• En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

Près de 23.000 hommes victimes de violences conjugales au maroc

  • Initiateur de la discussion Drianke
  • Date de début
Drianke

Drianke

اللهم إفتح لنا أبواب الخير وأرزقنا من حيت لا نحتسب
Contributeur
Si la grande majorité des victimes de violences conjugales sont des femmes, les hommes maltraités par leurs épouses sont de plus en plus nombreux dans notre société. Selon Abdelfattah Bahjaji, président du Réseau marocain pour la défense des droits des Hommes, 22.850 cas d’hommes violentés par leurs femmes ont été recensés par l’association depuis sa création en 2008 jusqu’à présent. Pour la seule année 2017, le Réseau a notifié 2.500 cas.

En livrant ces chiffres, M. Bahjaji fait remarquer que «ces statistiques ne tiennent pas compte des appels téléphoniques. En moyenne nous recevons 2 à 3 appels d’hommes victimes de violence chaque jour. Il nous arrive parfois de recevoir jusqu’à 10 appels». Le président du Réseau estime que ces chiffres ne reflètent pas la réalité. «Le nombre d’hommes violentés est beaucoup plus important. Le souci de leur image les empêche de dénoncer ces violences», indique M. Bahjaji. Ce dernier estime également que les statistiques seraient plus alarmantes s’il existait au Maroc d’autres structures d’aide aux hommes battus. En effet, le Réseau constitue actuellement la seule association à s’occuper des hommes violentés. Les témoignages d’hommes battus montrent que le phénomène touche toutes les catégories sociales, toutes les tranches d’âge et toutes les villes.

Fracture de la mâchoire, blessure à la main par un coup de couteau…

Les violences conjugales subies par les hommes sont beaucoup plus souvent physiques que sexuelles. Le président de l’association note que la violence physique arrive en tête et représente 25% des cas traités. En parlant de ce type de violence, M. Bahjaji fait allusion aux coups et blessures. Fracture de la mâchoire, blessure à la main par un coup de couteau, fractures de l’épaule figurent parmi les cas extrêmes.

Et les témoignages sont nombreux. «Durant les dix années d’existence du Réseau, nous avons reçu plusieurs cas graves. C’est notamment le cas d’un aide commerçant âgé de 26 ans. Sa femme et sa belle-mère l’ont battu violemment. Le jeune homme a une fracture de la mâchoire inférieure», signale le président du Réseau marocain pour la défense des droits des Hommes. C’est aussi le cas d’un retraité âgé de 67 ans qui garde toujours de graves séquelles. «Son épouse accompagnée de sa sœur l’ont frappé brutalement à la tête à l’aide d’un bâton. La victime a eu plusieurs points de suture à la tête. Il a constamment des vertiges et il lui arrive très souvent de tomber», raconte M. Bahjaji. Les femmes ont recours à toutes sortes d’objets pour agresser leurs conjoints: ustensiles de cuisine, pilon (Mehrez), couteau, bâton sans compter les coups de poing, les gifles, les coups de griffes, les morsures.

Violence sexuelle : Les cas sont rares.................
http://aujourdhui.ma/societe/pres-de-23-000-hommes-victimes-de-violences-conjugales-au-maroc
 
Soumiyah

Soumiyah

Wait and See, Habibi
VIB
Les femmes ont recours à toutes sortes d’objets pour agresser leurs conjoints: ustensiles de cuisine, pilon (Mehrez),

Et malgré tout ils restent ... l’amour plus fort que le mehrez
 
purarabica

purarabica

VIB
Si la grande majorité des victimes de violences conjugales sont des femmes, les hommes maltraités par leurs épouses sont de plus en plus nombreux dans notre société. Selon Abdelfattah Bahjaji, président du Réseau marocain pour la défense des droits des Hommes, 22.850 cas d’hommes violentés par leurs femmes ont été recensés par l’association depuis sa création en 2008 jusqu’à présent. Pour la seule année 2017, le Réseau a notifié 2.500 cas.

