Baccalauréat : plus de 441.000 candidats aux examens au titre de la session de juin 2019

Drianke

اللهم إفتح لنا أبواب الخير وأرزقنا من حيت لا نحتسب
Contributeur
Les chiffres concernant les examens de baccalauréat au titre de la session de juin 2019 sont tombés. Le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a annoncé que 441.065 candidats s’apprêtent à passer les épreuves cette année.


Un total de 441.065 candidats passeront les examens du baccalauréat au titre de la session de juin 2019, soit une hausse de 0,3% par rapport à l’année précédente, a annoncé le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

Le nombre de candidats scolarisés a atteint 332.298, alors que le nombre de candidats libres s’élève à 108.767, soit 25% de l’effectif global des candidats, précise le ministère dans un communiqué, ajoutant que les candidates représentent 48%. Par pôles de branches, les candidats se répartissent entre le pôle des branches scientifiques et techniques a atteint 244.776, soit 64%, et les filières littéraires et originelles (187.383), alors que le nombre des candidats dans les filières internationales (option français et anglais) est passé à 24.979, contre 18.326 l’année écoulée, soit une hausse de 36%.

Le nombre des candidats au baccalauréat professionnel a presque quadruplé par rapport à la session de 2018, pour se chiffrer à 8.178, contre 2.115. Ils sont répartis sur 19 filières, dont le pôle professionnel commercial, qui a connu une évolution importante du nombre de candidatures, qui s’est élevé à 3.542, contre 574 l’année dernière. Il s’agit également du pôle professionnel industriel, qui est passé de 1.394 candidats à 3.927, enregistrant une augmentation d’environ 282%. Le pôle professionnel des services est passé, lui, de 147 candidats en 2018 à 709 cette année.

Parmi les nouveautés de cette session, qui se déroulera du 11 au 14 juin, figure la première promotion de candidats libres à passer l’examen national normalisé du baccalauréat professionnel, dont le nombre s’élève à 729 candidats.

Le nombre de candidats en situation de handicap qui bénéficieront des procédures d’adaptation des examens a dépassé les 400, contre 242 l’année précédente, soit une hausse de 65%. Cette session connaîtra la généralisation des procédures d’adaptation des examens dans 13 filières, contre neuf l’année écoulée.
De même, il sera procédé à l’adaptation des procédures d’examen pour les candidats issus d’autres systèmes éducatifs, tels que les enfants d’émigrés marocains de retour au pays ou les enfants d’immigrés installés au Maroc.

Au niveau des Académies régionales de l’éducation et de la formation (AREF), 1.500 centres d’examen et 350 centres de correction seront affectés dans les différentes directions provinciales.

Dans le cadre du renforcement des mécanismes de lutte et de répression de la fraude dans les examens, des campagnes de sensibilisation provinciales, régionales et nationales ont été lancées, avec la participation de l’ensemble des intervenants pédagogiques et des médias, et ce, en vue d’informer les candidats des conséquences de ces actes et les encourager à adhérer aux valeurs de la transparence et de l’égalité des chances.

Dans le même contexte, chaque candidat au baccalauréat, scolarisé ou libre, a été appelé à présenter un engagement, dûment signé et légalisé, attestant qu’il a eu connaissance des lois et décisions en relation avec la fraude lors des examens et des sanctions pédagogiques et répressives en vigueur.

À l’instar des années précédentes, des comités de veille et de suivi seront créés aux niveaux provincial, régional et national pour suivre les procédures d’examens du baccalauréat et publier des données à leur sujet, afin de permettre une intervention immédiate.

Les résultats de la session ordinaire des examens du baccalauréat seront annoncés le 26 juin, alors que la session de rattrapage se tiendra les 4, 5, 6 et 8 juillet 2019, avec affichage des résultats le 13 du même mois.

L’examen régional normalisé de la première année du baccalauréat et l’examen régional pour les candidats libres se dérouleront les 8 et 10 juin, a indiqué la même source, précisant que 316.950 candidats scolarisés passeront ces examens.

 

Drianke

اللهم إفتح لنا أبواب الخير وأرزقنا من حيت لا نحتسب
Contributeur
Examen régional du baccalauréat : 49 cas de triche

Les services décentralisés de la police judiciaire de la DGSN ont diligenté, sous la supervision des parquets compétents, des enquêtes judiciaires à l’encontre de 49 candidats, dont 43 pris en flagrant délit de triche à l’examen régional unifié de la première année du baccalauréat qui s’est déroulé le 8 juin, indique la DGSN.

