• En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

La belgique, le deuxième pays le plus taxé en europe, sa charge fiscale est l'une des plus élevées..

M

madalena

Contributeur
salam

La Belgique, le deuxième pays le plus taxé en Europe, sa charge fiscale est l'une des plus élevées au monde!

La pression fiscale sur les entreprises atteint 57,1% en Belgique, selon le rapport «Paying taxes 2018» publié jeudi par PwC et la Banque mondiale. Cette pression fiscale a toutefois légèrement baissé par rapport à l’année précédente en raison du tax-shift. D’après l’étude, qui a analysé les systèmes fiscaux de 190 pays, la charge fiscale en Belgique dépasse largement la moyenne européenne et fait partie des plus élevées au monde.

La pression fiscale calculée dans le rapport prend en compte l’impôt des sociétés, les charges sur le travail (sécurité sociale notamment) payées par les employeurs mais également une série d’autres taxes.

Selon les résultats, la Belgique obtient le deuxième score le plus élevé en Europe derrière la France (62,2%). La Belgique devance l’Autriche et la Grèce. La moyenne de la pression fiscale sur les entreprises dans l’UE et dans les pays de l’AELE (Suisse, Norvège, Islande, Liechtenstein) est de 39,6%. Les meilleurs élèves sont le Luxembourg (20,5%), la Croatie (20,6%) et Chypre (22,7%). Chez les pays voisins et concurrents de la Belgique, elle s’élève à 48,9% en Allemagne et à 40,7% aux Pays-Bas.

Le rapport «Paying taxes 2018» calcule également le temps de mise en conformité, soit le nombre d’heures requises pour qu’une entreprise soit en règle avec ses obligations fiscales. En Belgique, 136 heures sont nécessaires contre 139 en France, 119 aux Pays-Bas et 110 heures au Royaume-Uni.

L’Allemagne (218 heures) et l’Italie (238 heures) dépassent elles la moyenne européenne de 161 heures. Le score de la Belgique s’est amélioré par rapport au précédent «Paying Taxes» (161 heures)
En tenant compte de tous les critères d’analyse, la Belgique se trouve à la 59e position du rapport (66e précédemment). La première place est occupée par le Qatar et les Emirats arabes unis.

http://www.sudinfo.be/1995288/article/2017-11-23/la-belgique-le-deuxieme-pays-le-plus-taxe-en-europe-sa-charge-fiscale-est-l-une
 
Kezeke

Kezeke

j'ai des crampes a chaque fois que je regarde ma fiche de salaire...

c'est de la charcuterie...
 
whygreedy

whygreedy

You are the choices you make
Le problème c'est que cette taxation sert de moins en moins la population. Les exemples sont légions.
État des routes, remboursement toujours plus faible des vaccins un exemple vaccins grippe+tétanos=29€ déboursés et remboursé 6,77€, pourtant les taxes liées à la santé sont en Belgique très élevées. On nous oblige à prendre des assurances pour presque tout celles-ci sont de plus en plus élevées et remboursent de moins en moins.
La politique de répartition des impôts est de moins éthique et morale.
 
Kezeke

Kezeke

En Belgique tu peux avoir 6k voir meme 6.5k mais ton net ne depassera jamais les 3.2 au max max 3.5!! si ta femme est a ta charge

franchement quelle arnaque!
 
etre2en1

etre2en1

intersex people are cool
VIB
En Finlande c'est le contraire, c'est la population qui est l'une des plus taxées.
2 choix différents.

Les sociétés taxées à 26%, pas d'ISF mais une TVA à 22%.

La pression fiscale sur les particuliers en Finlande est de 44,5 % du PIB,
ce qui classe ce pays au 5ème rang des pays de l´OCDE où l´imposition est la plus forte,
derrière la Suède (51,1 %), le Danemark (49,7 %), la Belgique (45,4 %) et la Norvège (45%).
La France se place en 6ème position avec une pression fiscale à 44,3 %.
En Finlande, les salaires sont versés nets, car l´impôt est prélevé à la source.

Autres impôts
Les impôts municipaux sur le revenu s´élèvent à 15,5-20% du revenu selon la municipalité de résidence.
L´impôt sur les sociétés est de 26 %.
La TVA s´établit à 22 %, avec des taux réduits à 17 % pour les produits alimentaires et 8 % pour les livres, médicaments, évènements culturels et sportifs.
Enfin, l´impôt sur la fortune a été supprimé le 1er janvier 2006.
Les charges sociales supportées par les travailleurs comprennent la cotisation pour la pension des salariés (4,3 % du salaire, versée à la caisse des retraites tenue par KELA), mais également la cotisation à l´assurance maladie (2,10 %) et la cotisation à l´assurance chômage (0,58 %).
Les finlandais prennent le ferry pour faire leurs courses à Tallinn en Estonie.
 
Haut