• En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

Belgique:déjà 51 plaignants contre l'interdiction de l'abattage sans étourdissement

  • Initiateur de la discussion belgika
  • Date de début
belgika

belgika

Je médiTe ils médiSent
Cinquante et un plaignants ont introduit des recours devant la Cour Constitutionnelle pour demander l'annulation de l'interdiction de l'abattage sans étourdissement.


Le ministre flamand du Bien-être animal Ben Weyts (N-VA) n'a cependant pas l'intention de reculer dans sa région.



L'Exécutif des Musulmans (EMB), le Conseil de coordination des institutions islamiques de Belgique et les autorités conjointes de la communauté musulmane de Belgique sont entre autres allés devant la Cour constitutionnelle pour contester cette interdiction.


Ces organisations affirment qu'il s'agit d'une attaque directe contre l'"une des plus essentielles prescriptions alimentaires de la foi musulmane, une exigence que les animaux doivent être abattus rituellement (halal)".



Le Comité de coordination des organisations juives de Belgique a également introduit un recours devant la Cour constitutionnelle.



Pour l'instant, cinq plaintes, rassemblant 51 plaignants, ont donc été déposées devant la juridiction qui veille à l'application de certains droits fondamentaux garantis par la Constitution.


La Cour de Justice de l'Union européenne (CJUE), saisie d'une question préjudicielle par le tribunal (néerlandophone) de première instance de Bruxelles, se penche également sur l'interdiction.



"Une partie des communautés musulmane et juive manque une opportunité de soutenir la tendance générale qui vise à réduire la souffrance animale", déplore M. Weyts. "Au lieu de mener une croisade légale, chacun devrait se battre pour le bien-être animal", ajoute-t-il, tout en précisant qu'il comptait bien voir l'interdiction s'appliquer dès 2019.




https://www.rtbf.be/info/belgique/detail_deja-51-plaignants-contre-l-interdiction-de-l-abattage-sans-etourdissement?id=9830375
 
didadoune

didadoune

VIB
Abattage casher : Les Juifs d’Europe organisent la résistance


Loi interdisant l’abattage rituel en vigueur en Belgique :


L’Association des juifs d’Europe et le Centre rabbinique Européen organisent la résistance

À partir du 1er janvier, la loi interdisant l’abattage rituel entre vigueur en Flandre. Cela doit servir de sonnette d’alarme pour l’année 2019.

Belgique, 1er janvier 2019

En 2017, la Flandre et la Wallonie avaient adopté une loi exigeant l’étourdissement des animaux avant l’abattage rituel (juif et musulman). Une loi, en opposition directe avec la Loi juive qui exige qu’un animal soit indemne et en santé optimale avant l’abattage. Une loi qui derrière la Défense du Droit des animaux dissimule mal son antisémitisme. Des recherches scientifiques l’affirment : l’abattage rituel selon la Loi juive est en réalité une méthode plus soucieuse du bien-être animal que la méthode dite de pré-étourdissement.

Dès le 1er janvier 2019, cette loi entrera en vigueur dans la région flamande et devrait être appliquée en Wallonie d’ici septembre 2019. Le président de l’Association juive européenne (EJA), le rabbin Menachem Margolin, qui occupe également les fonctions de directeur général du Centre rabbinique Européen (RCE), a regretté amèrement cette décision.

Le rabbin Margolin a annoncé que le RCE et l’EJA allaient agir pour venir en aide aux juifs de Belgique en organisant le transport et l’acheminement des produits casher provenant de pays respectant la liberté de culte et l’abattage rituel afin de permettre aux quelques 30.000 juifs du pays de manger casher.

Le rabbin Margolin conclut : « Nous nous sommes battus publiquement pour les droits religieux de diverses communautés juives de toute l’Europe et nous avons réussi. Nous continuerons à le faire en Belgique et dans tous les autres pays européens où cela est nécessaire ».

Association Juive Européenne

info@ejassociation.eu

+32 (0) 2-721-1640

www.ejassociation.eu
 
didadoune

didadoune

VIB
Personne* n'ose critiquer tout à coup!:D
Djuuuudawwwwwwwww

*Les personnes qui critiquent SYSTEMATIQUEMENT l’abattage Hallal
Effectivement personne n'ose critiqué chez les opposants qui s'alimentent d'hypocrisie.

Par contre en tant que musulmans je pense qu'au lieu de faire front d'une part chez les musulmans et d'autre part chez les juifs, ils seraient bons que les deux "communautés" s'allient sur cette bataille.

