• En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

Assurance participative : voici le mode d'emploi du takaful

Drianke

اللهم إفتح لنا أبواب الخير وأرزقنا من حيت لا نحتسب
Contributeur
Le Takaful va couvrir les financements participatifs accordés par les banques, mais également tous les risques couverts par l'assurance conventionnelle. Sauf que son fonctionnement est différent.

L’assurance Takaful va bientôt faire son entrée sur le marché marocain de la finance participative. Son cadre légal a été bouclé, et son cadre réglementaire est en cours de finalisation.

Cette assurance va couvrir les financements accordés par les banques participatives dont l'encours actuel dépasse les 6,5 milliards de dirhams. Mais pas que : le Takaful est une assurance à part entière, qui peut couvrir la totalité des risques couverts par l’assurance conventionnelle. Sauf que son fonctionnement est assez différent.

Le Takaful offre une couverture contre les risques prévus aussi bien dans un contrat d’assurance que dans un contrat d’investissement (épargne participative). Cette couverture est offerte par un fonds d’assurance Takaful géré, moyennant une rémunération de gestion, par une entreprise d’assurance agréée pour pratiquer les opérations d’assurance Takaful.

Plus en détail, l’assureur (ou le réassureur) Takaful crée donc un fonds d’assurances Takafuldoté de la personnalité juridique et de l’autonomie financière. Ce fonds se compose de comptes d’assurance Takaful séparés institués conformément aux règles prévues dans le règlement de gestion du fonds.

La loi prévoit une séparation des comptes d'assurance Takaful dédiés à la couverture des risques de ceux liés à l'épargne. Le risque est couvert par la collectivité des participants à hauteur de leurs contributions dans le compte d'assurance Takaful.

 
Haut