Les 65 résolutions de lONU votées contre Israël et les 30 vetos américains

Bonjour,
L'entité sioniste avec l'aval des U.S.A reproche à la resistance palestenienne de ne pas respecter les lois internationales
A vous de juger et de condamner celui qui ne les applique pas




Les 65 résolutions de l’ONU votées contre Israël et les 30 vetos américains

Depuis la création de l’ONU, jamais un Etat membre n’a fait l’objet d’autant de condamnations et de résolutions. Pourtant, il est totalement incompréhensible qu’un Etat terroriste à l’origine de tous les problèmes du Moyen Orient depuis 1948, et menaçant désormais la sécurité du monde, refuse encore aujourd’hui, de respecter le Droit international, les résolutions votées par l’ONU, les Droits de l’Homme et les Conventions de Genève..

Inadmissible encore est l’attitude criminelle d’Israël qui pousse les gouvernements occidentaux à s’engager dans une confrontation militaire contre l’Iran, et à une guerre totale contre le monde arabo-musulman, dans le cadre de son fantasmatique « Choc des Civilisations


Par l’intermédiaire de l’ambassadeur des Etats Unis à l’ONU, Mr John BOLTON, juif ultra sioniste, Israël exerce une pression constante sur le Conseil de sécurité. John BOLTON continue d’exiger de l’ONU, des sanctions contre la Syrie et contre l’Iran alors que ces pays ne menacent ni les intérêts vitaux des USA ni sa propre sécurité.

A cause de l’ignoble chantage à l’antisémitisme utilisé comme une arme d’intimidation, devons-nous être malgré nous, les complices passifs et silencieux des crimes d’Israël, du génocide et de l’occupation des territoires palestiniens, de l’occupation du Golan syrien et des massacres de populations civiles en Irak ?

Si les gouvernements occidentaux sont incapables de faire respecter le Droit international lorsqu’il concerne l’Etat criminel et raciste d’ Israël, pourquoi exigeraient-ils le respect de ce même droit lorsqu’il s’agit du Hamas, de la Syrie et de l’Iran ?

Est-ce que le monde doit accepter ce deux poids deux mesures insupportable sans réagir ?

Il est temps que les peuples expriment leur désapprobation sur cette injustice qui menace plus que jamais, la paix du monde. Si 60% des européens considèrent Israël comme la plus grave menace pour la paix, n’est-il pas temps de réagir à ce danger avant qu’il ne soit trop tard ?

Voici la liste des résolutions votées depuis 1955 jusqu’à 1992. Nous n’avons pas listé les nouvelles résolutions votées depuis, puisque toutes ont fait l’objet d’un veto systématique américain.

