La cortisone : attention aux effets secondaires nocifs !

Moussayer

Dr Moussayer khadija : maladies auto-immunes
208952

Les Corticoïdes

Les corticoïdes combattent l’inflammation, ont une action immunosuppressive (suppriment les réactions immunitaires de l’organisme). Les molécules les plus utilisées sont en général la prednisone et la méthylprednisolone. Pour la femme enceinte lorsque l’on vise un effet fœtal, on opte pour la dexaméthasone ou la bétaméthasone, pour leur bon passage de la barrière placentaire.
Les corticoïdes sont parfois suivis pendant de nombreux mois voire de nombreuses années dans un certain nombre de pathologies chroniques et en particulier dans les maladies auto-immunes (c'est à dire des maladies où le système immunitaire se met à attaquer l'organisme au lieu de le protéger des agressions extéreures : virus, bactéries...). Les effets délétères sur l'organisme sont souvent nombreux dans ce cas :
  • Les corticoïdes déplacent la graisse de l’extrémité inférieure du corps à la partie supérieure. Ce processus réalise dans les cas extrêmes un aspect bouffi - cushingoïde, un aspect qui rappelle celui donné par la maladie de Cushing (hypersécrétion de cortisol par les glandes surrénales).
  • Au niveau des reins, les corticoïdes retiennent le sodium et éliminent le potassium à l’origine d’une surcharge hydrosodée (en eau et sodium) avec possibilité d’hypertension artérielle.
  • Les corticoïdes peuvent induire un diabète ou au minimum une intolérance au glucose : l’organisme réagit moins aux effets de l’insuline et doit redoubler d’efforts pour contrôler les taux de glucose sanguin. Les personnes intolérantes au glucose affichent des taux de glucose plus élevés que la normale mais pas suffisamment élevés pour les considérer comme diabétiques.
  • Au niveau gastrique (estomac), la tolérance des corticoïdes est meilleure que celle des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Des lésions ulcéreuses gastriques peuvent cependant survenir chez des personnes à risque.
  • Au niveau osseux, les corticoïdes accélèrent la perte osseuse et diminuent les capacités de formation osseuse L’ostéoporose cortisonique est la plus fréquente des complications des traitements cortisoniques au long cours et la plus fréquente des ostéoporoses secondaires. Le risque de fracture est plus élevé dans l’ostéoporose cortisonique que dans l’ostéoporose due à la ménopause chez la femme, et ce pour une même valeur de densité osseuse.
  • Les corticoïdes peuvent entrainer une cataracte et une augmentation du tonus oculaire. Ils peuvent même altérer la rétine.
  • Des déficits immunitaires secondaires et des troubles psychiatriques peuvent aussi survenir.
ATTENTION, l’arrêt des corticoïdes doit être progressif. La prise de corticoïdes de synthèse utilisés lors des traitements bloque en effet la sécrétion des corticoïdes naturels par les glandes surrénales et avant d’arrêter les corticoïdes de synthèse, il faut s’assurer que les glandes surrénales ont bien pris le relais.
Dans des pays comme le Maroc, ces recommandations et conseils de prudence dans l'usage de la cortisone sont loin d’être suivis ou connus, à cause notamment de pratiques massives d’automédications.
Au total, si la cortisone peut s’imposer lors des poussées aiguës d’une maladie, elle doit autant que possible être diminuée ou arrêtée en dehors des périodes de crise.

Nb:
la photo illustrant l'article est un tableau représentant des fleurs et intulé "la cortisone" par le celèbre peintre français Raoul Dufy. Atteint de polyarthrite rhumatoîde et obligé d’arrêter son activité à cause de la maladie, il est invité aux Etats-Unis au début des années 1950 pour bénéficier de ce nouveau traitement. Recouvrant ses facultés, il dédiera alors ce tableau au médicament. La cortisone a été et est encore beaucoup utilisée pour remédier aux souffrances de cette pathologie et vous trouverez en pièces jointe un dossier sur cette maladie.


Pour en savoir plus sur la cortisone :
https://www.agoravox.fr/actualites/sante/article/la-cortisone-incontournable-depuis-188029
 

Pièces jointes

Dernière édition:

minouwolf

Bladinaute averti


Les corticoïdes combattent l’inflammation (...)
deja rien que cette petite phrase veut tout dire, de votre maniere de faire la medecine.

