Que faire pour devenir prof ?

yasstyme85

Fan de Élon Musk et époux de SHAKIRA 🥰
Bladinaute averti
Il y a un seul concours national capes, les concours nationaux sont toujours difficiles puisque il y a un grand nombre qui y concourt, après ça dépend des régions où le nombre de postes peut varier notablement
 
Non on peut devenir prof sans passer un concours. Ils recrutent des enseignants contractuels chaque année. Ces enseignants finissent en CDI au bout de 3 ans de pratique.
je pense en effet que c'est pour boucher les trous de temps en temps, ou dans les écoles privées qui ne sont pas aussi exigeantes et paient moins.
mais mes enfants ont tous eu des professeurs certifiés. Ce sont des fonctionnaires de l'éducation nationale ayant passé les concours de recrutement.
 
pas du tout, il faut passer les concours de recrutement (CAPES ou Agrégation) très sélectifs.
un an de préparation pour bachotter au moins...
Il y a un seul concours national capes, les concours nationaux sont toujours difficiles puisque il y a un grand nombre qui y concourt, après ça dépend des régions où le nombre de postes peut varier notablement
https://www.francetvinfo.fr/societe/education/video-prof-a-la-gomme_1901709.html
Prof à la gomme


devenir prof de maths en quinze jours, avec un faux diplôme et en sachant à peine faire une mutiplication ? C'est possible, comme le montre cette plongée édifiante dans les failles du système de recrutement de l'Education nationale, diffusée le 3 novembre 2016 dans "Envoyé spécial".

"Tel que vous me voyez, je ne suis pas très rassuré", nous avoue Paul Sanfrouche avant de donner le premier cours de maths de sa vie. Il faut dire que pour le journaliste d''Envoyé spécial", 3 fois 8 font… soit 32, soit 21 ! Comment un tel cancre en calcul peut-il se retrouver devant vingt-cinq collégiens ? Où sont les exigences de l'Education nationale ?

Chaque année, 25 000 contractuels recrutés
Devant la pénurie de profs, elles ont été revues à la baisse. Plus besoin du Capes, le diplôme des enseignants, suivi de deux années de formation. En théorie, trois ans d'études dans la matière enseignée suffisent. Mais chaque année, 25 000 contractuels, c'est-à-dire des CDD, sont recrutés en urgence. Eventuellement via Pôle emploi, voire les petites annonces…

En tout, Paul Sanfourche aura postulé dans douze académies pour quatre matières dans lesquelles il n'a pas les compétences requises. Il aurait pu facilement enseigner le français dans l'académie de Créteil, la plus déficitaire − même s'il ne sait plus ce qu'est une proposition subordonnée relative. Ne restait qu'à remplir un dossier …

Des profs de maths très recherchés
Poussant l'expérience plus loin, le journaliste s'est inventé un MBA de finance décerné par une école bidon pour postuler à un poste de prof de maths. En voie de disparition, les enseignants dans cette matière sont particulièrement recherchés : leur effectif a chuté de 9% en neuf ans. Paul Sanfourche a donné cinq réponses fausses sur six questions posées lors d'un "entretien d'embauche" de huit minutes ? Il connaît tout juste le théorème de Pythagore ? Il n'a aucune expérience de la pédagogie ? Cela ne l’empêchera pas d'enseigner les maths.

Démonstration faite, Paul Sanfourche finira par démissionner, malgré l'administration qui tente de le retenir… car "la situation la pire, selola proviseure, c'est de n'avoir personne en face des élèves". Aux dernières nouvelles, il n'a pas été remplacé.
 
[ALERTE/POLE-EMPLOI] Etre prof alors que je suis pas prof


Je suis dans l'informatique et pôle emploi m'envoie ça, c'est tant la crise que ça pour envoyer un mec qui a aucune formation pour être prof ?

Moyen de soulever des profs selon vous
:bave:


Voici le mail

Devenir enseignant du second degré

L'académie de Versailles recrute des professeurs contractuels pour assurer des remplacements dans les collèges et les lycées.

