Attention aux produits alimentaire industriels dit HALAL

Les marques principales appartiennent à des sionistes, leurs produits sont truffés de pourritures et d'éléments toxiques destinés directement aux musulmans.

Faire entre autre attention à ses éléments très dangereux : Glutamate (E621), les diphosphates (E450) et le nitrite de sodium(E250).
 
Les marques principales appartiennent à des sionistes, leurs produits sont truffés de pourritures et d'éléments toxiques destinés directement aux musulmans.

Faire entre autre attention à ses éléments très dangereux : Glutamate (E621), les diphosphates (E450) et le nitrite de sodium(E250).
Le problème est que parfois c est ni hallal ni kasher
Je m étais fais avoir avec isla délice lors du scandale de la "viande" de Pologne avec les steaks hachés congelés
Traditionnellement on consomme la viande kasher, les juifs consomment qu'une partie de la carcasse si conforme ou réformé si non kasher cependant elle reste hallal
D 'ou la complémentarité économique du hallal pour le kasher sinon les juifs paieraient la viande encore plus cher
 
Les marques principales appartiennent à des sionistes, leurs produits sont truffés de pourritures et d'éléments toxiques destinés directement aux musulmans.

Faire entre autre attention à ses éléments très dangereux : Glutamate (E621), les diphosphates (E450) et le nitrite de sodium(E250).

Ce qui m'a toujours étonné c'est qu'il n'existe pas de ces saloperies qui soient étiquetées "casher" dans les grandes surfaces, ce qui montre bien que ces fabricants ne veulent pas administrer à leur communauté ces produits hautement toxiques.

ces produits sont très très dangereux, ce sont des poisons qui s'infiltrent partout dans le corps, jusqu'au coeur des cellules.

boycottez ces me..rdes !
 

zigotino

FluCtuAt NeC MeRgitUr
VIB
Rassurez vous y’a du casher degueulasse aussi lol.

Pour le halal, si c’est pas vous ou un proche qui egorge, aucune garantie. Rares d’ailleurs sont les boucheries halal de qualité. Elles se sourcent essentiellement à Rungis et les gros abattoirs franciliens où l’on sait que les maghrébins consomment plus de quantité que de qualité. Dinde de Hollande, poulet de batterie, viande de vieilles vaches etc etc

De tout façon, manger plus de 2 fois de la viande rouge n’est pas conseillé !
 

raynox

I was so glad to see u
VIB
le poulet "halal" bas de gamme qu'on nous vend en France n'est la plupart du temps pas hallal. (impossible qu'il soit hallal vu les prix pratiqués)

et on ne devrait pas consommer du poulet de batterie ou de la viande d'animaux qui ont été torturés, ça n'est pas très islamique, l'islam interdit de torturer les animaux.
 

Nootje

A vos risques et perils...
VIB
La marque AVS n'a jamais eu de mise en garde
Elle n'est plus fiable ?
Sincèrement j'en sais strictement rien. Pour le coup je rejoins @zigotino de toute façon qu'importe de là ou tu apporte ta viande tu n'aura jamais la certitude à 100% de la manger Hallal.
Le seule conseil que je peux te donner c'est d'éviter les grandes surface. Contente toi de la boucherie hallal en laquelle tu as le plus confiance sur la qualité et provenance de la viande.

Ca me fait penser à un autre sujet justement qui traite de la viande hallal
 
Dernière édition:
Les marques principales appartiennent à des sionistes, leurs produits sont truffés de pourritures et d'éléments toxiques destinés directement aux musulmans.

Faire entre autre attention à ses éléments très dangereux : Glutamate (E621), les diphosphates (E450) et le nitrite de sodium(E250).
oui ca appartient à des "sionistes" le groupe carrefour en fait partie entre autre... mais sache que ce sont pas les sionistes qui gérent les produits ce sont des "musulmans" ce sont seulement les locaux et matériaux qui appartiennent aux "sionistes"

ce sont bel et bien des musulmans qui fabriquent cette ***** hacha na3ma et le a3rbi n'a pas besoin de quelqu'un pour l'aidé à être un diable il y arrive trés bien tout seul comme n'importe quel humain