-l'inflammation est le processus de guérison que le corps possede .
-un médicament est "sensé" guerrir de par sa definition premiere .

Or vous , le plus tranquillement du monde , vous voulez combattre le processus de guérison....

ok :cool:
 

Moussayer

Dr Moussayer khadija : maladies auto-immunes
Bonjour,
Oui, vous avez raison, l'inflammation (comme la fièvre) est le processus normal de défense de l'organisme contre toute agression mais ensuite il faut bien trouver le moyen de contrecarrer ce qui est à l'origine de l'inflammation/signe d'où ce raccourci de "combattre" l'inflammation pour signifie qu'on essaie de traiter la ou les causes profondes (par exemple un emballement du système immunitaire).
 

minouwolf

Bladinaute averti
Bonjour,
Oui, vous avez raison, l'inflammation (comme la fièvre) est le processus normal de défense de l'organisme contre toute agression mais ensuite il faut bien trouver le moyen de contrecarrer ce qui est à l'origine de l'inflammation/signe d'où ce raccourci de "combattre" l'inflammation pour signifie qu'on essaie de traiter la ou les causes profondes (par exemple un emballement du système immunitaire).
bonjour ,et merci de confirmer

j'essaye juste de preciser pour que les gens comprennent qu'ils ne peuvent guerrir avec vos "traitements" .
Vos traitements vont les bousillés d'une autre facon ou une autre et vous faites bien de le preciser .

donc je resume :
-aucune guérison possible avec vos traitements (puisque vous etes contre le processus de guerison )
-les effets secondaire vont engendrer d'autre maux ou maladie .

ps: faites attention aux jargons medical , car il est subtile et trompeur , comme "cause profonde" ou "emballement du systeme immunitaire".
 
deja rien que cette petite phrase veut tout dire, de votre maniere de faire la medecine.

-l'inflammation est le processus de guérison que le corps possede .
-un médicament est "sensé" guerrir de par sa definition premiere .

Or vous , le plus tranquillement du monde , vous voulez combattre le processus de guérison....

ok :cool:
C'est un abus de langage, elle veut dire que ça diminue les signes de l'inflammation, notamment la douleur
Ensuite il y a des inflammations chronique qui posent problème : maladie de Crohn, polyarthrite rhumatoïde etc..

Les corticoïde quand ils sont bien prescrit (comme tous les médicament) sont bénéfique
Un médicament n'est pas obligatoire sensé guérir c'est faux. Il peut servir de traitement symptomatique. Exemple: quand tu prend un doliprane c'est pour soulager la douleur pas éliminer la cause,
 

minouwolf

Bladinaute averti
C'est un abus de langage, elle veut dire que ça diminue les signes de l'inflammation, notamment la douleur
Ensuite il y a des inflammations chronique qui posent problème : maladie de Crohn, polyarthrite rhumatoïde etc..
justement j'ai compris son abus de langage , je voulais le decortiquer pour que les gens comprennent mieux ce langage "medical".
Comme ces traitements ne gueriront pas , vous avez interet à trouver d'autre moyen pour vous sortir de ce petrain .
Et ne pas raisonner en symptomatique et en n-1 comme eux le font.

Les corticoïde quand ils sont bien prescrit (comme tous les médicament) sont bénéfique
non , ils seront benefique juste pour "figer" une situation et faire croire que tout va bien, je dis bien figer car en realité , la cortisone est une hormone du stress .Elle va mettre le corps en mode catabolisme et degradé les tissus . il y aura des demineralisations qui conduiront aux problemes que moussayer a citér et beaucoup plus car c'est tout un raisonnement en cascade qui va s'operer.

Un médicament n'est pas obligatoire sensé guérir c'est faux. Il peut servir de traitement symptomatique.
justement j'ai bien dit "sensé" , car la definition a été pervertie avec le temps , jusquà atteindre une definition symptomatique , voir meme une definition d'enpoisonnement (comme les chimio , radiotherapie nucleaire)
hippocrate doit bien se retourner dans sa tombe en ce moment....

