Allah maudit la femme masculinisée...

Le Prophète (ﷺ) a dit : «Allah maudit la femme masculinisée.» De même que l’autre Hadith rapporté selon ‘Abdullah Ibnou ‘Abbaas (qu'Allah soit satisfait de lui) qui dit : " Le messager d’Allah (ﷺ) a maudit les hommes qui cherchent à ressembler aux femmes, et les femmes qui cherchent à ressembler aux hommes." Je crois fermement, que les femmes qui sont graduées des écoles secondaires, ou avec des diplômes plus élevés encore, n’ont jamais entendu de Hadiths comme le premier ou comme le second. Et si un jour elles l’ont entendus, alors c’est entré par une oreille et sorti par l’autre. Car les programmes qui sont enseignés ou les bases sur lesquels sont basés ces programmes ne permettent pas aux enseignantes (même si elles sont religieuses) d’approfondir sur ce genre de question.

C’est une chose bien connue dans la révélation et chez les savants de l’Islam, que la base pour l’homme est qu’il sort de chez lui pour travailler, pour son bien et le bien de sa famille. Tandis que pour la femme, c’est le contraire; la base pour elle est qu’elle reste à la maison et qu’elle n’en sort pas. Car la femme agit selon le verset : (Restez dans vos foyers; et ne vous exhibez pas à la manière des femmes avant l'Islam (Jahiliyah).) Al‐Ahzaab : 33.

Donc étant donné que la femme est devenue comme l’homme, elle sort de chez elle le matin et entre le soir, elle a ressemblée à l’homme en cela, qu’elle le sache ou non et qu’elle en soit consciente ou non.

C’est bien pour cette raison qu’on ne voit pratiquement plus, à notre époque très éloignée de l’époque du prophète (ﷺ), de jeune fille vierge et timide, ayant peur de croiser le regard d’un homme et qui – à cause de sa grande pudeur – jette son regard sur le sol pour regarder ses pas lorsqu’elle marche. On ne voit plus de ce type de jeune fille qui était si bien connue à l’époque préislamique, sans parler des premiers siècles purs et illuminés de l’Islam. C’est pour cela qu’on retrouve qu’il est rapporté dans le recueil de Hadith authentique des descriptions du prophète (ﷺ) «qu’il était plus pudique qu’une jeune vierge dans sa chambre.» Cette jeune vierge, dont on compare la pudeur à celle du prophète, le meilleur des hommes (r), on n’en entend presque plus parler à notre époque. Car la masculinisation à prit le dessus sur les femmes. Il n’y a pas de doute qu’il existe à cela de nombreuses raisons. Parmi celles‐ci, l’une des plus importantes pour commencer, est : le pouvoir qu’ont les dirigeants Kouffars sur plusieurs des pays musulmans et qu’ils utilisent pour répandre leurs coutumes, leurs traditions, leurs goûts, leurs comportements déviants par rapport à la Fitrah saine. Une génération en a hérités. Des enseignants et enseignantes, soi‐disant orienteurs, ont adoptés ces idées des Kouffars, qu’ils ont tous propagés parmi les garçons et les filles de cette génération grandissante, comme ce qu’ils appellent «l’égalité entre les femmes et les hommes». Cela est donc une des causes de la propagation de l’impudeur chez les femmes, qui a rendu plusieurs d’entre elles masculinisées. Et il n’y a pas de doute que la masculinisation de la femme a comme conséquence qu’elle transgresse, par son comportement, les limites du respect qu’elle doit à son mari. Il se peut également qu’elle cherche à lever la voix sur lui et même à tenter de l’humilier devant certains des proches, de sa famille ou de la famille de son mari, dans le but de s’élever au‐dessus de son mari.
 
Où en sommes-nous à ce sujet, en comparaisons avec le conseil que le prophète (ﷺ) a donné aux hommes musulmans du bon comportement à adopter envers les femmes? Le prophète (ﷺ) a donner comme motif à ce conseil une raison qui vient totalement contradiction avec l’éducation que nous voyons à l’époque actuel. C'est‐à‐dire, l’exemple dans les paroles du prophète (ﷺ) : «Je vous enjoins de bien agir avec les femmes, car elles sont des captives (‘Awaan) chez vous.»

