Changement de perception

Marieprotege

Quatre-saisons
Nos choix culturel, traditionnel, social, et même centres d'intérêt sont amenés si on s'écoute bien à évoluer, mais parfois on se rend prisonnier d'un grand filet de pêche qui nous ramène et nous tiens à nos ????....
 

typologie

aedem sed aliter
Ok, c'est intéressant. ...tu es confronté à quoi par exemple. ...
en faite j'essaie de comprendre mon fonctionnement mais je suis telement changeant
que j'etudie les changements en questions notament la perception et ceux qui peut en etre la cause

j'ai remarqué des similitude par ordre de probabilité : les cyclothimique deficit en inhibition latente ou autisme

cela à commencé par une remise en question de ce que je croyais etre la verité : mes croyance ...
j'ai commencé avec m’interroger sur mes connaissance en m'appuyant sur la science j'ai trop de lacune manque de methode et rigueur (j'ai pas fait d'etude scientifique)
et comme ma raison est influencé par ma psychologie et mes emotions
je m'interesse donc à mon propre fonctionnement .
 

Marieprotege

Quatre-saisons
en faite j'essaie de comprendre mon fonctionnement mais je suis telement changeant
que j'etudie les changements en questions notament la perception et ceux qui peut en etre la cause

j'ai remarqué des similitude par ordre de probabilité : les cyclothimique deficit en inhibition latente ou autisme

cela à commencé par une remise en question de ce que je croyais etre la verité : mes croyance ...
j'ai commencé avec m’interroger sur mes connaissance en m'appuyant sur la science j'ai trop de lacune manque de methode et rigueur (j'ai pas fait d'etude scientifique)
et comme ma raison est influencé par ma psychologie et mes emotions
je m'interesse donc à mon propre fonctionnement .
Quand tu parle de croyances, de quoi parle-tu
 

typologie

aedem sed aliter
Là vérité de tes croyanceservices viennent d'où
islam entre autre ...
elle viennent d'un certain apprentissage au travers de livres de cours etc ...
mais à l'epoque je n'avais aucun repere pas de connaissance donc je n'avais pas de raison de douté de cette apprentissage
puis petit à petit les musulmans eux meme se contredisait et rejetté la comprehension des uns et des autres
au final je ne dis pas que l'islam est faux mais que je connais pas assé cette religion donc je suis juste ignorant et en tant que telle je ne peux pas pour le moment avoir la certitude ...
 

Marieprotege

Quatre-saisons
islam entre autre ...
elle viennent d'un certain apprentissage au travers de livres de cours etc ...
mais à l'epoque je n'avais aucun repere pas de connaissance donc je n'avais pas de raison de douté de cette apprentissage
puis petit à petit les musulmans eux meme se contredisait et rejetté la comprehension des uns et des autres
au final je ne dis pas que l'islam est faux mais que je connais pas assé cette religion donc je suis juste ignorant et en tant que telle je ne peux pas pour le moment avoir la certitude ...
Tu peux prendre le temps de la connaître par toi même...et choisir après t'être on structure de celle-ci. ....par contre il faut bien dissocier religion,tradition, et éducation. ...
 

typologie

aedem sed aliter
...T'instruire de celle -ci
quand tu dis t'instruire tu parles d'islam ou de methode scientifique ?
pour les 2 j'ai deja essayé mais cela prend trop de temps et d'energie 2 ressource qui me font defaut
surtout que j'ai deja une montagne de chose à faire
et que dans mon cas etre constant à faire une chose plus 1 semaine releve deja du prodige .

pour l'islam j'ai deja passé enorment de temps à l'etudié mais cela n'a pas abouti à grand chose si ce n'est à plus d'interogation .
 

mam80

la rose et le réséda
Modérateur
Pourquoi certaines images affolent notre cerveau

Les images susceptibles de déclencher des crises d’épilepsie chez certains patients semblent associées à une réponse neuronale spécifique, même dans les cerveaux en bonne santé.
Un épisode du dessin animé Pokemon qui, en 1997, envoie plus de 600 adolescents japonais aux urgences en six petites secondes de flash lumineux rouges et bleus (visible ici, mais attention aux yeux...). Une pub pour les Jeux Olympiques de 2012, retirée en 48 heures après l’alerte d’une association de malades (visible ici, même précaution que précédemment). Une image animée envoyée par twitter, qui vaudra à son auteur une inculpation pour «coups et blessures volontaires avec une arme mortelle». Au cœur de ces trois affaires: des réactions anormales du cerveau face à certaines images animées, chez des patients atteints d’épilepsie photosensible.
Images fixes
Une forme d’épilepsie bien connue, même si elle est source de fausses croyances. Mais ce que l’on sait moins, c’est que certaines images fixes peuvent aussi provoquer des crises. Des phénomènes qui restent «très mystérieux», témoigne le Pr Stéphane Charpier,chercheur Inserm à l’Institut du cerveau et de la moelle épinière (ICM). «Pour les crises provoquées par des images stroboscopiques, on pense que les flashs intermittents de lumière entraînent des réseaux de neurones du cortex visuel dans un rythme qui pourrait provoquer les crises. Ce n’est pas démontré, mais cela reste l’explication la plus simple. Pour les images fixes en revanche, nous n’avons pas d’explication.»
Or les non épileptiques peuvent aussi ressentir face à ces images un certain inconfort (troubles de la vision, céphalées, étourdissements, nausées...), et «1% des gens présentent des réponses anormales à l’électroencéphalogramme sans pour autant déclancher de crise», explique Stéphane Charpier. Des chercheurs se sont donc demandé si ces images ne déclenchaient pas une réponse neuronale commune dans tous les cerveaux. Ils ont levé un coin du voile en relisant la littérature scientifique consacrée au sujet, racontent-ils dans la revue Current Biology.
Photosensibles non épileptiques
La vision d’une image fixe épileptogène (par exemple, une succession de bandes noires et blanches très contrastées, avec un rythme précis d’alternance) est corrélée, même dans les cerveaux sains, à l’apparition de certaines ondes cérébrales de type «gamma». D’autres marqueurs de l’activité cérébrale ne semblent en revanche pas impactés, et des images non épileptogènes (ici, des nuages) ne sont pas liées à la survenue de ces ondes gamma. «Attention, les auteurs ne font que corréler ces images à l’apparition de cette activité, mais n’affirment ni qu’elles en sont à l’origine, ni que ces ondes gamma sont la cause de la survenue des crises», met en garde Christophe Bernard, neurobiologiste à l’Inserm.
L’hypothèse reste donc

la suite
http://sante.lefigaro.fr/article/pourquoi-certaines-images-affolent-notre-cerveau


mam
 
Auteur Discussions similaires Forum Réponses Date
madalena Général 5
F Général 0
F Général 7
Mohammad Général 28
Haut