Allah te répond lors de ta prière

Drianke

اللهم إفتح لنا أبواب الخير وأرزقنا من حيت لا نحتسب
Contributeur




A nous tous qui négligeons ou manquons de concentration lors de nos prières, savons-nous ce qu’elle représente et surtout comment se déroule-t-elle réellement ? Allah ‘azzawajal, à travers la prière, nous a accordé le privilège de nous adresser directement à Lui, sans intermédiaire. Mais en plus de cela, et ce que nous devons constamment nous rappeler, Allah nous répond instantanément…

– Abu Hurayrah (qu’Allah soit satisfait de lui) a dit : J’ai entendu le Prophète (que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui) dire : « Allah a dit :

“J’ai séparé la prière entre Moi et Mon serviteur en deux parties, et Mon serviteur recevra ce qu’il a demandé.

Lorsque le serviteur dit : « [Al-hamdulIllahi rabbi l’alamin] / Louange à Allah, Seigneur des Mondes. »

Allah dit : « Mon serviteur M’a loué. »

Et quand il dit : « [Ar-Rahman- Ar-Rahim] / Le Miséricordieux, Le Très Miséricordieux »

Allah dit : « Mon serviteur M’a exalté, »

Et lorsqu’il dit : « [Maliki Yawm-Din] / Maître du Jour Dernier »

Allah dit : « Mon serviteur M’a glorifié » – et en une occasion Il dit : « Mon serviteur s’est soumis à Ma puissance. »

Et lorsqu’il dit : « [Iyyaka na’budu wa iyyaka nasta’in] / C’est Toi (seul) que nous adorons et c’est Toi (seul) dont nous implorons le secours. »

Il dit : « Ceci est entre Moi et Mon serviteur, et Mon serviteur aura ce qu’il a demandé. »

Et lorsqu’il dit : « [Ihdina s-sirata l- mustaqim, siratal ladhina an 'amta alayhim ghayril-maghdubi alayhim wa la dhallin] / Guide-nous dans le droit chemin, le chemin de ceux que Tu as comblés de faveurs, non pas de ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés. »

Il dit : « Ceci est pour Mon serviteur, et Mon serviteur aura ce qu’il a demandé. »

[Rapporté par Muslim, Maalik, at-Tirmidhee, Abu Daawood, an-Nasaaee and Ibn Maajah]
 

nordia

NI RELIGION NI DOGME NI SECTE SEULEMENT DIEU




A nous tous qui négligeons ou manquons de concentration lors de nos prières, savons-nous ce qu’elle représente et surtout comment se déroule-t-elle réellement ? Allah ‘azzawajal, à travers la prière, nous a accordé le privilège de nous adresser directement à Lui, sans intermédiaire. Mais en plus de cela, et ce que nous devons constamment nous rappeler, Allah nous répond instantanément…

– Abu Hurayrah (qu’Allah soit satisfait de lui) a dit : J’ai entendu le Prophète (que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui) dire : « Allah a dit :

“J’ai séparé la prière entre Moi et Mon serviteur en deux parties, et Mon serviteur recevra ce qu’il a demandé.

Lorsque le serviteur dit : « [Al-hamdulIllahi rabbi l’alamin] / Louange à Allah, Seigneur des Mondes. »

Allah dit : « Mon serviteur M’a loué. »

Et quand il dit : « [Ar-Rahman- Ar-Rahim] / Le Miséricordieux, Le Très Miséricordieux »

Allah dit : « Mon serviteur M’a exalté, »

Et lorsqu’il dit : « [Maliki Yawm-Din] / Maître du Jour Dernier »

Allah dit : « Mon serviteur M’a glorifié » – et en une occasion Il dit : « Mon serviteur s’est soumis à Ma puissance. »

Et lorsqu’il dit : « [Iyyaka na’budu wa iyyaka nasta’in] / C’est Toi (seul) que nous adorons et c’est Toi (seul) dont nous implorons le secours. »

Il dit : « Ceci est entre Moi et Mon serviteur, et Mon serviteur aura ce qu’il a demandé. »

Et lorsqu’il dit : « [Ihdina s-sirata l- mustaqim, siratal ladhina an 'amta alayhim ghayril-maghdubi alayhim wa la dhallin] / Guide-nous dans le droit chemin, le chemin de ceux que Tu as comblés de faveurs, non pas de ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés. »

Il dit : « Ceci est pour Mon serviteur, et Mon serviteur aura ce qu’il a demandé. »

[Rapporté par Muslim, Maalik, at-Tirmidhee, Abu Daawood, an-Nasaaee and Ibn Maajah]
mouai il doit avoir des préférences et pas les plus malheureux les plus pauvre les plus désespérer qui rêve d'une seul chose en finir avec leur misérable vie
 




A nous tous qui négligeons ou manquons de concentration lors de nos prières, savons-nous ce qu’elle représente et surtout comment se déroule-t-elle réellement ? Allah ‘azzawajal, à travers la prière, nous a accordé le privilège de nous adresser directement à Lui, sans intermédiaire. Mais en plus de cela, et ce que nous devons constamment nous rappeler, Allah nous répond instantanément…

– Abu Hurayrah (qu’Allah soit satisfait de lui) a dit : J’ai entendu le Prophète (que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui) dire : « Allah a dit :

“J’ai séparé la prière entre Moi et Mon serviteur en deux parties, et Mon serviteur recevra ce qu’il a demandé.