Ces recrutements sont effectués en qualité d'agents non titulaires :

- CDD de 12 mois – Temps plein éducation nationale (18h/semaine)

- Rémunération pour l'enseignement général :

§ pour un bac + 3 (2022€ montant brut hors indemnité)

§ Pour un bac + 5 (environ 2223€ montant brut hors indemnité)

- Rémunération pour l'enseignement professionnel : entre 1820€ et 2903€ selon le niveau de diplôme et d'expérience

Votre mission :

- Vous exercerez vos fonctions dans un établissement scolaire du second degré. Selon le type d'établissement, collège, lycée général, technologique ou professionnel,

- vous allez prendre en charge l'enseignement d'une ou deux discipline(s) sur une ou plusieurs classes de niveaux différents.

- Vous devrez vous montrer disponible et faire preuve de vos compétences afin de mener à bien vos cours, mettre en confiance et faire progresser vos élèves.

- Les disciplines d'enseignement sont nombreuses :

Lettres, mathématiques, histoire et géographie, sciences de la vie et de la Terre, langues vivantes, éducation musicale, philosophie, sciences économiques et sociales...

- Disciplines déficitaires :

§ En enseignement général : ANGLAIS, LETTRES MODERNES/CLASSIQUES, MATHÉMATIQUES, PHYSIQUE-CHIMIE, SCIENCES INDUSTRIELLES DE L'INGENIEUR, TECHNOLOGIE

§ En enseignement professionnel : ECONOMIE ET GESTION (commerce et vente), BIOTECHNOLOGIES, STMS, GÉNIE ÉLECTRONIQUE, GÉNIE ÉLECTRIQUE (électrotechnique), GÉNIE THERMIQUE, GÉNIE MÉCANIQUE (maintenance, construction, productique)

Toutefois la mission du professeur, quelle que soit sa discipline, reste la même :

- Renforcer les connaissances et compétences des élèves,

- Développer leur esprit critique,

- Les accompagner dans la découverte professionnelle,

- Les amener à devenir des citoyens

- Les préparer à leurs futurs choix d'orientation.

Conditions de recrutement :

- Remplir les conditions d'aptitude physique exigées pour l'accès à la fonction publique ;

- Avoir un casier judiciaire vierge de toute condamnation ;

- Pour les disciplines générales : être titulaire d'un diplôme de niveau Bac + 3 minimum en concordance avec la discipline d'enseignement ;

- Pour les disciplines professionnelles : être titulaire d'un C.A.P., B.E.P., B.P., Bac Pro, B.T.S. ou Bac+3 et/ou attester d'une expérience professionnelle antérieure.

Candidature :

- Envoyer votre cv à **@pole-emploi.fr avec en objet la référence PRO*****

- Un rendez-vous vous sera fixé par le Pôle Emploi de Nanterre, pour participer à une réunion d''informations mi-avril.

- La réunion sera suivie par le dépôt de votre dossier de candidature complet(*) auprès du personnel du rectorat présent le même jour.

(*)Pièces du Dossier de candidature: CV, lettre de motivation, copie du dernier diplôme et de votre carte d'identité.
 
je ne retrouve plus le reportage d'il y a 5/6 ans sur une femme qui était au chomage et son métier n'avais rien à voir avec les profs et encore moins avec les enfants et leur éducations

pole emploie lui a envoyé une offre pour devenir prof quand elle a refusée (car aucune expérience avec les enfants) pole emploi l'a menacé
 

Marok19

#gawryasahabféminismeprofemmelibérée #NTM
VIB
je ne retrouve plus le reportage d'il y a 5/6 ans sur une femme qui était au chomage et son métier n'avais rien à voir avec les profs et encore moins avec les enfants et leur éducations

pole emploie lui a envoyé une offre pour devenir prof quand elle a refusée (car aucune expérience avec les enfants) pole emploi l'a menacé
Bac +3 même pour enseigner au lycée? Et tout ça sans agrégation?
 