Ce que nous citons dans ce Hadith du prophète (ﷺ) de l’ordre d’être bon dans notre comportement avec les femmes, c’est en fait pour démontrer que le prophète (ﷺ) a mentionné le motif de cet ordre en disant : «Car elles sont des captives chez vous.» Ce qui signifie : qu’elles sont comme des prisonnières. Et le prisonnier ne peut rien contre son maître. C’est ainsi que la femme musulmane qui a un vrai comportement Islamique restera comme une prisonnière face à son mari. C’est pourquoi le prophète (ﷺ) eu peur que les hommes profitent de ce caractère qui est propre à la femme pour prendre le dessus sur elle, l’opprimer et lui faire de l’injustice. C’est pourquoi il a ordonné d’être bon envers la femme, en mentionnant ce motif, c'est-à‐dire : en disant (ﷺ) «Car elles sont des captives chez vous.»

Aujourd’hui ce n’est plus les hommes qui doivent être commandés d’être bons envers les femmes, elles n’en ont plus besoin. C’est aujourd’hui aux femmes d’être commandé d’être bonnes envers les hommes. Car elles sont devenues indépendantes dans leur travail et dans leur façon de disposer d’elles même. On les entend même souvent dire : Il n’y a pas de différence entre moi et mon mari, il est le mari et je suis l’épouse! Et il est partenaire et je suis partenaire avec lui dans la vie !

Les femmes musulmanes doivent donc rester fermement accrochées à leur religion si elles ont étés testées par une relation avec cette société. Qu’elles essaient de se sauver des effets de la déviation qui a atteint beaucoup de femmes, à cause des facteurs que nous avons mentionnés; la dégradation dans l’éducation, la dégradation de la société. Ceci est un rappel, et le rappel profite certes aux croyants."
 
Où en sommes-nous à ce sujet, en comparaisons avec le conseil que le prophète (ﷺ) a donné aux hommes musulmans du bon comportement à adopter envers les femmes? Le prophète (ﷺ) a donner comme motif à ce conseil une raison qui vient totalement contradiction avec l’éducation que nous voyons à l’époque actuel. C'est‐à‐dire, l’exemple dans les paroles du prophète (ﷺ) : «Je vous enjoins de bien agir avec les femmes, car elles sont des captives (‘Awaan) chez vous.»

Ce que nous citons dans ce Hadith du prophète (ﷺ) de l’ordre d’être bon dans notre comportement avec les femmes, c’est en fait pour démontrer que le prophète (ﷺ) a mentionné le motif de cet ordre en disant : «Car elles sont des captives chez vous.» Ce qui signifie : qu’elles sont comme des prisonnières. Et le prisonnier ne peut rien contre son maître. C’est ainsi que la femme musulmane qui a un vrai comportement Islamique restera comme une prisonnière face à son mari. C’est pourquoi le prophète (ﷺ) eu peur que les hommes profitent de ce caractère qui est propre à la femme pour prendre le dessus sur elle, l’opprimer et lui faire de l’injustice. C’est pourquoi il a ordonné d’être bon envers la femme, en mentionnant ce motif, c'est-à‐dire : en disant (ﷺ) «Car elles sont des captives chez vous.»

Aujourd’hui ce n’est plus les hommes qui doivent être commandés d’être bons envers les femmes, elles n’en ont plus besoin. C’est aujourd’hui aux femmes d’être commandé d’être bonnes envers les hommes. Car elles sont devenues indépendantes dans leur travail et dans leur façon de disposer d’elles même. On les entend même souvent dire : Il n’y a pas de différence entre moi et mon mari, il est le mari et je suis l’épouse! Et il est partenaire et je suis partenaire avec lui dans la vie !