il y a une usine à lyon ou un proche à fait une formation pour la fabrication c'est pour ça que je sais tous ça pour une usine en algérie... alors non non non la charcuterie soit disant "musulmane" n'est pas fabriqués par les sionistes
 
j'ai une amie chercheur qui a travaillé sur les abattoirs et les différents modes d'abattage.
Elle m'a dit que l'abattage se faisait dans cet ordre: d'abord le cacher, puis le hallal, puis le général. Les abatteurs juifs commencent, ensuite les musulmans, ainsi les bêtes qui ne sont pas cachères mais restent halal (ou les quartiers arrière non cacher mais qui restent halal) sont rachetées par les musulmans. Ensuite tout ce qui n'est ni cacher ni hallal passe aux mains des bouchers généraux. C'est pour cela que Brigitte Bardot ou autres ont pu se plaindre que toutes les viandes étaient halal, en effet de nombreuses carcasses sont abattues en halal mais repassent dans le circuit général.

bref ce sont toutes les mêmes bêtes, les mêmes vaches, pas des vaches de moindre qualité.
 
Doux reconnaît vendre du poulet non halal aux musulmans, même à La Mecque


poulet haram doux.jpg

Poulet non à quelques mètres de la grande mosquée de La Mecque


C’est une révélation qui ne va pas arranger les affaires du volailler Doux. Ni de son partenaire saoudien. L’information figure dans un livre à paraître demain lundi 23 février, écrit par Bernard Godard, ancien policier des Renseignements généraux, puis Monsieur idslam consultant du ministère de l’Intérieur.

https://www.al-kanz.org/2015/02/22/doux-bernard-godard/
 
Ce qui m'a toujours étonné c'est qu'il n'existe pas de ces saloperies qui soient étiquetées "casher" dans les grandes surfaces, ce qui montre bien que ces fabricants ne veulent pas administrer à leur communauté ces produits hautement toxiques.
ca dépend où tu habites et s'il y a une clientèle locale pour acheter ces produits.

j'habite dans le nord-est de Paris et il y a des produits cacher et des produits hallal dans tous les supermarchés.
après je ne sais pas si ce sont les mêmes marques malgré les labels différents ou pas.
 
L'escroquerie de la viande Hallal en France prouvée !

La mosquée de Lyon, elle, supervise 40% de la production annuelle de l'abattoir de Corbas, situé en périphérie de la ville, soit au bas mot 8000 tonnes de viande. Coût total pour l'abattoir: 6 000 euros versés chaque mois à la mosquée lyonnaise pour obtenir sa certification. Pourtant, dans les chambres frigorifiques, les bêtes sacrifiées sont mélangées aux autres carcasses - c'est, en tout cas, ce que nous avons constaté le 23 octobre. Le commerce n'ayant pas de frontières, Kamel Kabtane, directeur de la mosquée, compte parmi ses nombreux clients la marque Evian, dont il n'hésite pas à certifier les bouteilles d'eau «halal» exportées vers la Malaisie! Et c'est en véritable businessman qu'il a visité, en octobre dernier, le Salon international d'alimentation (Sial) à la recherche de nouveaux clients à convertir.

Aujourd'hui, la plupart des mosquées sont accusées par les fidèles, en termes à peine voilés, d'apposer des labels sans réel contrôle. Soheib Bencheikh, mufti de Marseille - mais salarié de la mosquée de Paris - affirme qu'on sert parfois, dans les boucheries halal, de la viande décongelée. Il déclare se méfier de la majorité de ces boutiques où «l'on vend tout, sauf de la viande halal». Une visite au marché de Rungis en fin de semaine confirme certains de ces doutes. «50% de la viande vendue là-bas finit dans les boucheries islamiques», confie-t-on au ministère de l'Intérieur. «Or Rungis compte très peu de grossistes en produits carnés halal», affirme Michel Boudignon, responsable du secteur viande du marché. Un grossiste comme Busnel Brevier SA déclare réaliser 60% de son chiffre d'affaires avec des bouchers musulmans, alors que son stock ne contient aucune carcasse halal.

