L’après confinement : l’équation insoluble

Quand la pandémie de Covid-19 a commencé à se propager à travers le monde, les gouvernants avaient le choix entre deux options:
  • soit laisser laisser l’épidémie se propager sans rien faire, afin de rendre à terme la population survivante immunisée face au virus.
  • soit prendre des mesures drastiques afin de limiter sa propagation (notamment le confinement)
La première solution présente deux inconvénients majeurs. Tout d’abord, le Covid-19 aurait engendré une surmortalité qui se compterait en millions de victimes à travers la planète, et en dizaines/centaines de milliers de victimes en France. Et surtout, l’afflux énorme de malades dans nos hôpitaux aurait entraîné un large dépassement de leurs capacités d’accueil, et donc une surmortalité amplifiée.

La seconde solution présente l’avantage d’étaler dans le temps le nombre de malades, mais également de réduire leur nombre.
L’inconvénient majeur, et non des moindres, reste la baisse drastique de l’activité économique, avec des conséquences graves à moyen terme.

La plupart des pays occidentaux, dont la France, a choisi la deuxième option.

Projetons-nous maintenant dans le futur: Nous sommes le 30 juin. Le bilan de l’épidémie s’élève à 25 000 morts. La France n’a plus enregistré de nouvelles contaminations au Covid-19 depuis dix jours. Le gouvernement décide l’arrêt du confinement.

Si toute l’Europe s’en sort peu à peu et a pu limiter les victimes grâce au confinement, il n’en va pas de même dans certains pays (Brésil, Afrique subsaharienne, certains pays asiatiques), où en l’absence de confinement, l’épidémie continue de faire des victimes par milliers.

La question est la suivante : comment gérer la fin du confinement?

Doit-on attendre que l’épidémie soit éradiquée dans le monde entier pour lever le confinement? Ou bien seulement en France? Doit-on fermer les frontières en attendant la fin de l´épidémie?
Aurait-il fallu laisser l’épidémie toucher une grande partie de la population, comme ce fut le cas pour les précédentes épidémies (grippe asiatique, grippe espagnole...) ?

Quelle est votre opinion?
 
Quand la pandémie de Covid-19 a commencé à se propager à travers le monde, les gouvernants avaient le choix entre deux options:
  • soit laisser laisser l’épidémie se propager sans rien faire, afin de rendre à terme la population survivante immunisée face au virus.
  • soit prendre des mesures drastiques afin de limiter sa propagation (notamment le confinement)
La première solution présente deux inconvénients majeurs. Tout d’abord, le Covid-19 aurait engendré une surmortalité qui se compterait en millions de victimes à travers la planète, et en dizaines/centaines de milliers de victimes en France. Et surtout, l’afflux énorme de malades dans nos hôpitaux aurait entraîné un large dépassement de leurs capacités d’accueil, et donc une surmortalité amplifiée.

La seconde solution présente l’avantage d’étaler dans le temps le nombre de malades, mais également de réduire leur nombre.
L’inconvénient majeur, et non des moindres, reste la baisse drastique de l’activité économique, avec des conséquences graves à moyen terme.

La plupart des pays occidentaux, dont la France, a choisi la deuxième option.

Projetons-nous maintenant dans le futur: Nous sommes le 30 juin. Le bilan de l’épidémie s’élève à 25 000 morts. La France n’a plus enregistré de nouvelles contaminations au Covid-19 depuis dix jours. Le gouvernement décide l’arrêt du confinement.

Si toute l’Europe s’en sort peu à peu et a pu limiter les victimes grâce au confinement, il n’en va pas de même dans certains pays (Brésil, Afrique subsaharienne, certains pays asiatiques), où en l’absence de confinement, l’épidémie continue de faire des victimes par milliers.

La question est la suivante : comment gérer la fin du confinement?

Doit-on attendre que l’épidémie soit éradiquée dans le monde entier pour lever le confinement? Ou bien seulement en France? Doit-on fermer les frontières en attendant la fin de l´épidémie?
Aurait-il fallu laisser l’épidémie toucher une grande partie de la population, comme ce fut le cas pour les précédentes épidémies (grippe asiatique, grippe espagnole...) ?

Quelle est votre opinion?
jpense qe des quil y aurai un risque de saturation des hopitaux ils reconfineront et relacheront les gens qd y a une baisse des chiffres
 

Hessia

Je suis un homme ^^
La question est la suivante : comment gérer la fin du confinement?