Les femmes musulmanes doivent donc rester fermement accrochées à leur religion si elles ont étés testées par une relation avec cette société. Qu’elles essaient de se sauver des effets de la déviation qui a atteint beaucoup de femmes, à cause des facteurs que nous avons mentionnés; la dégradation dans l’éducation, la dégradation de la société. Ceci est un rappel, et le rappel profite certes aux croyants."

Tu postes à longueur de journée sur les femmes 🤪
 

Walid92i

Le moment le plus important de la vie est celui...
Car je veux votre bien
Salam Zakaria91
Ça part peut être d'un bon sentiment effectivement.

Mais j'ai pas bien compris, tu penses que les femmes ne doivent pas faire des études ? Et ne jamais sortir de chez elles ? D'après ces hadiths que tu as cité.

Si ta réponse est oui, laisses moi également te faire méditer. Le Quran est parfait, il vaut pour tous les temps et tous les lieux. En ce sens il trouve un écho (ou une compréhension) adapté à tous les lieux et tous les temps. D'ailleurs les fatwas sont une tentative de rendre au Quran et aux hadiths cette écho particulier à notre époque.

Par conséquent ce qui devait être pris au pied de la lettre par les gens de l'époque de la Révélation. Ne peut plus l'être de nos jours. Car il n'avait pas le même mode de vie, ni les même conditions de vie.

C'est pourquoi je pense qu'aujourd'hui ce hadiths nous apprend surtout qu'une femme est un être de la création qui est précieux.

T'es tu déjà demandé si tu avais fais autant dans ta vie pour ta femme qu'elle n'a fait pour toi ?

Bien souvent j'ai remarqué que les femmes faisaient beaucoup plus de sacrifices pour leur mari, qu'elles pardonnaient beaucoup plus, etc... La liste est assez longue.

Ce n'est toujours que mon avis
 
moi je suis content de savoir et voir qu'il ait des femmes indépendantes, qui ne dépendent, surtout plus, financièrement d'un homme mais qui ont juste besoin besoin d'un homme pour faire un bout de chemin ensemble en toute complicité... qu'elle sorte du matin au soir, on s'en tape, nous ne sommes plus au 7 eme siècle, ce qui était bon pour la femme de cette époque, est, aujourd'hui, révolu
 

TIGELLIUS

Allah la seule REALITE, le reste n'est que VIRTUEL
VIB
C’est une chose bien connue dans la révélation et chez les savants de l’Islam, que la base pour l’homme est qu’il sort de chez lui pour travailler, pour son bien et le bien de sa famille. Tandis que pour la femme, c’est le contraire; la base pour elle est qu’elle reste à la maison et qu’elle n’en sort pas. Car la femme agit selon le verset : (Restez dans vos foyers; et ne vous exhibez pas à la manière des femmes avant l'Islam (Jahiliyah).) Al‐Ahzaab : 33.
Salam

Il ne faut pas dire des sottises mon frère, car le verset que tu as posté concerne les femmes du Prophète saws et il n'est pas un verset généralisé aux autres femmes.

La preuve ? :

33/32
Ô femmes du Prophète ! Vous n'êtes comparables à aucune autre femme. Si vous êtes pieuses, ne soyez pas trop complaisantes dans votre langage, afin que celui dont le cœur est malade [l'hypocrite] ne vous convoite pas. Et tenez un langage décent.

33/33
Restez dans vos foyers; et ne vous exhibez pas à la manière des femmes d'avant l'Islam (Jâhiliyah). Accomplissez la Salat, acquittez la Zakat et obéissez à Allah et à Son messager. Allah ne veut que vous débarrasser de toute souillure, Ô gens de la maison [du prophète], et veut vous purifier pleinement.
 
Salam

Il ne faut pas dire des sottises mon frère, car le verset que tu as posté concerne les femmes du Prophète saws et il n'est pas un verset généralisé aux autres femmes.