Les six autres personnes ont été interpellées pour des actes constituant des infractions de droit commun.

Les opérations de fouille effectuées dans le cadre de ces affaires ont permis la saisie de 45 téléphones portables, cinq écouteurs liés à des appareils informatiques et un lecteur audio « Ipod », suspectés d’être utilisés dans les actes de triche, précise-t-on de même source.
Conformément aux instructions des parquets compétents, 16 de ces candidats ont été placés en garde à vue, alors qu’un mineur est désormais sous surveillance, poursuit la DGSN.

Les autres candidats seront présentés en état de liberté ou verront leurs dossiers transférés aux parquets compétents au niveau territorial sous forme de données judiciaires.

La vie éco (Avec MAP)
 

Drianke

اللهم إفتح لنا أبواب الخير وأرزقنا من حيت لا نحتسب
Contributeur
Les épreuves du baccalauréat se sont déroulées du 11 au 13 juin. Au lycée Al Khansa de Casablanca, des candidats témoignent sur les difficultés rencontrées et à quel niveau. Reportage.

Il est 11h05, ce jeudi 13 juin. Les candidats au baccalauréat du lycée Al Khansa (Mers Sultan) ont commencé à sortir par petits groupes.

Comme toutes les sorties d’examens, les rires mais aussi les larmes étaient au rendez-vous.

Certains lycéens étaient accompagnés d’un parent, d’autres ont quitté le périmètre de l’établissement seuls ou entre camarades, discutant ou grillant une cigarette.

Pour Le360, une lycéenne, visant les classes préparatoires, a déclaré que «l'épreuve de physique-chimie était difficile, mais les SVT (sciences de la vie et de la terre) était assez facile. L’ambiance en salle d’examen était bonne», avant d’ajouter: «je souhaite la réussite à tout le monde, pour ma part je vise une mention».

Un autre candidat, visiblement appliqué, a souligné qu’«en mathématiques, les neuf premiers points étaient assez faciles. Aujourd’hui, les SVT n’étaient pas hors de portée. Le sujet était composé d’un QCM en géologie facilement négociable. Hamdoulah, tout c’est bien passé».

 

Drianke

اللهم إفتح لنا أبواب الخير وأرزقنا من حيت لا نحتسب
Contributeur
Les résultats du BAC seront affichés le 26 juin

Rabat – Les résultats de l’examen national unifié du baccalauréat seront affichés le 26 juin courant, a annoncé vendredi le ministère de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

L’opération de correction des épreuves des candidats a débuté dans tous les centres des académies régionales de l’éducation et de la formation avec la participation de près de 44.200 professeurs, a indique le ministère, qui fait état d’un taux de présence de 96,8 pc chez les candidats scolarisés et de 56,7 pc des candidats libres.

Le ministère affirme que ces examens (11, 12 et 13 juin) se sont déroulés dans des conditions normales, marquées par l’adhésion de l’ensemble des acteurs administratifs et pédagogiques et un esprit de responsabilité en vue de faire réussir ces échéances nationales, soulignant que les candidats en situation de handicap ont bénéficié des procédures d’adaptation des examens dans 13 branches.

Le ministère site aussi la nouveauté de la première promotion de candidats libres à passer l’examen national normalisé du baccalauréat professionnel, rassurant sur les mesures prises par le ministère pour sécuriser ces épreuves et lutter contre la fraude, dans la mesure ou ce fléau connait une régression constante.

Après s’être félicité de la mobilisation de l’ensemble des partenaires de l’école marocaine et de l’adhésion des cadres pédagogiques pour le bon déroulement de ces examens, ainsi que le soutien apporté par les services de sécurité et des médias, le ministère a appelé tous à poursuivre l’action avec le même niveau de responsabilité, en vue de mener à bien les prochaines échéances pédagogiques.

