• En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

Le déclin d'une civilisation

Bien évidemment. Il n'y a qu' à voir la chose au niveau européen: suite à la chute de l' Empire Romain, l'Europe de l' Ouest est plongée dans ce qu'il est convenu d' appeller l' obscurantisme chrétien ou Moyen-Age durant lequel on constatera une stagnation intellectuelle due à l' oppression opèrée sur la pensée par l' Eglise catholique qui en avait alors le "monopole".
Puis vers les XVI ou XVII siècles (j'ai oublié :D) apparaitra le mouvement de la Renaissance italienne, principalement exprimée dans les Arts mais également dans les sciences et le renouveau de la philosophie, le tout en grande partie sur les restes de la pensée de la fière Antiquité. Une grande bouffée d' air frais dans les esprits européens qui nous mènera à la domination sur le Monde que l' on sait. Le tout alors qu'on aurait pu penser que la stagnation durerait.

En mon sens, l'Occident est d'ailleurs de nouveau sur le déclin. Au niveau de la pensée, c'est quasiment mort. Elle est dominée par les Anglos-Saxons, ce qui n' est certainement pas une bonne chose. La France et l' Allemagne, grands pays de la philosophie continentale, ne produisent plus que de la bouillie ou presque. On peut éspèrer que la vague nihiliste qui devrait immanquablement suivre la chute du Christianisme va être fertile en grands esprits, cependant. Personellement, j'attends un digne successeur à Nietzsche :D

Même au point de vue des sciences, c'est pas la joie. Alors il est évident que pour l'instant, tout va bien, l' homme blanc domine le monde et il en est heureux. Mais son règne touche déja à sa fin -c'est surtout vrai pour les USA, je pense que l' UE sera moins durement touchée. Tout laisse penser que ça va être le tour des Chinois, et je veux bien le croire. Il y a fort à parier que nous allons devenir des acteurs secondaires de l' Histoire d'ici quelques decennies.

Et je suis bien curieux de savoir ce qui renaîtra des cendres du futur glorieux passé de la societé de consommation :p
 
Bon, moi je prédis le retour en force des étrusques.

Qui dit mieux?

:-D

Stendhal a écrit :
Bien évidemment. Il n'y a qu' à voir la chose au niveau européen: suite à la chute de l' Empire Romain, l'Europe de l' Ouest est plongée dans ce qu'il est convenu d' appeller l' obscurantisme chrétien ou Moyen-Age durant lequel on constatera une stagnation intellectuelle due à l' oppression opèrée sur la pensée par l' Eglise catholique qui en avait alors le "monopole".
Puis vers les XVI ou XVII siècles (j'ai oublié :D) apparaitra le mouvement de la Renaissance italienne, principalement exprimée dans les Arts mais également dans les sciences et le renouveau de la philosophie, le tout en grande partie sur les restes de la pensée de la fière Antiquité. Une grande bouffée d' air frais dans les esprits européens qui nous mènera à la domination sur le Monde que l' on sait. Le tout alors qu'on aurait pu penser que la stagnation durerait.

En mon sens, l'Occident est d'ailleurs de nouveau sur le déclin. Au niveau de la pensée, c'est quasiment mort. Elle est dominée par les Anglos-Saxons, ce qui n' est certainement pas une bonne chose. La France et l' Allemagne, grands pays de la philosophie continentale, ne produisent plus que de la bouillie ou presque. On peut éspèrer que la vague nihiliste qui devrait immanquablement suivre la chute du Christianisme va être fertile en grands esprits, cependant. Personellement, j'attends un digne successeur à Nietzsche :D

Même au point de vue des sciences, c'est pas la joie. Alors il est évident que pour l'instant, tout va bien, l' homme blanc domine le monde et il en est heureux. Mais son règne touche déja à sa fin -c'est surtout vrai pour les USA, je pense que l' UE sera moins durement touchée. Tout laisse penser que ça va être le tour des Chinois, et je veux bien le croire. Il y a fort à parier que nous allons devenir des acteurs secondaires de l' Histoire d'ici quelques decennies.