je pense en effet que c'est pour boucher les trous de temps en temps, ou dans les écoles privées qui ne sont pas aussi exigeantes et paient moins.
mais mes enfants ont tous eu des professeurs certifiés. Ce sont des fonctionnaires de l'éducation nationale ayant passé les concours de recrutement.
Comment tu le sais qu’ils ont tous eu le concours ? Les parents d’élèves ne sont pas censés être mis au courant du statut de l’enseignant. En tout cas rien n’oblige l’enseignant à parler de son statut.

Il y a des contractuels recrutés dans toutes les académies surtout dans les grandes villes et c’est des contrats à l’année qu’ils signent.
 
Peut-être dans privée mais certainement pas dans public...
Oh que si ! Dans le public il y a des contractuels recrutés chaque année par les rectorats. D’ailleurs même nous on peut postuler, il suffit de creer un compte sur acloe et de déposer son cv et lettre de motivation. Je connais des enseignants contractuels dans le secondaire. Ça fait 15 ans qu’ils travaillent comme ça. Ils enseignent depuis tout ce temps sans capes mais ils ont un master de la matière qu’ils enseignent.
 

minervie

La ilaha Illa Allah
J'ai une amie avec doctorat en informatique avec 2 DEA. . Elle a fait en plus une licence en maths pour pouvoir enseigner mais a raté le Capes ( elle m'a dit que c'est pour les jeunes qui ont l'esprit libre, elle est mariée et maman ) . Elle a pas trouvé de postes d'enseignante .
Elle m'a dit qu'il y a que dans le privé qu'elle aurait une chance.
 
J'ai une amie avec doctorat en informatique avec 2 DEA. . Elle a fait en plus une licence en maths pour pouvoir enseigner mais a raté le Capes ( elle m'a dit que c'est pour les jeunes qui ont l'esprit libre, elle est mariée et maman ) . Elle a pas trouvé de postes d'enseignante .
Elle m'a dit qu'il y a que dans le privé qu'elle aurait une chance.
Elle a postulé dans quelle académie ? Parce que en ile de France et à Marseille ça recrute beaucoup , et pas que la bas ! Surtout en maths !
 
L'académie de Versailles recrute des professeurs contractuels pour assurer des remplacements dans les collèges et les lycées.
Ce sont des remplaçants qui interviennent 2 jours ici, 2 jours là, quand les professeurs titulaires sont absents ou malades.
On les met parce que comme dit l'article plus haut, mieux vaut n'importe quoi qu'une classe sans prof devant les élèves. C'est presque une sorte de garderie, parce que le prof ne sait pas quand il arrive, ce qui a été fait lors du dernier cours, donc il doit sortir de son chapeau de quoi occuper les élèves durant une heure.
Une licence de maths suffit pour cela.

Sinon face à ces 20.000 "remplaçants", il y a plus de UN MILLION de titulaires dans l'Education nationale:

En 2013, 1,05 million de personnes, soit près de la moitié des effectifs de la fonction publique d’État (44,3 %), exercent leur activité professionnelle au titre de l’enseignement scolaire dans les secteurs public et privé du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.
Les enseignants représentent 81,4 % de cette population. Le nombre des titulaires marque un léger fléchissement (- 0,3 %) tandis que celui des non-titulaires (15,4 % des effectifs), dont plus de la moitié sont des assistants d’éducation, a fortement augmenté en 2013 (+ 10,9 %).
Les agents titulaires appartiennent très majoritairement à la catégorie A (93,8 %) et représentent environ les trois quarts des effectifs de cette même catégorie dans la fonction publique d’État. Leur nombre est relativement stable depuis 2012 (+ 0,2 %). Les catégories B et C sont nettement moins représentées (environ 3 % chacune) et reculent respectivement de 2,8% et 0,3 %
 
Haut