Autisme, cette maladie ...

zigotino

FluCtuAt NeC MeRgitUr
VIB
J'ouvre ce sujet afin que l'on échange sur cette "maladie" dont l'on connait encore si peu de choses. Plusieurs formes sont connues. Pour les plus aiguës, certaines personnes qui sont affectées finissent en Unités pour Malades Difficiles (UMD) d'hôpitaux psychiatriques comme il y en a quelques uns en France. Ils sont même parfois attachés, sous camisole physique et chimique pour les cas les plus violents pour eux mêmes comme pour leur entourage et le personnel hospitalier.

Quand la maladie est diagnostiquée tôt, les enfants sont suivis dans des structures dédiées. Même en France, la prise en charge est difficile, les places peu nombreuses et mal réparties sur le territoire.

Certains parents sont contre l'isolement de leurs enfants et préfèrent qu'ils soient, en dépit de leur rapport singulier à l'autre, dans les mêmes classes que leurs congénères "non malades". Dans une déclinaison, c'est la maladie d'Asperger ou ce qu'on appelait encore il y a peu les "autistes majeurs" connus souvent pour leur QI élevé mais toujours le même symptôme qui revient inlassablement. Désocialisation, enfants décrits "dans les nuages", "dans leur monde", "incapables d'émotions" ou "d'empathie".

Une récente étude a montré l'efficacité de l'ocytocine dans certains cas. Mais cette hormone plus communément connue comme étant l'hormone de l'attachement, de l'affect est également utilisée pour la montée de lait des mères allaitantes. Egalement, pour provoquer des contractions lors du travail préliminaire.

Quels sont vos retour d'expérience ? Au Maroc ou encore en Europe voire en Amérique. Des pistes thérapeutiques ? Médicamenteuses ou cognitives.

Minouwolf, si tu passes par là (...)

++
 

Mohammad

hein + hein = euh
VIB
Je ne suis pas sûr qu'on puisse parler de maladie. Une maladie se soigne : le malade en guéri ou pas.

Dans le cas de l'autisme, il n'y a pas de guérison possible. C'est au mieux une identité perdue dans un monde illogique, mais pour beaucoup, c'est avant tout un handicap.
 

Ebion

Salueur ou salutateur? Telle est la question
VIB
Je ne suis pas sûr qu'on puisse parler de maladie. Une maladie se soigne : le malade en guéri ou pas.

Dans le cas de l'autisme, il n'y a pas de guérison possible. C'est au mieux une identité perdue dans un monde illogique, mais pour beaucoup, c'est avant tout un handicap.

Il y a des maladies incurables... comme la chorée de Huntington.

Mais je suis d’accord que le mot « handicap » convient mieux pour l’autisme.

Handicap à deux niveaux : sensoriel et social (parfois aussi intellectuel).

Il faut trouver un équilibre entre la nécessité pour les autistes d’apprendre à vivre en société et de suivre les règles et les conventions, et les besoins de ces personnes de disposer de leur propre espace de liberté et de sécurité (bien que cela soit perçu par les gens comme de l’isolement, de l’excentricité ou que sais-je).
 

Ebion

Salueur ou salutateur? Telle est la question
VIB
Malheureusement, il y a beaucoup de mensonges sur l’autisme.

Sachez que :

Il existe pas de traitement à l’autisme.

La psychanalyse dit n’importe quoi.

Les vaccins causent pas l’autisme.

L’autisme est surtout génétique.
 

zigotino

FluCtuAt NeC MeRgitUr
VIB
Aucune étude ne montre que l'autisme est génétique ne serait ce que parce qu'il n'y a pas qu'une seule forme d'autisme.

Les maladies qui nous paraissent les plus compliquées ont souvent des causes assez simples mais comme la médecine est focalisée sur les symptômes et pas les causes, forcément ça patauge.

Pourtant, l'on découvre de plus en plus l'implication des bactéries et autres virus dans des maladies qui sont dites auto immunes. Le cancer de l'utérus, un de ces types, est lié au HPV alors qu'on croyait ce virus inoffensif. La SEP, très certainement due à l'EBV autre virus que l'on appelle mononucléose infectieuse ou maladie du baiser. Le diabète, on penche de plus en plus sur la pathogénie du CMV qui détruirait les cellules pancréatiques. L'immunothérapie percera les mystères de ces maladies. La SEP, il y a 20 ans, on en mourait sur une chaise roulante. Désormais, on peut limiter son incidence même s'il reste du chemin.

Il n'y a pas de virus non pathogènes. Même le HSV-2 qui provoque les boutons de fièvre est rattaché à des inflammations chroniques de l'épithélium entraînant chez certain individus des schizophrénies. Pourtant, tout le monde prend son Activir/Zovirax pour les réactivations en cas de stress, chaleur intense, fatigue, etc...

Pour revenir à l'autisme, la piste de l'ocytocine est intéressante. Cette hormone a apporté des améliorations significatives chez bcp de patients en errance thérapeutique. La séparation d'avec la mère parfois préoccupée par des considérations de carrière provoque des effets sur les nouveaux nés que l'on sous estime. L'absence d'affection aussi. On a ainsi constaté que le simple contact peau contre peau des enfants prématurés allongeait l'espérance de vie de ces nourrissons. L'incidence de certains comportements sur l'organique est plus qu'évidente.

++
 
Dernière édition:
le problème aujourd'hui avec l'autisme, c'est que dès qu'un enfant ne fait pas comme les autres il est taxé d'autiste !

alors si en plus il est génial .. c'est le pompon pour eux ! un enfant génial c'est forcément un autiste ...

alors j'ai du ré-inventé pour mon fils le syndrome du philosophe !
 

Ebion

Salueur ou salutateur? Telle est la question
VIB
Il y a un business d'une bande d'escrocs qui se fait sur le dos des autistes et de leurs familles, pour leur soutirer de l'argent en leur promettant l'impossible.

Non l'autisme n'a pas de remède. Certaines « thérapies » peuvent peut-être entraîner les enfants à masquer les manifestations extérieures les plus évidentes de leur trouble, les maniérismes, les compulsions, le regard fuyant, et tout et tout. Mais c'est pas une guérison. L'enfant reste avec son handicap, et la « thérapie » l'aura fait souffrir beaucoup et lui aura causé une terrible angoisse.

Certains autistes disent aussi qu'on devrait pas chercher de remède à cela, mais plutôt apprendre à accepter la diversité humaine et les multiples formes de penser et de percevoir.

