• En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

Centre anti-poison

  • Initiateur de la discussion majid10
  • Date de début
M

majid10

Votre foie, centre anti-poison de votre corps, et pourtant si souvent négligé


Notre foie est notre centre anti-poison naturel. Il fait aussi office d'éboueur, pour tous les déchets, toxines, de notre sang.

Autrefois les gens le respectaient et lui donnaient de généreuses étrennes, plusieurs fois par an, sous forme de plantes médicinales pour le régénérer, ou le reconstituer après les fêtes.

Il était en particulier :
  • central dans la médecine traditionnelle chinoise : le Foie est l’organe le plus important car il gère l’énergie et la répartit harmonieusement dans l’organisme ;

  • central dans la mythologie occidentale : Prométhée, l’homme qui osa voler le feu à Jupiter pour le donner aux hommes, fut condamné à se faire dévorer le foie par un aigle, supplice affreux car chaque jour son foie repoussait et l’aigle recommençait, signe que les Anciens avaient noté cette particularité du foie à se régénérer ;

  • central en naturopathie, qui rappelle que le foie est notre premier « émonctoire », ou organe filtre contre l’encrassement ;

  • central pour notre santé, car c’est lui qui filtre, purifie et détoxifie le sang, fonction encore plus importante quand vous respirez des polluants et prenez des médicaments.
Pourtant, le foie est le grand oublié de la médecine.

On n’en parle que lorsqu’il est malade (cirrhose, hépatite, cancer), qu’il faut le couper ou le greffer.

Lorsque vous êtes fatigué, on vous conseille le repos, le magnésium, du sport. On vérifie parfois votre niveau de ferritine (fer). Mais qui demande des nouvelles de votre foie ??


Ne faites pas de votre corps une usine à métastases
Les dernières recherches scientifiques viennent de confirmer l'existence d'une nouvelle voie au traitement et à la prévention du cancer grâce au dépistage de l'acidité du corps.

Des chercheurs ont en effet découvert que les tumeurs mortelles se développent plus vite si votre corps est trop acide.

Or cet excès d'acidité est renforcé par la vie moderne : plastiques, perturbateurs endocriniens, médicaments comme la pilule ou encore polluants organiques persistants dans notre environnement...

Il existe des moyens simples de diminuer l'acidité de votre corps et réduire votre risque de développer un cancer.







 
M

majid10

Vous réveillez-vous à 3 heures du matin ?
Quand le foie sature, par un trop plein de toxines et de déchets, apparaissent la fatigue, un teint gris et terne, une digestion difficile…

Mais le réveil nocturne au beau milieu de la nuit est le symptôme par excellence d’un foie saturé.

En effet, le foie est la centrale thermique de notre corps. C'est un vrai radiateur dont le cœur est à 40°C. Lorsque vous vous réveillez à 3 heures du matin, trempé de sueur, avec le besoin de respirer de l'air si possible glacial, vous accusez le repas trop lourd pris la veille. Mais un réveil nocturne répété dans cette tranche horaire traduit le plus souvent un engorgement du foie, qui entre en surchauffe.

Plutôt que de recourir à des somnifères qui n’apporteraient qu’une réponse symptomatique, ces insomnies vous annoncent qu'il est temps de faire un drainage hépatique.
Qu’est-ce que le drainage hépatique ?
Le drainage hépatique est la détoxification du foie par une cure de plantes médicinales et de produits naturels adaptés (par exemple, la sève ou eau de bouleau).

Toutes les plantes amères sont réputées pour stimuler le foie : pissenlit, chicorée, endive, concombre et melon amer.

Il est important de les consommer régulièrement, deux à trois par semaine si possible.

En cas de crise, on se tournera cependant vers des plantes médicinales à l’action spécifique puissante sur le foie.

Le desmodium est la plus remarquable.

