Coran revelé dans la lettre ou l'esprit

typologie

aedem sed aliter
je trouve les arguments de la video suivante trés pertinent mais cela remettrai en cause tout notre approche de l'islam

d'aprés la video suivante donne differents exemple voir à partir de la 3eme mn
https://www.canal-u.tv/video/ehess/coran.52751

dit bien que dans les premier temps de l'islam il existé une divergence pour savoir si le coran est revelé dans sa lettre ou dans son sens
car il existé une très grande flexibilité quand au choix des mots
et l'on retrouve certain hadith qui vont dans ce sens .


car de si les musulmans ont reussi a preservé la lettre du coran il est devenu evident qu'il ont perdu son sens
car il sont incapable de s'entendre sur le sens des versets et le message du coran

qu'est ce qui est le plus important le sens ou la lettre ?
 

Shadowmaster

On n'a rien sans rien
Bladinaute averti
Sens ou lettres? Dans les deux cas, il a lamentablement échoué. Les différentes versions des versets qui ont donné les dites différentes "lectures" montrent que la préservation du texte (à la lettre) a été un échec. Quant au sens, il suffit de lire les tafasirs pour se rendre compte du degré de spéculation sur la signification des versets.

Bref, un vrai travail d'Arabes. 😁
 

sempro

La vie, beau mensonge.. La mort, triste realité...
VIB
"Il est Celui qui a fait descendre sur toi le Livre.
De ce dernier :
  • certains versets sont univoques ("Muhkam"), ils sont le fondement du Livre ;
  • et d'autres sont équivoques ("Mutashâbih").
Ceux dans le cœur de qui il y a une tortuosité, ils poursuivent ce qui en est équivoque, par recherche du trouble et par recherche de son Ta'wîl.
Alors que n'en connaît le Ta'wîl que Dieu, et les gens approfondis dans la connaissance disent : "Nous apportons foi en ceci. Tout vient de notre Pourvoyeur". Et ne se rappellent que ceux qui sont doués d'intelligence. "Notre Pourvoyeur, ne rends pas nos cœurs tortueux après que Tu nous as guidés. Et accorde-nous de Ta part une miséricorde. Tu es Celui qui donne beaucoup""
(Coran 3/7-8)
.
 

typologie

aedem sed aliter
Sens ou lettres? Dans les deux cas, il a lamentablement échoué. Les différentes versions des versets qui ont donné les dites différentes "lectures" montrent que la préservation du texte (à la lettre) a été un échec. Quant au sens, il suffit de lire les tafasirs pour se rendre compte du degré de spéculation sur la signification des versets.

Bref, un vrai travail d'Arabes. 😁
je suis pas aussi negatif que toi sur la preservation de la lettre je trouve que les coran sont quasi identique a quelque detail pret
aprés c vrai que le sens est plus problematique mais la faute à qui au coran ou au musulman ? toute la question est là
 

typologie

aedem sed aliter
"Il est Celui qui a fait descendre sur toi le Livre.
De ce dernier :



    • certains versets sont univoques ("Muhkam"), ils sont le fondement du Livre ;
    • et d'autres sont équivoques ("Mutashâbih")
oui ce verset est un exemple frappant de divergence entre les savant musulmans
il sont incapable de dire precisement quel verset est moutachabiha
et quel verset sont muhkam .... je posterai une video sur le sujet

et au passage la traduction du mot ayat par verset reste à etre demontré car le mot ayat designe le signe
donc deja les musulmans divergent sur le sens du mot ayat ... j'ai donc l'impression que pour eux tout le coran est equivoques
 
je suis pas aussi negatif que toi sur la preservation de la lettre je trouve que les coran sont quasi identique a quelque detail pret
aprés c vrai que le sens est plus problematique mais la faute à qui au coran ou au musulman ? toute la question est là
Ce n'est pas évident dans la mesure où nous ne disposons pas de l'ensemble des masahif ayant existé dans les premiers temps de l'islam. On retrouve sous forme de citations et/divergences de lecture des éventuelles versions, mais les corpus trop différents de celui de Othman (ou en tout cas ceux qu'on lui attribue) ont été détruits par le pouvoir califal.
 
oui ce verset est un exemple frappant de divergence entre les savant musulmans
il sont incapable de dire precisement quel verset est moutachabiha
et quel verset sont muhkam .... je posterai une video sur le sujet

et au passage la traduction du mot ayat par verset reste à etre demontré car le mot ayat designe le signe
donc deja les musulmans divergent sur le sens du mot ayat ... j'ai donc l'impression que pour eux tout le coran est equivoques
Cela peut aussi être un ajout tardif destiné à expliquer l'hétérogénéité manifeste de la teneur des sourates ; lorsque le Coran est devenu une nécessité politique, cela faisait déjà plusieurs décennies que le texte avait été proclamé : le sens de certains passages a alors été perdu. D'où la multiplicité des interprétations chez les exégètes.
 

typologie

aedem sed aliter
voir les divergence des savants et les hadith sur ce mot كَلَالَةً du verset 4v12
pourquoi avoir placer ce verset à la fin de la sourate 4 يَسْتَفْتُونَكَ قُلِ اللَّهُ يُفْتِيكُمْ فِي الْكَلَالَةِ

 

typologie

aedem sed aliter
mot salsal
(15:26:5) ṣalṣālinsounding clayوَلَقَدْ خَلَقْنَا الْإِنْسَانَ مِنْ صَلْصَالٍ مِنْ حَمَإٍ مَسْنُونٍ
(15:28:9) ṣalṣālinclayإِنِّي خَالِقٌ بَشَرًا مِنْ صَلْصَالٍ مِنْ حَمَإٍ مَسْنُونٍ
(15:33:8) ṣalṣālinclayقَالَ لَمْ أَكُنْ لِأَسْجُدَ لِبَشَرٍ خَلَقْتَهُ مِنْ صَلْصَالٍ مِنْ حَمَإٍ مَسْنُونٍ
(55:14:4) ṣalṣālinclayخَلَقَ الْإِنْسَانَ مِنْ صَلْصَالٍ كَالْفَخَّارِ


voir dernier verset
224 وَالشُّعَرَاءُ يَتَّبِعُهُمُ الْغَاوُونَ
Et quant aux poètes, ce sont les égarés qui les suivent.
225 أَلَمْ تَرَ أَنَّهُمْ فِي كُلِّ وَادٍ يَهِيمُونَ
Ne vois-tu pas qu'ils divaguent dans chaque vallée,
226 وَأَنَّهُمْ يَقُولُونَ مَا لَا يَفْعَلُونَ
et qu'ils disent ce qu'ils ne font pas?
227 إِلَّا الَّذِينَ آمَنُوا وَعَمِلُوا الصَّالِحَاتِ وَذَكَرُوا اللَّهَ كَثِيرًا وَانتَصَرُوا مِن بَعْدِ مَا ظُلِمُوا وَسَيَعْلَمُ الَّذِينَ ظَلَمُوا أَيَّ مُنقَلَبٍ يَنقَلِبُونَ
à part ceux qui croient et font de bonnes œuvres, qui invoquent souvent le nom d'Allah
et se défendent contre les torts qu'on leur fait.
Les injustes verront bientôt le revirement qu'ils [éprouveront]!

 
Haut