Algérie: Une femme violée tout les deux jours et un enfant toutes les 24 heures

Le Maure

Taza avant Gaza
Le phénomène des agressions sexuelles prend de l’ampleur ces dernières années à l’image de tous les autres phénomènes sociaux dus à la misère dans laquelle une grande partie de la société est confrontée.

-Le viol, dont les victimes étaient particulièrement les femmes, est devenu une menace pour les enfants mineurs et même les adultes dans certains cas. Deux viols sont commis chaque deux jours en Algérie, non seulement des femmes mais aussi de jeunes garçons et parfois des adultes mâles.

-Le phénomène des agressions sexuelles touche désormais les deux sexes dans une société conservatrice comme la notre où l’on préfère cacher le crime de peur du scandale.

-Les chiffres sont là pour témoigner de la gravité de ces crimes commis contre l’innocence par des monstres au visage humain.

-Selon le bilan de la gendarmerie nationale pour la période des quatre premiers mois de l’année en cours, deux agressions sexuelles sont commises contre des mineurs chaque jour.

-238 victimes d’agressions sexuelles entre janvier et Avril derniers, parmi eux 107 mineurs.

-Selon les chiffres des services de la gendarmerie nationale, 6 mineurs sur 59 sont impliqués dans des affaires de viol. La majorité de ces actes sexuels sont commis par des proches des victimes.

Khaled T.

Ennahar Online

Algérie Soir
 

w75

VIB
Si tu veux vraiment prouver que l'Algérie est le pire des pays en la matière, il faut que tu nous sortes les chiffres pour les autres pays ; le Maroc pour commencer ;)

PS : tu dois t'ennuyer à mort du fait que les Algeriens ne répondent pas à tes provocations.
 
Si on ramene ces chiffres à l'année, et que l'on rapporte à 36 millions d'algeriens alors on voit que la recurence de ces chiffres est tres faible. Attention je n'excuse pas ces crimes, un viol c'est deja un viol de trop. Mais si l'on compare avec d'autres pays alors on voit que la realite evoquée par cette article est loin d'etre aussi catastrophique que d'autres pays meme musulman.
 

-Le phénomène des agressions sexuelles touche désormais les deux sexes dans une société conservatrice comme la notre où l’on préfère cacher le crime de peur du scandale.


Tout est dit. Si le nombre de viols correspondait aux chiffres cités, la société algérienne serait une société de bisounours... Il y a en fait aucune raison de penser que le nombre de viols est si faible lorsqu'on connait le poids du silence.
La France a connu ça dans les années 70: beaucoup de viols et d'affaires de pédophilie n'engendraient pas de plaintes pour diverses raisons...
Et régulièrement je lis encore des Bladinautes qui confondent le fait que l'on ne parle pas de viols et de pédophilie avec le fait que ça n'existe pas ici ou là.
 
Le phénomène des agressions sexuelles prend de l’ampleur ces dernières années à l’image de tous les autres phénomènes sociaux dus à la misère dans laquelle une grande partie de la société est confrontée.

-Le viol, dont les victimes étaient particulièrement les femmes, est devenu une menace pour les enfants mineurs et même les adultes dans certains cas. Deux viols sont commis chaque deux jours en Algérie, non seulement des femmes mais aussi de jeunes garçons et parfois des adultes mâles.

-Le phénomène des agressions sexuelles touche désormais les deux sexes dans une société conservatrice comme la notre où l’on préfère cacher le crime de peur du scandale.

-Les chiffres sont là pour témoigner de la gravité de ces crimes commis contre l’innocence par des monstres au visage humain.




-238 victimes d’agressions sexuelles entre janvier et Avril derniers, parmi eux 107 mineurs.

-Selon les chiffres des services de la gendarmerie nationale, 6 mineurs sur 59 sont impliqués dans des affaires de viol. La majorité de ces actes sexuels sont commis par des proches des victimes.

Khaled T.

Ennahar Online

Algérie Soir

Que cela soit au Maroc en Algérie ou en Iran, l'écrasante majorité des victimes de viols ne le dénoncent pas et même font tout pour que cela reste secret, donc émettre des statistiques de nombre de viols dans un pays arabo-musulman me paraît très hasardeux, on ne peut que comptabiliser les plaintes effectives.
Même dans les pays occidentaux libéraux, les victimes de viol peuvent éprouver une honte et n'en parler à personne, alors je te laisse imaginer dans le monde arabe....
 

Theoreme

Bladinaute averti
Aprés les femmes et les enfants algériens violées.... tu nous donnera les chiffres pour le Maroc aussi : histoire de nous informer un peu !

