Couac. En Algérie, un ministre démissionne pour ne pas perdre sa nationalité française

Samir Chaâbna n’aura été qu’un très éphémère ministre de la diaspora en Algérie. Alors que la loi interdit aux membres du gouvernement d’avoir une double nationalité, ce Franco-Algérien a préféré démissionner plutôt que de perdre sa nationalité française.

Trois jours seulement : c’est ce qu’on appelle un passage éclair au gouvernement. Nommé le 23 juin, Samir Chaâbna a pris ses fonctions de ministre délégué chargé de la communauté nationale à l’étranger le lendemain… avant de démissionner le 27.
La présidence algérienne a annoncé en effet avoir décidé de “limoger” l’intéressé, rapporte Observ’Algérie. Selon les autorités, Samir Chaâbna avait accepté le portefeuille ministériel sans préciser qu’il était porteur de la double nationalité. Or, selon une loi datant de 2017, un ministre doit avoir exclusivement la nationalité algérienne.

Quand il lui a été demandé de renoncer à sa deuxième nationalité pour garder son poste, Samir Chaâbna a préféré décliner l’offre, explique le site d’information. Le statut de citoyen français plutôt que le pouvoir et le prestige.

Une humiliation pour le gouvernement
Jusqu’alors député, Samir Chaâbna pourra-t-il retrouver son siège à l’Assemblée nationale algérienne ? Rien n’est moins sûr, souligne Observ’Algérie, puisque ces fonctions sont “soumises aux mêmes dispositions de loi”.

Les torts de ce couac au sommet de l’État sont partagés néanmoins. Samir Chaâbna n’a jamais caché sa double nationalité. En 2016, dans une émission de télévision retrouvée par le site Inter-lignes, l’ancien journaliste Samir Chaâbna avait reconnu être détenteur de la nationalité française.

Reste que le choix de Samir Chaâbna ne cesse de susciter des réactions. Ainsi, pour Le Matin d’Algérie, cela révèle le peu de considération que ce membre du parti au pouvoir a pour les institutions :

"Préférer la nationalité française à un poste de ministre algérien ! Comment diable en est-on arrivé à abaisser une fonction aussi importante ? Et comment un député d’un parti-administration, le FLN, qui a fait du nationalisme son fonds de commerce, a-t-il osé envoyer bouler le gouvernement ? Un coup de folie ? Pas du tout. Une chose est claire : ce refus de poste de ministre est une sacrée humiliation pour le gouvernement.”





 

Courir

Tas beau courir, Tu ne me rattrapes pas
VIB
Samir Chaâbna n’aura été qu’un très éphémère ministre de la diaspora en Algérie. Alors que la loi interdit aux membres du gouvernement d’avoir une double nationalité, ce Franco-Algérien a préféré démissionner plutôt que de perdre sa nationalité française.

Trois jours seulement : c’est ce qu’on appelle un passage éclair au gouvernement. Nommé le 23 juin, Samir Chaâbna a pris ses fonctions de ministre délégué chargé de la communauté nationale à l’étranger le lendemain… avant de démissionner le 27.
La présidence algérienne a annoncé en effet avoir décidé de “limoger” l’intéressé, rapporte Observ’Algérie. Selon les autorités, Samir Chaâbna avait accepté le portefeuille ministériel sans préciser qu’il était porteur de la double nationalité. Or, selon une loi datant de 2017, un ministre doit avoir exclusivement la nationalité algérienne.

Quand il lui a été demandé de renoncer à sa deuxième nationalité pour garder son poste, Samir Chaâbna a préféré décliner l’offre, explique le site d’information. Le statut de citoyen français plutôt que le pouvoir et le prestige.

Une humiliation pour le gouvernement
Jusqu’alors député, Samir Chaâbna pourra-t-il retrouver son siège à l’Assemblée nationale algérienne ? Rien n’est moins sûr, souligne Observ’Algérie, puisque ces fonctions sont “soumises aux mêmes dispositions de loi”.

Les torts de ce couac au sommet de l’État sont partagés néanmoins. Samir Chaâbna n’a jamais caché sa double nationalité. En 2016, dans une émission de télévision retrouvée par le site Inter-lignes, l’ancien journaliste Samir Chaâbna avait reconnu être détenteur de la nationalité française.

Reste que le choix de Samir Chaâbna ne cesse de susciter des réactions. Ainsi, pour Le Matin d’Algérie, cela révèle le peu de considération que ce membre du parti au pouvoir a pour les institutions :






Waou un passeport français ça vaut plus qu'une fonction de ministre de la république algérienne , il va être décoré en France
 
Nadia vallaud Belkacem était ministre et élu. Elle a la double nationalité franco marocaine. Et je suis fier de dire que la France accepté est trouve cela parfaitement normal.!!! On parle bien de comparer avec le pseudo drame en Algérie qui n'est qu'un camouflet pour leur gouvernement qui pille son peuple depuis l'indépendance. A quand verrons t on partir les responsables algériens dans un avion chargé d'or comme en Tunisie???
 
Tu confond avec la fonction de président. Et qui plus est ton article parle d'étrangers pas de porteurs de double nationalité. En Algérie le pseudo drame concerne un poste de ministre (pas régalien en plus) donc déjà si tu veux comparer avec Valls qui as la double nationalité lui était 1er ministre. Imagine le bordel en Algérie si ça avait été le cas 🤣🤣🤣. C'est dure de s'ouvrir au monde là bas. Heureusement que la grande majorité du peuple (les jeunes) n'écoute plus les propagande du parti en place depuis l'indépendance et on vous le résultat économique et sociale du pays. Il est temps qu'une alternance démocratique arrivé j'ai beaucoup d'espoir sur cette jeunesse qui a soif de reconstruire et d'ouvrir leur pays.
 
