Anticiper une pénurie alimentaire? ( Et pas en faisant des stocks!)

Le risque de pénurie alimentaire en France est peu probable mais il n'est pas interdit d'anticiper au cas où pour notre sécurité collective .
Je propose de réunir dans ce sujet :
Les information sur le sujet , l'évolution du marché.
Les alternatives et propositions concrètes pour faire face ( autre que faire des stocks!)

Je propose cette tribune en guise d'introduction .
(La liste des signataires comporte beaucoup de personnalités connues sur le sujet de l'alimentation et de l'écologie, qui sont loin d'êtres toutes des personnes que j'apprécie , mais à la guerre comme à la guerre comme dirait l'autre )


 
SÉCURITÉ ALIMENTAIRE - Où il est question de l’approvisionnement utopique - en circuit court - d’une ville de 12.000.000 d’habitants comme le "grand Paris" sachant que chacun consomme 1kg de nourriture par jour, de la dépendance totale aux importations des pays du bassin sud méditerranéen mais aussi de l’Angleterre et de la Suisse, de ce qui pourrait changer dans le contenu de nos assiettes...

Extraits : « Pour l'élevage, nous sommes très dépendants de l’Amérique Latine pour nos animaux. Nous importons 300 millions de tonnes de soja pour nos animaux. [...] On va probablement revenir après la crise à cette idée qu’il faut produire nos protéines végétales en Europe. [...] A l’échelle mondiale, ce n’est pas très sain de dépendre fondamentalement d’agriculteurs vivant à 15 000 km de chez nous."

"Est-ce qu’on se fait à l’idée d’acheter plus cher et d’acheter moins ? C’est ce qui s’est passé dans le vin. Le chiffre d’affaires de la viticulture française n’a cessé d’augmenter alors que nous avons divisé notre consommation par 3 depuis l’après-guerre. Il faut penser à ce même modèle pour la viande et le lait. On va forcément vers une évolution de notre consommation, une consommation raisonnable. La carotte au bœuf peut être aussi bonne que le bœuf-carotte."


 
J'ai un voisin (Bouazza) d'après ses dires à un stock pour 6 mois minimum :wazaa:
Sucre/farine/semoule/huile/pâtes...:rolleyes:
Et un fusil pour le défendre ? Churchill a dit : " entre la civilisation et la barbarie , six repas "
Si je précisait , anticiper la pénurie ( et pas en faisant des stock) , c'est que les stock ne sont pas une solution , l'histoire aurait démontré que le type survivaliste dans son bunker n'était pas individuellement celui qui a le plus de chances de survivre et collectivement une catastrophe ...
Il y a 2 mois j'étais à des rencontre Low-tech dan le cadre des journées de l'écologie de Die , et un des intervenants présentait un moulin à farine et des tamis de sa fabrication. Il disait qu'il faisait son propre blé et qu'il avait déjà stocké de quoi se nourrir lui et ses proches voisins soit plus de 20 personnes... Pour lui assurer la sécurité alimentaire des autres fait parti de sa propre sécurité !
 

Hibou57

Comme-même (tm)
VIB
Je regardais les prix des terrains en france par curiosité ils ont bcp augmenté..
Parce que ça fait longtemps que dans la tête des gens, en france, un terrain, n’évoque pas les cultures, mais les constructions. Quand quelqu’un vend ou achète un terrain, c’est typiquement pour le bétonner, et le prix du terrain constructible est facilement dix fois supérieur à celui du terrain pour cultiver : prix moyen maximum d’une bonne terre agricole = 60 centimes d’€ le mètre‑carré … normalement.

Bref, la terre qui était autrefois associée aux modestes paysans est maintenant devenue un produit de luxe.
 

Ninive

Nomad addict
Parce que ça fait longtemps que dans la tête des gens, en france, un terrain, n’évoque pas les cultures, mais les constructions. Quand quelqu’un vend ou achète un terrain, c’est typiquement pour le bétonner, et le prix du terrain constructible est facilement dix fois supérieur à celui du terrain pour cultiver (prix moyen maximum d’une bonne terre agricole = 60 centimes d’€ le mètre‑carré … normalement)
Il faut une autorisation speciale pour acheter un terrain agricole?
 