On cherche pas de remède (chez les vrais médecins) au fait d'être gaucher ou à l'homosexualité. Pourquoi? Parce que la société a appris à les accepter et a reconnu leur différence au lieu de vouloir les « normaliser » avec des approches répressives. Chercher un remède à l'autisme est autant une volonté d'inspiration psychologique qu'une idéologie sociale normalisatrice et culpabilisante.
 
Il y a un business d'une bande d'escrocs qui se fait sur le dos des autistes et de leurs familles, pour leur soutirer de l'argent en leur promettant l'impossible.

Non l'autisme n'a pas de remède. Certaines « thérapies » peuvent peut-être entraîner les enfants à masquer les manifestations extérieures les plus évidentes de leur trouble, les maniérismes, les compulsions, le regard fuyant, et tout et tout. Mais c'est pas une guérison. L'enfant reste avec son handicap, et la « thérapie » l'aura fait souffrir beaucoup et lui aura causé une terrible angoisse.

Certains autistes disent aussi qu'on devrait pas chercher de remède à cela, mais plutôt apprendre à accepter la diversité humaine et les multiples formes de penser et de percevoir.

On cherche pas de remède (chez les vrais médecins) au fait d'être gaucher ou à l'homosexualité. Pourquoi? Parce que la société a appris à les accepter et a reconnu leur différence au lieu de vouloir les « normaliser » avec des approches répressives. Chercher un remède à l'autisme est autant une volonté d'inspiration psychologique qu'une idéologie sociale normalisatrice et culpabilisante.
dommage que t'ais mis dans le même sac gaucher, autisme avec l'homosexualité ...
 

Mohammad

hein + hein = euh
VIB
Il y a un business d'une bande d'escrocs qui se fait sur le dos des autistes et de leurs familles, pour leur soutirer de l'argent en leur promettant l'impossible.

Non l'autisme n'a pas de remède. Certaines « thérapies » peuvent peut-être entraîner les enfants à masquer les manifestations extérieures les plus évidentes de leur trouble, les maniérismes, les compulsions, le regard fuyant, et tout et tout. Mais c'est pas une guérison. L'enfant reste avec son handicap, et la « thérapie » l'aura fait souffrir beaucoup et lui aura causé une terrible angoisse.

Certains autistes disent aussi qu'on devrait pas chercher de remède à cela, mais plutôt apprendre à accepter la diversité humaine et les multiples formes de penser et de percevoir.

On cherche pas de remède (chez les vrais médecins) au fait d'être gaucher ou à l'homosexualité. Pourquoi? Parce que la société a appris à les accepter et a reconnu leur différence au lieu de vouloir les « normaliser » avec des approches répressives. Chercher un remède à l'autisme est autant une volonté d'inspiration psychologique qu'une idéologie sociale normalisatrice et culpabilisante.

Même si on est loin d'une solution, comme parent d'enfant autiste, j'aspire à ce que quelqu'un cherche un moyen de guérir/réguler cette différence car de nos jours, ça solutionne trop par tâtonnement en utilisant souvent une médication conçue à la base pour les personnes souffrant de schizophrénie. Je ne comprends pas cette paresse par rapport à l'autisme. On est beaucoup de parent à avoir constaté que nos enfants se comportent à peu près normalement quant ils ont mal à la tête. Je ne comprends pas pourquoi, ça ne fait pas l'objet d'une recherche scientifique qui viendrait expliquer pourquoi l'autiste se canalise plus dans ces conditions. Quel effet pourrait-on repoduire sans le mal de tête pour arriver au même résultat?

Le paquet d'énergie mis sur la génétique est suspect à mes yeux. J'ai la nette impression qu'ils comptent venir à bout de ce mal (car s'agissant de notre situation , il est plus question de douleur que d'identité originale) en procédant à des détections prénatales comme pour la trisomie.
Dis autrement, j'ai peur qu'on se soit mis en tête de guérir l'autisme "grâce" à l'avortement.

Même si la bataille pour le business de l'autisme a fait beaucoup de dégât , je n'aime pas la mise à l'écart des psychanalystes, ils sont pour moi la seule voie possible pour les cas les plus lourds, mais à cause de leurs écrits souvent franchement misogynes, ils se sont mis à dos toutes les associations de parents essentiellement portées par les femmes. Cette guéguerre prive dans un pays comme le mien, des enfants autistes qui auraient besoin de psychanalyste unaniment qualifié de charlatan..

Les méthodes qui ont l'aval des associations de parents comme l'ABA qui sont disons le franchement hyper efficaces pour la majorité des autistes, sont aussi inspirés des tests réalisés par les "savants-fous" d'après-guerre. Une fois j'en ai discuté avec une psy partisante des bonnes pratiques et après avoir eu la certitude que je n'étais pas fermé sur la psychanalyse, elle m'a avoué qu'elle s'inspirait aussi de leurs écrits.

Sinon, je profite du fil pour signaler que le meilleur groupe facebook francophone sur l'autisme est tenu par des marocains du Maroc .La page s'appelle "L'autisme au quotidien" et c'est une véritable mine d'or.
 
Même si on est loin d'une solution, comme parent d'enfant autiste, j'aspire à ce que quelqu'un cherche un moyen de guérir/réguler cette différence car de nos jours, ça solutionne trop par tâtonnement en utilisant souvent une médication conçue à la base pour les personnes souffrant de schizophrénie. Je ne comprends pas cette paresse par rapport à l'autisme. On est beaucoup de parent à avoir constaté que nos enfants se comportent à peu près normalement quant ils ont mal à la tête. Je ne comprends pas pourquoi, ça ne fait pas l'objet d'une recherche scientifique qui viendrait expliquer pourquoi l'autiste se canalise plus dans ces conditions. Quel effet pourrait-on repoduire sans le mal de tête pour arriver au même résultat?

Le paquet d'énergie mis sur la génétique est suspect à mes yeux. J'ai la nette impression qu'ils comptent venir à bout de ce mal (car s'agissant de notre situation , il est plus question de douleur que d'identité originale) en procédant à des détections prénatales comme pour la trisomie.
Dis autrement, j'ai peur qu'on se soit mis en tête de guérir l'autisme "grâce" à l'avortement.

Même si la bataille pour le business de l'autisme a fait beaucoup de dégât , je n'aime pas la mise à l'écart des psychanalystes, ils sont pour moi la seule voie possible pour les cas les plus lourds, mais à cause de leurs écrits souvent franchement misogynes, ils se sont mis à dos toutes les associations de parents essentiellement portées par les femmes. Cette guéguerre prive dans un pays comme le mien, des enfants autistes qui auraient besoin de psychanalyste unaniment qualifié de charlatan..

