Cette capitaine de navire est traitée "d'emmerdeuse" par matteo salvini: elle essaie de débarquer les 42 migrants qu'elle a secourus près de l'italie

belgika

Et après l'espoir....
VIB
Migrants : les leçons à l’Europe de la capitaine du « Sea-Watch 3 »
ÉDITORIAL



En bravant le blocus imposé par l’Italie, l’Allemande Carola Rackete a rappelé combien le sauvetage en mer est un impératif qui doit s’imposer à tous.




Editorial du « Monde ».



Il aura donc fallu deux semaines pour que les naufragés secourus dans les eaux internationales par le Sea-Watch 3, le 12 juin, puissent enfin arriver, mercredi 26 juin, aux abords de l’île de Lampedusa.

Deux semaines et la volonté d’une femme, l’Allemande Carola Rackete, capitaine du navire, qui a décidé de forcer le destin et de braver les interdictions du gouvernement italien pour mettre en lieu sûr les 42 personnes dont elle avait la charge.


En faisant ce choix après en avoir appelé en vain à la Cour européenne des droits de l’homme, la capitaine du Sea-Watch 3 met l’Europe entière face à ses années de reculades et de tergiversations.


Et, en refusant de se conformer à un ordre n’ayant que les apparences de la légalité – ramener sur les côtes libyennes les naufragés secourus par le Sea Watch 3 –, Mme Rackete a rappelé à tous l’existence de conventions internationales et un certain nombre de vérités.



Oui, le sauvetage en mer est un impératif qui doit s’imposer à tous, et non pas une activité suspecte, faisant des volontaires des ONG les auxiliaires – conscients ou non – des trafiquants d’êtres humains.


Aucune ONG attaquée depuis 2017 n’a fait l’objet de la moindre condamnation judiciaire.

Mieux encore, la justice italienne n’est pas parvenue à monter le moindre procès.

Pourtant, la calomnie s’est imposée dans de larges franges de l’opinion publique et dans toute l’Europe.




Calculs politiques


Non, la Libye n’est pas un « port sûr », au sens où l’entendent les textes régissant le droit international de la mer, et des migrants cherchant à fuir cet enfer ne sauraient y être ramenés contre leur gré pour des raisons de convenance politique.

Pourtant, cette évidence reconnue par la communauté internationale n’a pas empêché l’Union européenne de nouer avec Tripoli, à partir de 2017, des accords de rapatriement qui contreviennent aux valeurs que l’Europe prétend défendre partout dans le monde.


En revendiquant les résultats d’une politique mise en place par ses prédécesseurs, Matteo Salvini est devenu l’homme politique le plus populaire d’Italie et le véritable chef du gouvernement Conte.

Il continue à accuser l’Europe d’inertie, et le silence des instances européennes et des partenaires de l’Italie, depuis des mois, l’aide à installer cette idée.

Ce discours est d’autant plus efficace que personne en Europe n’a le courage de s’emparer du thème de l’immigration pour formuler une alternative crédible et mettre le ministre de l’intérieur italien face à l’incohérence de ses positions.


L’Italie, selon M. Salvini, souhaite un mécanisme de relocalisation automatique des demandeurs d’asile.

Alors pourquoi s’allie-t-elle avec les pays du groupe de Visegrad, viscéralement hostiles à cette solution, tout en dénonçant les puissances d’Europe occidentale favorables à une telle mesure ?

De même, selon lui, la voix de l’Italie n’est jamais écoutée

. Alors pourquoi M. Salvini n’a-t-il pas jugé utile d’être présent à six des sept réunions des ministres de l’intérieur qui ont eu lieu depuis sa nomination, en juin 2018 ?


Face à ces calculs politiques, le geste de Mme Rackete met en lumière une autre évidence, dont la portée va bien au-delà de l’Italie : un ensemble de plus de 500 millions de citoyens, vivant dans une zone de prospérité sans équivalent dans le monde, ne peut pas se sentir menacé par l’arrivée d’une quarantaine de réfugiés ayant fui un pays en guerre à bord d’un bateau pneumatique.