Hibou57

Comme-même (tm)
VIB
Il faut une autorisation speciale pour acheter un terrain agricole?
Dans un sens, oui. Comme les terres agricoles sont devenues rares, il faut parfois avoir l’autorisation d’un collectif d’agriculteurs dont j’ai oublié le nom. Je ne connais pas les détails, mais j’ai connu un cas quand j’étais petit. Des gens ont loué un champs et ont put le faire parce qu’ils inspiraient confiance à un agriculteur bien placé pour appuyer leur demande. Il s’agit de ne pas laisser une terre agricole dans les mains de quelqu’un qui ne s’aura pas s’en occuper ou en fera n’importe quoi.

Mais le plus gros obstacles est dans le prix que les gens espèrent tirer de la vente d’un terrain : si une personne est propriétaire d’un terrain légalement constructible, qu’elle peut le vendre à 10€/m², elle va à tous les coups refuser de le vendre à 0,50€/m².
 
Parce que ça fait longtemps que dans la tête des gens, en france, un terrain, n’évoque pas les cultures, mais les constructions. Quand quelqu’un vend ou achète un terrain, c’est typiquement pour le bétonner, et le prix du terrain constructible est facilement dix fois supérieur à celui du terrain pour cultiver : prix moyen maximum d’une bonne terre agricole = 60 centimes d’€ le mètre‑carré … normalement.

Bref, la terre qui était autrefois associée aux modestes paysans est maintenant devenue un produit de luxe.
Produit de luxe...Je trouve que tu exagères un peu bcp lol ..

Sinon il est logique que les terrains agricoles soient bien moins chers que les constructibles ... tout simplement car t'acheter déjà à l'hectare et non au m2 et surtout c'est pour y faire une EXPLOITATION ... donc bcp d'investissement et afin d'avoir une rentabilité qui te permet de vivre...c comme comparer un loyer commercial et particulier si tu préfères...

Après si augmentation...je t'avoue que j'en sais rien je connais pas le marché...mais de ce que j'en sais il devrait être bien bas vu le nombre de petites exploitations en difficultés ou très peu rentables.

Après pour les petits lopins pour jardiniers du dimanche à part dans les zones densément peuplée ( peut être que c ce dont tu parles ?) Je pense pas que ce soit qq ch de très cher au point d'y spéculer
 

Ninive

Nomad addict
Dans un sens, oui. Comme les terres agricoles sont devenues rares, il faut parfois avoir l’autorisation d’un collectif d’agriculteurs dont j’ai oublié le nom. Je ne connais pas les détails, mais j’ai connu un cas quand j’étais petit. Des gens ont loué un champs et ont put le faire parce qu’ils inspiraient confiance à un agriculteur bien placé pour appuyer leur demande. Il s’agit de ne pas laisser une terre agricole dans les mains de quelqu’un qui ne s’aura pas s’en occuper ou en fera n’importe quoi.

Mais le plus gros obstacles est dans le prix que les gens espèrent tirer de la vente d’un terrain : si une personne est propriétaire d’un terrain légalement constructible, qu’elle peut le vendre à 10€/m², elle va à tous les coups refuser de le vendre à 0,50€/m².
Je vois, en meme temps t es un libéral c'est la loi du prix du marché
 

Hibou57

Comme-même (tm)
VIB
Produit de luxe...Je trouve que tu exagères un peu bcp lol ..
Le prix d’un terrain constructible, c’est inaccessible pour la plupart des gens, sachant qu’il faut à la louche, 3 000 m² pou couvrir les besoins d’une personne, à moins de s’endetter pour faire des cultures.

Sinon il est logique que les terrains agricoles soient bien moins chers que les constructibles ... […]
Non, il n’est pas logique de détruire des terres agricoles quand on en manque déjà.
 

Hibou57

Comme-même (tm)
VIB
Je vois, en meme temps t es un libéral c'est la loi du prix du marché
Libéral n’est pas synonyme d’aveuglement, plutôt synonyme de pragmatisme (sinon les libéraux ne seraient pas aussi nombreux à être pour le revenu de base universel). Certaines ressources ne peuvent pas se traiter simplement comme ça, parce qu’elles sont limitées et que leur destruction est une perte excessivement difficile à réparer et encore plus quand on manque déjà de cette ressource.
 