MAP
 

Drianke

اللهم إفتح لنا أبواب الخير وأرزقنا من حيت لا نحتسب
Contributeur
le robot l'info sur les dates est ici!!! sujet qui suit l'actualité du bac au Maroc
 

Drianke

اللهم إفتح لنا أبواب الخير وأرزقنا من حيت لا نحتسب
Contributeur
BAC 2019. 150 PERSONNES INTERPELLÉES POUR FRAUDE

Un total de 150 personnes, dont 16 candidates aux examens nationaux unifiés du baccalauréat (11, 12 et 13 juin), ont été interpellées dans le cadre des opérations sécuritaires de répression de la fraude menées par les services de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Parmi ces personnes, 138 candidats ont été pris en flagrant délit de fraude aux examens, tandis que 12 autres ont été interpellés pour leur implication dans des affaires de crimes de droit commun, y compris des atteintes aux personnes et aux biens, ainsi que le port d'objets interdits, a indiqué samedi la DGSN dans un communiqué. Les opérations d'inspection effectuées dans le cadre de ces affaires ont permis de saisir un ensemble d'instruments et d'équipements qui ont été employés pour faciliter la fraude, à savoir : 111 téléphones portables, 41 écouteurs sans fil reliés à des équipements informatiques, une montre électronique et trois chemises équipées d’écouteurs sans fil, ajoute le communiqué. Dans le même contexte, précise le document, les mesures de veille informatique menées par les services de sécurité chargés de lutter contre la criminalité liée aux nouvelles technologies, ont permis d'identifier 81 personnes ayant ouvert des comptes sur des réseaux sociaux pour faciliter la fraude, notant que leur localisation et interpellation est en cours à la lumière des investigations judiciaires effectuées au niveau national.

Ces opérations sécuritaires intensives, à la fois préventives et répressives, s'inscrivent dans le cadre des efforts déployés par la DGSN pour appliquer les lois relatives à la fraude, d'un côté, et contribuer à la création des conditions favorables au bon déroulement des examens nationaux unifiés du baccalauréat, conclut le communiqué.

lesecos.ma
 

Drianke

اللهم إفتح لنا أبواب الخير وأرزقنا من حيت لا نحتسب
Contributeur
Bac 2019: L'annonce des résultats avancée à cette date

Le ministère de l'Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, département de l’Éducation nationale, a décidé d'avancer la date de l'annonce des résultats de l'examen national unifié du baccalauréat au titre de la session ordinaire de juin 2019 au dimanche 23 juin au lieu du mercredi 26 juin.

Ainsi, les résultats seront annoncés dimanche à partir de 10h00 sur la plateforme "Taalim.ma" dédiée aux candidats scolarisés, sur le site "Tarchihate" pour les candidats libres, et sur le site officiel du ministère (www.men.gov.ma) pour l'ensemble des candidats, précise la même source qu

https://lematin.ma/express/2019/bac-2019-lannonce-resultats-avancee-cette-date/318115.html
 

Drianke

اللهم إفتح لنا أبواب الخير وأرزقنا من حيت لا نحتسب
Contributeur
Baccalauréat: Le taux de réussite à la session ordinaire est de 65,55%

La meilleure moyenne est 19,40/20 en sciences mathématiques à l'Académie régionale de Rabat-Salé-Kénitra.

BACCALAURÉAT - Sur 323.668 candidats ayant passé les épreuves de la session ordinaire du baccalauréat, du 11 au 13 juin, 212.169 l’ont réussi. C’est ce qu’annonce le ministère de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, ce dimanche 23 juin. Dans un communiqué, il précise que le taux de réussite au titre de cette année a atteint 65,55% contre 57,36%, l’an dernier, soit plus de 8,19%.

Comme toujours, ce sont les filles qui arrivent en tête, représentant plus de la moitié des admis, avec 57,37% du total. Ceux ayant réussi cette épreuve avec mention totalisent, eux, 109.187, soit 51,46%, indique la même source. Et de préciser que la meilleure moyenne a été 19,40/20, enregistrée dans la branche des sciences mathématiques (B) option langue française à l’Académie régionale de Rabat-Salé-Kénitra.

Le nombre des admis inscrits aux branches scientifiques et techniques, poursuit le communiqué, est de 141.464 contre 125.380 en 2018. Dans les branches littéraires et études originelles, le nombre des admis a aussi connu une amélioration cette année: 67.059 contre 61.023, l’an dernier.
Pour les cycles du baccalauréat international, 23.671 ont réussi à l’obtenir, cette année, alors qu’en 2018, ils totalisaient 17.325, soit un taux de réussite de 94,7%, précise le communiqué. Et d’ajouter que le baccalauréat professionnel a également enregistré une bonne amélioration en passant de 795 admis l’an dernier à 3.646, ce qui représente un taux de réussite de 45,97% au titre de 2019.