Les méthodes qui ont l'aval des associations de parents comme l'ABA qui sont disons le franchement hyper efficaces pour la majorité des autistes, sont aussi inspirés des tests réalisés par les "savants-fous" d'après-guerre. Une fois j'en ai discuté avec une psy partisante des bonnes pratiques et après avoir eu la certitude que je n'étais pas fermé sur la psychanalyse, elle m'a avoué qu'elle s'inspirait aussi de leurs écrits.

Sinon, je profite du fil pour signaler que le meilleur groupe facebook francophone sur l'autisme est tenu par des marocains du Maroc .La page s'appelle "L'autisme au quotidien" et c'est une véritable mine d'or.
beaucoup d'enfants ne sont pas de vrai autiste mais sont reconnu comme tels ! dés qu'un enfant ne veut pas regarder quelqu'un, c'est un autiste... alors que ce n'est qu'un trait de caractère ! combien de parent ne regardent pas leur enfants ou ne les écoutent pas quand ils leurs parlent ? tout ça parce qu'ils sont occuper a parler avec d'autre personne ou se concentre exclusivement à leur travail ...

la plupart du temps et c'est mon expérience qui le dit , c'est à cause du manque d'attention des parent et de tout ces écrans qui polluent la vie de famille et donc la sociabilité !

commence par retirer les écrans de tes enfants et surtout commence par les tiens et ceux de ta femme ! au lieu de commencer à chercher les spécialistes ou les médicament les plus efficaces !
 

Mohammad

hein + hein = euh
VIB
beaucoup d'enfants ne sont pas de vrai autiste mais sont reconnu comme tels ! dés qu'un enfant ne veut pas regarder quelqu'un, c'est un autiste... alors que ce n'est qu'un trait de caractère ! combien de parent ne regardent pas leur enfants ou ne les écoutent pas quand ils leurs parlent ? tout ça parce qu'ils sont occuper a parler avec d'autre personne ou se concentre exclusivement à leur travail ...

la plupart du temps et c'est mon expérience qui le dit , c'est à cause du manque d'attention des parent et de tout ces écrans qui polluent la vie de famille et donc la sociabilité !

commence par retirer les écrans de tes enfants et surtout commence par les tiens et ceux de ta femme ! au lieu de commencer à chercher les spécialistes ou les médicament les plus efficaces !

Le diagnostique n'apparait pas selon l'expérience ou l'impression qu'on peut avoir. Le diagnostique est quelque chose de sérieux. Il s'agit d'une analyse remise par 5 corps de métiers, chacun donnant son avis dans son coin, ensuite le pédopsy regroupe tous les avis , ils débattent et présentent la conclusion aux parents(on est sur 6 semaines d'analyses par enfant). La première chose qu'ils disent aux parents, est : "vous avez le droit de ne pas être d'accord avec notre avis", dans l'affirmative, ils te donnent l'adresse d'autres confrères pour reprendre la même étude.

L'explosion de cas autistique n'est pas lié à des conclusions trop rapides, mais au contraire au fait qu'on se soit accordé à dire que pris en compte après 2 ans, c'est pratiquement trop tard pour rattraper le retard. Ainsi les diagnostiques sont établis de plus en plus précocement, grâce à cela certains parviennent à rejoindre l'enseignement normal, d'autres n'y arriveront jamais.

Les tenants de l'explication par l'écran ont été désavoués. On ne devient pas autiste parce qu'on se retrouve devant un écran.

Tu vois les séries que les jeunes et moi jeune regarde? Tu vois ces parents qui font plaisir à leur enfants en leur achetant le dernier jeux pour la PS4 plus un abonnement de 1 an pour jouer en ligne? Tu vois ces films télé ou ces matches de foot vu en famille? Tu vois la dernières sorties cinés? Tu vois le plaisir d'avoir le dernier smartphone ? Tu vois le plaisir de regarder le dvd du dernier mariage familial? Tu vois le plaisir de regarder du haut d'une rampe l'enfant à la piscine? Tu vois ce moment où ton gamin part pour la première fois une semaine en classe de mer? Tu vois le mercredi après-midi consacré au sport?

Tout ça, on ne sait pas ce que ça veut dire, sincèrement, je reste toujours ouvert à une critique positive, mais je te conseille vivement de ne pas tenir ce genre de propos devant des parents en galères, c'est très insultant .

Tu amalgames la mauvaise éducation à l'autisme, l'inattention est luxe qu'on n'a pas. Quant je me déplace d'un point A vers un point B. J'ai peur avant, j'ai peur pendant et j'ai peur après..
 
Le diagnostique n'apparait pas selon l'expérience ou l'impression qu'on peut avoir. Le diagnostique est quelque chose de sérieux. Il s'agit d'une analyse remise par 5 corps de métiers, chacun donnant son avis dans son coin, ensuite le pédopsy regroupe tous les avis , ils débattent et présentent la conclusion aux parents(on est sur 6 semaines d'analyses par enfant). La première chose qu'ils disent aux parents, est : "vous avez le droit de ne pas être d'accord avec notre avis", dans l'affirmative, ils te donnent l'adresse d'autres confrères pour reprendre la même étude.

L'explosion de cas autistique n'est pas lié à des conclusions trop rapides, mais au contraire au fait qu'on se soit accordé à dire que pris en compte après 2 ans, c'est pratiquement trop tard pour rattraper le retard. Ainsi les diagnostiques sont établis de plus en plus précocement, grâce à cela certains parviennent à rejoindre l'enseignement normal, d'autres n'y arriveront jamais.

Les tenants de l'explication par l'écran ont été désavoués. On ne devient pas autiste parce qu'on se retrouve devant un écran.

Tu vois les séries que les jeunes et moi jeune regarde? Tu vois ces parents qui font plaisir à leur enfants en leur achetant le dernier jeux pour la PS4 plus un abonnement de 1 an pour jouer en ligne? Tu vois ces films télé ou ces matches de foot vu en famille? Tu vois la dernières sorties cinés? Tu vois le plaisir d'avoir le dernier smartphone ? Tu vois le plaisir de regarder le dvd du dernier mariage familial? Tu vois le plaisir de regarder du haut d'une rampe l'enfant à la piscine? Tu vois ce moment où ton gamin part pour la première fois une semaine en classe de mer? Tu vois le mercredi après-midi consacré au sport?

Tout ça, on ne sait pas ce que ça veut dire, sincèrement, je reste toujours ouvert à une critique positive, mais je te conseille vivement de ne pas tenir ce genre de propos devant des parents en galères, c'est très insultant .