Pour ceux qui mangent halal ou cascher et suivent les prescriptions bien sur…. Les autres ben à part critiquer ils ont rien de mieux a faire, ah si troller aussi, parce que leur critiques sont tous sauf constructives.
 
didadoune

didadoune

VIB
salam

et bien on va arrêter de manger la viande..ça va nous faire du bien...et l'économie va descendre...

il restera le poisson!
Etre végétarien aussi ou limiter sa consommation de viande ;)


Ou on se réunit musulmans, juifs, éleveurs, pour avoir plus de poids et unir les plaignants, cela va même au dela car l'état va étouffer une bonne partie de l'activité des agriculteurs qui déjà sont en difficultées.

Donc pourquoi pas réunir tous ceux qui ont des intérêts pour avoir une défense organisé en un bloc stratégique.

Ils vont pas nous obliger à manger comme eux le souhaitent, autant limiter sa consommation de viande et trouver des soltutions alternatives....
 
P

Phosphenes

Lorsque l'on change de pays il faut s'adapter aux lois et ne pas imposer ses coutumes .
C'est de hygiène que l'on parle et de la maltraitance animale restons sur cette problématique et évitons de toujours se placer en victime .
De plus il y a une hypocrisie mondiale sur un autre tableau ,les graisses animales, même en Arabie saoudite vous avez des sucreries à base de graisse porcine ,un copain qui bosse dans un labo' en rigole tous les jours
 
didadoune

didadoune

VIB
Lorsque l'on change de pays il faut s'adapter aux lois et ne pas imposer ses coutumes .
C'est de hygiène que l'on parle et de la maltraitance animale restons sur cette problématique et évitons de toujours se placer en victime .
De plus il y a une hypocrisie mondiale sur un autre tableau ,les graisses animales, même en Arabie saoudite vous avez des sucreries à base de graisse porcine ,un copain qui bosse dans un labo' en rigole tous les jours

Tu t'es inscrit il y à peu et tu te mets déjà dans bien des conversations qui semble t'agacé, on ne me la fais pas à moi, tu transpires le troll, au fond c'est toi la victime, tu aurais pu utilisé ton ancien pseudo plus tôt que de mettre un masque pour cracher ta haine, ta vie doit être bien triste mais je vais tout de même te répondre par politesse.

On peut épiloguer sur l'hygiène et la maltraitance qui est présente à tous niveaux des sociétés halal, cascher ou non halal et sur le bien être animal qui est négliger par bien des hommes. Tout à fais mais ce débat va au delà du Halal ou du Casher. Quand c'est bien fait en prenant le temps de respecter l'animal, l'impacte est minime.

Il y à eu des profusions de discusssions la dessus, je pense que l'on devrait manger moins de viande car l'abattage à la chaîne ne peut garantir le respect de l'animal, en revanche plus de contrôle sur l'hygiène et le respect de toutes les productions de viandes sont les bienvenues.

Ta première phrase est d'un risible je n'ai pas changer de pays et ce pays m'a permise d'avoir bien des aids ou l'on à partager notre viande avec la famille, les voisins et bien d'autre personne qui n'ont pas la chance de pouvoir manger de la viande.

S'il te plaît évite de parler de coutume car l'étourdissement électrique n'a jamais fait parties des coutumes, par contre une coutume ancestrale qui à toujours lieu à ce jour c'est le "tue-cochon"

Remet toi en question la vie est bien trop courte que pour que ta haine t'empêche de vivre ta vie pleinement.
 
madalena

madalena

Contributeur
Lorsque l'on change de pays il faut s'adapter aux lois et ne pas imposer ses coutumes .
C'est de hygiène que l'on parle et de la maltraitance animale restons sur cette problématique et évitons de toujours se placer en victime .
De plus il y a une hypocrisie mondiale sur un autre tableau ,les graisses animales, même en Arabie saoudite vous avez des sucreries à base de graisse porcine ,un copain qui bosse dans un labo' en rigole tous les jours
salam

ça 'as rien avoir d'imposer, c'est le respect de l'autre , de la différence et e la religion..

puis si ALLAH nous as dis comment on peut tuer un animal c'est la meilleure des manières et qui sait le mieux e qui est bien pour l'animal a patprt ALLAH , c'est LUI le créateur!!!
 
madalena

madalena

Contributeur
Etre végétarien aussi ou limiter sa consommation de viande ;)


Ou on se réunit musulmans, juifs, éleveurs, pour avoir plus de poids et unir les plaignants, cela va même au dela car l'état va étouffer une bonne partie de l'activité des agriculteurs qui déjà sont en difficultées.