Le Monde


https://www.lemonde.fr/international/article/2019/06/27/migrants-les-lecons-de-la-capitaine-du-sea-watch-3-a-l-europe_5482177_3210.html
 

hadkourt

Bladinaute averti
Etant donné que les européens ont une responsabilité dans la guerre en Libye ils méritent le flot de migrants
Et encore je parle pas de l’afghanistan, de la syrie et de l’irak ou ils ont obligation de les accepter
Le problème n'est pas de ramener des migrants en Europe ..

Le problème est quelle vie pour ces migrants et surtout leurs enfants en Europe !!

si c'est pour vivre avec des rats de 15 kilos et dans des cités de la drogue , non merci !!!
 
Le problème n'est pas de ramener des migrants en Europe ..

Le problème est quelle vie pour ces migrants et surtout leurs enfants en Europe !!

si c'est pour vivre avec des rats de 15 kilos et dans des cités de la drogue , non merci !!!
Ceux qui sont instruits s’en sortiront quelque peu. Les autres vont trimer c’est vrai, ils sont désespérés tu peux pas les arrêter, même si tu leur dis ya rien pour toi en europe ils croiront qu’avec leur yeux et l’europe fait mitoiter la vie de rêve, on est les meilleurs, on a la démocratie, les droits de l’homme et toutes ces conneries, qu’ils assument leur statut de donneurs de leçon

Essaye de dire a un migrant de rester chez lui tu vas voir ce qu il te répond
 

hadkourt

Bladinaute averti
Ceux qui sont instruits s’en sortiront quelque peu. Les autres vont trimer c’est vrai, ils sont désespérés tu peux pas les arrêter, même si tu leur dis ya rien pour toi en europe ils croiront qu’avec leur yeux et l’europe fait mitoiter la vie de rêve, on est les meilleurs, on a la démocratie, les droits de l’homme et toutes ces conneries, qu’ils assument leur statut de donneurs de leçon

Essaye de dire a un migrant de rester chez lui tu vas voir ce qu il te répond
le probléme est ces ONG qui ramassent DE FORCE ds migrants pour les ramener au "paradis" :D

style : je vais te faire ton bonheur et malgré toi ...:D
 

Marbeldano

VIB
Bladinaute averti
:rolleyes::bizarre:

Apparemment,
c'est pas toi qui lèverait le petit doigt pour sauver au moins une vie,du moins une vie de migrant
Hé bien j'ai déjà sauvé la vie de quelqu'un en train de se noyer, en vacances dans les îles Canaries. Un touriste qui ne savait pas nager. Mais il ne s'est pas jeté volontairement à l'eau pour tenter de passer frauduleusement la frontière d'un pays, il a glissé entre les rochers et s'est retrouvé bien malgré lui à l'eau. C'est une petite nuance.
 
Hé bien j'ai déjà sauvé la vie de quelqu'un en train de se noyer, en vacances dans les îles Canaries. Un touriste qui ne savait pas nager. Mais il ne s'est pas jeté volontairement à l'eau pour tenter de passer frauduleusement la frontière d'un pays, il a glissé entre les rochers et s'est retrouvé bien malgré lui à l'eau. C'est une petite nuance.
Ta femme est une migrante et toi aussi tu crois avoir ton mot à dire ?
 

belgika

Et après l'espoir....
VIB
Quel cynisme...:malade:

Hé bien j'ai déjà sauvé la vie de quelqu'un en train de se noyer, en vacances dans les îles Canaries. Un touriste qui ne savait pas nager. Mais il ne s'est pas jeté volontairement à l'eau pour tenter de passer frauduleusement la frontière d'un pays, il a glissé entre les rochers et s'est retrouvé bien malgré lui à l'eau. C'est une petite nuance.
 

hadkourt

Bladinaute averti
Euh pourquoi tu dis se force?
forcer : c'est ce que fait ce bateau qui passe outre l'autorité d'un pays souverain qui s'appelle l'Italie et qui veut forcer l'entrée du pays ..