En livrant ces chiffres, M. Bahjaji fait remarquer que «ces statistiques ne tiennent pas compte des appels téléphoniques. En moyenne nous recevons 2 à 3 appels d’hommes victimes de violence chaque jour. Il nous arrive parfois de recevoir jusqu’à 10 appels». Le président du Réseau estime que ces chiffres ne reflètent pas la réalité. «Le nombre d’hommes violentés est beaucoup plus important. Le souci de leur image les empêche de dénoncer ces violences», indique M. Bahjaji. Ce dernier estime également que les statistiques seraient plus alarmantes s’il existait au Maroc d’autres structures d’aide aux hommes battus. En effet, le Réseau constitue actuellement la seule association à s’occuper des hommes violentés. Les témoignages d’hommes battus montrent que le phénomène touche toutes les catégories sociales, toutes les tranches d’âge et toutes les villes.

Fracture de la mâchoire, blessure à la main par un coup de couteau…

Les violences conjugales subies par les hommes sont beaucoup plus souvent physiques que sexuelles. Le président de l’association note que la violence physique arrive en tête et représente 25% des cas traités. En parlant de ce type de violence, M. Bahjaji fait allusion aux coups et blessures. Fracture de la mâchoire, blessure à la main par un coup de couteau, fractures de l’épaule figurent parmi les cas extrêmes.

Et les témoignages sont nombreux. «Durant les dix années d’existence du Réseau, nous avons reçu plusieurs cas graves. C’est notamment le cas d’un aide commerçant âgé de 26 ans. Sa femme et sa belle-mère l’ont battu violemment. Le jeune homme a une fracture de la mâchoire inférieure», signale le président du Réseau marocain pour la défense des droits des Hommes. C’est aussi le cas d’un retraité âgé de 67 ans qui garde toujours de graves séquelles. «Son épouse accompagnée de sa sœur l’ont frappé brutalement à la tête à l’aide d’un bâton. La victime a eu plusieurs points de suture à la tête. Il a constamment des vertiges et il lui arrive très souvent de tomber», raconte M. Bahjaji. Les femmes ont recours à toutes sortes d’objets pour agresser leurs conjoints: ustensiles de cuisine, pilon (Mehrez), couteau, bâton sans compter les coups de poing, les gifles, les coups de griffes, les morsures.

Violence sexuelle : Les cas sont rares.................
http://aujourdhui.ma/societe/pres-de-23-000-hommes-victimes-de-violences-conjugales-au-maroc
@mehdi671 des victime :D
 
Milamber

Milamber

Soyez bon envers chacun
VIB
Si la grande majorité des victimes de violences conjugales sont des femmes, les hommes maltraités par leurs épouses sont de plus en plus nombreux dans notre société. Selon Abdelfattah Bahjaji, président du Réseau marocain pour la défense des droits des Hommes, 22.850 cas d’hommes violentés par leurs femmes ont été recensés par l’association depuis sa création en 2008 jusqu’à présent. Pour la seule année 2017, le Réseau a notifié 2.500 cas.

En livrant ces chiffres, M. Bahjaji fait remarquer que «ces statistiques ne tiennent pas compte des appels téléphoniques. En moyenne nous recevons 2 à 3 appels d’hommes victimes de violence chaque jour. Il nous arrive parfois de recevoir jusqu’à 10 appels». Le président du Réseau estime que ces chiffres ne reflètent pas la réalité. «Le nombre d’hommes violentés est beaucoup plus important. Le souci de leur image les empêche de dénoncer ces violences», indique M. Bahjaji. Ce dernier estime également que les statistiques seraient plus alarmantes s’il existait au Maroc d’autres structures d’aide aux hommes battus. En effet, le Réseau constitue actuellement la seule association à s’occuper des hommes violentés. Les témoignages d’hommes battus montrent que le phénomène touche toutes les catégories sociales, toutes les tranches d’âge et toutes les villes.

Fracture de la mâchoire, blessure à la main par un coup de couteau…

Les violences conjugales subies par les hommes sont beaucoup plus souvent physiques que sexuelles. Le président de l’association note que la violence physique arrive en tête et représente 25% des cas traités. En parlant de ce type de violence, M. Bahjaji fait allusion aux coups et blessures. Fracture de la mâchoire, blessure à la main par un coup de couteau, fractures de l’épaule figurent parmi les cas extrêmes.

