• En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

Aïd al adha : 6 millions de têtes déjà identifiées

  • Initiateur de la discussion Drianke
  • Date de début
Drianke

Drianke

اللهم إفتح لنا أبواب الخير وأرزقنا من حيت لا نحتسب
Contributeur
L’opération d’identification du cheptel destiné à l’abattage durant l’Aïd Al Adha se déroule bien au niveau national. A ce stade, les services de l’ONSSA ont déjà identifié 6 millions de têtes sur un total de 8 millions. L’opération a déjà touché plus de 223.000 éleveurs engraisseurs, soit une hausse de 62% par rapport à l’année dernière, précise l’ONSSA, soulignant que trente souks supplémentaires dédiés à la vente des ovins et caprins ont été mis en place à ce jour dans le cadre des préparatifs de la fête.

Au niveau des contrôles, l’Office a prélevé 160 échantillons d'aliments pour animaux pour analyse, et analysé 400 échantillons de viandes pour s’assurer de l’absence d'antibiotiques. Il a également délivré 70 laissez-passer des fientes de volaille. Seuls 5 procès d’infractions ont été dressés à l’encontre des contrevenants et envoyés à la justice.

L'économiste.ma
 
DuneDuRif

DuneDuRif

VIB
Salam 3aleykoum tt le monde ^^

Les éleveveurs/bergers augmentent de façon très abusive le prix du mouton pour l' Aid el adha ! .. .:fou:

dans ma région on a essayé de faire un boycotte , mais plus de la moitié des gens ne l'ont pas respecté 🙃 , du coup toujours le même soucis grrr...
 
Drianke

Drianke

اللهم إفتح لنا أبواب الخير وأرزقنا من حيت لا نحتسب
Contributeur
En france idem...le prix du mouton augmente...

Salam 3aleykoum tt le monde ^^

Les éleveveurs/bergers augmentent de façon très abusive le prix du mouton pour l' Aid el adha ! .. .:fou:

dans ma région on a essayé de faire un boycotte , mais plus de la moitié des gens ne l'ont pas respecté 🙃 , du coup toujours le même soucis grrr...
 
Drianke

Drianke

اللهم إفتح لنا أبواب الخير وأرزقنا من حيت لا نحتسب
Contributeur
Aïd Al Adha 2019: Voici les détails des mesures sanitaires mises en place

Contrôle des ovins et caprins, installation de souks supplémentaires, formation des bouchers...

SANITAIRE - En préparation de l’Aïd Al Adha, qui devrait avoir lieu aux environs du 13 août prochain, le ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime du développement rural, de l’eau et des forêts, Aziz Akhannouch, a tenu une réunion mardi 9 juillet en présence de l’Office national de la sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA), l’Ordre national des vétérinaires, l’Ordre des pharmaciens, la Fédération interprofessionnelle des viandes rouges, l’Association nationale ovine et caprine et la Fédération interprofessionnelle du secteur avicole.
Lors de cette réunion plusieurs mesures ont été présentées en préparation de la fête du sacrifice, parmi lesquelles on retrouve principalement l’identification de 6 millions de têtes, la mise en place de 30 souks supplémentaires dédiés à la vente des ovins et caprins pour Aïd Al Adha, dont 8 nouveaux cette année pour renforcer le réseau de commercialisation, ainsi que le lancement de la campagne “Al gazar diali” pour la formation et la sensibilisation des bouchers, souligne l’ONSSA dans un communiqué.

Ces mesures, mises en œuvre au cours des mois précédents, comprennent également l’enregistrement des éleveurs-engraisseurs, l’identification des ovins et des caprins afin d’assurer la traçabilité des animaux en cas de besoin, le contrôle de la qualité de l’eau, le contrôle des aliments pour animaux, le contrôle des médicaments vétérinaires, ainsi que le contrôle des fientes à la sortie des élevages avicoles et à leur destination.
L’opération de recensement des ovins et caprins, qui devrait prendre fin vers la fin du mois de juillet, permettra l’identification d’environ 8 millions têtes, suite à l’adhésion massive des éleveurs-engraisseurs à l’opération de l’enregistrement, souligne l’ONSSA, précisant que plus de 223.000 éleveurs engraisseurs ont été enregistrés, soit une augmentation de 62% par rapport à l’année précédente.

