Cerveau / religion

ouday a écrit :
« Il y a ceux qui ont un cerveau, mais pas de religion, et ceux qui ont une religion, mais pas de cerveau. » Aboul-Ala al-Maari
Allah, prie sur notre guide,
Pardonne-lui les péchés que tu es seul à connaître,
C’est un amazigh venu pour nous guider,
Accompagné d’un poète aveugle-athée.
 
Que ceux/celles qui n'ont rien à apporter de positifs aillent ailleurs se défouler; il y en a pleins de forums dédiés à cela. C'est ainsi que les moustiques s'élimineront d'eux-mêmes car ils sont incapables de contribuer positivement.


À Abounawas le poète de son temps!

Mon péché m’apparut dans son énormité,
Mais aussitôt, ô Allah mien,
Je l’ai mis côte à côte avec cette clémence
Qui est tienne….et j’ai regardé…
Ta clémence est plus grande.
 

Elyssa

...élitiste
VIB
ouday a écrit :
« Il y a ceux qui ont un cerveau, mais pas de religion, et ceux qui ont une religion, mais pas de cerveau. » Aboul-Ala al-Maari
Il disait aussi :

Il suffit de réfléchir sainement
pour que s'allège le difficile
car, valide, la raison laisse à l'âme le temps d'aller à sa fin
appelant jeu le sérieux qu'elle rencontre
et pures images éphémères
les belles qui vont et viennent, insouciantes
 
Traduction d’ibnoroshd : Épitaphe

Voici la faute à mon père imputée,
Que moi je n,ai commise envers personne.



Elyssa ! il disait aussi :

La religion n’est elle autre qu’une pucelle neuve
Derrière un voile, et un douaire impossible la pudeur?
 
ceux qui n ont pas de cerveau ne peuvent pas comprendre une religion, ou alors la religion devient a son temps cerveau et guide d une destinée certaine et valide, donc plus besoin de reflechir.


celui qui a un cerveau sans religion a besoin de se rassurer de se prouver l inexistance de ce qu il ne veut pas reconnaitre , se rassurer pour vivre et se descrediter de toutes suspicion et de ce doute rongeur.
 
merci cher ami ouday pour l'effort cerebral que tu as fourni en traduisant les beaux vers d'alma3arri.:-D

Si Alma3arri reviendrait revisiter ce globe tournant il verrait que ses vers sont aujourd'hui encore plus pertinents que jadis, son temps deja lointain.
voila encore qq vers:

Réveillez-vous, réveillez-vous, ô égarés !
Vos religions sont subterfuges des Anciens.
Ils disent que le Temps mourra bientôt,
Que les jours sont à bout de souffle.
Ils ont menti – ils ignorent son échéance.
N’écoutez pas ces champions de fourberie.

* * *

Les gens voudraient qu’un imâm se lève
Et prenne la parole devant une foule muette.
Illusion trompeuse – il n’est d’imâm que la raison,
Notre guide de jour comme de nuit.

* * *

Nos jours nous dévorent,
Comme si les heures passaient parmi nous,
Telles des lionnes.

* * *

Ce qui caractérise l’existence
Ses maux se paient comptant,
Ses biens ne sont que promesses.

* * *

Puisque le monde d’ici bas est tel qu’il est, laisse-le,
Même si toutes les étoiles te sont propices.

* * *


Foi, incroyance, rumeurs colportées,
Coran, Torah, Evangile
Prescrivant leurs lois…
A toute génération ses mensonges
Que l’on s’empresse de croire et consigner.
Une génération se distinguera-t-elle, un jour,
En suivant la vérité ?

Alma3arri

http://lequasar.free.fr/Poesie/Almaari.htm
 
Elyssa a écrit :
Ibnouroshd,

si Alma3arri vivait parmi nous aujourd'hui, il serait pas poète ...et les poètes sont des égareurs ;-)
c'est le meme language que nous tiennent ces kamikazes martyres. ils pensent qu'un restaurant espagnol frequente par des familles marocaines aisees constitue un lieu d'egarement. tant que l'on puissent juger les autres comme etant egares ou sur le droit chemin religieux, on ne fait que, comme dirait Moula...(meme probleme :)) se masturber socialement avec des idees tres dangereuses.
 
Moulay a écrit :
le poete est un narcissique dubitatif victime de son paysage.
alma3rri est victime de sa masturbation intellectuelle est comme dit elyssa c est du a son egarement.

je ne suis pas d'accord. alma3arri avait endure a un tres bas age une maladie qui lui a fait perdre sa vue, ce qui la pousser a etre non pas narcissique mais pessimiste. cependant alma3arri n'etait pas egare du tout. il savait parfaitement de quoi il parlait. c'est un mystique qui a depasse son temps. j'ai beaucoup d'admiration pour ce grand poete arabe meme si je ne partage pas son pessimisme.
 
Caramielle a écrit :
Ibn, j ai un souci d interprétation,
comment on fait pour se masturber socialement ? :-o
il fallait demander a Moulay qui a utilise le terme "masturbation intellectuelle".-D

moi je dis masterbutaion social du fait que ceux qui traitent les autres d'egares trouvent un plaisir en se sentant integres dans leur communaute :-D
 

Elyssa

...élitiste
VIB
ibnouroshd a écrit :
Elyssa a écrit :
Ibnouroshd,

si Alma3arri vivait parmi nous aujourd'hui, il serait pas poète ...et les poètes sont des égareurs ;-)
c'est le meme language que nous tiennent ces kamikazes martyres. ils pensent qu'un restaurant espagnol frequente par des familles marocaines aisees constitue un lieu d'egarement. tant que l'on puissent juger les autres comme etant egares ou sur le droit chemin religieux, on ne fait que, comme dirait Moula...(meme probleme :)) se masturber socialement avec des idees tres dangereuses.
Oulla Ibnou, épargnez moi ces parallèles hasardeux et déplacés.

J'éspère que c'est une plaisantrie de mauvais goût, mais si sincérement, vous pensez que mon langage est similaire à celui des kamikazes...c'est que vous n'avez jamais rien saisi de mes propos!

Si je dis que les poètes sont des égareurs, je ne parle pas de cet égarement par rapport à la ligne de conduite dans la religion, mais bien parceque la beauté des mots nous égare de la profondeur des sens.
 
Haut