Tu amalgames la mauvaise éducation à l'autisme, l'inattention est luxe qu'on n'a pas. Quant je me déplace d'un point A vers un point B. J'ai peur avant, j'ai peur pendant et j'ai peur après..
ne me fait pas dire ce que je n'ai pas dit !
je disais plus haut que beaucoup de cas n'en s'en pas car les maîtresses en maternelle préfèrent ne pas prendre de risque et conseille directement de voir un spécialiste ! et que ces batteries de test ne procure que du stress pour rien et font que les parents pensent ne plus pouvoir parler à leur enfant normalement alors qu'ils n'ont pas pu s'occuper de leur enfant convenablement ! un cercle vicieux quoi !

et je n'ai pas dis qu'on devient autiste en se mettant devant un écran , mais que les symptôme sont les mêmes quand il n'y a que les écrans et un grand manque de communication avec l'enfant !
 

zigotino

FluCtuAt NeC MeRgitUr
VIB
@ Mohammed,

Au risque de déplaire, je peux t'assurer que la psychanalyse, c'est du bullshit en barre. Freud a pris ses délires pour uen réalité, Dolto la célèbre prédo psychiatre a signé une pétition contre la décriminalisation de la pédophilie considérant que "les enfants étaient demandeurs". Détestable ! Lacan, Rudinesco et j'en passe. Une bonne bande de charlatans qui manœuvrent les méandres de l'âme pour en faire un business. Onfray a bien fait de déconstruire ces charlatans qui au milieu du bon sens badigeonnent de fadaises sorties de leur esprit malade.

++
 

Mohammad

hein + hein = euh
VIB
@ Mohammed,

Au risque de déplaire, je peux t'assurer que la psychanalyse, c'est du bullshit en barre. Freud a pris ses délires pour uen réalité, Dolto la célèbre prédo psychiatre a signé une pétition contre la décriminalisation de la pédophilie considérant que "les enfants étaient demandeurs". Détestable ! Lacan, Rudinesco et j'en passe. Une bonne bande de charlatans qui manœuvrent les méandres de l'âme pour en faire un business. Onfray a bien fait de déconstruire ces charlatans qui au milieu du bon sens badigeonnent de fadaises sorties de leur esprit malade.

++

Tu as raison, je me suis un peu emmêlé les pinceaux avec tout ces noms qui se ressemblent. Il y a des gens à moitié fous dans certains corps de métier. Le reportage "le mur" que je n'ai pas retrouvé sur youtube leur a fait énormément de mal.

Pour autant , comme parent bloqué devant un immense mur sans solution, je regarde tout azimuth, dans la religion, dans la science, dans la diététique, et même chez les personnes qui se sont discrédités par certains propos. Je n'ai pas le luxe d'ignorer quelqu'un qui tiendrait des propos indignes.

Je voulais faire référence aux psychiatres qui sont pour moi les grands absents des divers centres d'accompagnement de cet handicap et pourtant ils continuent d'inspirer par le livre le personnel desdits centres.
Ils donnent l'impression que l'autisme est le bâton merdeux où il n'y aurait que des coups à prendre , de ce fait, parmi eux, dans mon pays, tu n'en vois aucun qui expliquerait dans sa carte de visite qu'il peut apporter une aide. Il y en a même qui inscrivent carrément dans leurs brochures publicitaires qu'ils ne s'occupent pas d'autisme.
 

zigotino

FluCtuAt NeC MeRgitUr
VIB
Je voulais faire référence aux psychiatres qui sont pour moi les grands absents des divers centres d'accompagnement de cet handicap et pourtant ils continuent d'inspirer par le livre le personnel desdits centres.
Ils donnent l'impression que l'autisme est le bâton merdeux où il n'y aurait que des coups à prendre , de ce fait, parmi eux, dans mon pays, tu n'en vois aucun qui expliquerait dans sa carte de visite qu'il peut apporter une aide. Il y en a même qui inscrivent carrément dans leurs brochures publicitaires qu'ils ne s'occupent pas d'autisme.

Les psychiatres sont pour moi aussi dangereux que les psychanalystes. Des marabouts des temps modernes avec un vernis scientifique. J'aime bcp leur concept de l'écoute passive. Ils écoutent leur patient logorrhéique, te mettent dans une case (bipolaire, obsessionnel, dépressif, schizo, etc..) puis te demandent une belle somme pour une action fortement limitée et inutile. Ils se cachent seulement derrière leur profession de foi médicale quand un psychanalyste n'a besoin que d'avoir suivi une psychanalyse pour en être.

Un malade est-il bien placé pour soigner un autre malade ? J'en suis pas sûr. Il cherche à se soigner via les autres sans compter la proportion de perversité qui les anime dans un espèce de voyeurisme pour cacher leur propre mal être.

Il suffit de lire attentivement le DSM, manuel diagnostic des maladies mentales qui fait référence en psychiatrie, pour voir que la psychiatrie, bien qu'utile pour poser un nom sur certaines affections ou désordres mentaux, est un champ de ruines qui utilise dans l'immense majorité des molécules de l'après-guerre comme traitement. Tout bon médecin te le dira. D'ailleurs, c'est pour cela que la France est le plus gros consommateur de psychotropes au monde. Tu es mal, tu entres dans un de leur cabinet, tu pars avec un nom à ce que tu vis de mal et une prescription qui va te lobotomiser chimiquement pour que tu traces dans la société sans faire de remous. Parfois, ces patients sont perdus. Parmi eux des Musulmans qui croient dans les conneries de la rokya et le charlatanisme pseudo islamique et ça finit en titre des journaux pour des attaques au couteau dans la rue aux cris d'Allah Akbar. Tristement vrai.

Ton approche est certainement bonne. Pluri disciplinaire. Elle répond j'ai l'impression à un désarroi. Dans les maladies mentales, les proches sont souvent désemparés. Passée la propagande des médias, certains parents se trouvent rapidement dépassés par ce qui leur arrive et ont l'impression que le ciel leur est tombé sur la tête. Mais comme disait un autre bladinaute, à très juste titre, cette société est elle capable d'accepter qu'il peut exister des êtres humains singuliers, sortis de la norme et qui ont droit à une vie au même titre que les autres qui ont la chance de ressembler à la masse ? C'est la question fondamentale. Doit on maintenir, coûte que coûte, en vie des individus dépendant toute leur vie ? Dans la nature, ils ne survivraient pas. L'être humain, c'est une autre dimension que celle de l'animal malgré tout mais jusqu'où ? Pourquoi cette sacralité du vivant ? Les anciens régimes totalitaires ont tranché. Stérilisation des personnes malades mentales voire euthanasie pure et simple. C'est radical (...)