Exemple: quand tu prend un doliprane c'est pour soulager la douleur pas éliminer la cause,
justement on est encore dans le symptomatique.
Quand on prescrit pour cacher la douleur , alors que la douleur est moyen de communication que le corps donne à son hote pour lui dire de se corriger . Quand vous prenez un antalgique , vous risquez de vous leurrez en cachant ce message jusqu'à aller a votre destruction.

Attention je ne dis pas que je suis antisymptomatique (je lutilise rarement , et que dans des cas de bequilles temporaire mais surtout je ne reste pas que dans ce mode là comme le font les medecins) , mais que les medecins ont une responsabilité quand ils prescrivent et utilise des abus de langage...
 
Dernière édition:

minouwolf

Bladinaute averti
@minouwolf tes interventions peuvent être pertinentes meme très pertinentes mais peuvent s’avérer dangereuses en même temps.

Et puis agaçantes à vouloir toujours attaquer et agresser en réfutant tout traitement et médicament.
j'essaye de contrebalancé cette doxa.
Vous(pas forcement toi) avez peur de contredire un medecin , alors que moi que j'ai aucune géne pour le faire .

Quand une situation n'est pas satisfaisante , alors qu'ils ont prit des milliards et qu'ils n'ont rien fait evoluer au paradigme depuis la decouverte de la cortisole , alors oui il y a un probleme quelques part .
Vous etes en droit de demander des comptes , avant que vous meme ne soyez toucher par une telle maladie .
 

minouwolf

Bladinaute averti

  • Les corticoïdes déplacent la graisse de l’extrémité inférieure du corps à la partie supérieure. Ce processus réalise dans les cas extrêmes un aspect bouffi - cushingoïde, un aspect qui rappelle celui donné par la maladie de Cushing (hypersécrétion de cortisol par les glandes surrénales).
exemple mohamed 6
biensur c'est pas lui qui se fait les ordonnances , c'est une equipe de medecin , l'elite de la santé à ce qu'il parait , et on voit les resultats .

  • Au niveau des reins, les corticoïdes retiennent le sodium et éliminent le potassium à l’origine d’une surcharge hydrosodée (en eau et sodium) avec possibilité d’hypertension artérielle.
c'est normal , quand on stress , on pisse le potassium dans les urines , techniquement ca creer un delta entre le sodium et potassium , consequence la frequence cardiaque augmente
  • Les corticoïdes peuvent induire un diabète ou au minimum une intolérance au glucose : l’organisme réagit moins aux effets de l’insuline et doit redoubler d’efforts pour contrôler les taux de glucose sanguin. Les personnes intolérantes au glucose affichent des taux de glucose plus élevés que la normale mais pas suffisamment élevés pour les considérer comme diabétiques.
la cortisole va bloqué l'insuline , la strategie c'est de faire augmenté le niveau de sucre dans le sang.
n'oubliez pas que la cortisole est lhormone du stress , donc l'organisme s'attend à combattre , et le sucre va fournir l'energie pour ce combat
  • Au niveau gastrique (estomac), la tolérance des corticoïdes est meilleure que celle des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Des lésions ulcéreuses gastriques peuvent cependant survenir chez des personnes à risque.
le stress est acidifiant , donc perte de mineraux oblige
on ajoute que les sucs gastrique vont augmenter (vers 7 de ph) , et les corticoides par voix oral risque de faire abaisser l'acidité .
consequence , l'estomac se perce (=ulcere)
  • Au niveau osseux, les corticoïdes accélèrent la perte osseuse et diminuent les capacités de formation osseuse L’ostéoporose cortisonique est la plus fréquente des complications des traitements cortisoniques au long cours et la plus fréquente des ostéoporoses secondaires. Le risque de fracture est plus élevé dans l’ostéoporose cortisonique que dans l’ostéoporose due à la ménopause chez la femme, et ce pour une même valeur de densité osseuse.
cette perte de calcium est la consequence de l'acidification de l'organisme et des procesus de tampon .
faut pas oublier aussi que comme le potassium va sortir , cela aura des consequences sur lequilibre des autres mineraux .

Par contre l'erreur que font les medecins c'est de dire d'aller boire du lait .

  • Les corticoïdes peuvent entrainer une cataracte et une augmentation du tonus oculaire. Ils peuvent même altérer la rétine.
inflammation oblige.....

