• En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

Cinema ,fiction et guerre du rif

  • Initiateur de la discussion blondin
  • Date de début
blondin

blondin

Sujet inspiré par @Mohammad
rien de mémorable ni de transcendant
à l'exception d'une série espagnol 1990 "la forja de un rebelde"
de Mario Camus basé sur la trilogie autobiographique de Arturo Barea
les exterieurs bien que à majorité tourné en Espagne sont fidèles aux paysage du Rif ,
historiquement fidèle et sans mépris pour les rifains
ce qui n'est absolument pas le cas du reste de la production plutôt exotique
A propos de série espagnol passe sur netflix "Morocco: Love in Times of War"
l'aventure romancée d'infirmière en pleine guerre du Rif
mais le Rif fait son entré au cinema avec the desert song en 1929
à l'origine une operette à succes de 1926 avec un tube de l'époque the Riff Song
l'histoire d'un beau vengeur masqué rifain qui joue des tours aux français dans le desert
je repasserai alimenter de temps en temps avec d'autres films
 
blondin

blondin

A quel moment a-t-on cessé d'avoir la cote :D?
L'hajj Aleman avait la cote aussi .. c'est l'histoire incroyable mais véridique d'Otto Josef Klems rescapé de la première guerre mondiale devenu légionnaire pendant les années 20 au Maroc il déserte le camp français à cause de brimades pour rejoindre le camp rifain à Ajdir (celui al hoceima) durant la guerre du Rif il devient conseillé militaire pour Abdelkrim , surnomé "l'haj Aleman",se converti à l'islam et épousera une rifaine avec qui il aura trois enfants.
Arrêté à la fin de la guerre il sera exilé au bagne en Guyanne ,libéré en 1934 mais déprimé il se suicide en Allemagne en 1939
Il sergente klems (le sergent Klems) raconte de façon romanesque son histoire
Film italien de Sergio Grieco de 1971 avec Peter Strauss dans le rôle de klems ,pier paolo caponi dans celui d'Abdelkrim c'est une production dans la veine des production des séries b italiennes des années 70 à côté du spaghetti ou du policier autant dire que ce n'est pas un chef d'oeuvre mais le film est sincère malgré les anachronismes géographique le film est tourné dans le sud Tunisien
Le film est clairement engagé au côté des rifains proche des mouvements de liberation tiers mondistes c'est une originalité qu'on retrouve souvent dans le cinéma italien même le plus populaire c'est pour cela qu'il m'est très sympathique ce sont même les occidentaux qui sont ici grossièrement caricaturé!
Une version vhs doit existé j'ai vu le film sur rtl belgique début années 80
 
Dernière édition:
Mohammad

Mohammad

hein + hein = euh
VIB
L'hajj Aleman avait la cote aussi .. c'est l'histoire incroyable mais véridique d'Otto Josef Klems rescapé de la première guerre mondiale devenu légionnaire pendant les années 20 au Maroc il déserte le camp français à cause de brimades pour rejoindre le camp rifain à Ajdir (celui al hoceima) durant la guerre du Rif il devient conseillé militaire pour Abdelkrim , surnomé "l'haj Aleman",se converti à l'islam et épousera une rifaine avec qui il aura trois enfants.
Arrêté à la fin de la guerre il sera exilé au bagne en Guyanne ,libéré en 1934 mais déprimé il se suicide en Allemagne en 1939
Il sergente klems (le sergent Klems) raconte de façon romanesque son histoire
Film italien de Sergio Grieco de 1971 avec Peter Strauss dans le rôle de klems ,pier paolo caponi dans celui d'Abdelkrim c'est une production dans la veine des production des séries b italiennes des années 70 à côté du spaghetti ou du policier autant dire que ce n'est pas un chef d'oeuvre mais le film est sincère malgré les anachronismes géographique le film est tourné dans le sud Tunisien
Le film est clairement engagé au côté des rifains proche des mouvements de liberation tiers mondistes c'est une originalité qu'on retrouve souvent dans le cinéma italien même le plus populaire c'est pour cela qu'il m'est très sympathique ce sont même les occidentaux qui sont ici grossièrement caricaturé!
Une version vhs doit existé j'ai vu le film sur rtl belgique début années 80
Je connais le personnage, j'avais écrit sur lui, par contre j'ignorais qu'il s'était suicidé :eek:.
 
blondin

blondin

Je connais le personnage, j'avais écrit sur lui, par contre j'ignorais qu'il s'était suicidé :eek:.
Tu as raison Mohammed j'ai vérifié
Il ne s'est pas suicidé la méprise vient d'une fake news du début des années 30
Le film est juste sur ce point et c'est ce que j'avais lu aussi mais les biographies actuelles sur lesquelles je me suis basées reprennent très sérieusement cette fake news ..difficile avec son statut de "traître" de trouver une biographie officielle ,il serait mort de gangrène au bagne de Cayenne avant la seconde guerre mondiale
 

Pièces jointes

blondin

blondin

Le film en rifain "Iperita" de Mohamed Bouzaggou (scénariste de la série Mimunt )
remporte le FIFOG d’Or de la Critique à la 13ème édition du Festival international du film Oriental de Genève (FIFOG)
dont le sujet en arrière-plan est le bombardement chimique durant la guerre du Rif
 
Haut