Au ministère de l'Economie, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes a mis en lumière des cas flagrants de tromperie sur la marchandise. A la suite d'une vaste enquête entreprise en 1998 auprès de 11 opérateurs spécialisés dans l'élaboration,de produits halal, plus de la moitié furent poursuivis pour tromperie ou falsification - sur des centaines de tonnes de charcuterie de volaille - et deux autres reçurent un avertissement. Les procès-verbaux (voir document ci-dessous [???]) mettent notamment en cause la société SA Zaphir, un des deux leaders français de la charcuterie halal en France, dont les produits sont commercialisés sous la marque Isla Délice, ainsi que Celvia, son principal producteur.

Parmi les infractions relevées, «il est reproché à Monsieur Hertzog [administrateur de SA Zaphir] d'avoir trompé le consommateur sur les qualités substantielles de charcuterie volaille destinée au marché particulier des consommateurs de confession islamique». Des faits pour lesquels il a été condamné, le 21 mars 2000, à 286 euros d'amende par le tribunal de grande instance de Nanterre. Condamné également, le président du conseil d'administration de Celvia, reconnu coupable de «falsifications de denrées alimentaires, vente et détention de ces denrées». Jugement confirmé par la cour d'appel de Rennes le 28 mars dernier. Fac-similé d'un document révélant des fraudes dans la fabrication de produits halal.

Constat encore plus sévère pour les établissements Routhiau, spécialisés dans la charcuterie de volaille. Les enquêteurs ont constaté la «mise en oeuvre de sang de porc pour la production du jambon de dinde» - rappelons que le porc est l'animal impur par excellence aux yeux des musulmans. Le président du conseil d'administration de la société a été condamné, en mars 2002, à 4 500 euros d'amende. Jugement confirmé par la cour d'appel de Poitiers le 15 novembre dernier.
 
suite


Des scandales qui jettent le discrédit sur les sociétés de contrôle halal, comme AVS, leader en la matière, et dont l'un des plus gros clients n'est autre qu'Isla Délice. Comme nombre de ses concurrentes, AVS est une association de la loi 1901, à but non lucratif. Elle se compose d'un centre culturel musulman, d'un lieu de culte et d'une société d'édition d'ouvrages islamiques, Tawhid, qui publie des personnalités aussi controversées que Tariq et Hani Ramadan. Elle compte 40 salariés, pour un chiffre d'affaires de 900 000 euros. AVS a été fondée il y a dix ans par trois jeunes gens de Seine-Saint-Denis, dont Youcef Baouendi, l'un des représentants actuels de la Ligue islamique mondiale en France.

AVS n'hésite pas à imposer par contrat des amendes de 6 000 euros à ses clients bouchers qui souhaitent reprendre leur liberté. Très active, elle a réussi à réunir sous sa coupe les activités halal de l'abattoir public de Meaux ou de la société
Socopa, l'un des leaders français du marché de la viande. AVS prélève, en moyenne, 8,5 centimes d'euro par kilo de viande halal contrôlé: une source de revenus confortable pour une association à but non lucratif.

Seules quelques personnalités publiques, comme Omar Taief, l'un des responsables de la mosquée marseillaise Islah, osent dénoncer ces scandales et en appeler à l'intervention des pouvoirs publics. Pour l'heure, le simple consommateur musulman, trahi et berné, fait les frais de ce «business». Et, loin de se limiter au marché national, la bataille du halal vise aussi à gagner des parts sur le marché de l'exportation, notamment vers les pays du Golfe. Par exemple, à eux seuls, les établissements Doux, sis à Châteaulin (Finistère), exportent entre 130 000 et 180 000 tonnes de poulets congelés halal par an vers l'Arabie saoudite. Qui, elle, aurait tendance à vouloir exporter vers la France sa conception de l'islam.

(Source : L'express, 2004 [?])
 