  • Des déficits immunitaires secondaires et des troubles psychiatriques peuvent aussi survenir.
la supplementation qui attrophie les organes producteur , c'est mignion

Ps : n'oubliez pas que la cortisone ne guerit pas à la base , et débouche sur une multitude de consequence , et la liste ici est non exaustive
 
Dernière édition:
Je t'explique qu'un médicament ne guérit pas obligatoirement, en France il y a des catégories bien définie. Mais si pour toi un médicament est sensé guérir, c'est comme tu veux. Tu parle de "définition" pervertie, ça c'est ta pensée subjectif, ton opinion. Tu parles d'Hippocrate, mais il avait une définition assez imprécises des maladies et ses remèdes ne guérissaient surement pas les maladies
Un antalgique est prescrit en connaissance de la cause de la douleur donc je ne vois pas où tu bloque. Tu ne peux pas dire à un patient " ah oui vous avez mal à cause de votre sinusite, je vous donne votre traitement étiologique, mais en attendant je vous laisse avoir mal". une femme qui a ses règle ne vas pas dire "oh je sais que j'ai mes règles, mais je vais patienter 3 jours de douleurs intense". Non.

Pour la cortisone, c'est une hormone naturelle produite en pic le matin, ce n'est pas juste "une hormone du stress", elle sert à beaucoup d'autre chose. Le cortisone de synthèse, sert surtout à soulager le patient qui a mal à cause de son inflammation, elle a même moins d'effets indésirable que l'hormone naturelle. Si elle est bien prescrite, dans la posologie, dans la durée et la dose, et dans la connaissance du patient, il n'est pas censée y avoir de problème. Au long cours, c'est une autre histoire, et il y a des effet indésirable, d'où le premier post.

Aussi, il faudrait faire preuve d'un peu d'humilité lorsque tu parles aux gens, ce n'est pas parce que une personne a fait un abus de langage ou une erreur qu'il faut lui sauter dessus et tenter de la décrédibiliser.
 

minouwolf

Bladinaute averti
Je t'explique qu'un médicament ne guérit pas obligatoirement, en France il y a des catégories bien définie. Mais si pour toi un médicament est sensé guérir, c'est comme tu veux. Tu parle de "définition" pervertie, ça c'est ta pensée subjectif, ton opinion.
je le sais qu'un medicament ne guerrit pas , jai compris avec tout les medicaments symptomatique à l'heure actuelle et de ce qu'on fait big pharma
mais je te dis qu'à la base un medicament doit guerrir de par sa definition.
Tu parles d'Hippocrate, mais il avait une définition assez imprécises des maladies et ses remèdes ne guérissaient surement pas les maladies
Pour hyppocrate , je te rappel juste que les medecins ont fait serment sur le sien ... est ce que tu as besoin que je demonte ta these ?
Un antalgique est prescrit en connaissance de la cause de la douleur donc je ne vois pas où tu bloque.
tu vas comprendre

j'ai soigné une personne qui prenait du zomig depuis 8 ans en non stop , alors que son probleme venait du café (je lui ai fait arreter)
idem pour une autre personne qui etait sous antalgique à gogo , alors qu'elle etait juste deshydraté

les medecins prescrivent à tour de bras


Tu ne peux pas dire à un patient " ah oui vous avez mal à cause de votre sinusite, je vous donne votre traitement étiologique, mais en attendant je vous laisse avoir mal". une femme qui a ses règle ne vas pas dire "oh je sais que j'ai mes règles, mais je vais patienter 3 jours de douleurs intense". Non.
des douleurs aux mentrues est un symptome .
La douleur devrait te faire comprendre que tu n'as pas une bonne hygiene de vie , et tu dois trouver la cause.

si tu veux pas trouver la cause , alors refugies toi dans les antalgiques . tu vois c'est aussi simple et apres tu auras les effets kiskool


Pour la cortisone, c'est une hormone naturelle produite en pic le matin, ce n'est pas juste "une hormone du stress", elle sert à beaucoup d'autre chose. Le cortisone de synthèse, sert surtout à soulager le patient qui a mal à cause de son inflammation, elle a même moins d'effets indésirable que l'hormone naturelle. Si elle est bien prescrite, dans la posologie, dans la durée et la dose, et dans la connaissance du patient, il n'est pas censée y avoir de problème. Au long cours, c'est une autre histoire, et il y a des effet indésirable, d'où le premier post.
tu connais pas le sujet ,désolé pour toi

