Conférence de Nadia Yassine à Bruxelles :Invitation au voyage au bout de la sincérité

Mohammad

hein + hein = euh
VIB
Date 27/09/2003
Lieu Bruxelles
A partir de 13h30

Adresse (Passage 44) 44 Bd du jardin Botanique 1000 Bruxelles

Intervenants et sujet

Nadia Yassine : Invitation au voyage au bout de la sincérité

PAF 5 Euros
 
agerzam a écrit :

J'ose pas imaginer le monde dans la salle !

déjà avec Tarik Ramadan, j'ai passé toute la soirée debout :-(
c'est vrai k la salle est trop petite.. faut venir assez tôt :p sinon debout ou assis par terre sur les côtés et à l'arrière..

aguerzam, on se croise partt sans se voir :-o l'avion, les salles de conférences :-o :-D
 

Yazz

Mi-Femme Mi-Féline
Mohammad a écrit :
Date 27/09/2003
Lieu Bruxelles
A partir de 13h30

Adresse (Passage 44) 44 Bd du jardin Botanique 1000 Bruxelles

Intervenants et sujet

Nadia Yassine : Invitation au voyage au bout de la sincérité

PAF 5 Euros
c'est la fille du Cheikh Yassine c'est ça ?! :-?
ben... ça m'aurait intéressé mais je ne suis pas sur bxl samedi !
ça, c'est vraiment un manque de pot ! :-(
d'habitude, j'y suis tjs à bxl !!! :-x
ça dure jusqu'à quelle heure ??
Je dois être à Namur vers 15h-15h30 !!
 

Mohammad

hein + hein = euh
VIB
salam Yazz

C'est bien la fille du cheick Abdeslam Yassine. Si tu le désire je te prêterais son livre , elle y a consacré un beau chapitre sur la cause de la dégradation de la femme dans le monde musulman , elle qualifie cela de trahison du message prophétique.



Nadia Yassine est née à Casablanca en décembre 1958. Elle poursuivit ses études primaires et secondaires dans les écoles de la mission française et décrocha son bac avec mention en 1977. Eveillée très tôt à une lecture militante de sa foi et guidée par son père qu'elle considère avant tout comme son maître spirituel, elle fit le choix de poursuivre ses études dans son propre pays et obtint en 1980 sa licence en science politique. Elle réussit certes à en savoir davantage sur la réalité de l'enseignement marocain mais paya de son ascension académique à cause de l'engagement politique de son père après qu'on l'eut ainsi que toute sa famille interdit de passeport à nos jours. Elle poursuivit sa formation en autodidacte tout en enseignant la langue française dans des lycées privés.
Elle ne se contenta pas de se vouer à sa famille composée de son mari, professeur militant et ex-détenu pendant deux ans pour la même cause qu'elle, et à ses quatre filles mais s'engagea corps et âme dans le mouvement « Justice et Spiritualité » en tant que responsable de la section féminine. Elle s'y escrime en compagnie de multiples femmes convaincues et sincères à promouvoir dans les faits et par l'éducation le statut de la femme musulmane qui pour elle n'a rien à voir avec l'Islam tel que le lui a enseigné son père.

 

Yazz

Mi-Femme Mi-Féline
Mohammad a écrit :
salam Yazz
C'est bien la fille du cheick Abdeslam Yassine. Si tu le désire je te prêterais son livre , elle y a consacré un beau chapitre sur la cause de la dégradation de la femme dans le monde musulman , elle qualifie cela de trahison du message prophétique.

Nadia Yassine est née à Casablanca en décembre 1958. Elle poursuivit ses études primaires et secondaires dans les écoles de la mission française et décrocha son bac avec mention en 1977. Eveillée très tôt à une lecture militante de sa foi et guidée par son père qu'elle considère avant tout comme son maître spirituel, elle fit le choix de poursuivre ses études dans son propre pays et obtint en 1980 sa licence en science politique. Elle réussit certes à en savoir davantage sur la réalité de l'enseignement marocain mais paya de son ascension académique à cause de l'engagement politique de son père après qu'on l'eut ainsi que toute sa famille interdit de passeport à nos jours. Elle poursuivit sa formation en autodidacte tout en enseignant la langue française dans des lycées privés.
Elle ne se contenta pas de se vouer à sa famille composée de son mari, professeur militant et ex-détenu pendant deux ans pour la même cause qu'elle, et à ses quatre filles mais s'engagea corps et âme dans le mouvement « Justice et Spiritualité » en tant que responsable de la section féminine. Elle s'y escrime en compagnie de multiples femmes convaincues et sincères à promouvoir dans les faits et par l'éducation le statut de la femme musulmane qui pour elle n'a rien à voir avec l'Islam tel que le lui a enseigné son père.
Merci Moha, ça serait avec plaisir que je le lirais, j'ai vu un extrait d'une intervieuw sur Arté et je ne l'ai pas du tout trouvé "soumise" et avait dit quelques phrases qui m'avaient impressionnée dans le bon sens ! ;-)
Et effectivement, j'aimerais en savoir plus à propos de sa perception de la femme à travers l'Islam ! ;-)
 

Yazz

Mi-Femme Mi-Féline
agerzam a écrit :
ça y est Yazz tu parles à la française maintenant "sur bruxelles " :p
Pq Az tu dis comment toi ?! :-?
à Bruxelles, ben en français, on dit "à"...
"sur", je pense que c'est un belgicisme, non ?! :roll:
"op Brussel" of "te Brussel" dat is "sur" ?! nee ??!! :-?
 

