

    ça ne doit pas etre un rabin du même mouvement que safed alors..

    y a pas mal de rabin qui sont pour la cause palestinienne et la création d'un état palestinien et rendre les terres, le retour de réfugiés..ect en somme ceux qui ne croient pas en une existence de l Etat d'Israel..mais ils sont traités de fous parce que ça va à l'encontre de la politique du pays et de sa droite et extrème droite


    ps : Regarde ça :langue:
     


Chargement...
Discussions similaires Forum Date
Torture d' etat : témoignage d'un réfugié syrien Actualités internationales 20 Déc. 2014
Le petit frère de badr hari jugé pour faux témoignage Actualités internationales 9 Sept. 2014
À hongkong, un vent de révolte contre la poigne de pékin Actualités internationales 1 Sept. 2014
Slim Rehouma : témoignage d’Afghanistan Actualités internationales 28 Juin 2013
Le visage de la révolte Syrienne change? Témoignage.... Actualités internationales 9 Sept. 2012
Le génocide des Musulmans de Birmanie continue : témoignages Actualités internationales 30 Juil. 2012
Algérie : Le temps des témoignages libres Actualités internationales 26 Fév. 2012
Témoignages de chrétiens syriens Actualités internationales 2 Août 2011
"Occupation 101" documentaire poignant fait en grande partie par des non musulmans Actualités internationales 17 Sept. 2010
Témoignage « Je porte le voile intégral, c’est mon choix » Actualités internationales 1 Mai 2010
algerie : Témoignage outrageant d’un diplomate américain Actualités internationales 28 Fév. 2010
Un enseignant agressé par le père d'une fillette pour une poignée de main Actualités internationales 23 Oct. 2009
Témoignage vivant d'un wahabite Actualités internationales 13 Sept. 2009
Témoignages de marocains ayant visité l'algerie? Actualités internationales 11 Juil. 2009
le 11 septembre : témoignage d'un ancien pilote Actualités internationales 23 Oct. 2008

Partager cette page