Le prix d’un terrain constructible, c’est inaccessible pour la plupart des gens, sachant qu’il faut à la louche, 3 000 m² pou couvrir les besoins d’une personne, à moins de s’endetter pour faire des cultures.


Non, il n’est pas logique de détruire des terres agricoles quand on en manque déjà.
Tu as du mal comprendre mon message...je te parles de non constructibles

Et qui les empêche d'acheter du non constructibles pour les cultiver?
 

Yoel1

VIB
Le prix d’un terrain constructible, c’est inaccessible pour la plupart des gens, sachant qu’il faut à la louche, 3 000 m² pou
Tu peux diviser par 10 ...300 m2 suffisent pour 4 en auto suffisance
 

Hibou57

Comme-même (tm)
VIB
Tu peux diviser par 10 ...300 m2 suffisent pour 4 en auto suffisance
Je parle de la réalité, pas de blabla d’idéologues qui vendent du rêve à la mode du moment. Tu ne fais jamais de pain ou n’en achète jamais ? Tu as une idée de ta consommation annuelle de blé ? Tu as une idée de la surface nécessaire pour le cultivé ? Même en remplaçant toutes les céréales par des pommes de terre, ce qui présente beaucoup d’inconvénients que je ne liste pas, ces 300 m² sont précisément le minimum que j’ai estimé pour ces seules pommes de terre qui seraient destinées à remplacer toutes les céréales.

Franchement, ces blogs là, ça fait longtemps que je n’en lis plus une seule phrase : ils vendent du rêve, et ça m’étonnerait beaucoup‑beaucoup que ce dont ils parlent ils le mettent vraiment en pratique.

Je dirais plutôt 600 m² minimum sans aucune céréales en les substituant toutes par des pommes de terre (peu crédible, mais admettons en théorie) et 3 000 m² pour une alimentation « normale » incluant une grande part de céréales (pas nécessairement le blé ou que du blé).

Puisqu’on est sur un forum Marocain et que beaucoup de MRM vivent encore d’agriculture de subsistance, tu peux leur demander si 300 m² est vraiment suffisant pour subvenir aux besoins d’une personne. En fait la réponse a déjà été écrite, on m’a répondu la même réponse que celle que je donne : 3 000 m² au moins par personne.
 
Je parle de la réalité, pas de blabla d’idéologues qui vendent du rêve à la mode du moment. Tu ne fais jamais de pain ou n’en achète jamais ? Tu as une idée de ta consommation annuelle de blé ? Tu as une idée de la surface nécessaire pour le cultivé ? Même en remplaçant toutes les céréales par des pommes de terre, ce qui présente beaucoup d’inconvénients que je ne liste pas, ces 300 m² sont précisément le minimum que j’ai estimé pour ces seules pommes de terre qui seraient destinées à remplacer toutes les céréales.

Franchement, ces blogs là, ça fait longtemps que je n’en lis plus une seule phrase : ils vendent du rêve, et ça m’étonnerait beaucoup‑beaucoup que ce dont ils parlent ils le mettent vraiment en pratique.

Je dirais plutôt 600 m² minimum sans aucune céréales en les substituant toutes par des pommes de terre (peu crédible, mais admettons en théorie) et 3 000 m² pour une alimentation « normale » incluant une grande part de céréales (pas nécessairement le blé ou que du blé).

Puisqu’on est sur un forum Marocain et que beaucoup de MRM vivent encore d’agriculture de subsistance, tu peux leur demander si 300 m² est vraiment suffisant pour subvenir aux besoins d’une personne. En fait la réponse a déjà été écrite, on m’a répondu la même réponse que celle que je donne : 3 000 m² au moins par personne.
Là on parle de potager pas d'en vivre...c les jardiniers du dimanche dont je te parlais...donc non pas en auto suffisance effectivement...mais c pas une exploitation agricole non plus...
 
Le risque de pénurie alimentaire en France est peu probable mais il n'est pas interdit d'anticiper au cas où pour notre sécurité collective .
Je propose de réunir dans ce sujet :
Les information sur le sujet , l'évolution du marché.
Les alternatives et propositions concrètes pour faire face ( autre que faire des stocks!)