Mohammad

hein + hein = euh
VIB
Résumé de la conférence :

Nadia Yassine a en fait présenté son livre à l'assistance, elle a donc dans un premier temps expliqué les motivations qui l'ont poussé à rédiger un tel bouquin.

Son postulat de départ était de se dire qu'il n'était pas normal qu'un occidental ne puisse voir la beauté de l'islam et qu'il y avait forcément une série de voile qui l'empêchait de percevoir cette religion tel qu'elle est réellement. Elle a donc tentée de déblayer le terrain en se mettant un temps soit peu à la place de l'autre tout en rappelant que son parcours académique à l'école française lui permettait d'entreprendre une telle démarche.

1. Elle a évoqué la crise spirituelle qui sévit en Occident et a fait remarqué que ce monde qui a refoulé la foi au nom de la raison avait tendance à mettre de côté sa raison lorsqu'il aborde les thèmes tel que l'art(j'ai appris lors de la conférence que Nadia Yassin était également artiste peintre), la chanson , le cinéma , et la littérature.

2. Elle a pointé du doigt l'héritage d'un Descartes dont la pensée a eu une prééminence sur celle d'un Pascal par exemple , et qui aurait donc façonner l'esprit occidental qui au lieu d'être maître de sa raison a fini par capituler devant cette dernière.
J'ai un peu ressenti dans ces propos et elle ne s'en cache guère , l'héritage d'un rationaliste "modéré" comme Abu Hamid El Ghazaly qui avait la sagesse d'avouer que la raison ne lui permettait pas de comprendre tous les sujets auxquels il était confronté.
Elle a aussi signalé que lorsque le penseur occidental ne comprend pas quelque chose, il invente des termes savants tel que paranormal afin de faire croire qu'il maîtrise toujours autant son sujet.

3. Elle a pointé du doigt le darwinisme dont elle dit qu'il s'agit là du plus gros mensonge historique dans la mesure ou à l'heure actuelle on enseigne cette science en maintenant sciemment l'homme dans une certaine ignorance, sciemment est le bon mot car en haut lieu , il est dit que d'après les éléments en notre possession, nous savons que nous ne savons rien sur le sujet , hors l’enseignement nous présente le sujet comme s'il était avéré que l'homme descendait du singe.

Rm importante :

Elle salue le travail remarquable de Darwin et Descartes auxquels elle n'en veut nullement, elle dit d'eux qu'ils ont au moins eut le mérite d'avoir fourni un effort de réflexion mais elle ne comprend pas que l'on puisse à ce point sacraliser le travail de ces derniers.

4. Elle fait une critique sans complaisance du monde musulman , elle dit qu'il n'est pas logique d'angéliser à ce point notre histoire et que notre civilisation a été à bien des égards coupable de grave manquement.
Je ne rentrerais pas dans les détails mais dans son livre , elle a fait une critique remarquable de la spoliation du pouvoir de Ali ra par Mouawia ra , je ne sais pas si vous réalisé la portée de l'évènement , mais , en tout les cas, pour ma part , c'est bien la première fois que je vois une sunnite analyser cette histoire sans fausse "pudeur".

5. Elle a évoqué la situation scandaleuse dans laquelle se trouvait les femmes en terre d'islam , elle a évoqué le fait que l'association à laquelle elle adhère a soutenu beaucoup de femmes marocaines mise dans une situation désastreuse par la faute d'une société machiste.

6. Elle a fait une critique intéressante du christianisme en signalant au passage qu'elle a fait lire ladite critique par l'archevêque de Rabat qui tout en étant mécontent aurait dit de ce passage , qu'il était académiquement irréprochable.

Je n'ai malheureusement pas pu assister à la séance questions/réponses qui se déroulait deux bonnes heures plus tard, c'est bien dommage car j'aurai aimé l'entendre se prononcer au sujet de la moudwana , mais al hamdoulilah ma déception fut de courte durée puisque entre-temps un camarade s’est engagé à me faire parvenir au fur et à mesure l’avis sur le sujet de l’aile féminine du mouvement adl wal ihssan.
Je l'afficherai bien entendu le moment venu.

7. Elle a encouragé le musulman a s’ouvrir à l’Occident en signalant que ces derniers, du moins leurs sages, étaient devenus dépositaires de valeur humaniste qui n’aurait jamais du quitter la terre d’islam.

8. Elle a fait une rapide traduction de sa conférence en darija mais dans cette dernière , elle a surtout mis l’accent sur le rôle d’ambassadeur de l’islam qui est le nôtre et donc sur la nécessité d’éviter les conflit inutile. Bref , elle a donné quelques conseils.

ps pour Hamid :

Nadia Yassin a déjà donné sa conférence en France

Salam
 
Ben moi j'y suis allée.....
Ce n'était pas si extraordinaire, elle a parlé "essentiellement" de son livre.
Mais bon organisation marocaine oblige avec 2h de retard une fil homme et une fil femme, les places du devant(les meilleures!)pour les hommes évidemment....Sinon, cette femme a beaucoup à apprendre aux jeunes de notre de notre génération, du moins pour ceux qui portes le moindre intérêt au monde arabe en général en général et plus spécifiquement à l'Islam...;
Mes mots sont très brefs mais je n'ai rien de plus à rajouter.
Voilà tout.

Ah oui, ce qui m'a impressionné chez cette femme c'est son côté réfléchi et critique.
 
Haut