Et je suis bien curieux de savoir ce qui renaîtra des cendres du futur glorieux passé de la societé de consommation :p
 
Stendhal a écrit :
Et je suis bien curieux de savoir ce qui renaîtra des cendres du futur glorieux passé de la societé de consommation :p
L’esclavagisme depuis la bible (pour ne pas aller trop loin :-D) et encore toujours l’esclavagisme pour les années a venir, au fait il n’y a jamais eu de société de consommation. Les esclaves d’une philosophie sont les esclaves de ceux qui ont une philosophie plus évoluée.


a part ca ta bouillie est assez bien servie :-D
 
LuckyBastard a écrit :
L’esclavagisme depuis la bible (pour ne pas aller trop loin :-D) et encore toujours l’esclavagisme pour les années a venir, au fait il n’y a jamais eu de société de consommation. Les esclaves d’une philosophie sont les esclaves de ceux qui ont une philosophie plus évoluée.
La societé de consommation, c'est la philosophie du commun mise en place par les ptits gars qui dirigent le monde, OK si tu préfères. A savoir les amis Rockfeller, Ford and co qui mettent ça en place depuis quelques decennis (si c'est à cela que tu fais réference? ou encore à d'autres idées d'ethnologues dans le vent? si oui merci de me donner de quoi agrandir ma bibiliothèque^^)

a part ca ta bouillie est assez bien servie :-D
Oui, on me dit souvent que je me dépatouille pas trop mal en ce qui concerne ma façon d'écrire :p Mais de là à parler de bouillie pour ce qui est du contenu, quand même! Je suis conscient que le trait est grossi de manière assez formidable, que certains raccourcis sont probablement vite pris, mais bouillie, c'est fort, non? :-o
 

_coucou

Athée grace à Dieu !
VIB
Stendhal a écrit :
Bien évidemment. Il n'y a qu' à voir la chose au niveau européen: suite à la chute de l' Empire Romain, l'Europe de l' Ouest est plongée dans ce qu'il est convenu d' appeller l' obscurantisme chrétien ou Moyen-Age durant lequel on constatera une stagnation intellectuelle due à l' oppression opèrée sur la pensée par l' Eglise catholique qui en avait alors le "monopole".
Puis vers les XVI ou XVII siècles (j'ai oublié :D) apparaitra le mouvement de la Renaissance italienne, principalement exprimée dans les Arts mais également dans les sciences et le renouveau de la philosophie, le tout en grande partie sur les restes de la pensée de la fière Antiquité. Une grande bouffée d' air frais dans les esprits européens qui nous mènera à la domination sur le Monde que l' on sait. Le tout alors qu'on aurait pu penser que la stagnation durerait.

En mon sens, l'Occident est d'ailleurs de nouveau sur le déclin. Au niveau de la pensée, c'est quasiment mort. Elle est dominée par les Anglos-Saxons, ce qui n' est certainement pas une bonne chose. La France et l' Allemagne, grands pays de la philosophie continentale, ne produisent plus que de la bouillie ou presque. On peut éspèrer que la vague nihiliste qui devrait immanquablement suivre la chute du Christianisme va être fertile en grands esprits, cependant. Personellement, j'attends un digne successeur à Nietzsche :D

Même au point de vue des sciences, c'est pas la joie. Alors il est évident que pour l'instant, tout va bien, l' homme blanc domine le monde et il en est heureux. Mais son règne touche déja à sa fin -c'est surtout vrai pour les USA, je pense que l' UE sera moins durement touchée. Tout laisse penser que ça va être le tour des Chinois, et je veux bien le croire. Il y a fort à parier que nous allons devenir des acteurs secondaires de l' Histoire d'ici quelques decennies.

Et je suis bien curieux de savoir ce qui renaîtra des cendres du futur glorieux passé de la societé de consommation :p
le probléme c'est qu'il faut avoir envie de lire Nietzsche ou kant et ... comprendre

Tu dis : "nous allons devenir des acteurs secondaires de l' Histoire d'ici quelques decennies"

peut etre et alors il faut bien un renouveau des cultures dominatrices :lol:

ps : ne parlez pas de l'esclavagisme à tout propos et sur des choses qui sont sans aucunnes comparaisons possibles . Merci

Nota : ils sont où les signes du déclin
car on parle du déclin depis 30 ans .. même plus ...
 
Stendhal a écrit :
les amis Rockfeller, Ford and co ou encore à d'autres idées d'ethnologues dans le vent?
merci de me donner de quoi agrandir ma bibiliothèque
NoNo, je ne connais point ces gens:-D
si je peux contribuer a ta grande biblio, alors voici un sujet: Le profit est encore lié a l’esclavagisme

à parler de bouillie
que le trait est grossi de manière assez formidable
c juste comme dirait un peu plus epaisse qu'une soupe :-D
 
Stendhal,

prends des cours d'histoire avant de dire n'importe quoi!