Doux reconnaît vendre du poulet non halal aux musulmans, même à La Mecque
https://www.al-kanz.org/2015/02/22/doux-bernard-godard/
Je me souviens bien de cette histoire qui avait fait du bruit en 2015. L'établissement Doux n'est pas loin de chez moi.
Les "certificateurs", bons musulmans, accrédités par la saoudie et les contrôleurs (occasionnels) saoudiens étaient de mèche car il était physiquement impossible de pratiquer le saignage manuel dans les normes. Les certificats étaient donc des faux, de complaisance.
Mais le bizness étant au-dessus de tout, ce petit monde fermait les yeux.....jusqu'à ce que Godar révèle l'affaire.
Donc, il y a quelques dizaines d'années, j'ai mangé du poulet non halal grâce (ou plutôt à cause) de la tromperie Doux/wahabite.Quasi obligatoire car à cette époque, le menu des tous les restos était : poulet/riz ou, pour varier un peu, riz/poulet.
 
Je me souviens bien de cette histoire qui avait fait du bruit en 2015. L'établissement Doux n'est pas loin de chez moi.
Les "certificateurs", bons musulmans, accrédités par la saoudie et les contrôleurs (occasionnels) saoudiens étaient de mèche car il était physiquement impossible de pratiquer le saignage manuel dans les normes. Les certificats étaient donc des faux, de complaisance.
Mais le bizness étant au-dessus de tout, ce petit monde fermait les yeux.....jusqu'à ce que Godar révèle l'affaire.
Donc, il y a quelques dizaines d'années, j'ai mangé du poulet non halal grâce (ou plutôt à cause) de la tromperie Doux/wahabite.Quasi obligatoire car à cette époque, le menu des tous les restos était : poulet/riz ou, pour varier un peu, riz/poulet.

si je poste ça c'est surtout pour arrêter de pensé que être musulman ne veut pas dire être dépourvu de vice et de tourne visse...le musulman dé qu'il lui arrive un truc c'est soit la faute du sioniste soit celle du shaytane mais lui il est blanc comme neige 😂
allah y hdéna!!

tu sais quand j'avais parlé des poulets non hallal à certains pélerins ils s'en foutaient royal (aaah bon????) c'est tout!! et quand ils sont retournés ils en mangeaient encore lol ( les saouds vendent toujours le poulet non hallah d'aileurs)

parceque dans la tête des musulmans ils pensent que les dnoubes seront sur celui qui les a trompés,mais c'est pas comme ça que ça marche ils ont tors le musulman aime bien se dédouané sur autrui c'est pour ça qu'il y aura toujours de la malhonnêteté et les producteurs de hallal ont encore de beaux jours devant eux
 

nordia

NI RELIGION NI DOGME NI SECTE SEULEMENT DIEU
Les marques principales appartiennent à des sionistes, leurs produits sont truffés de pourritures et d'éléments toxiques destinés directement aux musulmans.

Faire entre autre attention à ses éléments très dangereux : Glutamate (E621), les diphosphates (E450) et le nitrite de sodium(E250).
Sinon en général les produits halal c est du marketing qui sert les intérêts des investisseurs également musulmans
 
L'electro narcose est obligatoire en Belgique après si ça vient de l'export, c'est possible que la viande soit halal.
Pourtant les coucous de malines sont connus pour abattre leurs animaux selon l’abattage rituel musulman. Peut etre que cela a changer avec la nouvelle loi ou bien que l’abattage se fait en dehors de la Belgique (chose que j’en doute). Il faudrait que je poses la question à la personne qui y travaille.
 

Zaheer73

Si tu n'as pas de pudeur, fais ce qu'il te plait
Pourtant les coucous de malines sont connus pour abattre leurs animaux selon l’abattage rituel musulman. Peut etre que cela a changer avec la nouvelle loi ou bien que l’abattage se fait en dehors de la Belgique (chose que j’en doute). Il faudrait que je poses la question à la personne qui y travaille.
Je doute fort que ces poulets soient halal même sans électro narcose.

 
suite


Des scandales qui jettent le discrédit sur les sociétés de contrôle halal, comme AVS, leader en la matière, et dont l'un des plus gros clients n'est autre qu'Isla Délice. Comme nombre de ses concurrentes, AVS est une association de la loi 1901, à but non lucratif. Elle se compose d'un centre culturel musulman, d'un lieu de culte et d'une société d'édition d'ouvrages islamiques, Tawhid, qui publie des personnalités aussi controversées que Tariq et Hani Ramadan. Elle compte 40 salariés, pour un chiffre d'affaires de 900 000 euros. AVS a été fondée il y a dix ans par trois jeunes gens de Seine-Saint-Denis, dont Youcef Baouendi, l'un des représentants actuels de la Ligue islamique mondiale en France.