Je propose cette tribune en guise d'introduction .
(La liste des signataires comporte beaucoup de personnalités connues sur le sujet de l'alimentation et de l'écologie, qui sont loin d'êtres toutes des personnes que j'apprécie , mais à la guerre comme à la guerre comme dirait l'autre )


Nous dépendons les uns des autres (mondialisation) pour nous approvisionner
du coup le moindre grain de sable peut nous faire basculer vers la pénurie.
 

Hibou57

Comme-même (tm)
VIB
Tu as du mal comprendre mon message...je te parles de non constructibles

Et qui les empêche d'acheter du non constructibles pour les cultiver?
Quasiment tout les terrains sont potentiellement constructibles, en dehors des cas de risques naturel ou d’espaces naturels protégés, c’est la commune qui en décide, et comme le prix de vente d’un terrain constructible est alléchant, pas difficile de deviner ce qu’il se passe. Même des terrains en zone inondable ont été vendus comme constructibles. Si le problème dont je parle n’existait pas, on ne verrait pas des agriculteurs français aller exploiter des terres en Ukraine. Même pour un agriculteur professionnel, ce n’est pas évident d’acheter une terre cultivable, alors pour des particuliers que l’état a consciencieusement éloigné de la culture (au sens de savoir) de l’agriculture de subsistance (la preuve par les réactions sur le prix dans ce sujet … comme si quelqu’un trouvait normal un paquet de 500 g de riz vendu 10 €, c’est quelqu’un qui a coup sûr n’a jamais fait les courses). Le phénomène ne fait que s’aggraver depuis des années, chaque jour voit le bétonnage d’une surface cultivable, et ce processus est beaucoup plus facile dans un sens que dans l’autre, parce que quand un terrain a été construit, pour le remettre à l’état naturel, bon courage (c’est déjà une galère de retrouver dans le sol des restes de petits aménagements, alors là encore pire et de loin).
 

Hibou57

Comme-même (tm)
VIB
Précédemment, je parlais de 10 €/m² pour un terrain constructible, c’est en fait parmi les moins chers, je viens de vérifier, ça tourne plus facilement dans les 50 à 150 €, avec une moyenne à 145 €/m² en france. C’est évidemment exorbitant pour du m² cultivable.
 

nordia

NI RELIGION NI DOGME NI SECTE SEULEMENT DIEU
Le risque de pénurie alimentaire en France est peu probable mais il n'est pas interdit d'anticiper au cas où pour notre sécurité collective .
Je propose de réunir dans ce sujet :
Les information sur le sujet , l'évolution du marché.
Les alternatives et propositions concrètes pour faire face ( autre que faire des stocks!)

Je propose cette tribune en guise d'introduction .
(La liste des signataires comporte beaucoup de personnalités connues sur le sujet de l'alimentation et de l'écologie, qui sont loin d'êtres toutes des personnes que j'apprécie , mais à la guerre comme à la guerre comme dirait l'autre )


Pour cause de confinement les gens nous d'autre choix que de se regrouper dans les hypermarchés à vider les rayons qui sont pris d assaut même en pleine semaine ce qui tarde à réapprovisionner et qui fait croire qu il y aura une pénurie j ai remarquer les cadies remplir à rabords hallucinants
 

Hibou57

Comme-même (tm)
VIB
Là on parle de potager pas d'en vivre...c les jardiniers du dimanche dont je te parlais...donc non pas en auto suffisance effectivement...mais c pas une exploitation agricole non plus...
Dans ce sujet, on ne parle pas de loisir ;) , mais de subsistance. Puis même comme loisir, on ne peut pas dire qu’il soit courant, je ne vois dans les petits jardinets, guère que quelques retraités, excepté quelques rares cas de gens qui ont encore une autre culture. J’ai ainsi vu une fois une Musulmane (elle portait le foulard) s’occuper d’un potager, elle devait avoir 30 à 35 ans, une fois j’ai vu une autre Musulmane (idem, je le dis pour le foulard) avec je crois deux frères qui étaient en train de récolter des mûres en lisière d’un bois (dans la culture occidentale, c’est « réservé » au 70/75 ans), ils avaient dans les 20 à 25 ans environ, idem avec des réfugiés Syriens, dans les 30 ans qui cultivent pour se nourrir, et même un qui au feeling avait à peine 16 ans qui m’a demandé si ce que récoltais dans un prés se cuisine bien (je me suis dis au fond de moi, « ça se voit qu’il n’est pas occidental, lui »). Mais ce sont des exceptions, et comme je l’ai souligné, ils ne sont pas issus de la culture dominante.
 