Donc pourquoi pas réunir tous ceux qui ont des intérêts pour avoir une défense organisé en un bloc stratégique.

Ils vont pas nous obliger à manger comme eux le souhaitent, autant limiter sa consommation de viande et trouver des soltutions alternatives....
salam

les juifs sont solidaire , ils ont trouver une solution... les musulmans sont pas comme ça malheureusement...
 
Mohammad

Mohammad

hein + hein = euh
VIB
Perdu pour perdu, je trouve qu'il faudrait basculer massivement dans le veganisme , parce que clairement, cette loi est là pour notre gueule et non pour le bien être animal, parce que si tel était le cas, on fermerait tous les abattoirs du royaume.
 
didadoune

didadoune

VIB
salam

les juifs sont solidaire , ils ont trouver une solution... les musulmans sont pas comme ça malheureusement...
Il y a des musulmans solidaire tu sais mais bon si les gens pouvant être solidaire entre eux ne serait ce qu'entre humains ce serait pas mal Mada, on est tous des créatures d'Allah mais chaque humain voit ses propres intérêts en premier. Pour les solutions il en existe déjà: je te rappel qu'on peut faire un don équivalent en lieu et place du sacrifice.

Sur les deux articles de presse tu as:

L'article 1 "dit" je cite: L'Exécutif des Musulmans (EMB), le Conseil de coordination des institutions islamiques de Belgique et les autorités conjointes de la communauté musulmane de Belgique sont entre autres allés devant la Cour constitutionnelle pour contester cette interdiction.

L'article 2 "dit" : qu'ils agissent pour acheminer de la viande casher, ce qui est une solution qui peut être intéressante pour certains.

Mais je pense que (et a mon avis cela doit avoir été fait, enfin pour moi cela coule de sens) que les musulmans et les juifs doivent dans un premier temps se réunir pour contester cette décision, car au delà de la solution d'acheminer de la viande, il y à là une question d'enjeux pour le respect des droits collectifs et pour perpétuer sa religion ou tradition (juive ou musulmane) à ces enfants en leur expliquant le pourquoi du comment. (Lors de cette fête on rappel pourquoi ce sacrifice aux plus jeunes ou et pourquoi on immole un animal ainsi que le respect immense envers cet animal) une seule fois dans l'année nous devons suivre un précepte important, bien sur comme musulman on sait qu'au lieu de faire son sacrifice on peut envoyer un don équivalent que ce soit au Maroc ou dans des régions en conflit qui en ont besoin.

On est pas obliger de manger de la viande comme des fous tous les jours dans les snacks et restaurants ou autre ( d'où vient cette viande?) ou de suivre comme "des moutons" le pseudo halal ou casher proposer dans les grandes surfaces ( fait à la chaîne donc si on se pose vraiment la question peu de chance pour que ce soit halal).

Comme le dit @Mohammad autant passer végane ou végétarien. Mais je ne pense pas que ce soit perdu pour perdu pour l'instant.

On doit se rééduquer à ne pas laisser tomber certaine valeur, par facilité.

Après au niveau étatique ils ont choisit par cette loi si elle s'étend et perdure de perdre beaucoup d'argent et de sacrifier sur l'autel les intérêts de biens des agriculteurs qui sont déjà en grande difficulté.
 
madalena

madalena

Contributeur
Il y a des musulmans solidaire tu sais mais bon si les gens pouvant être solidaire entre eux ne serait ce qu'entre humains ce serait pas mal Mada, on est tous des créatures d'Allah mais chaque humain voit ses propres intérêts en premier. Pour les solutions il en existe déjà: je te rappel qu'on peut faire un don équivalent en lieu et place du sacrifice.

Sur les deux articles de presse tu as:

L'article 1 "dit" je cite: L'Exécutif des Musulmans (EMB), le Conseil de coordination des institutions islamiques de Belgique et les autorités conjointes de la communauté musulmane de Belgique sont entre autres allés devant la Cour constitutionnelle pour contester cette interdiction.

L'article 2 "dit" : qu'ils agissent pour acheminer de la viande casher, ce qui est une solution qui peut être intéressante pour certains.

