Il demande à ce sans-abri de le suivre… ce qu’ils vont faire va changer leur vie…

madalena

Contributeur
Contributeur
salam

Adam August raconte sa formidable et inoubliable rencontre… Voici son témoignage :

« J’ai vu ce type près du Starbucks de Marin City à plusieurs reprises. Chaque fois que je le voyais je me disais que je l’emmènerai déjeuner mais je trouvais toujours une excuse pour ne pas le faire. Aujourd’hui, ça a été différent. Ça a sûrement été égoïste, mais je me sentais seul. Je n’avais pas envie de passer la journée en solitaire. Je me suis approché de lui, j’ai posé ma main sur son épaule et je lui ai dit: « Voulez-vous déjeuner avec moi?

Tarec Atkinson est né et a grandi en Jamaïque. Quand il était enfant, il rêvait de devenir un footballeur célèbre. Il a été recruté pour jouer à l’école mais n’a jamais eu l’occasion à cause de quelques problèmes qu’il a eus étant adolescent. Il a déménagé aux États-Unis il y a 8 ans et a passé les 12 derniers mois dans une tente au bord de l’autoroute. »

« Tarec passe des jours sans rien manger, parfois il se nourrit seulement des baies qu’il trouve, il passe 90% de son temps seul et n’a pas d’amis, ni de famille ici. Quand il m’a dit que cela faisait un mois qu’il ne s’était pas douché, je l’ai emmené à mon appartement pour qu’il puisse profiter d’une douche bien chaude.
Du fait de toutes ces difficultés, il est impossible pour lui d’obtenir un emploi. Comment pouvez-vous remplir des candidatures lorsque vous n’avez pas mangé depuis des jours? J’ai donc dit à Tarec que je l’emmènerai la semaine prochaine et que je l’aiderai à remplir des demandes, et que si besoin je me porterai garant pour l’aider à trouver un emploi pour se remettre sur pieds. Nous avons convenu de nous revoir vendredi à 9 h 30 au Starbucks.

Pour que cela fonctionne, je savais que nous devions acheter des vêtements neufs à Tarec. Nous nous sommes arrêtés chez Ross pour qu’il puisse choisir une chemise et des pantalons. J’ai été impressionné par le changement immédiat dans son comportement. Son sourire était rayonnant, il se tenait bien droit, et marchait même avec une pointe d’arrogance. Je n’ai pas réussi à le convaincre de rendre sa chemise dans le pantalon. Je suppose qu’on ne peut pas gagner à tous les coups haha.
La prochaine étape était de faire du porte-à-porte. Nous avons donc passé les deux jours suivant à voir qui embauchait. Nous sommes allés à Walgreens, CVS, Safeway, Home Depot, Molly Stones, et Starbucks, pour n’en citer que quelques-uns. J’entrais avec lui pour qu’il sache qu’il n’était pas seul. Cela peut être difficile d’entrer dans une entreprise pour demander du travail. J’étais très fier de lui. Nous avons eu quelques réponses positives, mais la majorité des entreprises nous ont dit que les candidatures devaient été envoyées par Internet. Facile non? Faux. »
 

Pièces jointes

madalena

Contributeur
Contributeur
salam

« Tarec n’a pas d’ordinateur. Nous sommes donc allés à la bibliothèque locale et avons commencé à remplir des candidatures. Et laissez-moi vous dire quelque chose. Nous tenons pour acquis nos compétences en informatique. Le voir lutter pour remplir un formulaire m’a fait réfléchir moi aussi. Certains jugent les sans-abris. Nous avons tous entendu quelqu’un dire ‘pourquoi ils ne trouvent pas tout simplement un travail?’ ou ‘ils sont paresseux’ J’ai vu de première main comment le ‘système’ est mis en place pour faire échouer les gens comme Tarec. Sans mon aide, il n’aurait jamais été capable de faire tout ça. Tout comme moi, qui ai eu besoin des autres de nombreuses fois pour surmonter un obstacle. Nous avons tous besoin d’un peu d’aide. »

« Après une semaine d’entretiens téléphoniques, Tarec a obtenu une interview en personne à Safeway. J’étais nerveux en le conduisant à Safeway. Je l’ai regardé et lui ai demandé comment il se sentait. Il m’a regardé et m’a dit: «C’est tout bon». Je l’ai cru. Je l’ai déposé, lui ai souhaité bonne chance et j’ai attendu. 20 minutes plus tard, je l’ai vu sortir de Safeway avec un grand sourire et un pouce en l’air. J’ai poussé un cri de victoire ‘WOO’. »

« En deux semaines, nous avions accompli beaucoup tous les deux. C’était un moment incroyable. Évidemment, nous devions le fêter avec une petite glace! …… Comme nous tous, Tarec cherche un but dans la vie. Il aspire au bonheur. Il voudrait rencontrer une femme, l’aimer et sentir son amour en retour. Il veut se construire une vie meilleure afin d’avoir un jour la chance d’avoir une famille et une stabilité. Il est exactement comme vous et moi.
Mon espoir en partageant cette histoire c’est qu’elle inspirera d’autres personnes à répandre l’AMOUR. Nous avons tous besoin d’aide d’une manière ou d’une autre. Parfois, tout ce dont on a besoin, c’est d’un ami. Merci d’avoir pris le temps de lire mon histoire. »

http://tfi-info.com/index.php/2017/02/05/il-demande-a-ce-sans-abri-de-le-suivre-ce-quils-vont-faire-va-changer-leur-vie-voir-la-suite/?utm_medium=social&utm_campaign=postplanner&utm_source=facebook.com#
 
Haut