La preuve ? :

33/32
Ô femmes du Prophète ! Vous n'êtes comparables à aucune autre femme. Si vous êtes pieuses, ne soyez pas trop complaisantes dans votre langage, afin que celui dont le cœur est malade [l'hypocrite] ne vous convoite pas. Et tenez un langage décent.

33/33
Restez dans vos foyers; et ne vous exhibez pas à la manière des femmes d'avant l'Islam (Jâhiliyah). Accomplissez la Salat, acquittez la Zakat et obéissez à Allah et à Son messager. Allah ne veut que vous débarrasser de toute souillure, Ô gens de la maison [du prophète], et veut vous purifier pleinement.
Wa aleyka salam, les femmes doivent prendre exemple sur qui ?
 

TIGELLIUS

Allah la seule REALITE, le reste n'est que VIRTUEL
VIB
Où en sommes-nous à ce sujet, en comparaisons avec le conseil que le prophète (ﷺ) a donné aux hommes musulmans du bon comportement à adopter envers les femmes? Le prophète (ﷺ) a donner comme motif à ce conseil une raison qui vient totalement contradiction avec l’éducation que nous voyons à l’époque actuel. C'est‐à‐dire, l’exemple dans les paroles du prophète (ﷺ) : «Je vous enjoins de bien agir avec les femmes, car elles sont des captives (‘Awaan) chez vous.»

Ce que nous citons dans ce Hadith du prophète (ﷺ) de l’ordre d’être bon dans notre comportement avec les femmes, c’est en fait pour démontrer que le prophète (ﷺ) a mentionné le motif de cet ordre en disant : «Car elles sont des captives chez vous.» Ce qui signifie : qu’elles sont comme des prisonnières. Et le prisonnier ne peut rien contre son maître. C’est ainsi que la femme musulmane qui a un vrai comportement Islamique restera comme une prisonnière face à son mari. C’est pourquoi le prophète (ﷺ) eu peur que les hommes profitent de ce caractère qui est propre à la femme pour prendre le dessus sur elle, l’opprimer et lui faire de l’injustice. C’est pourquoi il a ordonné d’être bon envers la femme, en mentionnant ce motif, c'est-à‐dire : en disant (ﷺ) «Car elles sont des captives chez vous.»

Aujourd’hui ce n’est plus les hommes qui doivent être commandés d’être bons envers les femmes, elles n’en ont plus besoin. C’est aujourd’hui aux femmes d’être commandé d’être bonnes envers les hommes. Car elles sont devenues indépendantes dans leur travail et dans leur façon de disposer d’elles même. On les entend même souvent dire : Il n’y a pas de différence entre moi et mon mari, il est le mari et je suis l’épouse! Et il est partenaire et je suis partenaire avec lui dans la vie !

Les femmes musulmanes doivent donc rester fermement accrochées à leur religion si elles ont étés testées par une relation avec cette société. Qu’elles essaient de se sauver des effets de la déviation qui a atteint beaucoup de femmes, à cause des facteurs que nous avons mentionnés; la dégradation dans l’éducation, la dégradation de la société. Ceci est un rappel, et le rappel profite certes aux croyants."
En voyant à côté du Prophète ceci : (ﷺ) je vois que ce n'est qu'un copié collé d'un texte écrit par quelqu'un d'autre. Dans ce cas le «Je vous enjoins de bien agir avec les femmes, car elles sont des captives (‘Awaan) chez vous.» voudrait dire que la femme ne pourrait pas sortir pour aller à l'école, et ne pourrait pas sortir pour aller au travail. Or, vous vivons à notre époque, et nous savons que dans la société les femmes travaillent et étudient à l'école (Allah merci).

Quand un musulman accompagne sa femme pour une visite médicale, en règle générale il demande que le médecin soit une femme. Or, si on suit le contenu du hadith le mari n'aurait pas d'autre choix à que ce soit un homme qui consulte madame. La femme n'est pas une "captive" mais une assistante pour l'homme.
 