Dans un sens, oui. Comme les terres agricoles sont devenues rares, il faut parfois avoir l’autorisation d’un collectif d’agriculteurs dont j’ai oublié le nom.
La SAFER peut-être (https://fr.wikipedia.org/wiki/Société_d'aménagement_foncier_et_d'établissement_rural)
La SAFER a un droit de préemption quand un terrain agricole est à vendre , en théorie pour protéger les agriculteurs de la spéculation .
Mais pour des petites surfaces tous le monde peut acheter un bout de jardin , un terrain , un morceau de forêt...
Aprés localement il peut y avoir des embrouilles d'un maire qui va faire jouer son droit de préemption pour empêcher d'avoir un arabe sur sa commune ( je dis cela car je connais le cas pour un turc dans l'Isére ) . Mais dans le cas général pas problèmes . J'ai un ami marocain à Avignon qui a acheté un super terrain très fertile au bord du Rhône à Avignon...Il a mis une pompe solaire et c'est un mec qui fait les marchés qui l'exploite pour lui .
 
Sinon il est logique que les terrains agricoles soient bien moins chers que les constructibles ... tout simplement car t'acheter déjà à l'hectare et non au m2 et surtout c'est pour y faire une EXPLOITATION ... donc bcp d'investissement et afin d'avoir une rentabilité qui te permet de vivre...c comme comparer un loyer commercial et particulier si tu préfères...
Non tu peux acheter n'importe quel surface pour cultiver ...l'important c'est l’accessibilité , l'exposition , mais surtout l'eau .
Tous particulier peut avoir son jardin , on est pas obligé de faire cela commercialement !

Perso j'ai un petit jardin familiale à la maison .
A 20 kilométres de chez moi , je plante des patates avec mon beau pére qui a quelques hectares et des sources .
J'ai failli acheter un bout de terrain adjacent à sa propriété il y a quelques années ...et quelques hectares de forêt pour le bois de chauffage pour quelques milliers d'euro ..l'affaire c'est pas faite , mais je pourrais relancer si je voulais .

J'ai une amie qui est dans une assos de jardins partagés ...
Il existe des jardins d'ouvriers , mais les places sont chères ..etc

C'est possible de se regrouper à plusieurs , monter une assos , aller voir la mairie et dire on cherche un terrain pour faire des jardins ...Il y a même des mairies qui cherchent parfois des gens dans leur commune pour exploiter des terrains leurs appartenant .
 
En parallèle des collopso et des gilets jaunes il y a SOS Maire qui pousse les maires a assurer la sécurité alimentaire sur sa commune à cause du DICRIM ...pour les curieux et motivés qui vivent dans une commune rurale pas trop grande cela peut être une bonne aide pour monter un projet genre jardins partagés :

 
Je regardais les prix des terrains en france par curiosité ils ont bcp augmenté..
le prix de maisons avec terrain est très bas en FRANCE comparé au MAROC.....
Il faut acheter dans la diagonale du vide AVEYRON, LOZERE, CREUSE etc etc
Ce qui est frappant c'est le prix des fermes au SUD du MAROC.....
les régions du NORD et de l'ATLAS il y a encore un peu d'eau mais tout le reste.....surtout n'achetez pas.....
même l'eau de ville à AGADIR je sais pas comment çà va se terminer .....mais la collapsologie si çà arrive çà va commencer par le SUD du MAROC
 
Non tu peux acheter n'importe quel surface pour cultiver ...l'important c'est l’accessibilité , l'exposition , mais surtout l'eau .
Tous particulier peut avoir son jardin , on est pas obligé de faire cela commercialement !