Mais je pense que (et a mon avis cela doit avoir été fait, enfin pour moi cela coule de sens) que les musulmans et les juifs doivent dans un premier temps se réunir pour contester cette décision, car au delà de la solution d'acheminer de la viande, il y à là une question d'enjeux pour le respect des droits collectifs et pour perpétuer sa religion ou tradition (juive ou musulmane) à ces enfants en leur expliquant le pourquoi du comment. (Lors de cette fête on rappel pourquoi ce sacrifice aux plus jeunes ou et pourquoi on immole un animal ainsi que le respect immense envers cet animal) une seule fois dans l'année nous devons suivre un précepte important, bien sur comme musulman on sait qu'au lieu de faire son sacrifice on peut envoyer un don équivalent que ce soit au Maroc ou dans des régions en conflit qui en ont besoin.

On est pas obliger de manger de la viande comme des fous tous les jours dans les snacks et restaurants ou autre ( d'où vient cette viande?) ou de suivre comme "des moutons" le pseudo halal ou casher proposer dans les grandes surfaces ( fait à la chaîne donc si on se pose vraiment la question peu de chance pour que ce soit halal).

Comme le dit @Mohammad autant passer végane ou végétarien. Mais je ne pense pas que ce soit perdu pour perdu pour l'instant.

On doit se rééduquer à ne pas laisser tomber certaine valeur, par facilité.

Après au niveau étatique ils ont choisit par cette loi si elle s'étend et perdure de perdre beaucoup d'argent et de sacrifier sur l'autel les intérêts de biens des agriculteurs qui sont déjà en grande difficulté.
salam

je vois pas cette solidarité...comme ils regardent que leur propre intérêts....

ils vont voir l'impact qu'il y aura tant que cette loi n'est pas retirées...
 
didadoune

didadoune

VIB
salam

je vois pas cette solidarité...comme ils regardent que leur propre intérêts....

ils vont voir l'impact qu'il y aura tant que cette loi n'est pas retirées...

La vie est devenue difficile et la solidarité n'est pas courante mais elle existe malgré les injustices de ce monde, il suffit de voir lorsqu'une catastrophe se produit l'élan de solidarité chez beaucoup de personne…

Ah sa c'est claire il vont le voir l'impacte a force de serrer la vis, ...
 
madalena

madalena

Contributeur
La vie est devenue difficile et la solidarité n'est pas courante mais elle existe malgré les injustices de ce monde, il suffit de voir lorsqu'une catastrophe se produit l'élan de solidarité chez beaucoup de personne…

Ah sa c'est claire il vont le voir l'impacte a force de serrer la vis, ...
salam

j'espère qu'ils vont regretter et remette les choses en places, inchALLAH!
 
belgika

belgika

Je médiTe ils médiSent
Abattage sans étourdissement: verdict ce jeudi dans un recours auprès de la Cour constitutionnelle


La Cour constitutionnelle s'exprime jeudi sur l'interdiction de l'abattage sans étourdissement.

La procédure a été entamée par des organisations juives et musulmanes contre des décrets wallons et flamands interdisant cette pratique.

Les plaidoyers ont déjà été menés en début d'année.




Plusieurs organisations religieuses juives et musulmanes, dont le Comité de coordination des organisations juives de Belgique et l'Exécutif des Musulmans de Belgique, ont introduit en novembre 2017 un recours en annulation devant la Cour.

Elles visent les décrets interdisant l'abattage sans étourdissement en Flandre et en Wallonie.



L'interdiction absolue de l'abattage sans étourdissement a été adoptée en 2017 dans les deux Régions. Elle est entrée en vigueur le 1er janvier au nord du pays et le sera le 1er septembre au sud du pays.

La Région bruxelloise n'a pas adopté d'ordonnance en ce sens.

L'étourdissement vise à prévenir une peine évitable aux animaux qui vont être abattus.


"Les arguments développés (par les requérants) se renforcent l'un et l'autre.

Et ils sont étayés, ce qui démontre le sérieux de notre démarche.

Il est évident que nous ne nous opposons pas aux lois de notre pays, mais il est nécessaire d'en vérifier la légalité
", avait affirmé Yohan Benizri, président du CCOJB à l'issue d'une audience en début d'année.