TIGELLIUS

Allah la seule REALITE, le reste n'est que VIRTUEL
VIB
Wa aleyka salam, les femmes doivent prendre exemple sur qui ?
Salam

Quand Allah s'adresse aux femmes Il le spécifie :

33-59-O Prophète! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles: elles en seront plus vite reconnues et éviteront d’être offensées. Allah est Pardonneur et Miséricordieux.
 

TIGELLIUS

Allah la seule REALITE, le reste n'est que VIRTUEL
VIB
Ce que nous citons dans ce Hadith du prophète (ﷺ) de l’ordre d’être bon dans notre comportement avec les femmes, c’est en fait pour démontrer que le prophète (ﷺ) a mentionné le motif de cet ordre en disant : «Car elles sont des captives chez vous.» Ce qui signifie : qu’elles sont comme des prisonnières. Et le prisonnier ne peut rien contre son maître. C’est ainsi que la femme musulmane qui a un vrai comportement Islamique restera comme une prisonnière face à son mari.
Salam

La femme tout comme l'homme ont des droits et des devoirs. Si Allah a donné à l'homme la préeminence sur la femme cela ne signifie pas qu'elle soit une prisonnière car je le rappelle, il y a des femmes qui jouent le rôle de l'époux ce dernier étant oisif, chomeur, ou malade.
 
Salam

Quand Allah s'adresse aux femmes Il le spécifie :

33-59-O Prophète! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles: elles en seront plus vite reconnues et éviteront d’être offensées. Allah est Pardonneur et Miséricordieux.
salam,
lorsque je suis allé en Egypte, la guide nous avait dit que les femmes mariées étaient reconnaissables avec le voile noir, j'avais de suite pensé à ce verset, et il est vrai, que les femmes mariées, sont intouchables dans les pays musulmans, lorsqu'elles sont reconnues
 
Salam

La femme tout comme l'homme ont des droits et des devoirs. Si Allah a donné à l'homme la préeminence sur la femme cela ne signifie pas qu'elle soit une prisonnière car je le rappelle, il y a des femmes qui jouent le rôle de l'époux ce dernier étant oisif, chomeur, ou malade.
bien évidemment, c'est ce que j'appelle des femmes capables et responsables, je trouve dommage, que certains n'y voient en ces femmes que des femmes à craindre
 

TIGELLIUS

Allah la seule REALITE, le reste n'est que VIRTUEL
VIB
bien évidemment, c'est ce que j'appelle des femmes capables et responsables, je trouve dommage, que certains n'y voient en ces femmes que des femmes à craindre
Il suffit de voir que la première femme du Messager saws était ce qu'on appelle aujourd'hui une "entrepreneuse", ayant sous ses ordres des personnes pour son commerce.
 

TIGELLIUS

Allah la seule REALITE, le reste n'est que VIRTUEL
VIB
Les femmes musulmanes doivent donc rester fermement accrochées à leur religion si elles ont étés testées par une relation avec cette société. Qu’elles essaient de se sauver des effets de la déviation qui a atteint beaucoup de femmes, à cause des facteurs que nous avons mentionnés; la dégradation dans l’éducation, la dégradation de la société. Ceci est un rappel, et le rappel profite certes aux croyants."
Salam

Et qu'en dis-tu des sociétés au Bled ? Ne sont-elles pas dégradées ?
 
Le Prophète (ﷺ) a dit : «Allah maudit la femme masculinisée.» De même que l’autre Hadith rapporté selon ‘Abdullah Ibnou ‘Abbaas (qu'Allah soit satisfait de lui) qui dit : " Le messager d’Allah (ﷺ) a maudit les hommes qui cherchent à ressembler aux femmes, et les femmes qui cherchent à ressembler aux hommes." Je crois fermement, que les femmes qui sont graduées des écoles secondaires, ou avec des diplômes plus élevés encore, n’ont jamais entendu de Hadiths comme le premier ou comme le second. Et si un jour elles l’ont entendus, alors c’est entré par une oreille et sorti par l’autre. Car les programmes qui sont enseignés ou les bases sur lesquels sont basés ces programmes ne permettent pas aux enseignantes (même si elles sont religieuses) d’approfondir sur ce genre de question.