UN Resolutions against Israel, 1955-1992
 
1. Resolution 106 : " ;... ’condemns ’Israel for Gaza raid" ;

2. Resolution 111 : "condemns’ Israel for raid on Syria that killed fifty-six people"

3. Resolution 127 : "recommends’ Israel suspend its ’no-man’s zone’ in Jerusalem"

4. Resolution 162 : "urges’ Israel to comply with UN decisions"

5. Resolution 171 : "determines flagrant violations’ by Israel in its attack on Syria"

6. Resolution 228 : "censures’ Israel for its attack on Samu in the West Bank, then under Jordanian control"

7. Resolution 237 : "urges’ Israel to allow return of new 1967 Palestinian refugees"

8. Resolution 248 : "condemns’ Israel for its massive attack on Karameh in Jordan"

9. Resolution 250 : "calls’ on Israel to refrain from holding military parade in Jerusalem"

10. Resolution 251 : "deeply deplores’ Israeli military parade in Jerusalem in defiance of Resolution 250"

11. Resolution 252 : "declares invalid ’ Israel’s acts to unify Jerusalem as Jewish capital"

12. Resolution 256 : "condemns’ Israeli raids on Jordan as ’flagrant violation"

13. Resolution 259 : "deplores’ Israel’s refusal to accept UN mission to probe occupation"

14. Resolution 262 : "condemns’ Israel for attack on Beirut air port"

15. Resolution 265 : "condemns’ Israel for air attacks for Salt in Jordan"

16. Resolution 267 : "’censures’ Israel for administrative acts to change the status of Jerusalem"

17. Resolution 270 : "’condemns’ Israel for air attacks on villages in southern Lebanon"

18. Resolution 271 : "condemns’ Israel’s failure to obey UN resolutions on Jerusalem"

19. Resolution 279 : "demands’ withdrawal of Israeli forces from Lebanon"

20. Resolution 280 : "condemns’ Israeli’s attacks against Lebanon"

21. Resolution 285 : "demands’ immediate Israeli withdrawal from Lebanon"

22. Resolution 298 : "deplores’ Israel’s changing of the status of Jerusalem"

23. Resolution 313 : "demands’ that Israel stop attacks against Lebanon"

24. Resolution 316 : "condemns’ Israel for repeated attacks on Lebanon"

25. Resolution 317 : "deplores’ Israel’s refusal to release Arabs abducted in Lebanon"

26. Resolution 332 : "condemns’ Israel’s repeated attacks against Lebanon"

27. Resolution 337 : "condemns’ Israel for violating Lebanon’s sovereignty"

28. Resolution 347 : "condemns’ Israeli attacks on Lebanon"

29. Resolution 425 : "calls’ on Israel to withdraw its forces from Lebanon"

30. Resolution 427 : "calls’ on Israel to complete its withdrawal from Lebanon"

31. Resolution 444 : "deplores’ Israel’s lack of cooperation with UN peacekeeping forces"

32. Resolution 446 : "determines’ that Israeli settlements are a ’serious obstruction’ to peace and calls on Israel to abide by the Fourth Geneva Convention"

33. Resolution 450 : "calls’ on Israel to stop attacking Lebanon"

34. Resolution 452 : "calls’ on Israel to cease building settlements in occupied territories"

35. Resolution 465 : "deplores’ Israel’s settlements and asks all member states not to assist Israel’s settlements program"

36. Resolution 467 : "’strongly deplores’ Israel’s military intervention in Lebanon"

37. Resolution 468 : "calls’ on Israel to rescind illegal expulsions of two Palestinian mayors and a judge and to facilitate their return"

38. Resolution 469 : "’strongly deplores’ Israel’s failure to observe the council’s order not to deport Palestinians"

39. Resolution 471 : " ’expresses deep concern’ at Israel’s failure to abide by the Fourth Geneva Convention"

40. Resolution 476 : "reiterates’ that Israel’s claims to Jerusalem are ’null and void"

41. Resolution 478 : "censures (Israel) in the strongest terms’ for its claim to Jerusalem in its ’Basic Law"

42. Resolution 484 : "declares it imperative’ that Israel re-admit two deported Palestinian mayors"

43. Resolution 487 : "strongly condemns’ Israel for its attack on Iraq’s nuclear facility"

44. Resolution 497 : "decides’ that Israel’s annexation of Syria’s Golan Heights is ’null and void’ and demands that Israel rescind its decision forthwith"

45. Resolution 498 : "calls’ on Israel to withdraw from Lebanon"

46. Resolution 501 : "calls’ on Israel to stop attacks against Lebanon and withdraw its troops"

47. Resolution 509 : "’demands’ that Israel withdraw its forces forthwith and unconditionally from Lebanon"

48. Resolution 515 : "’demands’ that Israel lift its siege of Beirut and allow food supplies to be brought in"

49. Resolution 517 : "censures’ Israel for failing to obey UN resolutions and demands that Israel withdraw its forces from Lebanon"

50. Resolution 518 : "demands’ that Israel cooperate fully with UN forces in Lebanon"

51. Resolution 520 : "condemns’ Israel’s attack into West Beirut"

52. Resolution 573 : "condemns’ Israel ’vigorously’ for bombing Tunisian attack on PLO headquarters

53. Resolution 587 : "takes note’ of previous calls on Israel to withdraw its forces from Lebanon and urges all parties to withdraw"

54. Resolution 592 : "strongly deplores’ the killing of Palestinian students at Bir Zeit University by Israeli troops"

55. Resolution 605 : "strongly deplores’ Israel’s policies and practices denying the human rights of Palestinians"

56. Resolution 607 : "calls’ on Israel not to deport Palestinians and strongly requests it to abide by the Fourth Geneva Convention"