AVS n'hésite pas à imposer par contrat des amendes de 6 000 euros à ses clients bouchers qui souhaitent reprendre leur liberté. Très active, elle a réussi à réunir sous sa coupe les activités halal de l'abattoir public de Meaux ou de la société
Socopa, l'un des leaders français du marché de la viande. AVS prélève, en moyenne, 8,5 centimes d'euro par kilo de viande halal contrôlé: une source de revenus confortable pour une association à but non lucratif.

Seules quelques personnalités publiques, comme Omar Taief, l'un des responsables de la mosquée marseillaise Islah, osent dénoncer ces scandales et en appeler à l'intervention des pouvoirs publics. Pour l'heure, le simple consommateur musulman, trahi et berné, fait les frais de ce «business». Et, loin de se limiter au marché national, la bataille du halal vise aussi à gagner des parts sur le marché de l'exportation, notamment vers les pays du Golfe. Par exemple, à eux seuls, les établissements Doux, sis à Châteaulin (Finistère), exportent entre 130 000 et 180 000 tonnes de poulets congelés halal par an vers l'Arabie saoudite. Qui, elle, aurait tendance à vouloir exporter vers la France sa conception de l'islam.

(Source : L'express, 2004 [?])
En 16 ans, ne pense-tu pas qu'il y a eu une évolution?
 
Halal ou pas, les produits issus de l'agroalimentaire sont quasi tous dangereux. Faudrait se rendre aux rayons bio pour courir le moins possible de risques.
Faut avoir les moyens financiers ou alors avoir la chance d'avoir un potager assez conséquent.
Tout à fait.

Mais, même au rayon bio, il faut faire le tri. ;)

Moi, sur tous les nouveaux produits, je scrute les étiquettes. Même dans des produits basiques (non transformés), ils arrivent à nous mettre plein de produits toxiques, du sucre de partout...

Il faut au maximum n'acheter que les matières premières.

Ceux qui ont plus de temps peuvent même faire des pâtes (je parle de spaghettis, lasagnes...), du pain...

Au final, cela reste plus économique.

Quant aux boucheries halal, il y en a de qualité et heureusement. Même problème pour les boucheries non estampillées halal, les gens consomment de moins en moins de viande (par souci d'économie et/ou de santé. Certains sont prêts à tout pour écouler de la viande avariée.

La qualité, cela a un prix.

Dans toutes les villes, on peut trouver de bonnes boucheries halal, plus difficile dans de très petites communes.
 

zigotino

FluCtuAt NeC MeRgitUr
VIB
Je me souviens bien de cette histoire qui avait fait du bruit en 2015. L'établissement Doux n'est pas loin de chez moi.
Les "certificateurs", bons musulmans, accrédités par la saoudie et les contrôleurs (occasionnels) saoudiens étaient de mèche car il était physiquement impossible de pratiquer le saignage manuel dans les normes. Les certificats étaient donc des faux, de complaisance.
Mais le bizness étant au-dessus de tout, ce petit monde fermait les yeux.....jusqu'à ce que Godar révèle l'affaire.
Donc, il y a quelques dizaines d'années, j'ai mangé du poulet non halal grâce (ou plutôt à cause) de la tromperie Doux/wahabite.Quasi obligatoire car à cette époque, le menu des tous les restos était : poulet/riz ou, pour varier un peu, riz/poulet.
La question est plutôt de se demander si un poulet égorgé par des machines est halal. Etant donné que les machines n'existaient pas au 7ème siècle, n'est-il pas utile de se poser la question de la licéité des nouveaux modes d'abattages ? Ils se veulent plus précis, soucieux du bien être animal, plus hygiéniques que le mode manuel du fermier du coin.

Et au final, si tout le monde mange de la viande halal alors que ça en est pas, c'est que ça tue pas et que c'est dans la tête :D. Une pure fixette que seuls les Musulmans du XXè siècle font. S'ils sont si attachés à ce principe, qu'ils s'organisent pour abattre conformément aux préceptes.

++
 
Haut