Aussi, il faudrait faire preuve d'un peu d'humilité lorsque tu parles aux gens, ce n'est pas parce que une personne a fait un abus de langage ou une erreur qu'il faut lui sauter dessus et tenter de la décrédibiliser.
un medecin qui dit qu'il blogue le processus de guerison et toi qui vient me parler de faire preuve d'humilité . dis moi tu blagues ?
 
"je le sais qu'un medicament ne guerrit pas , jai compris avec tout les medicaments symptomatique à l'heure actuelle et de ce qu'on fait big pharma
mais je te dis qu'à la base un medicament doit guerrir de par sa definition."

Et oui désolé les médicament regroupent plein de traitement à visée différent.
Dans le milieu médicale on parle de traitement étiologique, symptomatiques , préventif. Un diabétique qui prend de l'insuline sait que ça ne guérir pas du diabète.
Va falloir t'adapter aux nouvelles définitions

"Pour hyppocrate , je te rappel juste que les medecins ont fait serment sur le sien ... est ce que tu as besoin que je demonte ta these ?"

Ils jure sur le sermons sur Hypocrate et alors ? Ça n'empêche pas qu'il s'est beaucoup trompé ;)

"tu vas comprendre

j'ai soigné une personne qui prenait du zomig depuis 8 ans en non stop , alors que son probleme venait du café (je lui ai fait arreter)
idem pour une autre personne qui etait sous antalgique à gogo , alors qu'elle etait juste deshydraté

les medecins prescrivent à tour de bras"

Bravo, les médecin ne sont pas des dieux, il y'en à qui se trompent, d'autres mauvais...

"des douleurs aux mentrues est un symptome .
La douleur devrait te faire comprendre que tu n'as pas une bonne hygiene de vie , et tu dois trouver la cause."

si tu veux pas trouver la cause , alors refugies toi dans les antalgiques . tu vois c'est aussi simple et apres tu auras les effets kiskool"


La douleur des règles comment mauvaise hygiène de vie ? Tu as des preuves ?

"tu connais pas le sujet ,désolé pour toi"

"la cortisone est l'hormone du stress" c'est un raccourci elle n'a pas que ce rôle


"un medecin qui dit qu'il blogue le processus de guerison et toi qui vient me parler de faire preuve d'humilité . dis moi tu blagues ?"

Non non je ne blague pas, relis ton premier message et tu comprendra 🙃
 

minouwolf

Bladinaute averti
Et oui désolé les médicament regroupent plein de traitement à visée différent.
Dans le milieu médicale on parle de traitement étiologique, symptomatiques , préventif. Un diabétique qui prend de l'insuline sait que ça ne guérir pas du diabète.
Va falloir t'adapter aux nouvelles définitions
ok, c'est pas un medicament en tant que telle , mais une supplementation

Ils jure sur le sermons sur Hypocrate et alors ? Ça n'empêche pas qu'il s'est beaucoup trompé ;)
ok , mais les medecins font serment d'hypocrate et eux aussi(les medecins) se sont beaucoup trompé
tu vois , si je me met a parler comme toi , on tourne en rond

Bravo, les médecin ne sont pas des dieux, il y'en à qui se trompent, d'autres mauvais...
ok

La douleur des règles comment mauvaise hygiène de vie ? Tu as des preuves ?
reflechies , ca te fera pas de mal

"la cortisone est l'hormone du stress" c'est un raccourci elle n'a pas que ce rôle
je peux pas m'etaler quand jexplique une chose .
si je fais comme toi avec ton petit jeu ou il faut tout detailler à chaque concept , on en finira pas .
d'ailleurs tu n'as pas fait la remarque à moussayer , elle na meme pas employé le mot stress alors quelle parle cortisole , pourquoi tu ne lui fais pas de remarque tiens ?

