Archive: Le clin d’oeil de Hassan II à Le Pen

bulledechamp

En transit dans ce monde
HASSAN II était hier l’invité de « 7 sur 7 ». Egal à lui-même, le despote marocain, imbu de son droit divin, a traité par le mépris toutes les questions un tant soit peu embarrassantes. « Le multipartisme existe » dans son pays, a-t-il affirmé. Le plébiscite de l’automne dernier avec 98% de « oui » à sa Constitution ? Il rêve du jour où l’on ne fera « plus de récriminations mais où l’on fera l’analyse des résultats ».

Au sujet du nouveau Code de la nationalité, Hassan II estime qu’aucune intégration des immigrés n’est possible. Même si des Marocains demandaient la nationalité française « ce seront de mauvais Français »... Pour le roi, il s’agirait alors d’un « détournement de nationalité », car ces personnes « ne seront jamais 100% des Français ». Voilà qui va faire plaisir à Le Pen et à ses amis de la droite. Autre clin d’oeil à ce dernier, les atteintes aux droits de l’homme au Maroc ne sont que de l’ordre du « détail » de « l’épicier » pour Hassan II, qui a affirmé ne pas être un « grossiste des déporteurs ».

Il a nié l’existence du bagne de M’Gouna, pourtant confirmée par de nombreux témoignages. « La Cité des roses », a-t-il affirmé, est un « centre de tourisme ». A propos d’Amnesty International, qui vient de publier un nouveau rapport faisant état de 600 détenus politiques et de nombreux disparus, Sa Majesté a perdu tout contrôle de soi. Amnesty, pourtant reconnu par l’ONU, n’est, a-t-il prétendu, « reconnue par personne ». Pour Hassan Il, il s’agit ni plus ni moins que d’« une vielle boîte complètement défraîchie qui ne sert plus à rien » depuis qu’elle a « servi de cheval de Troie en Russie ». « Elle n’est sacrée pour personne » et a été « récupérée par des gauchistes après avoir été fondée par un Irlandais aigri. » Et ce cri du coeur : « Pourquoi fourre-t-elle son nez dans nos affaires ? ». La condamnation du dirigeant syndical Noubir Amaoui : « Deux ans, c’est le minimum... »

Dimanche matin, on apprenait que Mme Zoulikha al-Akhdari, membre de la direction de l’Association marocaine des droits de l’homme (AMDH) et épouse du prisonnier d’opinion Tbel Saïd, a été arrêtée jeudi. Elle est accusée de « crime de lèse-majesté » et été emprisonnée avec son bébé, âgé de quarante-cinq jours. Un « détail », dirait celui que Giscard vient, une fois de plus, dans le « Figaro Magazine », de qualifier de « copain ».

MICHEL MULLER.
 

bulledechamp

En transit dans ce monde
je me rapelle de cette emission 7/7, je vivais au maroc a l'époque et j'etait trop jeune.

ça me fait bizarre de lire ça, aujourdhui.

vous en pensez quoi avec le recul???
 
je m'en rappelle.
Ce que ça m'inspire: propos tenus par un des plus grands dictateurs soutenus et amis des plus grands pays au monde: usa, france, etc...

Avec le recul, cela me réconforte dans l'idée que ce n'était qu'un manipulateur et beau parleur, cultivé, certes mais criminel avant tout.
 

bulledechamp

En transit dans ce monde
bismi à dit:
je m'en rappelle.
Ce que ça m'inspire: propos tenus par un des plus grands dictateurs soutenus et amis des plus grands pays au monde: usa, france, etc...

Avec le recul, cela me réconforte dans l'idée que ce n'était qu'un manipulateur et beau parleur, cultivé, certes mais criminel avant tout.

Moi il me manque en tout cas hassan 2.
j'etait fier d'avoir un roi comme ça
 
A

AncienMembre

Non connecté
Tous les grands politiques de l'histoire ont un côté sombre.........Hassan II, c'était pas mère Thérésa mais c'est un très bon politique et il a su être le ciment de sa nation, n'en déplaise à ses détracteurs-
 
bulledechamp à dit:
Moi il me manque en tout cas hassan 2.
j'etait fier d'avoir un roi comme ça

Exact! Il était trés pévoyant! Qualité trés importante pour un chef d'état!

Il a toujours su avec qui qui s'allier, et avec qui ne pas s'allier! Ce qui a mis la rage à nos voisins algériens. Ils n'ont jamais su pourquoi on ne voulait pas d'eux :D
 

bulledechamp

En transit dans ce monde
Hassan II sur France 2

Hassan II sur France 2.

Le roi du Maroc, Hassan II, était hier soir l’invité spécial de France 2, quelques jours avant sa visite officielle en France. Interrogé sur le processus de paix au Proche-Orient, il a souligné que le succès de Shimon Peres aux prochaines élections était souhaitable pour « sauvegarder et pousser plus avant » le processus de paix, qui serait mis en danger avec un éventuel succès du Likoud. Il n’y a plus de prisonniers politiques au Maroc, a-t-il encore affirmé, ajoutant que ceux qui en France posent cette question des droits de l’homme « vont avoir un accident de la circulation, car ils regardent trop dans le rétroviseur ». Une image malheureuse, si l’on se souvient que « l’accident de la route » a été l’une des explications données par le passé pour expliquer la mort de certains opposants à Sa Majesté... Quant au Sahara occidental occupé par les troupes marocaines et dont la population n’a toujours pas pu exercer son droit à l’autodétermination, il a parlé de « notre Alsace-Lorraine ». Concernant les expulsions de France d’émigrés marocains irréguliers, Hassan II a approuvé la politique gouvernementale française. Interrogé sur la production de cannabis, dont le Maroc est l’un des plus grands exportateurs, Hassan II a estimé qu’il faudrait deux à trois ans pour reconvertir les zones de son pays qui produisent de la drogue et a demandé « un coup de pouce » de l’Europe pour aider à cette reconversion.
 
Haut