L'Italie pays souverain refuse qu'on lui "jette" des migrants sur son sol et que le bateau reparte gambader ailleurs en attendant des appels des passeurs pour venir chercher une autre cargaison ..etc .. etc ..

il ne faut venir se plaindre si les Européens votent de plus en plus FACHO :D
 
forcer : c'est ce que fait ce bateau qui passe outre l'autorité d'un pays souverain qui s'appelle l'Italie et qui veut forcer l'entrée du pays ..

L'Italie pays souverain refuse qu'on lui "jette" des migrants sur son sol et que le bateau reparte gambader ailleurs en attendant des appels des passeurs pour venir chercher une autre cargaison ..etc .. etc ..

il ne faut venir se plaindre si les Européens votent de plus en plus FACHO :D
Ah je comprends mieux ce que tu voulais dire.
 

belgika

Et après l'espoir....
VIB
La capitaine du Sea Watch arrêtée après avoir accosté de force à Lampedusa


Le Sea Watch a accosté de force dans la nuit dans le port de Lampedusa, et sa jeune capitaine Carola Rackete a été arrêtée, avant que ne débarquent 40 migrants bloqués à bord depuis 17 jours.



"Nous attendons encore et toujours une solution qui ne se dessine malheureusement pas. C’est pourquoi j’ai maintenant moi-même décidé d’accoster dans le port", a-t-elle déclaré dans une vidéo relayée par Sea Watch sur les réseaux sociaux.


Mercredi, cette Allemande de 31 ans, aux commandes du navire battant pavillon néerlandais, avait forcé le blocus des eaux territoriales italiennes imposé par le ministre de l’Intérieur, Matteo Salvini (extrême droite).

Mais le navire avait dû s’arrêter à un mille en face du petit port de Lampedusa et restait bloqué là depuis.


Carola Rackete a finalement choisi de forcer le passage au beau milieu de la nuit, malgré la vedette de police chargée de l’en empêcher. "Nous nous sommes mis devant pour l’empêcher d’entrer dans le port mais rien […]. Si on était restés sur le chemin, (le Sea Watch) aurait détruit la vedette", a commenté devant des caméras un policier qui se trouvait à bord.


Un peu avant 3h, la police est montée à bord pour arrêter la jeune femme pour résistance ou violence envers un navire de guerre.

La capitaine, qui risque jusqu’à 10 ans de prison selon les médias italiens, est descendue du navire, encadrée par des agents, sans menottes, avant d’être emmenée en voiture.


Sur le quai, des habitants et militants sont venus acclamer l’arrivée du navire, tandis que d’autres ont applaudi l’arrestation aux cris de "Les menottes !", "Honte !", "Va-t’en !"


Si les pêcheurs et les habitants de Lampedusa ont été en première ligne de l’accueil des migrants depuis près de 30 ans, la Ligue de Matteo Salvini a obtenu 45% des voix aux élections européennes de mai sur l’île.


"Nous sommes fiers de notre capitaine", a écrit sur les réseaux sociaux le président de l’ONG allemande, Johannes Bayer. "Elle a exactement fait ce qu’il fallait, elle a insisté sur le droit de la mer et a mis les gens en sécurité".


Cinq pays d’accueil


Le parquet d’Agrigente (Sicile) avait ouvert une enquête jeudi contre Carola Rackete pour aide à l’immigration clandestine et non-respect de l’ordre d’un navire militaire italien de ne pas pénétrer dans les eaux territoriales italiennes.


Les migrants ont pu débarquer peu après 5h30, certains tout sourire, d’autres en larmes, alors que le jour se levait, pour être conduits dans le centre d’accueil de l’île.