Quelle est votre opinion?
Mon opinion est d'inviter tout le monde à reconnaitre la Toute Puissance de Allah, qui peut faire disparaitre toute la population d'un pays, d'un continent ou de la planète par une si petite créature disséminé par l'homme lui meme, lorsqu’il n'est pas lui même l'auteur du virus, comme il semblerait que cela pourrait le cas.

Et comme solution immédiate à l’après confinement,l'obligation à toute la population de porter des masques ffp2 mis à leurs disposition ainsi que des gants pdt au moins un an.

En supposant que les gvts commanderont, par obligation, la réalisation de vaccins.
 
Quand la pandémie de Covid-19 a commencé à se propager à travers le monde, les gouvernants avaient le choix entre deux options:
  • soit laisser laisser l’épidémie se propager sans rien faire, afin de rendre à terme la population survivante immunisée face au virus.
  • soit prendre des mesures drastiques afin de limiter sa propagation (notamment le confinement)
La première solution présente deux inconvénients majeurs. Tout d’abord, le Covid-19 aurait engendré une surmortalité qui se compterait en millions de victimes à travers la planète, et en dizaines/centaines de milliers de victimes en France. Et surtout, l’afflux énorme de malades dans nos hôpitaux aurait entraîné un large dépassement de leurs capacités d’accueil, et donc une surmortalité amplifiée.

La seconde solution présente l’avantage d’étaler dans le temps le nombre de malades, mais également de réduire leur nombre.
L’inconvénient majeur, et non des moindres, reste la baisse drastique de l’activité économique, avec des conséquences graves à moyen terme.

La plupart des pays occidentaux, dont la France, a choisi la deuxième option.

Projetons-nous maintenant dans le futur: Nous sommes le 30 juin. Le bilan de l’épidémie s’élève à 25 000 morts. La France n’a plus enregistré de nouvelles contaminations au Covid-19 depuis dix jours. Le gouvernement décide l’arrêt du confinement.

Si toute l’Europe s’en sort peu à peu et a pu limiter les victimes grâce au confinement, il n’en va pas de même dans certains pays (Brésil, Afrique subsaharienne, certains pays asiatiques), où en l’absence de confinement, l’épidémie continue de faire des victimes par milliers.

La question est la suivante : comment gérer la fin du confinement?

Doit-on attendre que l’épidémie soit éradiquée dans le monde entier pour lever le confinement? Ou bien seulement en France? Doit-on fermer les frontières en attendant la fin de l´épidémie?
Aurait-il fallu laisser l’épidémie toucher une grande partie de la population, comme ce fut le cas pour les précédentes épidémies (grippe asiatique, grippe espagnole...) ?

Quelle est votre opinion?
au fil du temps les gens s immuniseront ici il y aura de moins en moins de cas et puis il y aura le vaccin
 
La question est la suivante : comment gérer la fin du confinement?

Doit-on attendre que l’épidémie soit éradiquée dans le monde entier pour lever le confinement? Ou bien seulement en France? Doit-on fermer les frontières en attendant la fin de l´épidémie?
Aurait-il fallu laisser l’épidémie toucher une grande partie de la population, comme ce fut le cas pour les précédentes épidémies (grippe asiatique, grippe espagnole...) ?

Quelle est votre opinion?



La fin du confinement se fera selon des études. Donc fort probable en rapport avec une évolution en fonction du temps.

Non. Le covid19 ne sera absolument pas à son terme pour 2020.

La levé du confinement pour la France se fera selon l'évolution de différents états comme l'Italie et l'Espagne.
Concernant les frontières de la France, ils ne seront pas permis pour la circulation tant que l'évolution du covid19 est encore élevé dans les pays voisins cités comme ci-dessus.

Oui. Il a était bien question dans l'attente que l'épidémie devient une pandémie mondiale pour voir les premières mesures au jour.
 
La question est la suivante : comment gérer la fin du confinement?

Doit-on attendre que l’épidémie soit éradiquée dans le monde entier pour lever le confinement? Ou bien seulement en France? Doit-on fermer les frontières en attendant la fin de l´épidémie?
Aurait-il fallu laisser l’épidémie toucher une grande partie de la population, comme ce fut le cas pour les précédentes épidémies (grippe asiatique, grippe espagnole...) ?

Quelle est votre opinion?

L'UK voulait opter pour laisser la population s'immuniser mais ils n'ont pas tenu.. c'est tellement risqué.
Le président du Brésil opte pour ça. On verra.
Même Trump voulait le faire.. mais il a vite déchanté.
 

