• En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

"c'est criminel de continuer à les utiliser" : des avocats demandent l'interdiction des grenades exp

  • Initiateur de la discussion remake
  • Date de début
remake

remake

Un collectif de cinq avocats parisiens appelle solennellement et par courrier le Premier ministre Edouard Philippe à interdire en urgence l'emploi par les forces de l'ordre de grenades qu'on appelle GLI-F4. Plusieurs manifestants "gilets jaunes" ont été blessés à Paris ces deux derniers samedis par de grenades de ce type.


Ces avocats ont d'ailleurs aussi annoncé le dépôt de plusieurs plaintes contre X pour violences volontaires avec armes ayant entrainé blessures ou infirmités ainsi que mise en danger de la vie d'autrui. Me Raphaël Kempf, l’un des avocats du collectif, explique à franceinfo qu'il allait demander "au Premier ministre l'abrogation du décret autorisant l'utilisation de ces grenades par les forces de l'ordre."

Me Raphaël Kempf : Jeudi 29 novembre, nous avions demandé par lettre officielle à Christophe Castaner de ne pas utiliser ce type de grenade. Nous n'avons toujours pas reçu de réponse à ce courrier et nous le regrettons. Nous avons décidé d'une action plus juridique : écrire au Premier ministre pour lui demander très officiellement l'abrogation du décret autorisant l'utilisation de ces grenades par les forces de l'ordre dans le cadre des opérations du maintien de l'ordre.
Franceinfo

Il paraît qu'ils sont au service de l'intérêt de la France BEN VOYONS .
Dictature socialo-communiste-talmudique . Policiers qui défendent les intérêts des
"riches" plutôt .
 
Hibou57

Hibou57

Comme-même (tm)
VIB
Un collectif de cinq avocats parisiens appelle solennellement et par courrier le Premier ministre Edouard Philippe à interdire en urgence l'emploi par les forces de l'ordre de grenades qu'on appelle GLI-F4. […]
Elles contiennent 24 g de TNT :eek:, c’est pas des pétards de fête foraine. La france est le seul pays Européen a autoriser leur utilisation. Si elles sont interdites partout ailleurs, il doit y avoir une raison.

À ranger avec les tasers : armes à interdire car soit‑disant pas dangereuses et utilisées comme si elles ne l’étaient vraiment pas.
 
etre2en1

etre2en1

intersex people are cool
VIB
Si le procureur a accepté de porter plainte contre une conductrice en qualifiant d'arme son véhicule, il n'y a aucune raison valable qu'il puisse rejeter la plainte contre l'usage des grenades qui par définition sont des armes potentiellement mortelles.
Ces grenades devraient être interdites, surtout sur le sol national et contre la population, ce n'est pas un terrain de guerre.
 
Haut