Malgré la fermeté affichée par Matteo Salvini, ce centre n’est jamais vide : Lampedusa a vu débarquer plus de 200 migrants pendant les deux semaines où le Sea Watch est resté bloqué au large de l’île. Et plusieurs embarcations de fortune ont été signalées dans la nuit au large.
Juste après, le Sea Watch, conduit par les garde-côtes, est reparti pour s’ancrer au large.


Les migrants du Sea Watch avaient été secourus dans les eaux internationales au large de la Libye. Au fur et à mesure, 13 d’entre eux avaient été évacués vers Lampedusa, essentiellement pour des raisons médicales. Pour les 40 restants, c’était encore l’incertitude.


Vendredi après-midi, le ministre italien des Affaires étrangères, Enzo Moavero, avait annoncé que cinq pays européens (France, Allemagne, Portugal, Luxembourg et Finlande) étaient disposés à les accueillir.


La Commission européenne exigeait que les migrants soient à terre avant d’organiser la répartition, tandis que Matteo Salvini refusait de les laisser descendre avant d’avoir l’assurance qu’ils seront immédiatement transférés aux Pays-Bas, en Allemagne ou dans d’autres pays européens.


Dans le même temps, le navire de l’ONG espagnole Proactiva Open Arms patrouillait au large de la Libye, malgré la menace d’une amende de 200.000 à 900.000 euros brandie par les autorités espagnoles.


"Si je dois payer par la prison ou par une amende le fait de sauver les vies de quelques personnes, je le ferai", a assuré Oscar Camps, fondateur de l’ONG.


https://www.rtbf.be/info/monde/detail_la-capitaine-du-sea-watch-arretee-apres-avoir-accoste-de-force-a-lampedusa?id=10259012
 

belgika

Et après l'espoir....
VIB
Ça ne pouvait finir que comme cela

Quand je pense que le grossier personnage de Salvini l'a insultée d'emm.erdeuse et casse k.ouilles


Elle leur a montré à Tous qu'elle en a plus qu'eux des .k.ouilles



:cool:

Bravo à cette capitaine, c'est cruel de laisser des humains 17 jours dans un bateau, apres tout ce qu'ils ont traversé comme épreuve. quelle souffrance!
 

belgika

Et après l'espoir....
VIB
Sea-Watch 3 à Lampedusa: la France accepte d’accueillir une partie des migrants



La France est prête à accueillir 10 des 40 migrants débarqués par le Sea-Watch 3, le navire d’une ONG allemande, dans la nuit de vendredi à samedi dans le port italien de Lampedusa, a annoncé le ministère de l’Intérieur.

« La France est prête à déployer une nouvelle fois dans les tout prochains jours, comme elle l’a déjà fait à plusieurs reprises depuis un an, une mission du ministère de l’Intérieur et de l’Office de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra) pour identifier 10 personnes en besoin de protection qui pourront être transférées sans délai sur notre territoire », a affirmé le ministère dans un communiqué.


Le Sea-Watch 3, qui a secouru une quarantaine de migrants, a forcé le blocus des eaux territoriales italiennes imposé par le ministre italien de l’Intérieur, Matteo Salvini, suscitant l’ire du gouvernement transalpin et l’arrestation de la jeune capitaine allemande du navire.


Les 40 migrants bloqués à bord depuis 17 jours ont finalement pu débarquer samedi à l’aube.


D’intenses échanges diplomatiques doivent permettre de les répartir entre cinq pays européens: France, Allemagne, Portugal, Luxembourg et Finlande.


« La France a déjà accueilli ces derniers mois sur son territoire près de 400 personnes en besoin de protection, débarquées en Italie et à Malte et ce, de concert avec d’autres Etats membres et sous coordination européenne », rappelle le ministère dans son communiqué.


En avril, Paris s’était engagé à accueillir 20 des 64 migrants secourus le 3 avril par l’AlanKurdi alors qu’ils se trouvaient sur une embarcation de fortune au large de la Libye et débarqués à Malte.