Si la société n'est pas capable de l'accepter, il faut alors envisager une certaine forme d'eugénisme (qui existe déjà avec les tests prénataux) car il doit y avoir nécessairement une composante génétique qui explique que dans une fratrie, à un même trauma, deux individus peuvent réagir différemment mais que l'on retrouve, sans doute par congénitalité, les mêmes troubles mentaux. C'est ce qui fait l'unicité de chacun d'entre nous.

Comme dit le bon dicton marocain "chi 3tato, chi zwato".

++
 
Dernière édition:

Mohammad

hein + hein = euh
VIB
Les psychiatres sont pour moi aussi dangereux que les psychanalystes. Des marabouts des temps modernes avec un vernis scientifique. J'aime bcp leur concept de l'écoute passive. Ils écoutent leur patient logorrhéique, te mettent dans une case (bipolaire, obsessionnel, dépressif, schizo, etc..) puis te demandent une belle somme pour une action fortement limitée et inutile. Ils se cachent seulement derrière leur profession de foi médicale quand un psychanalyste n'a besoin que d'avoir suivi une psychanalyse pour en être.

Un malade est-il bien placé pour soigner un autre malade ? J'en suis pas sûr. Il cherche à se soigner via les autres sans compter la proportion de perversité qui les anime dans un espèce de voyeurisme pour cacher leur propre mal être.
...

++

Je ne sais pas te répondre autrement qu'en allant puiser dans la vie privée et j'ai le sentiment d'avoir déjà amplement dépassés les limites.

Les psychiatries sont tout de même des médecins avec une spécialisation, s'agissant d'eux, on sort du cadre du charlatanisme et ou du malade imaginaire de Molière.

Pour un autre souci que j'ai eu à accompagner, j'ai vu évoluer un psychiatre dans un rôle très positif. On était loin de l'individu ultra puissant qui t'allonge sur un fauteuil en cuir et te fait cracher des sommes folles en plus de pan entier de ta vie privée.

Il gérait indirectement le patient à travers le travail acharné de collaboratrices spécialistes du comportement (toutes des psychologues); chaque semaine, il les réunissait ,écoutait leurs difficultés rencontrés dans cette course à l'évolution positivement du patient.

Lorsque la difficulté était trop grande, il les amenait à tester d'autres voies jusqu'à tomber sur celle qui convient. Dès le départ, ils établissent une feuille de route et ne cèdent pas une parcelle terrain au trouble. L'autre rôle du psy était de former les proches qui accompagnaient le malade. 2 fois par mois, j'ai eu droit à une heure de cours par cet homme-là. Si personne n'a de question à poser, il sortait les coupes du corps humains et se lançait dans des explications très instructives.
J'étais à la fois reconnaissant pour ce qu'il a fait et amère parce que ce corps de métier est le grand absent pour l'autisme. C'est d'ailleurs chez lui que j'ai eu la douleur de lire qu'il ne prenait pas en charge les autistes.

NB: Il est archi contre la médication.

NB1 : vu la nature des recherches , on va droit vers l'eugénisme. Encore que pour répondre à ce cadre précis , le test plus approfondis coûtent horriblement cher.

NB2 : Lorsque je fais référence à la religion, je suis plutôt dans l'invocation à Dieu. Lorsque tu es face à des gens qui savent (c'est écrit sur leurs diplômes) et qui avouent à demi-mot qu'en fait, ils ne savent pas, Dieu devient le seul espoir.
 

minouwolf

Bladinaute averti
Aucune étude ne montre que l'autisme est génétique ne serait ce que parce qu'il n'y a pas qu'une seule forme d'autisme.
comment va mon jeune zigotino , désolé jsuis en deplacement ces derniers temps ,

Pour cette question de genetique , etant therapeuthe , jpeux tassurer que mes patients me la sortent à chaques fois de la part des medecins allopathique .

Bien evidemment , ils n'ont jamais vu les genes en questions , et souvent ils font des erreurs de proximité , comme par exemple si la mere a un pb de pression arterielle et que la fille l'a aussi , cela veut dire que c'est genetique . à aucun moment le medecin se dit que mere et fille font les meme erreurs dans leurs hygiene de vie....

Quand on dit c'est genetique , c'est justement pour que le patients se la ferme à tout jamais. Le patient va alors s'imaginer que c'est carrement ses genes qui codent la maladie et donc il ne peut rien faire . Entre nous comment le patient ira verifier ses propres genes
Biensur, exit les triso, klinfelter etc

Les maladies qui nous paraissent les plus compliquées ont souvent des causes assez simples mais comme la médecine est focalisée sur les symptômes et pas les causes, forcément ça patauge.
tu vas t'attirer beaucoup de probleme en allant t'attaquer à la cause .(soit dit en passant bienvenu dans l'hygienisme )
La raison meme de l'allopathisme , c'est de faire durer la maladie , si la maladie est leurs business , te soigner directement n'est pas dans leurs interets...

Pourtant, l'on découvre de plus en plus l'implication des bactéries et autres virus dans des maladies qui sont dites auto immunes. Le cancer de l'utérus, un de ces types, est lié au HPV alors qu'on croyait ce virus inoffensif. La SEP, très certainement due à l'EBV autre virus que l'on appelle mononucléose infectieuse ou maladie du baiser. Le diabète, on penche de plus en plus sur la pathogénie du CMV qui détruirait les cellules pancréatiques. L'immunothérapie percera les mystères de ces maladies. La SEP, il y a 20 ans, on en mourait sur une chaise roulante. Désormais, on peut limiter son incidence même s'il reste du chemin.

Il n'y a pas de virus non pathogènes. Même le HSV-2 qui provoque les boutons de fièvre est rattaché à des inflammations chroniques de l'épithélium entraînant chez certain individus des schizophrénies. Pourtant, tout le monde prend son Activir/Zovirax pour les réactivations en cas de stress, chaleur intense, fatigue, etc...

ici un article :
https://www.allodocteurs.fr/actuali...ser--millions-d-euros-d-indemnites_14126.html

l'infirmiere psychiatrique a pu prouver que sa sep venait d'un vaccin , bien evidemment l'argument de la genetique n'a pas eu lieu , genre ses genes ont codés pour une sep à 16h37 de l'apres midi en passant dans telle rue n'est ce pas @Ebion .
Heureusement que cette infirmiére ne t'as pas ecouter.....