Le Parlement wallon interdit l'abattage d'animaux sans étourdissement préalable (JT 05/05/2017)




https://www.rtbf.be/info/belgique/detail_abattage-sans-etourdissement-verdict-ce-jeudi-dans-un-recours-aupres-de-la-cour-constitutionnelle?id=10187517
 
belgika

belgika

Je médiTe ils médiSent
La Cour constitutionnelle adresse des questions préjudicielles à la CJUE sur l'abattage sans étourdissement



(Belga) La Cour constitutionnelle a décidé jeudi de poser trois questions préjudicielles à la Cour de Justice de l'Union européenne (CJUE) relatives au recours en annulation introduit contre les décrets interdisant l'abattage sans étourdissement en Flandre et en Wallonie.

La juridiction ne statuera au fond qu'après avoir reçu les réponses de la justice européenne.


Plusieurs organisations religieuses juives et musulmanes, dont le Comité de coordination des organisations juives de Belgique (CCOJB) et l'Exécutif des Musulmans de Belgique, ont introduit en novembre 2017 un recours en annulation devant la Cour.


Elles visent les décrets interdisant l'abattage sans étourdissement en Flandre et en Wallonie. L'interdiction absolue de l'abattage sans étourdissement a été adoptée en 2017 dans les deux Régions.

Elle est entrée en vigueur le 1er janvier au nord du pays et le sera le 1er septembre au sud du pays.

La Région bruxelloise n'a pas adopté d'ordonnance en ce sens.

L'étourdissement vise à prévenir une peine évitable aux animaux qui vont être abattus.

La Cour constitutionnelle entend désormais vérifier la légalité de l'interdiction indirecte de l'abattage religieux avec la législation européenne.

"La législation européenne permet en effet l'abattage religieux en tant qu'exception à la règle de l'étourdissement préalable, pour autant que l'abattage religieux soit opéré dans un abattoir agréé", a souligné le CCOJB dans une réaction, affirmant qu'il poursuivrait désormais son combat à Luxembourg, où siège la CJUE. (Belga)


https://www.rtl.be/info/belgique/faits-divers/la-cour-constitutionnelle-adresse-des-questions-prejudicielles-a-la-cjue-sur-l-abattage-sans-etourdissement-1113605.aspx
 
H

Hessia

Ce n'est qu'une façon hypocrite de placer le sujet de l’abattage dans un registre purement identitaire.

Car d'un point de vue islamique, tous savons que Allah par le Coran nous recommande lors de l’abatage de "bien faire", autrement dit de faire au mieux afin de réduire la souffrance de la bête; nous n'avons pas attendu les règles hypocrites de l’ère moderne, pour savoir ce qu'est la souffrance lors d'une mise à mort.

Et avant cela, l’abatage islamique tient compte d'un aspect de souffrance indirecte de la bête qui ne doit pas se douter ou porter son regard sur la lame, également le restant des bêtes que l'on doit éloigner de l'endroit afin qu'elle ne prennent pas conscience de l’opération d’abattage qui se déroule.

L’abattage islamique consiste, par une rapidité du geste, à égorger avec un instrument des plus tranchants, la carotide, la jugulaire, l’œsophage et la gorge, de manière à hâter la mort.

Par conséquent au vu du débit sanguin ou de la vitesse du sang, selon moi l'irrigation et l’oxygénation du cerveau sont stoppée je pense en mois d'une seconde, ce qui à mon avis plonge la bête dans un coma ultra rapide suivie d'une mort immédiate.

Je doute que l'on fasse mieux pour réduire la douleur, par les moyens d’assommages modernes ultra traumatisants, qu'il suffit de voir dans les reportages fait en caméra cachées des abatoirs industriels.
 
P

Phosphenes

Tu t'es inscrit il y à peu et tu te mets déjà dans bien des conversations qui semble t'agacé, on ne me la fais pas à moi, tu transpires le troll, au fond c'est toi la victime, tu aurais pu utilisé ton ancien pseudo plus tôt que de mettre un masque pour cracher ta haine, ta vie doit être bien triste mais je vais tout de même te répondre par politesse.

On peut épiloguer sur l'hygiène et la maltraitance qui est présente à tous niveaux des sociétés halal, cascher ou non halal et sur le bien être animal qui est négliger par bien des hommes. Tout à fais mais ce débat va au delà du Halal ou du Casher. Quand c'est bien fait en prenant le temps de respecter l'animal, l'impacte est minime.

Il y à eu des profusions de discusssions la dessus, je pense que l'on devrait manger moins de viande car l'abattage à la chaîne ne peut garantir le respect de l'animal, en revanche plus de contrôle sur l'hygiène et le respect de toutes les productions de viandes sont les bienvenues.

