• En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

Agile methods

J'ai passé la certif y a quelque temps pour devenir Scrum Master.
Pour l'instant ça me sert pas à grand chose étant donné que dans la R&D dans laquelle je suis l'agilité est mal vu par certains manager.
Mais dans d'autres équipes dans la même boîte ça se passe très bien.
 
Ils ont peut être peur, à tord, de perdre leurs place de manager. Dans une équipe Scrum l'équipe de dev s'auto gère et chez nous certains managers ont tendance à imposer leurs avis dont la façon de travailler...
 
c'est un chef d'equipe quoi ....

on change juste de nom ;)
Non justement. Un chef d'équipe serait plus le Product Owner.
Le scrum master ne donne pas d'ordre ou de directive mais il est là seulement pour aider l'équipe a prendre les bonnes décisions, à comprendre le principe de Scrum, débloquer les situations qui les empêche d'avancer...
 
Non justement. Un chef d'équipe serait plus le Product Owner.
Le scrum master ne donne pas d'ordre ou de directive mais il est là seulement pour aider l'équipe a prendre les bonnes décisions, à comprendre le principe de Scrum, débloquer les situations qui les empêche d'avancer...
j avais suivi la formation mais ca fait qqs années mais jamais pratiqué
de ce que je me souviens le product owner s'occupe plutot du backlog
 
Je ne suis pas un Grand Fan, pour des projets de Software devlp, ok mais pour ERP implementation ca ne vas pas du tout
 
les ERP implementation demande bcp plus de temps et se sont des taches qui me se font pas dans les semaines, et surtout le scope est immense
nous avons essaye in sorte de agile pendant une SAP implementation mais ca na pas fonctionne, par exemple ou s'est retrouve a faire 10 choses a la fois..avec la meme priorite, un vrai bordel
mais theoriquement je dirais c'est la tache au scrump master de faire en sorte de bien splitter les taches ....
@Scrum
 

farid_h

<defunct>
Contributeur
Dans les domaines de securite et de l'engineering (mecatronique, avionics, simulations ...), de la bioinformatique, ... c'est pas conseille comme systematique.
 

farid_h

<defunct>
Contributeur
tu peux expliquer plus ? merci
On peut etre rapide dans le coding en employant ces methodes, mais le resultat correspond au manque de rigorisme qu'il aurait mieux valu employer. J'ai deja audite plein de programmes crees comme ca, et franchement, la qualite du code est pire que la moyenne. Faut pas trop tomber dans le hype...
 
On peut etre rapide dans le coding en employant ces methodes, mais le resultat correspond au manque de rigorisme qu'il aurait mieux valu employer. J'ai deja audite plein de programmes crees comme ca, et franchement, la qualite du code est pire que la moyenne. Faut pas trop tomber dans le hype...
merci mais ça differe en quoi par rapport en cycle en V / methodes agiles?
 

Hibou57

Comme-même (tm)
VIB
Salam les zamis,

ça vous a vraiment apporté qqchose dans vos projets ?
ou c'est plutot chicken and pig ? ;)

@farid_h @Scrum j'espere tu portes bien ton pseudo lol
Pour moi, la méthode Agile, c’est une pseudo‑méthode, prise à tord pour une méthode à cause du web et de sa culture de la diffusion immédiate et prématurée. Cette pseudo‑méthode correspond à la phase de conception pendant laquelle rien n’est encore stable et qu’on est dans choses difficilement formalisable, comme l’ergonomie. C’est une étape de conception qui normalement devrait être privée, mais comme avec le web la mauvaise habitude a été prise de diffuser publiquement des choses trop tôt, cette étape de conception qui devait être privée, a été prise à tord comme l’état normal d’un logiciel, un peu à la manière dont on a pris l’habitude des correctifs de bugs fréquents, comme si être bugués étaient l’état normal d’un logiciel. Là encore, parce que des choses sont rendues publiques prématurément. Il y a aussi le problème du nivellement vers le bas par le dogme du « gratuit c’est bien payant c’est nul », mais je laisse juste imaginer où est le lien sans partir dans ce hors‑sujet. Une autre image, ce serait de dire que c’est comme si on réduisait un logiciel à l’état de maquette permanente, le classique problème du provisoire qui s’éternise.

Un bémol quand‑même quand plus haut je parle d’un stade qui devrait être privé, est quand une partie commande une chose à une tierce partie, sans être certaine des spécifications, c’est à dire sans vraiment savoir ce qu’elle veut. Mais dans ce cas là, d’abord ça n’a rien d’universel, une commande peut être faite avec une spécification stable et sûre, et ensuite, ben, ce qu’on appel la méthode Agile est juste du bon sens : quand le client ne sait pas précisément définir ce qu’il veut, on revient en arrière assez fréquemment, par contrainte, pas par idéal. Dans les cas où la commande est accompagnée d’une spécification sûre (et cohérente et pertinente), une méthode classique et trop décriée comme le cycle waterfall, est sûrement plus appropriée.

Ce n’est que mon avis personnel qui n’est pas un avis d’expert.
 
Dernière édition:
Haut