Et les témoignages sont nombreux. «Durant les dix années d’existence du Réseau, nous avons reçu plusieurs cas graves. C’est notamment le cas d’un aide commerçant âgé de 26 ans. Sa femme et sa belle-mère l’ont battu violemment. Le jeune homme a une fracture de la mâchoire inférieure», signale le président du Réseau marocain pour la défense des droits des Hommes. C’est aussi le cas d’un retraité âgé de 67 ans qui garde toujours de graves séquelles. «Son épouse accompagnée de sa sœur l’ont frappé brutalement à la tête à l’aide d’un bâton. La victime a eu plusieurs points de suture à la tête. Il a constamment des vertiges et il lui arrive très souvent de tomber», raconte M. Bahjaji. Les femmes ont recours à toutes sortes d’objets pour agresser leurs conjoints: ustensiles de cuisine, pilon (Mehrez), couteau, bâton sans compter les coups de poing, les gifles, les coups de griffes, les morsures.

Violence sexuelle : Les cas sont rares.................
http://aujourdhui.ma/societe/pres-de-23-000-hommes-victimes-de-violences-conjugales-au-maroc
C'est triste, comment des gens peuvent faire ça ? Hommes ou femmes c'est le même combat et la même me*de
 
Drianke

Drianke

اللهم إفتح لنا أبواب الخير وأرزقنا من حيت لا نحتسب
Contributeur
Le pilon au Sénégal parfois c'est une batte de baseball...:D
Les femmes ont recours à toutes sortes d’objets pour agresser leurs conjoints: ustensiles de cuisine, pilon (Mehrez),

Et malgré tout ils restent ... l’amour plus fort que le mehrez
 
Drianke

Drianke

اللهم إفتح لنا أبواب الخير وأرزقنا من حيت لا نحتسب
Contributeur
La folie humaine on ne sait pas ou elle s'arrête malheureusement...

C'est triste, comment des gens peuvent faire ça ? Hommes ou femmes c'est le même combat et la même me*de
 
Drianke

Drianke

اللهم إفتح لنا أبواب الخير وأرزقنا من حيت لا نحتسب
Contributeur
Un sujet ouvert depuis mardi ici
 
M

majid10

les femmes on prit le pouvoir partout sur la terre, meme au fmi madame lagarde
sert les vis n ont pas sur 22.000 homme mais sur des millions de personnes a travers la
planete, en europe pendant que l homme est a la tache quotidien la femme est
a l aise dans la mercedes qu on vient d acheter a credit pour 5 ans
il faut bien une periode de confort et de prosperiter pour les femmes aussi bein
c est la fin des temps
 
Drianke

Drianke

اللهم إفتح لنا أبواب الخير وأرزقنا من حيت لا نحتسب
Contributeur
Les femmes ont toujours eu le pouvoir mais à la maison...:sournois:

les femmes on prit le pouvoir partout sur la terre, meme au fmi madame lagarde
sert les vis n ont pas sur 22.000 homme mais sur des millions de personnes a travers la
planete, en europe pendant que l homme est a la tache quotidien la femme est
a l aise dans la mercedes qu on vient d acheter a credit pour 5 ans
il faut bien une periode de confort et de prosperiter pour les femmes aussi bein
c est la fin des temps
 
nwidiya

nwidiya

Un Haut Rispansable!
Super Modératrice
les femmes on prit le pouvoir partout sur la terre, meme au fmi madame lagarde
sert les vis n ont pas sur 22.000 homme mais sur des millions de personnes a travers la
planete, en europe pendant que l homme est a la tache quotidien la femme est
a l aise dans la mercedes qu on vient d acheter a credit pour 5 ans
il faut bien une periode de confort et de prosperiter pour les femmes aussi bein
c est la fin des temps
Frapper c'est prendre le pouvoir ?
C'est comme ça que tu vois le pouvoirdun homme? A travers la violence ?

Frapper c'est synonyme de couardise !
 
Haut