57. Resolution 608 : "deeply regrets’ that Israel has defied the United Nations and deported Palestinian civilians"

58. Resolution 636 : "deeply regrets’ Israeli deportation of Palestinian civilians"

59. Resolution 641 : "deplores’ Israel’s continuing deportation of Palestinians"

60. Resolution 672 : "’condemns’ Israel for violence against Palestinians at the Haram al-Sharif/Temple Mount"
 
61. Resolution 673 : "deplores’ Israel’s refusal to cooperate with the United Nations"

62. Resolution 681 : "deplores’ Israel’s resumption of the deportation of Palestinians"

63. Resolution 694 : "deplores’ Israel’s deportation of Palestinians and calls on it to ensure their safe and immediate return""

64. Resolution 726 : "strongly condemns’ Israel’s deportation of Palestinians"

65. Resolution 799 : "strongly condemns’ Israel’s deportation of 413 Palestinians and calls for their immediate return.

Voici 30 autres résolutions votées par l’ONU et condamnant l’Etat d’Israël pour la période de septembre 1972 à Mai 1990. Ces 30 résolutions ont toutes fait l’objet du veto américain. Ce veto indigne permet à Israël de poursuivre sa politique criminelle à l’encontre des palestiniens et des syriens, tout en échappant à l’application du Droit international, des Droits de l’Homme et des Conventions de Genève.

1. Condemned Israel’s attack against Southern against southern Lebanon and Syria...

2. ....affirmed the rights of the Palestinian people to self-determination, statehood and equal protections...

3. ...condemned Israel’s air strikes and attacks in southern Lebanon and its murder of innocent civilians...

4. ....called for self-determination of Palestinian people...

5. ....deplored Israel’s altering of the status of Jerusalem, which is recognized as an international city by most world nations and the United Nations...

6. ....affirmed the inalienable rights of the Palestinian people...

7. ....endorsed self-determination for the Palestinian people...

8. ....demanded Israel’s withdrawal from the Golan Heights...

9. ....condemned Israel’s mistreatment of Palestinians in the occupied West Bank and Gaza Strip and its refusal to abide by the Geneva convention protocols of civilized nations...

10. ....condemned an Israeli soldier who shot eleven Moslem worshippers at the Haram al Sharif/Temple Mount near Al-Aqsa Mosque in the Old City of Jerusalem...

11. ....urged sanctions against Israel if it did not withdraw from its invasion of Lebanon...

12. ....urged sanctions against Israel if it did not withdraw from its invasion of Beirut...

14. ....urged cut off of economic aid to Israel if it refused to withdraw from its occupation of Lebanon...

15. ....condemned continued Israeli settlements in occupied territories in the West Bank and Gaza Strip, denouncing them as an obstacle to peace...

16. ....deplores Israel’s brutal massacre of Arabs in Lebanon and urges its withdrawal...

17. ....condemned Israeli brutality in southern Lebanon and denounced the Israeli ’Iron Fist’ policy of repression....

18. ....denounced Israel’s violation of human rights in the occupied territories...

19. ....deplored Israel’s violence in southern Lebanon...

20. ....deplored Israel’s activities in occupied Arab East Jerusalem that threatened the sanctity of Muslim holy sites...

21. ....condemned Israel’s hijacking of a Libyan passenger airplane...

22. ....deplored Israel’s attacks against Lebanon and its measures and practices against the civilian population of Lebanon...

23. ....called on Israel to abandon its policies against the Palestinian Intifada that violated the rights of occupied Palestinians, to abide by the Fourth Geneva Conventions, and to formalize a leading role for the United Nations in future peace negotiations...

24. ....urged Israel to accept back deported Palestinians, condemned Israel’s shooting of civilians, called on Israel to up hold the Fourth Geneva Convention, and called for a peace settlement under UN auspices...

25. ....condemned Israel’s... incursion into Lebanon...

26. ....deplored Israel’s... commando raids on Lebanon...

27. ....deplored Israel’s repression of the Palestinian intifada and called on Israel to respect the human rights of the Palestinians...

28. ....deplored Israel’s violation of the human rights of the Palestinians...