Perso j'ai un petit jardin familiale à la maison .
A 20 kilométres de chez moi , je plante des patates avec mon beau pére qui a quelques hectares et des sources .
J'ai failli acheter un bout de terrain adjacent à sa propriété il y a quelques années ...et quelques hectares de forêt pour le bois de chauffage pour quelques milliers d'euro ..l'affaire c'est pas faite , mais je pourrais relancer si je voulais .

J'ai une amie qui est dans une assos de jardins partagés ...
Il existe des jardins d'ouvriers , mais les places sont chères ..etc

C'est possible de se regrouper à plusieurs , monter une assos , aller voir la mairie et dire on cherche un terrain pour faire des jardins ...Il y a même des mairies qui cherchent parfois des gens dans leur commune pour exploiter des terrains leurs appartenant .
Si t'achètes disons 3000 hectares... tu vas pas les cultiver sans mécanisation...tu vas pas planter sans acheter de gros volumes de semi...et tu vas encore moins consommer ta récolte... c'est donc bien un investissement...

C'est plutôt dans ce sens là que je parlait... un ferme se doit d'être rentable. D'ou mon parallèle entre bail commercial et locatif privé..c'est pas les prix...


Sinon je parlais aussi plus loin des jardins qui eux sont pour les citadins et effectivement je comprend leur rareté et donc qu'ils soient chers en comparaison vu la demande mais vu la surface c est pas non plus des millions d'euros ...mais autrement acheter une parcelle à la campagne c'est pas du luxe DSL
 
n'importe quel surface pour cultiver ...l'important c'est l’accessibilité , l'exposition , mais surtout l'eau .
L'eau est très importante à quelle profondeur creuser pour le puit?
faut aussi regarder l'historique du terrain ??? rempli de pesticides ou autres détritus
analyser la terre par un laboratoire professionnel Le PH le phosphore la matière organique l'azote la potasse
 
Si t'achètes disons 3000 hectares..
400 mètre carrés tu peux être autosuffisant alimentaire...pour 2 personnes toute l'année....
c'est que je fais chez moi....la culture en buttes permet de réduire les surfaces pour une production accrue...
la culture sous serres ou tunnel permet d'anticiper la production...
J'ai des haricots verts semés le 20 mars qui sont déjà sortis....récolte prévue fin MAI....
Je conseillerai l'achat d'une maison à la campagne avec 1000 à 3000 mètres de terrain ....entre 50000 et 200000 euros selon l'état et le budget....
dans l'hypothèse d'une autosuffisance mettre 30% de la surface en patates.....
 
Intéressant ! depuis combien de temps ?
tu parles de terrains agricoles ou des terrains pour maisons individuelles ?
Les terrains agricole sont inconstructible .
Le probléme c'est qu'il y a des gens qui achéttent des terrins agricoles dans l'espoir qu'un jour ils deviennent constructible et là BIngo le prix est multiplié par 10.
Du coup les paysans parfois peut manquer de terrain ! Pour empêcher cela un exploitant agricole est toujours prioritaire et puis il y a la SAFER ...çà c'est la théorie .

Dans la pratique il peut y avoir des délit d'initié , quelqu'un qui sait que dans quelques années tel mairie à un projet ...et qu'un terrain agricole va être reclasser en terrain constructible ( Modification du Plan d'Occupation des Sols) il y a pas mal d'enjeux avec çà , et pas mal de magouille aussi .
Il y a aussi des communes ou l'on tranforme des terrins agricole en Zone Industrielle , ou Zone artisanale constructible pour attirer des entreprises au non de la création d'emploi .
J'ai construit pas mal de bâtiments pour ce genre de zones sur des anciens terrains agricoles où il y avait encore des arbres fruitiers ...cela fait mal au coeur ...C'est ce que l'on appelle artificialisation des terres.
La législation oblige de récupérer la terre arable en surface car elle est rare et précieuse ...
Puis on remblaye , met un raccordement à l'eau et l'électricité , voir un raccordement au tout à l'égout ...le terrain est dit "viabilisé"
La France perd l’équivalent de la surface d'un département tous les 10 ans , de terres agricoles artificialisés , souvent les meilleurs terres ( terrins plats bien exposés ...etc ) .
Aujourd'hui en théorie toute artificialisation doit être compensée par une surface équivalente ..dans la pratique c'est bidon .
 
Haut