Hessia

Je suis un homme ^^
Il faudrait combien de masque pour toute la population ? :eek:

On est même pas capable de les fournir au personnel soignant :desole:
Cela couterait bcp moins cher que les conséquences d'un confinement qui serait amené à durer.
il faut se mettre au travail pour leur fabrications et débloquer les budgets.
L’idéal 2 masques par personne et de catégorie lavable. ( 2x la population)
 
Cela couterait bcp moins cher que les conséquences d'un confinement qui serait amené à durer.
il faut se mettre au travail pour leur fabrications et débloquer les budgets.
L’idéal 2 masques par personne et de catégorie lavable. ( 2x la population)

Les "lavable" sont aussi efficace que ça face au coronavirus ?
J'ai vu qu'en Corée ils en avaient.. mais je me demande pourquoi ici ils n'ont pas du tout ce modèle.
Bizarre.
 
On ne peut pas savoir comment se passera la fin du confinement tant qu'on n'a pas les chiffres de l'évolution des cas.
J'ai du mal à me projeter.

J'ai l'impression que si nous avions beaucoup de tests.. nous pourrions tester + les gens & isoler rapidement les personnes positives.
Je pense que la solution réside clairement dans les tests.
La France n'est pas en mesure d'être dans l'efficacité face au covid19.

Faute au gouvernement depuis 2012... ou même avant peut-être.
 
On ne peut pas savoir comment se passera la fin du confinement tant qu'on n'a pas les chiffres de l'évolution des cas.
J'ai du mal à me projeter.

J'ai l'impression que si nous avions beaucoup de tests.. nous pourrions tester + les gens & isoler rapidement les personnes positives.
Je pense que la solution réside clairement dans les tests.
Oui, c’est ce qu’ont fait la Corée du Sud, Taïwan ou à plus petite échelle Singapour. Ces pays ont limité la propagation du virus sans mettre en place de confinement.

Maintenant il est trop tard (du moins en Europe) pour cette solution...
 
En tout cas, pour la grippe espagnole, il y a eu des études sur les villes américaines. Celles qui ont pris les mesures les plus précoces et les plus drastiques s’en sont mieux sorties.

 

Hessia

Je suis un homme ^^
La France n'est pas en mesure d'être dans l'efficacité face au covid19.

Faute au gouvernement depuis 2012... ou même avant peut-être.
Elle a intérêt à se bouger la France si elle ne veut pas disparaitre de la surface de la planète.
Une peste du moyen age avait semble t-il exterminé la moitié de la population européenne entre 75 et 200 millions d'habitants, la grippe espagnole, un peu moins de la population française ...donc macron a intérêt à prendre les bonnes mesures.
Et aussi pérenniser les gestes d’hygiène que bcp ont découvert durant ce triste évènement,
sans oublier le retour du plexiglas .. ds les commerces, les pharmacies etc
 
Elle a intérêt à se bouger la France si elle ne veut pas disparaitre de la surface de la planète.
Une peste du moyen age avait semble t-il exterminé la moitié de la population européenne entre 75 et 200 millions d'habitants, la peste espagnole, un peu moins de la population française ...donc macron a intérêt à prendre les bonnes mesures.
Et aussi pérenniser les gestes d’hygiène que bcp ont decouvert durant ce triste évènement,
sans oublier le retour du plexiglas .. ds les commerces, les pharmacies etc
Ce n'est pas en réalité dans la stratégie du gouvernement de faire de la France un état compétitive.

Nous pouvions le voir dès aujourd'hui qu'il y a des lacunes dans sa gestion.
 
Les premiers effets du confinement en France devraient apparaître la semaine prochaine...

 
Les premiers effets du confinement en France devraient apparaître la semaine prochaine...

Non.

En Juin 2020, nous serons encore au stade 3 de la pandémie covid19
 

pititecurieuse

Tartine de mie de pain
VIB
Quand la pandémie de Covid-19 a commencé à se propager à travers le monde, les gouvernants avaient le choix entre deux options:
  • soit laisser laisser l’épidémie se propager sans rien faire, afin de rendre à terme la population survivante immunisée face au virus.
  • soit prendre des mesures drastiques afin de limiter sa propagation (notamment le confinement)
La première solution présente deux inconvénients majeurs. Tout d’abord, le Covid-19 aurait engendré une surmortalité qui se compterait en millions de victimes à travers la planète, et en dizaines/centaines de milliers de victimes en France. Et surtout, l’afflux énorme de malades dans nos hôpitaux aurait entraîné un large dépassement de leurs capacités d’accueil, et donc une surmortalité amplifiée.