29. ....demanded that Israel return property confiscated from Palestinians during a tax protest and allow a fact-finding mission to observe Israel’s crackdown on the Palestinian intifada...

30. ...called for a fact-finding mission on abuses against Palestinians in Israeli-occupied lands...

Source : Paul Findley’s Deliberate Deceptions, 1998 pages 188 - 192 Paul Findley : Facing the Facts About the US/Israeli Relationship (Chicago : Lawrence Hill, 1993).

source : http://news.stcom.net/modules.php?n...
 
Bonjour,
L'entité sioniste avec l'aval des U.S.A reproche à la resistance palestenienne de ne pas respecter les lois internationales
A vous de juger et de condamner celui qui ne les applique pas




Les 65 résolutions de l’ONU votées contre Israël et les 30 vetos américains

Depuis la création de l’ONU, jamais un Etat membre n’a fait l’objet d’autant de condamnations et de résolutions. Pourtant, il est totalement incompréhensible qu’un Etat terroriste à l’origine de tous les problèmes du Moyen Orient depuis 1948, et menaçant désormais la sécurité du monde, refuse encore aujourd’hui, de respecter le Droit international, les résolutions votées par l’ONU, les Droits de l’Homme et les Conventions de Genève..

Inadmissible encore est l’attitude criminelle d’Israël qui pousse les gouvernements occidentaux à s’engager dans une confrontation militaire contre l’Iran, et à une guerre totale contre le monde arabo-musulman, dans le cadre de son fantasmatique « Choc des Civilisations


Par l’intermédiaire de l’ambassadeur des Etats Unis à l’ONU, Mr John BOLTON, juif ultra sioniste, Israël exerce une pression constante sur le Conseil de sécurité. John BOLTON continue d’exiger de l’ONU, des sanctions contre la Syrie et contre l’Iran alors que ces pays ne menacent ni les intérêts vitaux des USA ni sa propre sécurité.

A cause de l’ignoble chantage à l’antisémitisme utilisé comme une arme d’intimidation, devons-nous être malgré nous, les complices passifs et silencieux des crimes d’Israël, du génocide et de l’occupation des territoires palestiniens, de l’occupation du Golan syrien et des massacres de populations civiles en Irak ?

Si les gouvernements occidentaux sont incapables de faire respecter le Droit international lorsqu’il concerne l’Etat criminel et raciste d’ Israël, pourquoi exigeraient-ils le respect de ce même droit lorsqu’il s’agit du Hamas, de la Syrie et de l’Iran ?

Est-ce que le monde doit accepter ce deux poids deux mesures insupportable sans réagir ?

Il est temps que les peuples expriment leur désapprobation sur cette injustice qui menace plus que jamais, la paix du monde. Si 60% des européens considèrent Israël comme la plus grave menace pour la paix, n’est-il pas temps de réagir à ce danger avant qu’il ne soit trop tard ?

Voici la liste des résolutions votées depuis 1955 jusqu’à 1992. Nous n’avons pas listé les nouvelles résolutions votées depuis, puisque toutes ont fait l’objet d’un veto systématique américain.

UN Resolutions against Israel, 1955-1992

J'ai jugé et je condamne sans appel:Israel!!!
 
J'ai jugé et je condamne sans appel:Israel!!!

Voilà un texte interessant,bientot Israel payera cher sa colonisation


Israël : nouvel apartheid?

Bien organisée, la communauté juive internationale sait défendre ses intérêts et protéger son image. Après avoir été décimée par la cruauté sans nom du régime nazi d’Adolf Hitler, elle a su manœuvrer de façon à se faire attribuer une terre bien à elle où ses membres prêts à y migrer seraient à l’abri d’une résurgence de la folie antisémite : ainsi naissait l’État d’Israël en 1948. Depuis, utilisant habillement un capital de sympathie lié à son statut de victime de génocide et jouant sur le sentiment de culpabilité post-Shoah de l’Occident, la communauté juive internationale s’est évertuée à discréditer et évacuer toute critique des agissements de l’État hébreux.

