Boycott de la Visite Royale à Guelmim

Cher-e-s camarades bonjour,

Je vous confirme les informations rapportées par le mail ci-dessous et je vous
informe que l’ensemble des habitants de la commune d’Asrir se sont mobilisés ces
derniers jours pour boycotter la visite royale et dénoncer les agissements du
président de la commune d’Asrir, monsieur M Bareck NAFAOUI.

Les habitants de la commune d’Asrir dénoncent et condamnent également le
démantèlement de la tente des diplômés chômeurs originaires de la commune
d’Asrir. Il est à rappeler que les autorités locales ont démonté leur tente et
leur SIT-IN a été interdit jusqu’à la fin de la visite royale (bien sûr pour
faire beau au moment du passage du roi): on est bien dans le pays le plus beau
du monde.

Le président de la commune d’Asrir continue à harceler les habitants pour sortir
voir le cortège royal et il continue à demander aux notables, aux élus communaux
et aux cadres de verser des sommes d’argent pour la location des tentes et
l’achat d’au cadeau pour le Roi.

Il est scandaleux de constater le mutisme des autorités locales (Willaya) devant
les agissements du président de la commune d’Asrir. Ces agissements rappellent
une autre époque et un autre âge apparemment toujours d'actualités.

Cordialement,
XXXXX XXXXX


Comme la visite royale à la ville de Guelmim est annoncée pour les 25 et 26 novembre 2007, les services de l’ordre et les autorités locales ont commencé leurs travaux d’embellissement et de montrer que tout va bien à cortège royale. Nous vous signalons les faits très graves suivants :

1- Les diplômés chômeurs originaire de la commune d’Asrir et qui sont en Sit-In devant le siège de la commune d’Asrir depuis Mars 2007, et qui ont installé une tente depuis cette date, ont été délogés par force et leur tente a été démonté pour « ne pas gêner le cortège royal ». Car le Roi M6 va visiter le commune d’Asrir notamment les villages d’Asrir et de Tighmert ou dit-on il va inaugurer une école hôtelière et un lycée agricole. Mais il ne faut pas qu’il voit des diplômés chômeurs, ni de la misère, ni le manque d’infrastructures….

2- Mais le pire est ce qui fait depuis deux semaine le président de la commune d’Asrir, monsieur NAFAOUI M’bark, qui a demandé à l’ensemble des notables, des commerçants et cadres originaire de la commune d’Asrir à participer à une collecte de fonds (cagnotte) destinée à acheter un cadeau au roi et pour louer des tentes pour les dresser à l’entrée de la commune d’Asrir pour faire beau à l’arrivée du Roi. Devant le refus de certains notables, il a demandé à tous les membres du conseil communal de participer et de s’occuper à cette collecte : chacun est chargé de sa circonscription électorale : Ces méthodes nous rappellent la collecte de l’argent pour la mosquée de Hassan 2. Ce genre de méthode est inadmissible et condamnables en 2007 surtout dans un Maroc qui se vaut démocratique et état de droit ! Ces méthodes rappellent le makhzen féodal et moyen ageux. Le président cette commune n’a pas honte de demander aux habitants de cette commune qui souffre de la marginalisation et la sécheresse de participer financièrement à l’accueil du cortège royal.

A l’époque de Hassan 2, nous avions l’habitude de voir les autorités locales demander aux pauvres villageois de la commune d’Asrir de participer aux fêtes nationales et aux visites royales par leurs tapis et leurs chevaux pour la FANTASIA, mais en 2007 le président de la commune d’Asrir, monsieur NAFAOUI M’brak vient d’instaurer une nouvelle taxe : « Impôt de participation à la Visite Royale ». Ce qui est grave est que c’est le président d’un commune, c'est-à-dire un élu qui demande çà aux habitantes et ne pas le CAID ou les CHIOUKH ou les MOUKKADEM !!!

Devant ces méthodes répressives concernant les diplômés chômeurs et cette nouvelle taxe « Impôt de participation à la Visite Royale » , l’ensemble des habitants de la commune d’Asrir ont décidé de boycotter cette visite et ne lui accorder aucun intérêt.
 
Haut