1. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences
    Rejeter la notice

La conscience, fonctionnalisme contre panpsychisme

Discussion dans 'Philosophie, spiritualité et autres religions' créé par Cammix, 23 Décembre 2018.

Salaaam, Bonjour [MEDIA] Je poste cette video qui décrit le problème de la science, apres la mort du dualisme pur et dur pour les scientifiques, qui...

  1. Cammix

    Cammix

    Inscrit:
    17 Mai 2014
    Messages:
    1 883
    Likes:
    1 623
    Salaaam, Bonjour

    Je poste cette video qui décrit le problème de la science, apres la mort du dualisme pur et dur pour les scientifiques, qui postulaient qu'ils existaient une âme qui ne dependait pas de phénomènes physique, deux nouvelles approchent s'oppose, l'approche fonctionnaliste, qui affirme que la consicence est une fonction du cerveau comme les calculs sont une fonction d'une calculatrice et qu'une même fonction appliquer sur un ordinateur creerais une conscience comme la notre et de l'autre côté on a des néo-dualistes ou pan-psychiste qui considere qu'il existe des qualias (perceptions personelles qui ne pourront jamais etre comparais à rien de physique) et qui ajoute qu'il y a dans chaque elements de la nature (particules) deja un morceau de conscience(pan-psychisme).
    Je vous conseille de regarder la video, c'est mieux expliquer que moi ^^
     
    typologie et voleur2roses aiment ça.
  2. Cammix

    Cammix

    Inscrit:
    17 Mai 2014
    Messages:
    1 883
    Likes:
    1 623
  3. voleur2roses

    voleur2roses

    Inscrit:
    9 Décembre 2016
    Messages:
    2 274
    Likes:
    1 870
    C'est passionnant. Merci pour le partage. Cette vidéo est très bien faite et ça donne très envie de découvrir la chaîne.

    Je suis resté sur la conclusion et l'évocation du "gouffre explicatif" qui exprime bien une idée que j'ai toujours eue. Les scientifiques (à l'heure actuelle et pour longtemps voire toujours) sont démunis pour faire le lien entre système physique (en l'occurrence celui du cerveau) et conscience : en quoi, concrètement, cette dernière serait la résultante du fonctionnement du premier. Selon le philosophe, il ne peut y avoir de réponse satisfaisante à la question de la compréhension de la conscience, même si on parvient à une connaissance poussée du cerveau.

    Cet état de la réflexion me convient personnellement tout à fait :)
     
    Cammix apprécie ceci.