Paradoxalement, le lobby juif s’est donc retrouvé à défendre un régime qui a rapidement semblé avoir oublié d’où il venait, l’enfer à travers lequel son peuple avait dû passer – et auquel il devait son existence. En effet, de par sa politique d’expansion en territoire arabe, Israël en est venu à envahir puis occuper un espace national étranger, avant de créer un système de gouvernement avec deux classes de citoyens : les juifs en haut, les Arabes en bas. Du statut de victime de ce qui fut peut-être le plus atroce crime contre l’humanité jamais commis, le peuple juif est passé à celui de bourreau. Le renversement de position n’est pas total, en ce sens qu’on ne peut comparer l’Israël sioniste à l’Allemagne nazie. Par contre, la situation dans la bande de Gaza et en Cisjordanie fait de plus en plus penser à un autre régime honni : l’apartheid.

Deux états de fait nourrissent le parallèle entre l’occupation israélienne et l’apartheid sud-africain : la troublante similitude dans les méthodes de gouvernement de l’Autre employées et les liens étroits développés dans le passé entre Tel-Aviv et Pretoria.

Une logique de « développement séparé »

L’apartheid sud-africain, dont les débuts coïncident avec la naissance d’Israël, visait essentiellement à appliquer un « développement séparé » des communautés blanches et noires par le truchement d’un système législatif élaboré définissant différentes catégories de citoyens ainsi que les droits et obligations spécifiques à chacune d’entre-elles. Ainsi, les mariages entre Blancs et Noirs étaient interdits, les Noirs devaient s’établir dans certaines zones bien précises et étaient restreints dans leurs déplacements, etc. Cet ensemble législatif était en quelque sorte la continuation des guerres coloniales : l’appropriation violente des terres s’étant simplement mutée en appropriation légale.

Or, c’est bien d’une semblable dynamique que procède l’occupation actuelle de la Palestine par l’État hébreux : après une série de guerres qui ont mené à l’expansion du territoire sous contrôle israélien, celui-ci est désormais géré selon un complexe et subtil système de lois discriminatoire envers la minorité israélienne arabe et les Palestiniens. Ainsi, comme dans l’ancienne Afrique du Sud, les cartes d’identité des citoyens israéliens distinguent la citoyenneté de la « nationalité » : nommément ou par un code numérique, les juifs sont ainsi distingués des Arabes. Ces catégories détermineront les lieux de résidence permis, l’accès à certains programmes gouvernementaux et la manière dont le citoyen risque d’être traité par la fonction publique et la police. Depuis 2003, la National and Entry into Israel Law a rendu impossible à unE IsraélienNE (arabe) mariant unE PalestinienNE de faire venir son ou sa partenaire en Israël. Cette restriction ne s’applique qu’aux Palestiniens. En Cisjordanie, plusieurs routes sont interdites aux Palestiniens. La dénomination des ces routes comme « stériles » par l’armée israélienne rend difficile de ne pas penser que les Arabes sont perçus comme des germes, virus ou autres bactéries… Un des résultats de l’application de ces mesures discriminatoires (et de bien d’autres) est le contraste dans les niveaux de développement qui règne entre les sections est (arabe) et ouest (juive) de Jérusalem, l’« indivisible capitale » israélienne. Comme la plupart des Blancs sud-africains qui n’ont jamais vu la pauvreté des townships noirs de Johannesburg, la majorité des juifs de Jérusalem ne mettent jamais le pied dans sa section est, si ce n’est pour se rendre au Mur des Lamentations : s’ils le faisaient, ils y découvriraient des routes qui tombent en ruine, des ordures qui attendent d’être ramassées et des quartiers palestiniens entiers sans connexion au réseau sanitaire…

Tel-Aviv-Pretoria : une relation privilégiée

Un lien beaucoup moins connu entre Israël et l’apartheid réside dans la relation privilégiée entretenue entre Tel-Aviv et Pretoria à partir des années 1970. Les deux États considéraient abriter des « peuples élus », remparts contre deux grands maux menaçant la civilisation occidentale : les islamistes arabes d’une part et les communistes noirs de l’autre. Tout naturellement, leurs complexes militaro-industriels se sont donc associés pour faire de l’axe Israël-Afrique du Sud un meneur dans le développement d’armes de toutes sortes. Israël fournissait l’expertise, l’Afrique du Sud l’argent. L’apogée de cette relation spéciale fut le transfert de technologie d’Israël à l’Afrique du Sud qui permit à cette dernière de développer la bombe atomique – cadeau ultime s’il en est. Sachant cela, il n’est guère étonnant qu’Israël fut le seul État occidental à laisser le bantoustan de Bophuthatswana (territoire noir auquel Pretoria avait accordé une indépendance factice) ouvrir une ambassade sur son territoire…