Lorsque le serviteur dit : « [Al-hamdulIllahi rabbi l’alamin] / Louange à Allah, Seigneur des Mondes. »

Allah dit : « Mon serviteur M’a loué. »

Et quand il dit : « [Ar-Rahman- Ar-Rahim] / Le Miséricordieux, Le Très Miséricordieux »

Allah dit : « Mon serviteur M’a exalté, »

Et lorsqu’il dit : « [Maliki Yawm-Din] / Maître du Jour Dernier »

Allah dit : « Mon serviteur M’a glorifié » – et en une occasion Il dit : « Mon serviteur s’est soumis à Ma puissance. »

Et lorsqu’il dit : « [Iyyaka na’budu wa iyyaka nasta’in] / C’est Toi (seul) que nous adorons et c’est Toi (seul) dont nous implorons le secours. »

Il dit : « Ceci est entre Moi et Mon serviteur, et Mon serviteur aura ce qu’il a demandé. »

Et lorsqu’il dit : « [Ihdina s-sirata l- mustaqim, siratal ladhina an 'amta alayhim ghayril-maghdubi alayhim wa la dhallin] / Guide-nous dans le droit chemin, le chemin de ceux que Tu as comblés de faveurs, non pas de ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés. »

Il dit : « Ceci est pour Mon serviteur, et Mon serviteur aura ce qu’il a demandé. »

[Rapporté par Muslim, Maalik, at-Tirmidhee, Abu Daawood, an-Nasaaee and Ibn Maajah]
Salam,

Quand on regarde les versets utilisant le mot du'a, on voit qu'à chaque fois que quelque chose est demandé à Allah (notamment les prophète qui demandent un enfant, c'est une du'a qui est faite).
Allah critique ceux qui invoquent/prient autre que lui et demande à ce qu'on laisse tranquille ceux qui le du'a lui :
6:52 وَلَا تَطْرُدِ الَّذِينَ يَدْعُونَ رَبَّهُم بِالْغَدَاةِ وَالْعَشِيِّ يُرِيدُونَ وَجْهَهُ مَا عَلَيْكَ مِنْ حِسَابِهِم مِّن شَيْءٍ وَمَا مِنْ حِسَابِكَ عَلَيْهِم مِّن شَيْءٍ فَتَطْرُدَهُمْ فَتَكُونَ مِنَ الظَّالِمِينَ

Et ne repousse pas ceux qui, matin et soir, implorent leur Seigneur, cherchant sa Face «Wajh». Leur demander compte ne t'incombe en rien, et te demander compte ne leur incombe en rien. En les repoussant donc, tu serais du nombre des injustes.

=> la sourate 6 est très riche en utilisation de du'a


Allah reproche que certains font du'a à d'autre que Lui mais à aucun moment il ne parle de salât à d'autre que Lui.


2:186 وَإِذَا سَأَلَكَ عِبَادِي عَنِّي فَإِنِّي قَرِيبٌ أُجِيبُ دَعْوَةَ الدَّاعِ إِذَا دَعَانِ فَلْيَسْتَجِيبُوا لِي وَلْيُؤْمِنُوا بِي لَعَلَّهُمْ يَرْشُدُونَ
Et quand Mes serviteurs t'interrogent sur Moi.. alors Je suis tout proche: Je réponds à l'appel de celui qui Me prie quand il Me prie. Qu'ils répondent à Mon appel, et qu'ils croient en Moi, afin qu'ils soient bien guidés.

=> Allah répond à celui qui Le du'a quand celui ci Le du'a. Je n'ai pas vu d'équivalent pour la salât.


Selon moi, la prière c'est du'a et pas salât

je pense que salât ce n'est pas la prière (louange, une glorification, une demande, une intercession, une repentance, à chaque fois qu'on s'adresse à Allah, ...), par contre dans le cadre de la salât on peut être amené à faire des du'a.

Ainsi, je pencherai plutôt vers communion.
Le terme communion se rattache au nom latin "munia" (les charges) d'où municipe et municipalité. Et la commune, c'est l'ensemble de ceux qui ont part aux "munia", aux charges. On trouve, selon la même origine, le mot "immunité", qui signifie une exemption de charges.
La communion implique responsabilité, œuvre commune à faire. Communier, c'est prendre un engagement, se mobiliser, se mettre à l'œuvre et mettre en œuvre dans un but commun.
D'où la notion de lien entre ceux qui communient qu'on retrouve dans la racine du mot salât en arabe

(par rapport à ce que je trouve dans le qur'an, n'hésitez pas à m'indiquer s'il y a d'autres choses)
 
Dernière édition:
Haut