1. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences
    Rejeter la notice

Tourisme au Sahara : ces milliers de nuitées qui échappent aux statistiques officiell

Discussion dans 'Actualités marocaines' créé par petitbijou, 7 Mars 2012.

Tourisme au Sahara : ces milliers de nuitées qui échappent aux statistiques officielles Les régions du Sud sont de plus en plus fréquentées par les...

  1. petitbijou

    petitbijou Casablanca d'antan VIB

    Inscrit:
    6 Août 2005
    Messages:
    81 686
    Likes:
    12 289
    Tourisme au Sahara : ces milliers de nuitées qui échappent aux statistiques officielles

    Les régions du Sud sont de plus en plus fréquentées par les passionnés des sports du désert et de la mer. Suisses, Français et Belges sont les principaux clients. Les régions de Guelmim-Es Smara et d'Oued Eddahab-Lagouira disposent respectivement de 1 500 et 660 lits classés.
    Tourisme Sahara Maroc

    La promotion touristique du Maroc à l’étranger met certes toujours en avant les diversités du Royaume dans sa communication institutionnelle, mais les actions d’accompagnement pour attirer les touristes restent concentrées sur quelques régions phare qui ont fait la réputation du pays depuis les années soixante. Il s’agit essentiellement des villes impériales et de quelques destinations balnéaires comme Agadir et, depuis peu, Saadia ou Mazagan. Mais il y a des régions où les professionnels se démènent avec peu de moyens pour faire du tourisme une variable incontournable du développement local. C’est le cas des régions du sud du Royaume dont certaines commencent à se tailler une petite réputation à l’étranger grâce à des professionnels avisés et à des passionnés des sports du désert et de la mer qui peuvent être pratiqués dans des provinces comme Guelmim-Es Smara ou Oued Eddahab-Lagouira (Dakhla).
    Ce n’est en effet pas dû au hasard si les concepteurs de la Vision 2020 pour le tourisme ont placé les régions et le tourisme durable au cœur de cette stratégie. Une région comme Guelmim-Es Smara, qui affiche dans les statistiques 20 000 nuitées annuellement à peine, en revendique au moins 100 000, selon le Conseil régional du tourisme (CRT) qui se distingue par le dynamisme de ses membres (une douzaine de personnes) pour promouvoir leur région.

    http://www.lavieeco.com/news/econom...ppent-aux-statistiques-officielles-21482.html
     


  2. petitbijou

    petitbijou Casablanca d'antan VIB

    Inscrit:
    6 Août 2005
    Messages:
    81 686
    Likes:
    12 289
    d'un côté je me dis pour vu que ça dure, car au moins le paysage ne serait pas déformé par le béton qui ne sert finalement pas à la beauté du paysage, mais plutôt le déforme..et d'un autre, je me dis plus d'investissements seraient les bienvenus pour ces régions, mais dans ce cas là des investissements locaux comme c'est le cas à Mhamid ou encore à Merzouga ou Assa :love:
     


Chargement...
Discussions similaires Forum Date
Aux mre : ces choses qui vous dépriment au maroc Bladinettes 31 Juillet 2013
Que penser de ces statistiques ? Actualités françaises 23 Novembre 2012
Au coeur de ces bandes qui font peur lien video Général 11 Avril 2009
Ces algeriens qui soutiennent l'autonomie marocaine au Sahara Actualités marocaines 19 Avril 2007
Ces chrétiens qui ne croient pas aux droits de l'homme Général 2 Mars 2007

Partager cette page