Aussi bien la discrimination envers les Israéliens arabes et les Palestiniens que l’alliance avec le régime d’apartheid sud-africain sont théoriquement motivées par des impératifs sécuritaires. Mais si Tel-Aviv voulait vraiment la sécurité davantage que le territoire, ne se serait-elle pas retirée des territoires occupés depuis un temps déjà, tellement il est évident que c’est cette occupation qui provoque la colère des Palestiniens et qui permet aux islamistes de bénéficier d’un inépuisable réservoir de kamikazes? Comme l’apartheid a fini par s’écrouler sous la pression tant interne qu’externe, l’occupation israélienne de la Palestine ne peut durer pour toujours et d’une façon ou d’une autre, les Israéliens sont condamnés à se retirer. Reste à voir quand et comment cela se fera. Peut-être faudra-t-il malheureusement attendre la fin de la « guerre à la terreur », l’avènement de sanctions internationales et une recrudescence de la violence interne de la même façon que la fin de la guerre froide, les sanctions économiques et des milliers de morts furent nécessaires à la chute de l’apartheid. En attendant, comme on peut le lire dans le dernier rapport sur les droits humains du Département d’État états-unien – un document qu’on ne peut certes pas accuser de sympathie arabe –, « la gestion du gouvernement des affaires de la minorité arabe est essentiellement négligente et discriminatoire » avec pour résultat une « sérieuse détresse arabe » marquée par « la pauvreté, le chômage, le manque de terres, de graves problèmes dans le système d’éducation et des infrastructures substantiellement dysfonctionnelles. »
 
Merçi pour ton texte etranger...Oui, sans la deuxiéme guerre et le génocide des juifs, le monde actuel aurait un autre visage!Si , un petit moustachu n'avait pas décidé de se débarrasser définitivement des juifs, le monde aurait un autre visage!:cool:
 
Merçi pour ton texte etranger...Oui, sans la deuxiéme guerre et le génocide des juifs, le monde actuel aurait un autre visage!Si , un petit moustachu n'avait pas décidé de se débarrasser définitivement des juifs, le monde aurait un autre visage!:cool:

Bonjour Fardoussa,
Je suis pas Madame Soleil,mais je pense comme toi,un monde sans violence!!!!!!!!
 
Merci pour cet article letranger,dommage que pour comparer et juger,comme l indique le titre de l article, tu ne met pas le nombre de fois qu un pays arabe a eu une resolution de l ONU voté contre lui.Serai ce parce qu il n y en a eu aucune ? etonnant non?
Oui sans les juifs,l Afrique mangerai a sa faim et il n y aurai qu amour sur terre...
 
Merci pour cet article letranger,dommage que pour comparer et juger,comme l indique le titre de l article, tu ne met pas le nombre de fois qu un pays arabe a eu une resolution de l ONU voté contre lui.Serai ce parce qu il n y en a eu aucune ? etonnant non?
Oui sans les juifs,l Afrique mangerai a sa faim et il n y aurai qu amour sur terre...

Véritable exemple de la rhétorique sioniste, qui dès qu'on critique le sionisme essaie de le faire retourner en anti-sémitisme, alors qu'ici personne n'a parlé des juifs, on parle de l'entité sioniste et du support inconditionnel flagrant des USA à cette entité.
 
Véritable exemple de la rhétorique sioniste, qui dès qu'on critique le sionisme essaie de le faire retourner en anti-sémitisme, alors qu'ici personne n'a parlé des juifs, on parle de l'entité sioniste et du support inconditionnel flagrant des USA à cette entité.