La seconde solution présente l’avantage d’étaler dans le temps le nombre de malades, mais également de réduire leur nombre.
L’inconvénient majeur, et non des moindres, reste la baisse drastique de l’activité économique, avec des conséquences graves à moyen terme.

La plupart des pays occidentaux, dont la France, a choisi la deuxième option.

Projetons-nous maintenant dans le futur: Nous sommes le 30 juin. Le bilan de l’épidémie s’élève à 25 000 morts. La France n’a plus enregistré de nouvelles contaminations au Covid-19 depuis dix jours. Le gouvernement décide l’arrêt du confinement.

Si toute l’Europe s’en sort peu à peu et a pu limiter les victimes grâce au confinement, il n’en va pas de même dans certains pays (Brésil, Afrique subsaharienne, certains pays asiatiques), où en l’absence de confinement, l’épidémie continue de faire des victimes par milliers.

La question est la suivante : comment gérer la fin du confinement?

Doit-on attendre que l’épidémie soit éradiquée dans le monde entier pour lever le confinement? Ou bien seulement en France? Doit-on fermer les frontières en attendant la fin de l´épidémie?
Aurait-il fallu laisser l’épidémie toucher une grande partie de la population, comme ce fut le cas pour les précédentes épidémies (grippe asiatique, grippe espagnole...) ?

Quelle est votre opinion?
Si dans ton scénario, le confinement dure jusqu'en JUIn..
Au niveau économique,,,, c'est l'effondrement,,,,
Au niveau social,,, impossible, demander aux personnes, en les privant de liberté, durant plus de 2 mois,,, c'est logiquement impossible,,, tu as des familles confinés dans 20m2... Au commencement de la troisième semaine, on sent déjà les effets,,, dépression, drame familiaux,,, ect ect,,,
Je pense que d'ici là,,, des tests commenceront d'ici quelques jours,,, ensuite,,, un peu plus,,et lors du déconfinement,,, (on sait pas encore quand) mais je pense que d'ici que le pic sera élevé, les scientifique pourront approxitavement donner une date,,,
Il est évident que les politiques, doivent faire des choix Cornéliens,,, ou devront en faire,,, 2 à 3 mois de confinement c'est juste;;;;
Pas possible... la sélection naturelle, devra être la priorité,,, mais bien sur j'espère qu'on finira pas par ce scénario,,,
Si c'est pas le médoc de Raoult,,, ce sera un autre,,, les scientifiques travaillent avec acharnement là dessus pour trouver un médoc éfficace avant fin avril,,, faut y croire,,,
 
Si dans ton scénario, le confinement dure jusqu'en JUIn..
Au niveau économique,,,, c'est l'effondrement,,,,
Au niveau social,,, impossible, demander aux personnes, en les privant de liberté, durant plus de 2 mois,,, c'est logiquement impossible,,, tu as des familles confinés dans 20m2... Au commencement de la troisième semaine, on sent déjà les effets,,, dépression, drame familiaux,,, ect ect,,,
Je pense que d'ici là,,, des tests commenceront d'ici quelques jours,,, ensuite,,, un peu plus,,et lors du déconfinement,,, (on sait pas encore quand) mais je pense que d'ici que le pic sera élevé, les scientifique pourront approxitavement donner une date,,,
Il est évident que les politiques, doivent faire des choix Cornéliens,,, ou devront en faire,,, 2 à 3 mois de confinement c'est juste;;;;
Pas possible... la sélection naturelle, devra être la priorité,,, mais bien sur j'espère qu'on finira pas par ce scénario,,,
Si c'est pas le médoc de Raoult,,, ce sera un autre,,, les scientifiques travaillent avec acharnement là dessus pour trouver un médoc éfficace avant fin avril,,, faut y croire,,,
Oui, tu as raison.

Néanmoins le confinement en France reste « soft » par rapport à la Chine ou même l’Espagne (où les promenades de santé et joggings sont strictement interdits).

J’espère que l’on trouvera rapidement une solution médicale à ce virus. Et que l’on n’en arrivera pas à accepter une « sélection naturelle » , car dans ce cas le confinement n’aura servi à rien...
 
