• En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

La commission economie approuve une proposition de résolution contre l'obsolescence programmée

  • Initiateur de la discussion didadoune
  • Date de début
didadoune

didadoune

VIB
La commission Economie approuve une proposition de résolution contre l'obsolescence programmée

(Belga) Après près de deux ans de débats sur une éventuelle loi contre l'obsolescence programmée, la commission Economie de la Chambre a approuvé ce mercredi une proposition de résolution du MR visant à soutenir l'économie circulaire. "La lutte contre l'obsolescence programmée est un débat complexe qui demande d'être prudent et comprend une dimension européenne", a commenté l'auteure du texte, Caroline Cassart-Mailleux (MR).


Après avoir rejeté la proposition de loi du cdH, déposée le 22 janvier 2016, et visant à lutter contre l'obsolescence programmée, les députés de la Commission Economie ont adopté à 11 voix pour et six contre la proposition de résolution libérale. Celle-ci vise essentiellement à soutenir l'économie circulaire, sans prévoir de sanction contre les fabricants qui limiteraient délibérément la durée de vie de leurs appareils. "Il est trop tôt pour légiférer sans avoir un débat européen en la matière", a estimé Mme Cassart. L'élue libérale concède par ailleurs qu'"il n'y a pas de consensus à ce stade au sein de la majorité pour légiférer sur ce dossier", qui ne figure pas dans l'accord de gouvernement.

Les députés de l'opposition Jean-Marc Nollet (Ecolo) et Michel de Lamotte (cdH), tous deux auteurs avec le PS de trois propositions de loi visant à lutter contre l'obsolescence programmée, n'ont pas caché leur déception. "La majorité a décidé d'enterrer le dossier, alors que cela fait plus d'un an qu'on y travaille au-delà des clivages politiques. Je considère que c'est faire un cadeau de plus aux multinationales", a regretté le député Ecolo. Après le rejet de sa proposition de loi,

Michel de Lamotte (cdH) a, quant à lui, déploré "le manque de courage de la majorité pour protéger les consommateurs". La résolution et les différentes propositions de loi seront transmises en séance plénière. (Belga)

https://www.rtl.be/info/monde/france/la-commission-economie-approuve-une-proposition-de-resolution-contre-l-obsolescence-programmee-997930.aspx
 
M

majid10

c est que du blablabla tout ca, la commission europeene c est 20 lobbystes, faut arreter de nous
prendre pour des anes, la commission est nourrie par les industries et pas le contraire, la main
qui donne est toujours au dessus de la main qui recoit
ce sujet n a aucune utilité réel sauf pour les bureaucrate qui croivent encore a une democratie utopique
 
M

majid10

c est que du blablabla tout ca, la commission europeene c est 20 lobbystes, faut arreter de nous
prendre pour des anes, la commission est nourrie par les industries et pas le contraire, la main
qui donne est toujours au dessus de la main qui recoit
ce sujet n a aucune utilité réel sauf pour les bureaucrate qui croivent encore a une democratie utopique
pardon pas 20 lobbystes mais 20000
 
misszara88

misszara88

Je suis la femme de Lee Dong-Wook
c est que du blablabla tout ca, la commission europeene c est 20 lobbystes, faut arreter de nous
prendre pour des anes, la commission est nourrie par les industries et pas le contraire, la main
qui donne est toujours au dessus de la main qui recoit
ce sujet n a aucune utilité réel sauf pour les bureaucrate qui croivent encore a une democratie utopique
Il y a beaucoup d'études faits sur l'économie circulaire et , par extension, dans la consommation collaborative.

La commission européenne y accorde beaucoup d'attention car le défi est bien là et beaucoup d'entreprises s'y attellent sérieusement au point où l'obsolescence programmée est devenue un sujet "has been" dans le domaine de la recherche.

Les industries sont intéressées par ce nouveau modèle circulaire mais ce changement demande de nouvelles compétences , surtout en matière de design de produits à fabriquer de tel manière à ce qu'ils soient réutilisables, il faut donc changer complètement les designs actuels.

Au niveau du "business to business", ces pratiques sont courantes car une usine ne peut pas se permettre de changer tout son matériel à la fois, maintenant, il s'agit surtout de faire le saut vers le "business to consumer" et en finir avec ces pratiques d'obsolescence programmée.

C'est juste en question de temps, le nouveau modèle circulaire est implémentée dans plusieurs industries et il connaitre un boom dans les prochaines décennies (c'est déjà le cas en Chine, ils sont les leaders dans ce type de projets avec le plus grand nombres de projets au monde).
 
M

majid10

Il y a beaucoup d'études faits sur l'économie circulaire et , par extension, dans la consommation collaborative.

La commission européenne y accorde beaucoup d'attention car le défi est bien là et beaucoup d'entreprises s'y attellent sérieusement au point où l'obsolescence programmée est devenue un sujet "has been" dans le domaine de la recherche.

Les industries sont intéressées par ce nouveau modèle circulaire mais ce changement demande de nouvelles compétences , surtout en matière de design de produits à fabriquer de tel manière à ce qu'ils soient réutilisables, il faut donc changer complètement les designs actuels.

Au niveau du "business to business", ces pratiques sont courantes car une usine ne peut pas se permettre de changer tout son matériel à la fois, maintenant, il s'agit surtout de faire le saut vers le "business to consumer" et en finir avec ces pratiques d'obsolescence programmée.

C'est juste en question de temps, le nouveau modèle circulaire est implémentée dans plusieurs industries et il connaitre un boom dans les prochaines décennies (c'est déjà le cas en Chine, ils sont les leaders dans ce type de projets avec le plus grand nombres de projets au monde).
Bonne journée, dis par le plus grand des hasards tu travaillerais pas a la commission europeene, tu
vois bien qu ils raconte que des conneries, les banques controle tout, les banques on besoin d entreprises,
ces bureaucrate de la commission europeene ne sont que des marionettes ambulant ils n ont aucun
pouvoir reel on les a vu en 2008 quand les banques ont commencé a vaciller ils etaient la comme des
**** a trembler et passait leurs a se regarder et faire des photos,
 
M

majid10

c est le priver c a dire les entreprises qui finance le public c a dire l etat, une fois qu on a compris ca
on a tout compris le reste n est que baliverne
 
misszara88

misszara88

Je suis la femme de Lee Dong-Wook
Bonne journée, dis par le plus grand des hasards tu travaillerais pas a la commission europeene, tu
vois bien qu ils raconte que des conneries, les banques controle tout, les banques on besoin d entreprises,
ces bureaucrate de la commission europeene ne sont que des marionettes ambulant ils n ont aucun
pouvoir reel on les a vu en 2008 quand les banques ont commencé a vaciller ils etaient la comme des
**** a trembler et passait leurs a se regarder et faire des photos,
Non non, je m'intéresse au sujet et j'ai lu certains de leurs rapports... leur intérêt est bien réel.
 
M

majid10

Non non, je m'intéresse au sujet et j'ai lu certains de leurs rapports... leur intérêt est bien réel.
qu est ce qu il y a de réel de nos jours franchement, le mensonge et le mensonge, en tout cas
leurs interets ne sont pas les nôtres ces vautours
 
Haut