On y parle egalement du genocide juif comme point de depart de tout les malheurs sur terre,ne sait tu point lire?
Mais bon ce type de discours existe depuis bien avant Hitler,Fardoussa ne fait que vehiculer de vieux bruits raciste avec la betise et la haine qui la caracterise.
Tu sais,quelques semaines avant et apres la Shoah,tu trouvais facilement des gens qui pensaient que les juifs avaient trop de pouvoirs...Je suis devenu pragmatique avec le temps.
Meme ce genre d article me fait doucement marrer toute ces resolutions (contre 0 pour AUCUN pays arabe) qui ont ete pour la plupart prise par des dirigeants de pays qui ne savent meme pas ce que voter veut dire.
C est pas glorieux comme soutien pour les palestiniens qui pourtant meritent leurs etat.
 
On y parle egalement du genocide juif comme point de depart de tout les malheurs sur terre,ne sait tu point lire?
Mais bon ce type de discours existe depuis bien avant Hitler,Fardoussa ne fait que vehiculer de vieux bruits raciste avec la betise et la haine qui la caracterise.
Tu sais,quelques semaines avant et apres la Shoah,tu trouvais facilement des gens qui pensaient que les juifs avaient trop de pouvoirs...Je suis devenu pragmatique avec le temps.
Meme ce genre d article me fait doucement marrer toute ces resolutions (contre 0 pour AUCUN pays arabe) qui ont ete pour la plupart prise par des dirigeants de pays qui ne savent meme pas ce que voter veut dire.
C est pas glorieux comme soutien pour les palestiniens qui pourtant meritent leurs etat.

Jusqu'à preuve du contraire, c'est l'entité sioniste qui est venue s'implanter en plein terre palestinienne au coeur même du monde musulman, et non pas le contraire, donc il n'y a aucune égalité entre l'agresseur et l'agressé.

Les pays membres de l'assemblée de l'ONU votent en majorité dans le sens de la vérité et du droit à savoir la condamnation de l'occupation sioniste et de la colonisation, ce qui est normal, mais ces résolutions sont généralement annulées par un VETO américain.

Toi, apparemment, tu voulais une condamnation des pays arabes et des palestiniens par l'ONU ??

ça serait la meilleure: Une victime qui se fait agresser, et qui après est condamnée elle-même à la place de l'agresseur: ça va pas la tête ???!!!
 

AssadAllah

Alif Laam Mim !
On y parle egalement du genocide juif comme point de depart de tout les malheurs sur terre,ne sait tu point lire?
Mais bon ce type de discours existe depuis bien avant Hitler,Fardoussa ne fait que vehiculer de vieux bruits raciste avec la betise et la haine qui la caracterise.
Tu sais,quelques semaines avant et apres la Shoah,tu trouvais facilement des gens qui pensaient que les juifs avaient trop de pouvoirs...Je suis devenu pragmatique avec le temps.
Meme ce genre d article me fait doucement marrer toute ces resolutions (contre 0 pour AUCUN pays arabe) qui ont ete pour la plupart prise par des dirigeants de pays qui ne savent meme pas ce que voter veut dire.
C est pas glorieux comme soutien pour les palestiniens qui pourtant meritent leurs etat.


dit tout simplement que l'ONU est pro arabe aussi :D on te croira ;)
 
Il faudrait peut être se demander pourquoi la communauté international, qui ne se limite pas aux arabes, représenté dans l'ONU est pour la liberté en Palestine.

Ce n'est certainement pas pour des pressions économiques, puisque nous en sommes bien incapables...

Aaah sans ce veto, le triple de résolutions aurait été écrit! C'est juste qu'ils se sont lassés ces derniers temps vu le réflexe américains...
 
Merci pour cet article letranger,dommage que pour comparer et juger,comme l indique le titre de l article, tu ne met pas le nombre de fois qu un pays arabe a eu une resolution de l ONU voté contre lui.Serai ce parce qu il n y en a eu aucune ? etonnant non?
Oui sans les juifs,l Afrique mangerai a sa faim et il n y aurai qu amour sur terre...

pk parler des etats arabes quand la on parle d'Israel

tant qu'on y est on peut parler de la nouvelle zelande:langue:

ps:meme quand un pays musulman respecte les resolutions ou les accords internationaux,il se fait attaquer mdr
 
Haut