Maintenant concernant les bébés , leurs systemes immunitaire est beaucoup plus fragile mais les adjuvants toxique sont tout autant foudroyant , c'etait le cas d'une de mes patientes , son frere est devenu autiste juste apres un vaccin.

Les vaccins ne sont pas en ingestion mais en injection , la difference est de taille car en ingestion faut passer X barrieres et au final c'est direction les wc , alors qu'en injection , tu empoissonnes directement en millieu interieur .




Pour revenir à l'autisme, la piste de l'ocytocine est intéressante. Cette hormone a apporté des améliorations significatives chez bcp de patients en errance thérapeutique. La séparation d'avec la mère parfois préoccupée par des considérations de carrière provoque des effets sur les nouveaux nés que l'on sous estime. L'absence d'affection aussi. On a ainsi constaté que le simple contact peau contre peau des enfants prématurés allongeait l'espérance de vie de ces nourrissons. L'incidence de certains comportements sur l'organique est plus qu'évidente.

++

dis moi , c'est quoi la strategie avec l'ocytocine ? est ce que c'est temporaire ? quel risque sur l'hypothalamus sur du moyen/long terme ?

y a til un lien entre lhypothalamius et les virus ?

je veux voir si tu fais des liens
 

minouwolf

Bladinaute averti
@ Mohammed,

Au risque de déplaire, je peux t'assurer que la psychanalyse, c'est du bullshit en barre. Freud a pris ses délires pour uen réalité, Dolto la célèbre prédo psychiatre a signé une pétition contre la décriminalisation de la pédophilie considérant que "les enfants étaient demandeurs". Détestable ! Lacan, Rudinesco et j'en passe. Une bonne bande de charlatans qui manœuvrent les méandres de l'âme pour en faire un business. Onfray a bien fait de déconstruire ces charlatans qui au milieu du bon sens badigeonnent de fadaises sorties de leur esprit malade.

++


Ce qui donne la force de la psychanalyse , c'est l'invention de certains concept , et le fait que certains chefs d'etat ou des hauts placés dans la republique ont eu pour thérapeute/amis des psychanalystes .
Freud qui etait juif , avait balancé des concepts qui allait à l'encontre du dogme chretien , comme le complexe d'oedipe , ce qui a donné du credit aux franc mac.

Dans ma fac , je me souvenais de la guerre qui opposaient les differents courants entre cognitiviste , behavioriste et psychanalyste . Mon prof (cognitiviste ) etait content de nous dire que le dernier prof psychanalyste avait degagé de la fac . (bien sur il etait pour la pluralité des opinions et la democratie lol)

Il y a un gros marché à se partager , et une guerre ideologique etait declaré .

ps : zigotino ne soit pas si mechant avec dolto , elle nous a donner son fils en heritage !!

https://fr.wikipedia.org/wiki/Carlos_(chanteur)

:wazaa:
 

zigotino

FluCtuAt NeC MeRgitUr
VIB
Vois tu mon cher minouwolf, la qualité de bladi, c quand même d'avoir des échanges nourris sur des sujets variés avec des gens intéressants.

Pour peu que l'on expurge les trolls qui s'ignorent. Longue vie au forum des MRE qui est à un niveau appréciable.

Je savais pour la SEP et son lien avec le vaccin HB. C d'ailleurs la raison pour laquelle perso je n'ai jamais fait de rappel quand les campagnes massives avaient été lancées. Et puis, bizarrement, je dois faire partie des gens qui ne développent pas d'Ac anti HB.

Cependant, de là à jeter aux gémonies tous les vaccins, je ne franchirais pas ce pas.

Après, personnellement, je suis davantage pour les phages en substitution des Antibiotiques qui en effet pour le coup entraînent des dysbioses du microbiote avérées. Il suffit de voir les risques de colites ulcéreuses avec engagement du pronostic vital pour par exemple l'erythromycine.

++
 
Dernière édition:

minouwolf

Bladinaute averti
Vois tu mon cher minouwolf, la qualité de bladi, c quand même d'avoir des échanges nourris sur des sujets variés avec des gens intéressants.

Pour peu que l'on expurge les trolls qui s'ignorent. Longue vie au forum des MRE qui est à un niveau appréciable.

Je savais pour la SEP et son lien avec le vaccin HB. C d'ailleurs la raison pour laquelle perso je n'ai jamais fait de rappel quand les campagnes massives avaient été lancées. Et puis, bizarrement, je dois faire partie des gens qui ne développent pas d'Ac anti HB.

Cependant, de là à jeter aux gémonies tous les vaccins, je ne franchirais pas ce pas.

Après, personnellement, je suis davantage pour les phages en substitution des Antibiotiques qui en effet pour le coup entraînent des dysbioses du microbiote avérées. Il suffit de voir les risques de colites ulcéreuses avec engagement du pronostic vital pour par exemple l'erythromycine.

++

je suis pas marocain lol

dis moi si les vaccins ne sont pas dangereux pour un bébé qui n'a pas toute les maturations de son SI ?

ocytocine , tu connais son impact sur du moyen/long terme ?
 

zigotino

FluCtuAt NeC MeRgitUr
VIB
j'ai dit forum des MRE; pas MRE ;)

tout le monde est le bienviendu sur bladi :)

je vois où tu veux en venir pour l'ocytocine. c comme toute carence. plutôt que de chercher à combler une carence, sans doute faut il étudier la cause qui provoque la carence. j'en parlais sur le fil concernant la dépression. l'on sait en effet que certaines carences sont dues à des maladies sous jacentes. par exemple, la thèse hygiéniste veut que le diabète est dû à un virus qui détruirait les cellules de Langerhans responsables de la production d'insuline. preuve en est. après transplantation, le pancréas sain transplanté est à nouveau attaqué et le diabète réapparaît. idem, certaines infections bactériennes entraînent des anémies ferriprives (CMV et SYP notamment).

d'ailleurs, ce type de mécanisme est constaté en ce qui concerne le cancer. dans le cancer de la prostate, l'on a constaté que les cellules tumorales avaient leur propre neurones et communiquaient avec le cerveau via l'expression de l'adrénaline. il s'agit désormais de comprendre comment se fait cette communication entre encéphale et cellules tumorales. on parle de cellules progénitrices et de doublecortine. ces cellules passent la barrière hémato encéphalique et se retrouvent ensuite dans la circulation sanguine. ces cellules arrivent ensuite dans la tumeur et la font croître jusqu'au décès pour ce cancer de très mauvais pronostic ...