Si dans ton scénario, le confinement dure jusqu'en JUIn..
Au niveau économique,,,, c'est l'effondrement,,,,
Au niveau social,,, impossible, demander aux personnes, en les privant de liberté, durant plus de 2 mois,,, c'est logiquement impossible,,, tu as des familles confinés dans 20m2... Au commencement de la troisième semaine, on sent déjà les effets,,, dépression, drame familiaux,,, ect ect,,,
Je pense que d'ici là,,, des tests commenceront d'ici quelques jours,,, ensuite,,, un peu plus,,et lors du déconfinement,,, (on sait pas encore quand) mais je pense que d'ici que le pic sera élevé, les scientifique pourront approxitavement donner une date,,,
Il est évident que les politiques, doivent faire des choix Cornéliens,,, ou devront en faire,,, 2 à 3 mois de confinement c'est juste;;;;
Pas possible... la sélection naturelle, devra être la priorité,,, mais bien sur j'espère qu'on finira pas par ce scénario,,,
Si c'est pas le médoc de Raoult,,, ce sera un autre,,, les scientifiques travaillent avec acharnement là dessus pour trouver un médoc éfficace avant fin avril,,, faut y croire,,,
Moi, je mise sur une nouvelle prolongation jusqu'à fin mai 2020.
 

pititecurieuse

Tartine de mie de pain
VIB
Oui, tu as raison.

Néanmoins le confinement en France reste « soft » par rapport à la Chine ou même l’Espagne (où les promenades de santé et joggings sont strictement interdits).

J’espère que l’on trouvera rapidement une solution médicale à ce virus. Et que l’on n’en arrivera pas à accepter une « sélection naturelle » , car dans ce cas le confinement n’aura servi à rien...
Question de culture,,, la France et la Chine sont diamétralement opposée,,,
En Chine vu la politique autoritaire, le peuple n'avait pas trop le choix,,,mais pas que ca,,,, c'est dans leur mode de vie,,, ils sont disciplinés,, unis aussi pour vaincre quoique ce soit,,, En France, c'est un peu plus compliqué, c'est plutot une culture de l'individualisme,,, le peuple peut faire des efforts, mais les privés de certaines libertés,,,, c'est pas acceptable pour beaucoup,,,, disons la majorité,,, même au prix de la vie,,,
Oui on espère tous,,,que tout ca finisse vite,,,, mais bon,,,,
 

pititecurieuse

Tartine de mie de pain
VIB
Moi, je mise sur une nouvelle prolongation jusqu'à fin mai 2020.
on début on chuchotait ici et à,,, 45 jours,,,
pour pas paniquer,,Macron a commencé par 15 jours alors que tout le monde savait qu'il y aurait encore prolongation,,,, là on rajoute 15 jours, alors qu'on sait tous,,, qu'après le 15 avril il y aura encore une prolongation de 15 jours,,, on peu pas annoncer au peuple pas en France en tout cas,,, que le confinement peut durer 45 jours,,, Etape par étape,,,
moi perso, je pense que c'est sur jusqu'à fin avril... après déconfinement,,, test,,, ect ect ect,,, qui durera autant que le confinement,,,,
 
on début on chuchotait ici et à,,, 45 jours,,,
pour pas paniquer,,Macron a commencé par 15 jours alors que tout le monde savait qu'il y aurait encore prolongation,,,, là on rajoute 15 jours, alors qu'on sait tous,,, qu'après le 15 avril il y aura encore une prolongation de 15 jours,,, on peu pas annoncer au peuple pas en France en tout cas,,, que le confinement peut durer 45 jours,,, Etape par étape,,,
moi perso, je pense que c'est sur jusqu'à fin avril... après déconfinement,,, test,,, ect ect ect,,, qui durera autant que le confinement,,,,
Après, je pense que si les Français continuent à respecter les gestes barrières (plus de serrages de mains, plus de bises, distances de sécurité, port de masques, hygiène irréprochable, etc...) , le confinement pourra être levé plus tôt.
 
on début on chuchotait ici et à,,, 45 jours,,,
pour pas paniquer,,Macron a commencé par 15 jours alors que tout le monde savait qu'il y aurait encore prolongation,,,, là on rajoute 15 jours, alors qu'on sait tous,,, qu'après le 15 avril il y aura encore une prolongation de 15 jours,,, on peu pas annoncer au peuple pas en France en tout cas,,, que le confinement peut durer 45 jours,,, Etape par étape,,,
moi perso, je pense que c'est sur jusqu'à fin avril... après déconfinement,,, test,,, ect ect ect,,, qui durera autant que le confinement,,,,
Moi, je veux voir la limite du système 😎

Si il existe bien un effondrement ou pas
 
Haut