àl'occident a été soumis, avant même la chute de l'empire romain, à une successions d'invasions "barbares". La seule structure qui a surnagé au milieu de tout cela et qui a conservé un peu de savoir (l'écriture a failli se predre) a été l'Eglise. Cela jusqu'au X siècles. A partir de cette époque la dynamique de l'occident s'est inversée (et a trouvé un exutoire dans le domaine militaire par exemple par les croisades), ce fut la période des cathédrale et la constitution des royaumes, l'émergeance des universités, la réappropriation du savoir perdu!
on va comme cela jusqu'au XV XVI siècles, ou le développement des sciences amène des positions en contradiction avec certaines positions de l'Eglise ( qui controle le savoir ) plongée en pleine guerre de religion, donc pas encouragée à l'évolution dogmatique...

au XVII les siècle les sciences prennent leur autonomie (professeurs d'universités non religieux par ex) , et bientôt l'Eglise n'a plus son mot à dire sur le sujet.
 
peut etre et alors il faut bien un renouveau des cultures dominatrices
...même si une grande et belle harmonie entre les peuples et les Etats serait encore mieux (oui, je divague)

Nota : ils sont où les signes du déclin
car on parle du déclin depis 30 ans .. même plus ...
Si tu parles d'un déclin au sens strict du terme, effectivement nous n' y sommes pas encore. Pour l'instant, la domination occidentale (surtout celle des USA) est plus ou moins totale, ou du moins inébranlable.
Mais je faisais pour ma part référence à un déclin des societés en elles mêmes. Uniformisation, mono-culture... ce ne sont que des mots assez vagues, mais c'est un processus engagé depuis longtemps déja. L' homme blanc, quand il amène les lumières de la civilisation, écrase au passage beaucoup du patrimoine humain. C'est pas nouveau, même si maintenant les choses ne sont plus comme avec les Amérindiens, par exemple.
Et je considère qu'une civilisation avec un tel passé et une telle actualité n'est pas une "grande" civilisation (même si je vous accorde que l'onr entre ici dans le jugement de valeurs)

pense_bête, je suis conscient de ne pas avoir été des plus minutieux dans mon pitit message du début, mais disons que je ne tenais pas à rentrer dans le détail historique et ai préfèré brosser l'histoire dans les grandes lignes (obscurcissant, certes, 2 ou 3 siècles par ci par là :-D) J'éspère que tu m'excuseras dans ta mansuétude pour être aller vite en besogne ^^
 
Soyons courtois avant tout dans cette discussion où chacun peut exprimer son point de vue.
je suis plutôt impressionné par ton apport personnel tant par ta reflexion que par ton analyse sur le sujet. Il y a du potentiel derrière ton personnage( je me permets de te tutoyer, ne metiens pas rigueur).
Le but est de developper ce sujet à partir de reflexions sur l'histoire passée et l'histoire en cours. Le but caché est aussi de sortir des sentiers battus à savoir ne pas prendre systématiquement les exemples d'école car l'école n'est qu'un referentiel culturel. En effet, pourquoi citer la civilisation romaine ou grecque, et encore pourquoi citer Nietsche ou Kant alors que d'autres referentiels existent.
Citons par exemple la civilisation chinoise,les incas,les egyptiens ou encore la civilisation arabe!

avez-vous une idée de ce que reprente la civilisation et de la culture arabe? avez-vous une idée de la philosophie arabe??

avis aux amateurs...


 
abounawass a écrit :
avez-vous une idée de ce que reprente la civilisation et de la culture arabe? avez-vous une idée de la philosophie arabe??
Les arabes seraient les premiers instigateurs de l’ere moderne par Adonis :-o par un homo :-D
 
abounawass a écrit :
reformule ta question!
Ce reformulée donc! Je ne vois en toi aucune pureté et aucune douceur en comparaison avec ton illustre personnage, mais peux tu confirmer tout de même si tu préfères la terre ferme :-Dautant que lui

Tu peux faire le procès d’Abu Nawas ou de Loth pour ligitimer l’homosexualité aux yeux de la religion. Ou encore démontrer qu’il y a le plus d’homo chez les pays dit musulmans que dans toute autre société. Tu peux encore démontrer qu’une société rigide ou qui teint à la séparation des sexes conduit à accentuer l’homosexualité. Ou encore la tendance permissive de l’homosexualité chez les soufies est acceptable. Ou encore que la ******* est mal vue en comparaison au lesbianisme


Sache que ton illustre Abu Nawas a très bien caresser la chair des esclaves chrétiens et ce je lui décerne le titre de Maître Pédéraste de cette discipline. Mais l’ami je pense, pour exemple, si l’islam est poussé à l’extrême celà marquera la renaissance pour ces Talibans et le déclin pour le restant. Meme raisonnement pour les homosexualistes
:-D

 
Haut