Les responsables de l’ONSSA ont également souligné que ce contrôle sera renforcé à l’approche de l’Aïd Al Adha, ajoutant que l’Office a saisi les différentes parties prenantes, notamment le ministère de l’Intérieur et les douanes, afin de renforcer le contrôle des médicaments vétérinaires sur le marché local et aux frontières.

Un bilan des résultats des contrôles menés par l’ONSSA a enfin été présenté comme suit: 320 sorties de contrôle, 160 échantillons d’aliments pour animaux ont été prélevés pour analyse, 400 échantillons de viandes analysés pour s’assurer de l’absence d’antibiotiques dans les viandes, 70 laissez-passer des fientes de volaille délivrés, et 5 procès d’infractions dressés à l’encontre des contrevenants ont été envoyés à la justice.
Le directeur général de l’ONSSA a souligné que, parallèlement au plan d’action

Aïd Al Adha, l’Office a mis en place un plan de communication intégré ciblant à la fois les agriculteurs et les consommateurs à travers des capsules radios, spots TV, brochures ainsi que plusieurs campagnes sur les réseaux sociaux.

L’ONSSA a également annoncé la mise à la disposition du numéro bleu 0801003637 afin de recevoir les demandes d’informations et réclamations des consommateurs, chaque jour, de 8h à 20h.

 
shams007

shams007

VIB
Salam 3aleykoum tt le monde ^^

Les éleveveurs/bergers augmentent de façon très abusive le prix du mouton pour l' Aid el adha ! .. .:fou:

dans ma région on a essayé de faire un boycotte , mais plus de la moitié des gens ne l'ont pas respecté 🙃 , du coup toujours le même soucis grrr...
c une honte dette augmentation de prix abusive.
 
Drianke

Drianke

اللهم إفتح لنا أبواب الخير وأرزقنا من حيت لا نحتسب
Contributeur
Faut envoyer au bled l argent au moins ils auront de la viande à manger pour certaines familles...
 
Drianke

Drianke

اللهم إفتح لنا أبواب الخير وأرزقنا من حيت لا نحتسب
Contributeur
Aid Al Adha 2019 : Zoom sur l’’état d'avancement des préparatifs

Près d’un mois nous sépare de l'Aïd al Adha. A ce titre, une réunion a été tenue hier 9 juillet à Rabat, sous la présidence de Aziz Akhannouch, ministre de l'Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural, de l'Eau et des Forêts. L’occasion de revenir sur les différentes mesures mises en place pour préparer Aïd al Adha, et ce, «afin que cette fête se déroule dans les meilleures conditions».

L’Office national de la sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) indique qu’il s’agit en l’occurrence de l’enregistrement des éleveurs-engraisseurs, l’identification des ovins et des caprins, le contrôle de la qualité de l’eau, le contrôle des aliments pour animaux, le contrôle des médicaments vétérinaires, ainsi que le contrôle des fientes à la sortie des élevages avicoles et à leur destination.

S’agissant de l’identification des bêtes, ONSSA précise que 6 millions de têtes ont été identifiées, sur les 8 millions prévues et plus de 223.000 éleveurs engraisseurs ont été enregistrés soit une augmentation de 62% par rapport à l’année dernière. «L’opération de l’identification des ovins et des caprins devra s’achever vers la fin du mois de juillet courant», souligne l’Office.

Ce dernier déclare également avoir mené 320 sorties de contrôle, prélevé pour analyse 160 échantillons d'aliments pour animaux, analysé 400 échantillons de viandes pour s’assurer de l’absence d'antibiotiques dans les viandes. En outre, l’ONSSA a délivré 70 laissez-passer des fientes de volaille et dressé cinq procès d’infractions à l’encontre des contrevenants et ont été envoyés à la justice.

Autres mesures prises pour s’assurer du bon déroulement de la fête du sacrifice, 30 souks supplémentaires (dont 8 souks nouvellement crées cette année) dédiés à la vente des ovins et des caprins destinés pour l’Aid, seront mis place pour renforcer le réseau de commercialisation. Une opération menée en collaboration avec le ministère de l'Intérieur.