Le cas du Sea-Watch 3 est un nouvel épisode de la crise humanitaire et diplomatique sur l’accueil des migrants: à l’été 2018, Matteo Salvini a fermé les ports italiens aux bateaux des ONG pour obliger les autres pays européens à s’entendre sur une répartition au coup par coup.


« L’actuel gouvernement italien fait le choix de solutions non-concertées avec ses partenaires européens, tout en dénonçant un manque de solidarité de l’Europe et de ses Etats membres », a de nouveau regretté le gouvernement français par la voix du ministère.


La France refuse pour sa part d’ouvrir ses ports, arguant que ses côtes ne sont pas les plus proches des navires en détresse.

Mais elle se targue d’être la plus prompte à réagir une fois les réfugiés arrivés dans un port.



https://1001infos.net/international/sea-watch-3-a-lampedusa-la-france-accepte-daccueillir-une-partie-des-migrants/
 
Il n'y a aucune assistance portée en mer, on a affaire à un réseau de migrant très puissant, protégé par des lobbys pro-immigrationnistes et financés par Soros et compagnie.
Les passeurs ont envoyés des migrants dans des embarcations de fortune et ont contacté le Sea Watch 3 pour les cueillir et les faire passer en Europe pour nous faire croire que tous ces malheureux allaient se noyer.
 

Marbeldano

VIB
Bladinaute averti
Les ONG souhaitent qu'il n'y ai plus d'état de droit en Italie, c'est visiblement une gêne comme l'était la Lybie. Les pro immigrationistes ont une telle puissance de frappe. Courage au gouvernement Italien, Forza Italia !
 
Certains n'arrivent tout simplement pas à comprendre que ces ONG ont pour but premier de sauver des vies ?
Personnellement je soutiens ce combat.
Ces gens sont désespérés pour risquer leur vie ou oire celle de leurs enfants.
Faire juste preuve de l'empathie et de l'humanité normale que chaque être humain devrait avoir en.lui si il a été éduqué correctement.
Laisser crever des gens en mer après tout ce qu'ils ont traversé, pour des questions politiques, c'est dégueulasse. Honte à eux. Et oui c'est pas une solution de se déraciner pour beaucoup et de mettre sa vie en jeu. Oui il faut lutter à la base de ce fléau. Mais si on arrête de secourir ces gens, ils continueront d essayer, il y aura juste plus de mort encore.
La politique de Salvini n'a servi à rien, à part plus de souffrance.
Et oui, c'est pas à l'Italie supporter tout ça l'UE doit l'aider plus et les états qui ont contribué à les guerres et à 'appauvrissement de ces régions. Et les gouvernements corrompus des pays de partance des migrants.
Les ong ne sont pas responsables!
 
Dernière édition:

Marbeldano

VIB
Bladinaute averti
Certains n'arrivent tout simplement pas à comprendre que ces ONG ont pour but premier de sauver des vies ?
Personnellement je soutiens ce combat.
Ces gens sont désespérés pour risquer leur vie ou oire celle de leurs enfants.
Faire juste preuve de l'empathie et de l'humanité normale que chaque être humain devrait avoir en.lui si il a été éduqué correctement.
Laisser crever des gens en mer après tout ce qu'ils ont traversé, pour des questions politiques, c'est dégueulasse. Honte à eux. Et oui c'est pas une solution de se déraciner pour beaucoup et de mettre sa vie en jeu. Oui il faut lutter à la base de ce fléau. Mais si on arrête de secourir ces gens, ils continueront d essayer, il y aura juste plus de mort encore.
La politique de Salvini n'a servi à rien, à part plus de souffrance.
Et oui, c'est pas à l'Italie supporter tout ça l'UE doit l'aider plus et les états qui ont contribué à les guerres et à 'appauvrissement de ces régions. Et les gouvernements corrompus des pays de partance des migrants.
Les ong ne sont pas responsables!
Si ils (les ONG) voulaient réellement sauver des vies, ils les (les migrants) amèneraient dans le port le plus proche à savoir ceux de Tunisie. Pourquoi les amener en Italie ? Dans quel but ?
 
Haut