Après le déconfinement, le reconfinement ?

Moussayer

Dr Moussayer khadija : maladies auto-immunes
coronavirus.jpg

Les nouvelles de ces derniers jours ne sont pas très bonnes : l’épidémie flambe partout dans le Monde. le nombre de cas – et de victimes – du Covid-19 continue de croître. Et si la tendance globale est à un assouplissement des mesures prises contre la pandémie et à une sortie d’un confinement, certaines zones suivent le mouvement inverse. La Chine a été la première à le faire, en reconfinant une partie de Pékin, dès le 16 juin. Depuis, d’autres régions ou villes ont fait de même, et 9 millions de personnes, au moins, sont désormais reconfinées Il n'y a pas d'armistice à attendre avec la covid-19 ! et les situations explosives se multiplient à travers la planète.
Faisons un tour d’horizon des endroits qui vivent des situations difficiles ou qui reconfinent.

Etats Unis
Ils battent des records de contaminations avec 60.000 nouveaux cas, le 7 juin, selon l'université Johns Hopkins. Plus de 1100 personnes en sont décédées en 24 heures. Le directeur de l'Institut américain des maladies infectieuses, Anthony Fauci, a même jugé que son pays était encore «enfoncé jusqu'aux genoux» dans la pandémie. Il est membre de la cellule de crise présidentielle sur le coronavirus et le président Donald Trump n’est pas d’accord avec lui ! Belle cacophonie en perspective !
Le masque est aussi devenu une affaire partisane : refusé par Donald Trump et par nombre de ses partisans, mais porté par tout responsable démocrate, à commencer par son adversaire pour la Maison Blanche, Joe Biden.
Par ailleurs, l’Etat de Floride a annoncé, ce week-end dernier, un record : 11 458 cas en 24 heures? Un couvre-feu a même été décrété dans la région la plus peuplée de l’état autour de Miami.

Brésil
Le Brésil compte plus de 65 000 morts et 1,6 million de cas confirmés mais son président, Jair Bolsonaro, continue de minimiser la pandémie Bien qu’atteint lui-même très récemment par le coronavirus, il joue au « négationniste » en retirant son masque en public et en ne respectant pas la distanciation physique. Il a d’ailleurs récemment réussi à édulcorer une loi censée rendre le port du masque obligatoire.

Australie

Face à une nouvelle poussée de cas, les autorités ont décidé que Melbourne devait entamer un nouveau confinement, pour une période de six semaines. Au total, plus de cinq millions de personnes ont reçu ce nouvel ordre de confinement qui entrera en vigueur le 8 juillet a indiqué le Premier ministre de l'État de Victoria, Daniel Andrews.

Allemagne
Le ministre-président de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, Armin Laschet, a dû se résoudre à reconfiner deux cantons (Kreise) comptant environ 645 000 habitants , mardi 23 juin, à la suite de la découverte d’un important foyer de contamination dans le plus grand abattoir d’Europe (à Rheda-Wiedenbrück), dont un peu plus de 1 500 des 7 000 employés ont été testés positifs. Il a été un des premiers à réclamer la levée des mesures de restrictions en Allemagne !

Inde

on a rapporté ce dimanche 25 000 nouveaux cas en 24 heures, soit la plus forte hausse depuis le début de la pandémie dans ce pays. La propagation du virus est particulièrement forte dans les grandes « mégalopoles » de Bombay et Delhi. Pour faire face à l’afflux de malades asymptomatiques ou aux symptômes légers, la capitale indienne a transformé un centre consacrée aux rassemblements religieux en un gigantesque centre d’isolement d’une capacité de 10 000 lits, pour certains en carton.


Afrique du Sud
Ce pays a enregistré un nombre impressionnant de 10 853 nouveaux cas samedi dernier, et les autorités sanitaires s'attendent même à un pic de contaminations à venir à cause justement d’un relâchement des comportements après le confinement. Au total, depuis le mois de mars, le nombre de cas s’élève à près de 190 000.
Pour aider le personnel médical à faire face à cette flambée, des médecins militaires ont été déployés. Cette recrudescence des cas de contamination intervient alors qu’un déconfinement progressif a débuté en juin.

Le Maroc lui-même a vu la ville de Safi plonger dans le confinement après qu'un nouveau foyer de contaminations ait été détecté jeudi 2 juillet, dans une usine de la ville. Cette mesure aussi rapide et 'brutale", traduit bien l’inquiétude des autorités sanitaires. Avec raison ! Une partie de la population croît que l'épidémie est vaincue et vit dans l'illusion presque « lyrique » de la victoire annoncée. Les marocains ont dans l’ensemble fait preuve de beaucoup de discipline et d’abnégation lors du confinement, permettant ainsi le contrôle de l’épidémie. Il ne s’agit pas maintenant de faiblir
POUR EN SAVOIR PLUS https://www.sijilmassapress.ma/55148.html
 

Zaheer73

Si tu n'as pas de pudeur, fais ce qu'il te plait
Ca va etre un virus toute l'année . Ca va pas etre saisonnier comme la grippe....
La grippe "normale" on peux la chopper aussi en été comme ce covid19, même si elle est beaucoup moins répandu qu'en hiver...comme semble aussi l'être ce covid19...
C'est juste la couverture médiatique qui fait cet effet...
 

Moussayer

Dr Moussayer khadija : maladies auto-immunes
La grippe "normale" on peux la chopper aussi en été comme ce covid19, même si elle est beaucoup moins répandu qu'en hiver...comme semble aussi l'être ce covid19...
C'est juste la couverture médiatique qui fait cet effet...
Bonjour, Oui, vous avez tout à fait raison : on peut avoir la grippe en toute saison. même si c'est moins fréquent qu'en hiver
 
Haut