Non non je ne blague pas, relis ton premier message et tu comprendra 🙃
montres moi mon manque d'humilité
 
Dernière édition:

minouwolf

Bladinaute averti
C'est pour ton bien
quand tu veux faire basculer le debat sur des sévices corporels...
quand tu me parles comme ca, je suis deja en train de t'analyser malgré toi

Pourquoi tu es insolent avec le docteur tu as raté le concours d'entrée ?dis moi tout :ange:
le docteur moussayer est en train de se deresponsabilisé avec son article , je sais pas si tu as une analyse critique en realité...

les gens qui prescrivent les ordonnances ceux sont les medecins , les gens qui font utiliser le paradigme symptomatique c'est encore les medecins .
les gens qui vendent ces medicaments sont les pharmaciens.
Si tu ajoutes l'abus de langage pour ensorceller , on est tout bon .

Le patient qui utilise ce type de medoc ,à toute ses chances de devenir accro , c'est ca que tu nas pas compris .Et il ne va pas etre accro juste pour le fun ou pour s'amuser à s'auto-medicamenter , il le deviendra pour plein d'autre raison comme l'apparition d'autre source d'inflammation , ou de non guerison à la base...(il y a pas mal de chose qu'elle ne dit pas dans son article)

prochaines fois ne me quotes pas , vas lui demander de te signer un autographe
 
Dernière édition:
Tu sais ça va pas te tuer d'avouer que tu maîtrise pas ce sujet , après tu passe à autre chose
Parle d'un sujet que tu maîtrise si tu veux que je te demande un autographe lol
Et la cortisone elle est indispensable dans certain cas comment les réaction allergique ou tu risque la mort sinon pour un rhume ok on peut eviter

Edit : pourquoi tu parles d'abus de langage alors que tu parles ce même langage scientifique
quand tu veux faire basculer le debat sur des sévices corporels...
quand tu me parles comme ca, je suis deja en train de t'analyser malgré toi



le docteur moussayer est en train de se deresponsabilisé avec son article , je sais pas si tu as une analyse critique en realité...

les gens qui prescrivent les ordonnances ceux sont les medecins , les gens qui font utiliser le paradigme symptomatique c'est encore les medecins .
les gens qui vendent ces medicaments sont les pharmaciens.
Si tu ajoutes l'abus de langage pour ensorceller , on est tout bon .

Le patient qui utilise ce type de medoc ,à toute ses chances de devenir accro , c'est ca que tu nas pas compris .Et il ne va pas etre accro juste pour le fun ou pour s'amuser à s'auto-medicamenter , il le deviendra pour plein d'autre raison comme l'apparition d'autre source d'inflammation , ou de non guerison à la base...(il y a pas mal de chose qu'elle ne dit pas dans son article)

prochaines fois ne me quotes pas , vas lui demander de te signer un autographe
 
Dernière édition:

minouwolf

Bladinaute averti
Tu sais ça va pas te tuer d'avouer que tu maîtrise pas ce sujet , après tu passe à autre chose
qu'est ce que tu comprends pas dis moi ? c'est moi qui va te l'expliquer

Parle d'un sujet que tu maîtrise si tu veux que je te demande un autographe lol
Et la cortisone elle est indispensable dans certain cas comment les réaction allergique ou tu risque la mort sinon pour un rhume ok on peut eviter

Edit : pourquoi tu parles d'abus de langage alors que tu parles ce même langage scientifique
jusquà maintenant tu n'as rien compris à ce que j'ai dis .

quand tu veux soigner une personne , tu es contraint par moment à etre symptomatique .
L'erreur medical actuelle , c'est de rester tout le temps dans le symptomatique

regardes bien , moussayer dis qu'il faut pas abuser des cortisoles , mais en meme temps elle propose rien en alternative

tu comprends le probleme ?
 
qu'est ce que tu comprends pas dis moi ? c'est moi qui va te l'expliquer


jusquà maintenant tu n'as rien compris à ce que j'ai dis .

quand tu veux soigner une personne , tu es contraint par moment à etre symptomatique .
L'erreur medical actuelle , c'est de rester tout le temps dans le symptomatique

regardes bien , moussayer dis qu'il faut pas abuser des cortisoles , mais en meme temps elle propose rien en alternative

tu comprends le probleme ?
C'est toi qui ne comprends pas ni ne maîtrise le sujet ..
..
 
Haut