Merci
J'ai essayé d'avoir des chiffres officiels. Le gouvernement marocain ne communique pas sur ces choses là. Pour ce qu'il en est des queques rares associations oeuvrant sur le terrain, elles ont reconnu n'avoir qu'une vision très fragmentaire d'une réalité autrement plus dramatique.
Il y a, indéniablement, une disparité très forte entre les villes et les campagnes, à ce niveau là.
Dans la majorité des cas, à la campagne, cela se règle à l'amiable, la victime, un peu trop bavarde, sera priée, dans le meilleur des cas d'aller se faire voir ailleurs, et, dans le pire des cas, ce sera un ailleurs dont on ne revient pas.
Cependant, dans la majorité des cas, et ça c'est assez horrible, la solution dépend de la situation sociale du violeur : parfois, ce sont des familles entières que l'on accuse de mensonges et qui sont obligées de s'exiler, d'autres fois, on trouve de petits arrangements entre amis.

Ceci n'étant, bien sûr, qu'une réalité très parcellaire et localisée.
 

petitbijou

Casablanca d'antan
VIB
Aprés les femmes et les enfants algériens violées.... tu nous donnera les chiffres pour le Maroc aussi : histoire de nous informer un peu !

Merci
J'ai essayé d'avoir des chiffres officiels. Le gouvernement marocain ne communique pas sur ces choses là. Pour ce qu'il en est des queques rares associations oeuvrant sur le terrain, elles ont reconnu n'avoir qu'une vision très fragmentaire d'une réalité autrement plus dramatique.
Il y a, indéniablement, une disparité très forte entre les villes et les campagnes, à ce niveau là.
Dans la majorité des cas, à la campagne, cela se règle à l'amiable, la victime, un peu trop bavarde, sera priée, dans le meilleur des cas d'aller se faire voir ailleurs, et, dans le pire des cas, ce sera un ailleurs dont on ne revient pas.
Cependant, dans la majorité des cas, et ça c'est assez horrible, la solution dépend de la situation sociale du violeur : parfois, ce sont des familles entières que l'on accuse de mensonges et qui sont obligées de s'exiler, d'autres fois, on trouve de petits arrangements entre amis.

Ceci n'étant, bien sûr, qu'une réalité très parcellaire et localisée.
pour communiquer des chiffres faut qu'il y ait des plaintes et des faits averés, aujourd'hui même pour une agression vol les gens ne déposent pas plainte, alors je ne te fais pas de dessin quant au lourd tabou de tout ce qui est touche à tout ce qui est sexuel :rolleyes:

peut être que les marocains n'ont pas encore acquis cette facilité dont disposent les algériens aujourd'hui pour aborder le sujet et déposer des plaintes pour en faire sortir ces chiffres!!:)
 
Je suis très sceptique. Un viol tous les deux jours, c'est vraiment très peu. J'ai peur que ce soit simplement le fait de la loi du silence.
Cependant, si c'est vraiment le cas, alors c'est vraiment très bien, même si, bien sûr, cela fait toujours 238 victimes de trop.
 

harissagirl

Quidquid latine dictum sit, altum sonatur
VIB
T'as lu la relation d'une affaire de viol ou d'une affaire de pédophilie (où, quand, comment, par qui, genre D.S.K par exemple) dans ce 1° article ou tu me cherches misère juste par plaisir?
tu as posé une question je t ai donné une réponse
ps : c est vrai que tes questions faussement naives , genre je tombe de la lune sont très agaçantes
 
Il ne sait pas que les algeriens sont occupés à ce qui est plus important ,aussi ce ne sont pas les femmes et les jeunes filles qui manquent ils n'ont pas besoin de violer qui que se soit comme dans tous les pays la liberté à pris le dessus sur tout sauf sur le pouvoir et le systeme politique ,bref ici en algerie on ne cache rien s'il y'a terroriste on le dit pour avertir les autres peuples qu'ils devraient faire attention à leur terroristes s'il y'a des abus sexuels on le crie aussi afin de preserver les femmes etrangeres les votres s'il y'a risque de maladie contagieuses ou épidémie aussi les algeirens sont les premiers à le crier jusqu'à ce que leur voisins entendent et prennent leur precautions ,alors laisses les algeriens tranquils ils sont occuper à se trouver une issue dignes d'eux pour tous leurs problèmes qui sait tu pourrais en profiter un jour toi et ceux qui sont comme toi ,amoureux de tout ce qui est fitna en algerie et ce qui est mortel pour les algeriens Allah yahdik!




Si tu veux vraiment prouver que l'Algérie est le pire des pays en la matière, il faut que tu nous sortes les chiffres pour les autres pays ; le Maroc pour commencer ;)

PS : tu dois t'ennuyer à mort du fait que les Algeriens ne répondent pas à tes provocations.
 

Aimez

Aimez
Le phénomène des agressions sexuelles prend de l’ampleur ces dernières années à l’image de tous les autres phénomènes sociaux dus à la misère dans laquelle une grande partie de la société est confrontée.

-Le viol, dont les victimes étaient particulièrement les femmes, est devenu une menace pour les enfants mineurs et même les adultes dans certains cas. Deux viols sont commis chaque deux jours en Algérie, non seulement des femmes mais aussi de jeunes garçons et parfois des adultes mâles.