C’est une chose bien connue dans la révélation et chez les savants de l’Islam, que la base pour l’homme est qu’il sort de chez lui pour travailler, pour son bien et le bien de sa famille. Tandis que pour la femme, c’est le contraire; la base pour elle est qu’elle reste à la maison et qu’elle n’en sort pas. Car la femme agit selon le verset : (Restez dans vos foyers; et ne vous exhibez pas à la manière des femmes avant l'Islam (Jahiliyah).) Al‐Ahzaab : 33.

Donc étant donné que la femme est devenue comme l’homme, elle sort de chez elle le matin et entre le soir, elle a ressemblée à l’homme en cela, qu’elle le sache ou non et qu’elle en soit consciente ou non.

C’est bien pour cette raison qu’on ne voit pratiquement plus, à notre époque très éloignée de l’époque du prophète (ﷺ), de jeune fille vierge et timide, ayant peur de croiser le regard d’un homme et qui – à cause de sa grande pudeur – jette son regard sur le sol pour regarder ses pas lorsqu’elle marche. On ne voit plus de ce type de jeune fille qui était si bien connue à l’époque préislamique, sans parler des premiers siècles purs et illuminés de l’Islam. C’est pour cela qu’on retrouve qu’il est rapporté dans le recueil de Hadith authentique des descriptions du prophète (ﷺ) «qu’il était plus pudique qu’une jeune vierge dans sa chambre.» Cette jeune vierge, dont on compare la pudeur à celle du prophète, le meilleur des hommes (r), on n’en entend presque plus parler à notre époque. Car la masculinisation à prit le dessus sur les femmes. Il n’y a pas de doute qu’il existe à cela de nombreuses raisons. Parmi celles‐ci, l’une des plus importantes pour commencer, est : le pouvoir qu’ont les dirigeants Kouffars sur plusieurs des pays musulmans et qu’ils utilisent pour répandre leurs coutumes, leurs traditions, leurs goûts, leurs comportements déviants par rapport à la Fitrah saine. Une génération en a hérités. Des enseignants et enseignantes, soi‐disant orienteurs, ont adoptés ces idées des Kouffars, qu’ils ont tous propagés parmi les garçons et les filles de cette génération grandissante, comme ce qu’ils appellent «l’égalité entre les femmes et les hommes». Cela est donc une des causes de la propagation de l’impudeur chez les femmes, qui a rendu plusieurs d’entre elles masculinisées. Et il n’y a pas de doute que la masculinisation de la femme a comme conséquence qu’elle transgresse, par son comportement, les limites du respect qu’elle doit à son mari. Il se peut également qu’elle cherche à lever la voix sur lui et même à tenter de l’humilier devant certains des proches, de sa famille ou de la famille de son mari, dans le but de s’élever au‐dessus de son mari.
Bonjour,
Il manque les versets qui atteste ce que tu dis !

Pudique, c'est quoi ?

78.33. et des (belle) aux seins arrondis, d'une égale jeunesse,

ta morale tombe à l'eau !
 
Une femme masculine a été créé comme ça par dieu. Jen connais qui sont masculine depuis enfant. Pourquoi dieu maudirait une fille qui a ete créee comme ça ?
Des filles naissent aussi avec des chromosomes xy. On fait quoi dans ce cas?
Je trouve que sur le forum, les gens ouvrent des sujets qu'ils ne maîtrisent absolument pas, qui sont complexes, et imposent une "vérité " sortie du chapeau.
 
Cest dommage, toutes les femmes devraient être intouchables .
w salam, tu as raison, dans le sens du harcèlement sexuel de rue, mais quand je dis intouchables, c'est surtout dans le sens de "convoitise", on ne drague pas une femme mariée... contrairement aux pays occidentaux, où les hommes, n'en ont que faire de l'alliance que porte la femme mariée
 
Haut