Ta première phrase est d'un risible je n'ai pas changer de pays et ce pays m'a permise d'avoir bien des aids ou l'on à partager notre viande avec la famille, les voisins et bien d'autre personne qui n'ont pas la chance de pouvoir manger de la viande.

S'il te plaît évite de parler de coutume car l'étourdissement électrique n'a jamais fait parties des coutumes, par contre une coutume ancestrale qui à toujours lieu à ce jour c'est le "tue-cochon"

Remet toi en question la vie est bien trop courte que pour que ta haine t'empêche de vivre ta vie pleinement.
Je ne savais pas que l'ancienneté d'un forum donnait une intelligence supérieur avec le temps passe au clavier ,attention à ne pas finir à genoux devant google.
Il faudrait déjà relire le post de départ et s'en tenir à cela avant de tomber dans la parano' des persécutés.
Je suis paysan éleveur donc proche du milieu animal et en plus en bio donc j'ai eu le temps de m'attarder sur la fin de vie du bétail pour nourrir une population mondiale en folie demographique
La coutume n'est au départ pas lier à une religion mais à une facilité de survie,les dattes dans le désert le harengs fumé sur les voiliers etc etc.
L'abandon du cochon en territoire exposé à la chaleur est juste du à une difficulté de conservation et au tenia.
De la coutume cela a glissé vers la religion c'est tout .aussi simple que cela.
Dans le désert on a déjà égorgé des chèvres pour honorer ma présence, ce partage pour moi était une joie mais aussi de grande modestie car c'était pas courant sous des cieux très pauvres.
Maintenant en UE il y a des règles à suivre ,et pour gerer 500 millions de consomateurs c'est pas facile.mais jouable à condition de rester soft ,réaliste.et je pense que l'hygiène alimentaire n'a strictement aucun rapport avec la religion.donc troll,sioniste'islamomacinchoite etc etc à la trappe et restons courtois .Merci d'avance ,
Si vous aviez connaissances des contrôles de tracabilitees depuis la grippe aviaire vous seriez juste estomaqué, tout cela pour vous permettre de bouffer sans réfléchir.
 
H

Hessia

L'abandon du cochon en territoire exposé à la chaleur est juste du à une difficulté de conservation et au tenia.
Malgré un suivi scientifique plus important et divers dispositifs régionaux, nationaux et mondial (OMS/OIE) d'épidémiosurveillance et d'alertes, des zoonoses émergentes (grippe porcine, peste porcine, susceptible de se transmettre au sangliers et/ou à l'homme) ou réémergentes se développent, dont de nouveaux syndromes d'abord incompris, qu'on attribue à un « agent de Lelystad » (apparemment viral sur la base d'un syndrome grippal et d'anticorps repéré chez une majorité des porcs malades avant d'être moléculairement caractérisé comme une « molécule d'ARN polyadénylé »39 en 199340 et étudié jusqu'aux années 2000 au moins41,42), sources d'épidémies dans de nombreux élevages, mais s'exprimant différemment selon les élevages (ex : [Syndrome dysgénésique et respiratoire du porc] (SDRP) ou PRRS-Maladie mystérieuse des porcelets déclarée en Europe, d'abord en Allemagne en 1990, et suivie depuis 1987 en Amérique du Nord43 puis en Amérique du Nord : Syndrome HAAT-pneumonie interstitielle (en raison de pneumonies interstitielles (PI) ou de pneumonies proliférative et nécrosantes (PPN) renommé SRPP pour syndrome reproducteur et respiratoire porcin car responsable de nombreux avortements depuis le début des années 199044. Ce virus (Porcine reproductive and respiratory syndrome virus ou PRRSV) a été récemment classé dans la famille récemment créée des Arteriviridae où l'on trouve le genre Arterivirus ainsi que d'autres sources de zoonoses tels que le « virus de l'artérite équine » ou EAV pour equine arteritis virus, le lactate dehydrogenase-elevating virus (LDV), et le « virus de la fièvre hémorragique simienne » ou SHFV pour simian hemorrhagic fever virus.

Et de 2006 à 2008, une « maladie mystérieuse » (« neuropathie inflammatoire progressive ») se développe dans les abattoirs nord-américains. Elle est associée à une inflammation de la moelle épinière (causant fatigue, douleurs, picotements et engourdissements dans les bras et les jambes…) touche les ouvriers d'abattoirs, notamment ceux qui sont chargés de la découpe des têtes45.

 
Haut