++
 
Dernière édition:

minouwolf

Bladinaute averti
j'ai dit forum des MRE; pas MRE ;)

tout le monde est le bienviendu sur bladi :)

je vois où tu veux en venir pour l'ocytocine. c comme toute carence. plutôt que de chercher à combler une carence, sans doute faut il étudier la cause qui provoque la carence. j'en parlais sur le fil concernant la dépression. l'on sait en effet que certaines carences sont dues à des maladies sous jacentes. par exemple, la thèse hygiéniste veut que le diabète est dû à un virus qui détruirait les cellules de Langerhans responsables de la production d'insuline. preuve en est. après transplantation, le pancréas sain transplanté est à nouveau attaqué et le diabète réapparaît. idem, certaines infections bactériennes entraînent des anémies ferriprives (CMV et SYP notamment).

en fait le risque de supplémenter avec une hormone , risque à terme de déséquilibrer voir d’atrophier l'organe qui la produit . D'ou la question de savoir si tu veux "soulager" temporairement l'autiste avec l'ocyticine , le temps de cibler ailleurs une cause plus profonde ?

Tu parles de diabete type 1 si je comprends , comment tu fais pour etre categorique sachant qu'il se dit que c'est une attaque auto-immune , et toi tu parles de virus ?
tu pourrais me donner son nom et prenom à ce virus :p

d'ailleurs, ce type de mécanisme est constaté en ce qui concerne le cancer. dans le cancer de la prostate, l'on a constaté que les cellules tumorales avaient leur propre neurones et communiquaient avec le cerveau via l'expression de l'adrénaline. il s'agit désormais de comprendre comment se fait cette communication entre encéphale et cellules tumorales. on parle de cellules progénitrices et de doublecortine. ces cellules passent la barrière hémato encéphalique et se retrouvent ensuite dans la circulation sanguine. ces cellules arrivent ensuite dans la tumeur et la font croître jusqu'au décès pour ce cancer de très mauvais pronostic ...

++

il existe plusieurs theorie concernant le cancer .
Apres ton but c'est de me faire comprendre quoi avec cette exemple ?
 

zigotino

FluCtuAt NeC MeRgitUr
VIB
Il existe plusieurs theorie concernant le cancer .
Apres ton but c'est de me faire comprendre quoi avec cette exemple ?

elles doivent toutes se valoir. je ne vois pas pourquoi on cherche tjrs une vérité unique. le cancer peut être viro induit (hpv >> cancer du col de l'utérus), il peut être d'origine génétique (cancer du sein) ou encore induit par des toxiques (BPA, paraben, phtalates, amiante, etc ...)

le but de cet exemple c comme pour la circulation des virus entre le 1e et le second cerveau. montrer que dans toute maladie, il y a une logique systémique.

++
 

minouwolf

Bladinaute averti
elles doivent toutes se valoir. je ne vois pas pourquoi on cherche tjrs une vérité unique. le cancer peut être viro induit (hpv >> cancer du col de l'utérus), il peut être d'origine génétique (cancer du sein) ou encore induit par des toxiques (BPA, paraben, phtalates, amiante, etc ...)

le but de cet exemple c comme pour la circulation des virus entre le 1e et le second cerveau. montrer que dans toute maladie, il y a une logique systémique.

++

tu parles souvent d'immunotherapie , tu peux me dire ce que cela veut dire ?
 

zigotino

FluCtuAt NeC MeRgitUr
VIB
tu parles souvent d'immunotherapie , tu peux me dire ce que cela veut dire ?

dans le cadre notamment du traitement du cancer, cela consiste à utiliser l'immunité propre de chaque individu pour construire des traitements ad hoc. là où c'est encore plus intéressant, c que dans l'immunothérapie, l'on prend désormais en compte dans les protocoles (cf. G. Roussy) le microbiote intestinal car en fn du microbiote, le traitement est plus ou moins efficace. ainsi, en symbiose le traitement est plus efficace qu'en cas de dysbiose mais ça, tu le sais déjà.

++
 
Les psychiatres sont pour moi aussi dangereux que les psychanalystes. Des marabouts des temps modernes avec un vernis scientifique. J'aime bcp leur concept de l'écoute passive. Ils écoutent leur patient logorrhéique, te mettent dans une case (bipolaire, obsessionnel, dépressif, schizo, etc..) puis te demandent une belle somme pour une action fortement limitée et inutile. Ils se cachent seulement derrière leur profession de foi médicale quand un psychanalyste n'a besoin que d'avoir suivi une psychanalyse pour en être.

Un malade est-il bien placé pour soigner un autre malade ? J'en suis pas sûr. Il cherche à se soigner via les autres sans compter la proportion de perversité qui les anime dans un espèce de voyeurisme pour cacher leur propre mal être.

Il suffit de lire attentivement le DSM, manuel diagnostic des maladies mentales qui fait référence en psychiatrie, pour voir que la psychiatrie, bien qu'utile pour poser un nom sur certaines affections ou désordres mentaux, est un champ de ruines qui utilise dans l'immense majorité des molécules de l'après-guerre comme traitement. Tout bon médecin te le dira. D'ailleurs, c'est pour cela que la France est le plus gros consommateur de psychotropes au monde. Tu es mal, tu entres dans un de leur cabinet, tu pars avec un nom à ce que tu vis de mal et une prescription qui va te lobotomiser chimiquement pour que tu traces dans la société sans faire de remous. Parfois, ces patients sont perdus. Parmi eux des Musulmans qui croient dans les conneries de la rokya et le charlatanisme pseudo islamique et ça finit en titre des journaux pour des attaques au couteau dans la rue aux cris d'Allah Akbar. Tristement vrai.

Ton approche est certainement bonne. Pluri disciplinaire. Elle répond j'ai l'impression à un désarroi. Dans les maladies mentales, les proches sont souvent désemparés. Passée la propagande des médias, certains parents se trouvent rapidement dépassés par ce qui leur arrive et ont l'impression que le ciel leur est tombé sur la tête. Mais comme disait un autre bladinaute, à très juste titre, cette société est elle capable d'accepter qu'il peut exister des êtres humains singuliers, sortis de la norme et qui ont droit à une vie au même titre que les autres qui ont la chance de ressembler à la masse ? C'est la question fondamentale. Doit on maintenir, coûte que coûte, en vie des individus dépendant toute leur vie ? Dans la nature, ils ne survivraient pas. L'être humain, c'est une autre dimension que celle de l'animal malgré tout mais jusqu'où ? Pourquoi cette sacralité du vivant ? Les anciens régimes totalitaires ont tranché. Stérilisation des personnes malades mentales voire euthanasie pure et simple. C'est radical (...)