C’est une plante des côtes ouest de l’Afrique, qui s’enroule autour des palmiers ou des cacaoyers. Elle fut introduite en France dans les années 1970 par le docteur Pierre Tubéry qui avait observé au Cameroun des guérisseurs qui l’employaient contre les hépatites (inflammation du foie).

Il la rapporta en France pour l’étudier sur des personnes souffrant d’hépatite aigüe et s’aperçut que leur taux de transaminases baissait significativement et, dans plus de deux tiers des cas, leur état clinique s'améliorait de manière rapide et visible : les symptômes (jaunisse, perte d’appétit, fatigue) disparaissaient en 1 à 2 semaines.

Le desmodium est donc devenu très populaire en Europe. Victime de son succès, cette plante se fait malheureusement de plus en plus rare dans la nature et de nombreux revendeurs n'hésitent plus à vendre d'autres variétés de desmodium (il en existe 34 !). Le véritable desmodium qui est efficace est le desmodium adscendens, que vous trouverez en extrait sec dans les herboristeries reconnues. Ne pas dépasser 1 gramme par jour.

Vient ensuite l’artichaut, très célèbre également comme stimulateur de bile. On parle d’effet « cholérétique » (qui stimule la bile). La bile est la substance jaune-verte fabriquée par le foie à partir de tous les déchets qu’il ramasse. Plus vous produisez de bile, plus vous vous détoxiquez, du moins en théorie. L’artichaut n’est bien sûr pas en voie de disparition et c’est un légume excellent à déguster surtout en été. Si vous trouvez de tout petits artichauts bien tendres (appelés poivrade), vous pouvez les couper en fine lamelle et les manger crus en salade.

Ma plante favorite pour le foie
Mais ma plante favorite pour le foie, c’est évidemment le chardon-Marie, spécialiste des situations de crise.

Il s’agit pour le coup d’une plante que l’on trouve chez nous en abondance, bien qu’elle soit originaire d’Egypte. C’est ce chardon dont les feuilles sont striées de blanc : la légende rapporte que la vierge Marie, fuyant l’Egypte justement, laissa tomber sur ce chardon une goutte de son lait. Ce lait "miraculeux" donna à la feuille du chardon à la fois ses nervures blanches et ses vertus médicinales, racontait-on. C’est de là que vient la curiosité grammaticale de ce mot composé avec une majuscule après le tiret : Marie est un prénom.
 
M

majid10

Aujourd’hui, les chercheurs ont analysé le chardon-Marie et identifié la présence d’un principe actif appelé la silymarine, qui est surtout concentré dans les graines. La silymarine favorise le fonctionnement des cellules et les protège des dommages provoqués par les toxines naturelles ou chimiques. Elle est capable de régénérer les tissus abîmés du foie, notamment par l’alcool, le venin les champignons.

En injection, la silymarine sert à traiter les intoxications à l’amanite, un champignon vénéneux qui peut être mortel. Plus communément, on l’utilise en cas de dyspepsie, c’est-à-dire de digestion difficile.

Il existe un médicament pour le foie appelé Legalon®, qui est un extrait normalisé de silymarine.

Elle est indispensable en cas de troubles aigüs du foie (jaunisse, calculs biliaires, hépatite, cirrhose). On préconise la prise d’extrait normalisé du chardon-Marie (70 % à 80 % de silymarine) à raison de 140 mg à 210 mg, 3 fois par jour. Ce traitement doit toutefois être pris en complément du traitement médical classique. Beaucoup la recommandent aussi en accompagnement de la chimiothérapie. En usage quotidien, elle freine le développement de la cirrhose.

Voilà : plantes amères, artichaut, desmodium, et chardon-Marie, vous connaissez les principales plantes qui font du bien à votre foie. Les premières sont à consommer régulièrement, deux ou trois fois par semaine si possible. Le desmodium et le chardon-Marie se prennent sous forme d’extrait lorsque vous ressentez les symptômes de troubles digestifs liés à un possible engorgement de votre foie.
 
Haut