Nadia vallaud Belkacem était ministre et élu. Elle a la double nationalité franco marocaine. Et je suis fier de dire que la France accepté est trouve cela parfaitement normal.!!! On parle bien de comparer avec le pseudo drame en Algérie qui n'est qu'un camouflet pour leur gouvernement qui pille son peuple depuis l'indépendance. A quand verrons t on partir les responsables algériens dans un avion chargé d'or comme en Tunisie???
Les algériens rêvent tous de la social-démocratie scandinave, implacable contre la corruption et où règne l'état de droit en vigueur au Maroc...
 

Siith

N'éclaire plus...
L'Algérie a décidé d'exclure les binationaux de certains postes et mandats importants en terme de souveraineté nationale, par peur, légitime à mon avis, des conflits d'allégeance...ce type en démissionnant plutôt qu'en renonçant à sa citoyenneté française, leur a donné raison !
 
Franchement je les comprends.... d'où l'intérêt d'une alternance politique démocratique. Mais pour cela déjà faudra t'il laisser une émergence d'opposition démocratique. Il y a un tas de jeune algérien qui on soif de cela. Mais est ce que l'Europe prendrai le risque de soutenir au risque de voir une nouvelle Libye ou Irak ? Le choix est très difficile. Pour moi c'est au peuple algérien de décider de son avenir en croisant les doigts pour qu'ils fassent le bon choix
 
Dernière édition:
Tu sais je suis français et malheureusement mon choix entre Algérie et Maroc et vite fait. Même si j'ai des amis en Algérie malheureusement je ne peux pas m'y risquer pour leur rendre visite quand je vois la haine que les gouvernements entretiennent contre la France et les français. Ici au moins les marocains ont tourné la page du passé. Ils ont compris que l'Europe a besoin du Maroc et le Maroc a besoin de l'Europe. On souffle pas sur des braises éteinte
 
Je pense qu'il a surtout montré l'arrierisme du gouvernement et qu'il aurait algero n'importe quoi il a eu bien raison. L'allégeance une belle conneries moyen ageuse qui était pratiqué a l'époque d'Henry VIII. Franchement soyer un peu moderne on est au 21eme siècle!!
 
Je pense qu'il a surtout montré l'arrierisme du gouvernement et qu'il aurait algero n'importe quoi il a eu bien raison. L'allégeance une belle conneries moyen ageuse qui était pratiqué a l'époque d'Henry VIII. Franchement soyer un peu moderne on est au 21eme siècle!!
Mais tu connais rien de l'Algérie et des algériens si ce n'est peut-être à travers la longue-vue BFM TV.
 
Rappelle moi où se font régulièrement soigner les présidents algériens? A Alger ou en France ? Tu vois la vision de l'extérieur est variable selon les intérêts. Et après le même président est capable de dire a son peuple que la misère de l'Algérie est a cause de la colonisation 🤦🤦60 ans qu'ils nous rabâche les mêmes conneries et malheureusement l'Algérie est dans le même état depuis . Je parle même pas des installations de pétrole et de gaz qui a obligé de brûler du pétrole car les installations de stockage sont désastreuses. Mais bon la liste est longue. Encore une fois l'Algérie est un pays riche et remplis de jeune intelligent menotté par des gouvernements monopartiste qui eux profite a outrance des richesses. Mais bon ça n'est que mon avis
 

Siith

N'éclaire plus...
Je pense qu'il a surtout montré l'arrierisme du gouvernement et qu'il aurait algero n'importe quoi il a eu bien raison. L'allégeance une belle conneries moyen ageuse qui était pratiqué a l'époque d'Henry VIII. Franchement soyer un peu moderne on est au 21eme siècle!!
Le conflit d'intérêt en diplomatie c'est de l'arrièrisme (je ne crois pas que ce soit un mot d'ailleurs)?
Tu ne comprends pas tout aux enjeux géopolitiques mondiaux, hein?
Pas grave. Ce n'est pas à la portée de tout le monde...
 
Justement s'obstiner là dessus c'est politique. Il ne contredise pas ses compétences mais ils imagine que ça double nationalité en ferait un espion de la France et ça c'est d'un ridicule incroyable. C'est un peu comme Nadia vallaud Belkacem qu'on disait bêtement qu'elle était l'espionne du roi 🤦🤦 pour moi tout c'est propos diffamatoire ne sont que des relant de racisme et jalousie a des fins politiques
 
Je te rassure ce n'est rien contre l'Algérie ou les algériens mais plutôt une critique sur tout les gouvernements qui s'enrichissent au détriment de leur peuple en jouant sur la haine ou la peur. Et malheureusement ça manque pas. Ici le sujet concerné le gouvernement algérien j'allais donc pas parler d'autres gouvernements
 

Siith

N'éclaire plus...
Justement s'obstiner là dessus c'est politique. Il ne contredise pas ses compétences mais ils imagine que ça double nationalité en ferait un espion de la France et ça c'est d'un ridicule incroyable. C'est un peu comme Nadia vallaud Belkacem qu'on disait bêtement qu'elle était l'espionne du roi 🤦🤦 pour moi tout c'est propos diffamatoire ne sont que des relant de racisme et jalousie a des fins politiques
Ta lecture est basique. Évidemment que c'est politique, son mandat était politique, le potentiel conflit d'allégeance en cas de désaccord diplomatique entre la France et l'Algérie c'est politique par essence. Personne ne lui aurait demandé de renoncer à sa nationalité françaises'il était pizzaïolo à Oran, m'enfin...
C'est quoi le rapport avec la jalousie ou le racisme, tu sais combien d'entre nous émigrés avons la double nationalité ? L'Algérie ne l'a jamais empêché, contrairement à la Chine ou l'Ukraine. Donc la jalousie c'est dans ta tête.
 
Haut