Par ailleurs, l’Office lance la campagne «Al gazar Diali» qui consiste en la formation et la sensibilisation des bouchers, mais aussi un plan de communication ciblant à la fois les agriculteurs et les consommateurs. En outre, «l’ONSSA a mis à la disposition des citoyens le numéro bleu 0801003637 afin de recevoir leurs demandes d’informations et réclamations, chaque jour, de 8 h à 20h», signale l’Office.

Lematin.ma
 
Drianke

Drianke

اللهم إفتح لنا أبواب الخير وأرزقنا من حيت لا نحتسب
Contributeur
Aid Al Adha: les prix ne devraient pas dépasser 50 DH le kilo, selon l'ANOC

Selon l'Association nationale ovine et caprine (ANOC), l’offre pour l’Aid Al Adha 2019 est satisfaisante. Malgré une campagne agricole moyenne, les prix des moutons ne devraient pas dépasser 50 DH le kilo.

L'année dernière, le cheptel disponible permettait d'assurer une offre d'environ 8,1 millions de têtes, dépassant ainsi de 48% la demande habituelle exprimée par les consommateurs à cette occasion.

Pour 2019, "l'offre est satisfaisante", nous confie une source au sein de l'Association nationale ovine et caprine (ANOC). A un mois de l’Aid Al Adha, il n’y a pas encore de chiffre précis, ajoute notre interlocuteur.

Au 10 juillet 2019, six millions de têtes ont déjà été identifiées par l’Office national de la sécurité sanitaire des produits alimentaires (Onssa). A fin juillet, environ 8 millions d’ovins et de caprins devraient être identifiés.

A elle seule, l’ANOC a été chargée de l’identification de 1,5 million de têtes. L’opération a démarré avant le mois de Ramadan. Au 12 juillet, plus d’un million d'ovins et de caprins ont été identifiés par l’Association. Selon notre interlocuteur, au 31 juillet, "nous allons dépasser les 1,5 million de têtes".

Rappelons que l’opération d'enregistrement des éleveurs et d'identification du cheptel a été lancée en mai 2019. Au 10 juillet, plus de 223.000 éleveurs engraisseurs ont été enregistrés, soit une augmentation de 62% par rapport à l’année dernière.

"Des prix raisonnables"

"Les prix des moutons resteront raisonnables cette année", malgré une campagne agricole moyenne. "Les prix varieront selon la race et la région, mais ne dépasseront pas les 50 DH / kilogramme, avec une différence de 1 ou 2 DH entre les races", estime notre source.
"La race Sardi (Ouest du Maroc) occupe toutefois une place très spéciale dans l'élevage ovin au Maroc. Elle est appréciée à l'échelle nationale, et est de ce fait un peu plus chère que les autres".

Notons que chaque région du Maroc possède ses propres spécificités. Différentes races sont disponibles au Maroc, et c'est donc au consommateur de faire son choix selon ses habitudes de consommation.

Selon l'Association, "quatre races principales seront proposées par les éleveurs à l'Aid Al Adha, dont la Beni Guil (Oriental), Timahdite -également appelée Bergui- (Moyen Atlas), et la race Sardi".
"Du point de vue de la qualité, toutes les races sont bonnes. L’opération de contrôle menée par l’Onssa cette année était assez sévère".
Quant à l'alimentation, "elle était un peu plus chère par rapport à l’année dernière: 15 DH le Kg de paille contre 10 DH en 2018".

Quels conseils pour les consommateurs?

Le principal conseil de l’ANOC pour l'Aid Al Adha est "le respect de la chaîne de froid". Les viandes doivent être conservées au frais après deux ou trois heures de l'abattage afin d'éviter la propagation rapide des bactéries, puisque les températures seront très élevées au mois d'août.


Lire aussi:
Aid Al Adha: voici les préparatifs pour garantir son bon déroulement
Aid Al Adha. Voici à quoi servira l'opération d'identification du cheptel lancée par l'ONSSA
Voici la date de l'Aid Al Adha 2019 au Maroc

Tags : Aid Al Adha
 
Drianke

Drianke

اللهم إفتح لنا أبواب الخير وأرزقنا من حيت لا نحتسب
Contributeur
Le prix du mouton on en parle ici @hadkourt
 
Haut