Le communiqué indique, par ailleurs, que les candidats souffrant de handicaps, ayant bénéficié d’une adaptation de l’examen national normalisé a atteint un taux de 84%.

Les candidats libres ayant réussi leur baccalauréat, cette année, ont totalisé, quant à eux, 14.592. Mais le taux de réussite, cette année, a reculé par rapport à celui de 2018: 21,9% contre 24,92%. Dans les branches professionnelles du baccalauréat, le taux de réussite de ces candidats libres a atteint 36,32%, selon la même source.

Du 4 au 8 juillet aura lieu la session de rattrapage que 134.874 candidats ont été autorisés à passer. Le 13 juillet seront annoncés les résultats définitifs du baccalauréat au titre de 2019.

A noter, que les résultats de cette session ordinaire ont été avancés de trois jours: le 23 juin au lieu du 26 juin. Ce département ministériel en a décidé ainsi, vendredi, estimant que la fluidité de gestion de la phase de correction grâce à un système informatique de notation par les enseignants dans les différents centres le permets. Les résultats ont ainsi été disponibles à partir de 10h du ce dimanche matin sur la plateforme taalim.ma pour les candidats inscrits à l’établissement et sur Tarchihat (candidatures) pour les candidats libres. Et pour l’ensemble des candidats,
l’accès aux résultats peut se faire sur le site du ministère www.men.gov.ma.


https://www.huffpostmaghreb.com/entry/baccalaureat-le-taux-de-reussite-a-la-session-ordinaire-est-de-65-55_mg_5d0f3f21e4b0a3941863bccf
 

funambule1

Sur la corde vitale
Des données brutes à épurer en tenant compte des redoublants qui ont réussi à cette session, pour ramener le chiffre net par génération (hors stockage intermédiaire et réussite différée), afin de rapporter à la natalité et de mesurer le flux des "perte en cours", celui malheureusement des non bacheliers. Il donnera une mesure du rendement quantitatif du système éducatif, comme une idée des besoins en termes de formations ou d'emplois à créer.

Les chiffres du total des candidats au bac progressent d'une années sur l'autre, et nous sommes loin des taux de réussite des années 80, cependant nous sommes encore loin des ratios atteints en France tant sur le plan quantitatif que qualitatif.

Signe positif, le taux de réussite des filles (plus sérieuses ?) par rapport aux garçons.

Sur le plan qualitatif, le rôle du suivi parental sur une longue durée est mis en exergue par le cas du "majorant", issu d'une famille dont le père serait ingénieur.

Reste à mesurer au plutôt jauger globalement l'efficacité du système sur le plan qualitatif.
Des signes positifs avec les réussites de la "crème" des candidats marocains aux concours des grandes écoles françaises, mais qu'en est-il en moyenne ?
 

funambule1

Sur la corde vitale
Oui mais c'est un bon score quand même @funambule1
Bien sûr, mais qui ne souhaiterait pas l'excellence pour la génération qui prendra le relais.
Cependant, les classements mondiaux en terme de maîtrise des langues, des mathématiques, des sciences sont là.

Nous naissons sans aucun savoir ou patrimoine cognitif, hormis celui instinctuel, puis il y a une différentiation dans les aptitudes qui s'installe, représentée par une courbe de Gauss à la base plus ou moins large selon les pays et l'attention accordée à la génération montante. Nous devons faire mieux.

La création de richesses économiques, de valeurs ajoutées est subrogée à la création d'un environnement éducatif, pédagogique, professoral, intellectuel et culturel riche.

Enfin, pour progresser il faut pouvoir prendre la mesure le chemin parcouru, sans aucune concession ni enjolivement, tant sur le plan quantitatif que surtout celui qualitatif.
 
Auteur Discussions similaires Forum Réponses Date
Bladi Robot Actualités marocaines 0
Bladi Robot Actualités marocaines 0
Bladi Robot Actualités marocaines 2
Bladi Robot Actualités marocaines 0
Bladi Robot Actualités marocaines 0
Bladi Robot Actualités marocaines 0
Bladi Robot Actualités marocaines 1
Bladi Robot Actualités marocaines 0
Bladi Robot Actualités marocaines 0
Bladi Robot Actualités marocaines 0
Bladi Robot Actualités marocaines 0
Bladi Robot Actualités marocaines 0
Bladi Robot Actualités marocaines 0
Bladi Robot Actualités marocaines 1
Bladi Robot Actualités marocaines 0
Haut