Si la société n'est pas capable de l'accepter, il faut alors envisager une certaine forme d'eugénisme (qui existe déjà avec les tests prénataux) car il doit y avoir nécessairement une composante génétique qui explique que dans une fratrie, à un même trauma, deux individus peuvent réagir différemment mais que l'on retrouve, sans doute par congénitalité, les mêmes troubles mentaux. C'est ce qui fait l'unicité de chacun d'entre nous.

Comme dit le bon dicton marocain "chi 3tato, chi zwato".

++

Tes propos sont outrageusement odieux...
 

minouwolf

Bladinaute averti
dans le cadre notamment du traitement du cancer, cela consiste à utiliser l'immunité propre de chaque individu pour construire des traitements ad hoc. là où c'est encore plus intéressant, c que dans l'immunothérapie, l'on prend désormais en compte dans les protocoles (cf. G. Roussy) le microbiote intestinal car en fn du microbiote, le traitement est plus ou moins efficace. ainsi, en symbiose le traitement est plus efficace qu'en cas de dysbiose mais ça, tu le sais déjà.

++

Dis moi ce que contient cette immunothérapie merci
 

minouwolf

Bladinaute averti
Tes propos sont outrageusement odieux...

Le jeune zigotino est un chercheur de vérité, même si son discours ressemble à un discours du 3eme reich, faut y voir un coup.de gueule .

Par contre si ce discours ta horripiler, ne squattes pas ni ne tends ton oreille à ce qui se dit en interne dans les hôpitaux etc ..
 

Auroraa

When I had all the answers the questions changed
Je pense que la Télé et les portables contribuent énormément à développer l'autisme chez certains enfants. Je déconseille de donner un portable à un bébé ou le laisser regarder la télé plus qu'une heure, c'est destructible.
 
Je pense que la Télé et les portables contribuent énormément à développer l'autisme chez certains enfants. Je déconseille de donner un portable à un bébé ou le laisser regarder la télé plus qu'une heure, c'est destructible.
aujourd'hui tout ceux qui ne communique pas avec leur enfant et leur donne un portable connecté à internet risque d'en faire des faux autistes ...
 
c'est quoi la différence?
le vrai autiste à des symptôme qu'un faux positif n'aura qu'un court instant de sa vie car en manque de vrai vie social ... quand les parents sont occupé par leur travail et quand ils rentrent chez eux ils ont besoin de se détendre en allant sur facebook ou autre jeux vidéo en continu ... à quel moment ils discuteront avec leur enfant ?

et on parle de spectre autistique , c'est à dire que même si ce sont de faux positif, ils seront mis dans le spectre autistique pour qu'ils puissent se faire aider par des professionnelles qui les mettront en situation ...

et tant mieux qu'ils soient pris en charge !

j'ai aussi remarquer une chose qui me semble être une véritable erreur de diagnostique, le fait de mettre dans les symptôme l'enfant qui regarde le tambour de la machine, le feu tricolore de circulation mais aussi le fait de regarder le ciel, météo ... ce troisième point n'est pas le même genre d'autisme, car effectivement la personne est obsédé par le temps , mais jamais que par ça et pour socrate c'est le syndrome du philosophe qui est la seule personne qui peut vivre sans les autres ! alors que les autres autistes ont eux besoins d'aide dans la vie !
 

Auroraa

When I had all the answers the questions changed
le vrai autiste à des symptôme qu'un faux positif n'aura qu'un court instant de sa vie car en manque de vrai vie social ... quand les parents sont occupé par leur travail et quand ils rentrent chez eux ils ont besoin de se détendre en allant sur facebook ou autre jeux vidéo en continu ... à quel moment ils discuteront avec leur enfant ?

et on parle de spectre autistique , c'est à dire que même si ce sont de faux positif, ils seront mis dans le spectre autistique pour qu'ils puissent se faire aider par des professionnelles qui les mettront en situation ...

et tant mieux qu'ils soient pris en charge !

j'ai aussi remarquer une chose qui me semble être une véritable erreur de diagnostique, le fait de mettre dans les symptôme l'enfant qui regarde le tambour de la machine, le feu tricolore de circulation mais aussi le fait de regarder le ciel, météo ... ce troisième point n'est pas le même genre d'autisme, car effectivement la personne est obsédé par le temps , mais jamais que par ça et pour socrate c'est le syndrome du philosophe qui est la seule personne qui peut vivre sans les autres ! alors que les autres autistes ont eux besoins d'aide dans la vie !
C'est vrai, les parents n'ont plus le temps pour leur enfants avec l'arrivée du téléphone et jeux.

Par conséquent, l'enfant devient isolé et ne veut plus communiquer avec les autres.
 
C'est vrai, les parents n'ont plus le temps pour leur enfants avec l'arrivée du téléphone et jeux.

Par conséquent, l'enfant devient isolé et ne veut plus communiquer avec les autres.
en fait c'est pas qu'il ne veut plus , c'est que personne ne s'occupe vraiment de lui !

ce n'est pas juste le nourrir, le câliner et le faire dormir, c'est vraiment discuter avec lui qu'il faut faire tout les jours ...
l'enfant prend exemple sur les parents ...et il y a beaucoup de parent qui attendent que leur enfant parle de lui même pour discuter avec lui ...

avant on vivaient en communauté, mais de plus en plus les gens s'isole pour ne plus avoir de problème avec leur famille ... et c'est les enfants qui paient ...
le pire c'est les assistantes maternelles qui ont des enfants et qui font vraiment leur boulot ... au détriment de leur enfants qui n'ont plus de temps pour vivre avec leur maman ...
 

Auroraa

When I had all the answers the questions changed
en fait c'est pas qu'il ne veut plus , c'est que personne ne s'occupe vraiment de lui !

ce n'est pas juste le nourrir, le câliner et le faire dormir, c'est vraiment discuter avec lui qu'il faut faire tout les jours ...
l'enfant prend exemple sur les parents ...et il y a beaucoup de parent qui attendent que leur enfant parle de lui même pour discuter avec lui ...

avant on vivaient en communauté, mais de plus en plus les gens s'isole pour ne plus avoir de problème avec leur famille ... et c'est les enfants qui paient ...
le pire c'est les assistantes maternelles qui ont des enfants et qui font vraiment leur boulot ... au détriment de leur enfants qui n'ont plus de temps pour vivre avec leur maman ...
Effectivement! les parents s'attendent que l'enfant réussit à parler tout seul !
Avant, la petite famille était étroitement liée à la grande famille et aux voisins, là c'est l'isolement et l'orientation vers le virtuel.. Ce qui n'est pas sain pour l'enfant.
 
Haut