-Le phénomène des agressions sexuelles touche désormais les deux sexes dans une société conservatrice comme la notre où l’on préfère cacher le crime de peur du scandale.

-Les chiffres sont là pour témoigner de la gravité de ces crimes commis contre l’innocence par des monstres au visage humain.

-Selon le bilan de la gendarmerie nationale pour la période des quatre premiers mois de l’année en cours, deux agressions sexuelles sont commises contre des mineurs chaque jour.

-238 victimes d’agressions sexuelles entre janvier et Avril derniers, parmi eux 107 mineurs.

-Selon les chiffres des services de la gendarmerie nationale, 6 mineurs sur 59 sont impliqués dans des affaires de viol. La majorité de ces actes sexuels sont commis par des proches des victimes.

Khaled T.

Ennahar Online

Algérie Soir
Comme quoi, porter le voile (à supposer que la majorité des femmes algériennes portent le voile) ne suffit pas à la protection du regard de l'homme. Ce n'est pas un bout de tissu qui permet de se prémunir, mais la pensée de l'homme pervers lui-même. Un homme pervers, entrouée de femmes, même en niqab, aura toujours des pensées perverses. Cessons de faire retomber les conséquences de ces pensées en amputant la liberté de nos soeurs. Mais changeons nos propres mentalités.
A vous la paix.
 
Comme quoi, porter le voile (à supposer que la majorité des femmes algériennes portent le voile) ne suffit pas à la protection du regard de l'homme. Ce n'est pas un bout de tissu qui permet de se prémunir, mais la pensée de l'homme pervers lui-même. Un homme pervers, entrouée de femmes, même en niqab, aura toujours des pensées perverses. Cessons de faire retomber les conséquences de ces pensées en amputant la liberté de nos soeurs. Mais changeons nos propres mentalités.
A vous la paix.
à ras les paquerettes : en Europe les chiffres sont beaucoup plus élevées et pourtant, les femmes ne sont pas voilées !:prudent:
 

Aimez

Aimez
à ras les paquerettes : en Europe les chiffres sont beaucoup plus élevées et pourtant, les femmes ne sont pas voilées !:prudent:
Bonjour cher frère,
L'idée ici n'était pas de stigmatiser les algréiens, ou les musulmans. Je m'excuse si ce que j'ai dit vous a conduit à penser cela.
Ici, l'idée que je défendais était celle selon laquelle ce qui évite le viol, ce n'est pas la façon dont une femme s'habille (c'est porter la responsabilité sur la victime!), mais la façon dont les hommes considèrent la nudité.

Par exemple, les hommes violeurs en Europe ne violent certainement pas parce que "elle a cherché", mais parce que leurs pulsions les font se jeter sur une proie quelconque. De même, en Algérie, ce n'est certainement pas le voile qui protège de la perversité de certains hommes, mais la façon dont ils voient la femme.

N'êtes-vous pas d'accord?

A vous la paix.
 
Bonjour cher frère,
L'idée ici n'était pas de stigmatiser les algréiens, ou les musulmans. Je m'excuse si ce que j'ai dit vous a conduit à penser cela.
Ici, l'idée que je défendais était celle selon laquelle ce qui évite le viol, ce n'est pas la façon dont une femme s'habille (c'est porter la responsabilité sur la victime!), mais la façon dont les hommes considèrent la nudité.

Par exemple, les hommes violeurs en Europe ne violent certainement pas parce que "elle a cherché", mais parce que leurs pulsions les font se jeter sur une proie quelconque. De même, en Algérie, ce n'est certainement pas le voile qui protège de la perversité de certains hommes, mais la façon dont ils voient la femme.

N'êtes-vous pas d'accord?

A vous la paix.
En phase avec toi. C'est ridicule par ailleurs d'aller se gargariser des viols chez le voisin alors que Marrakech est devenue pattaya.
 
à ras les paquerettes : en Europe les chiffres sont beaucoup plus élevées et pourtant, les femmes ne sont pas voilées !:prudent:
Conneries!
En Europe on a des vraies statistiques.
Si les enquêtes etait serieuses en Algérie, par exemple..on aurait sûrement rien a envier aux européens!
Après..voile ou pas voile...rien n'empêche l'homme dans ses pulsions les plus basses.

Il n'est donc pas serieux d'appliquer du vernis ou de la peinture sur un mur déja ecaillé..
 
Comme quoi, porter le voile (à supposer que la majorité des femmes algériennes portent le voile) ne suffit pas à la protection du regard de l'homme. Ce n'est pas un bout de tissu qui permet de se prémunir, mais la pensée de l'homme pervers lui-même. Un homme pervers, entrouée de femmes, même en niqab, aura toujours des pensées perverses. Cessons de faire retomber les conséquences de ces pensées en amputant la liberté de nos soeurs. Mais changeons nos propres mentalités.
A vous la paix.
Excellente intervention.
 
Haut