Le dilemme de la Musique

TIGELLIUS

🥇🥈🥉🏅🏆
VIB
La musique détruit le cœur

La musique, les chansons, les dances par la suite ont été interdites suite à une interprétation erronée du verset "les plaisants discours" qui auraient été la source d'un détournement de l'écoute du Coran. Si une personne pour en empêcher une autre de l'écoute du Livre aurait utilisé de l'argent ou l'aurait invité dans un restaurant, aurait-on alors interdit l'argent et les restaurants ????
 
La musique, les chansons, les dances par la suite ont été interdites suite à une interprétation erronée du verset "les plaisants discours" qui auraient été la source d'un détournement de l'écoute du Coran. Si une personne pour en empêcher une autre de l'écoute du Livre aurait utilisé de l'argent ou l'aurait invité dans un restaurant, aurait-on alors interdit l'argent et les restaurants ????
Le récit de Ibn 'Umar bouchant ses oreilles pour ne pas entendre la flûte prouve selon eux que la musique est autorisée !


Certains égarés utilisent le récit qui suit pour faire autoriser les instruments de musique et disent que si c’était interdit, le Prophète (salallahu alayhi wassalam) aurait ordonné à Ibn ‘Omar de boucher lui aussi ses oreilles et que Ibn ‘Omar lui aussi l’aurait ordonné à Nafi‘.

Récit:




Ibn ‘Omar était un jour avec son esclave affranchi qui s’appelle Nafi‘ et ils marchaient ensemble. Soudain, ibn ‘Omar entend au loin un berger qui joue de la flûte.


Ibn ‘Omar était sur son âne et a essayé de s’écarter au maximum du chemin en mettant les deux doigts sur ses oreilles pour ne pas entendre et à chaque fois, après quelques pas, Ibn ‘Omar dit à Nafi‘ qui n’a pas mis les doigts dans les oreilles : « Ô Nafi‘, est-ce que tu entends encore ? »

Nafi‘ lui répond que oui et ibn ‘Omar garde ses doigts dans ses oreilles.

Après quelques pas il renouvelle sa question et reçoit la même réponse jusqu’à ce que Nafi‘ ait dit : « Je ne l’entends plus ».
Alors ibn ‘Omar s’est remis sur son chemin et a retiré les doigts de ses oreilles et il a dit à Nafi‘ : « Ce que je viens de faire, j’ai vu le Prophète faire la même chose » (extrait du Sahih Abou Dawoud)

Réponse:


Il n’écoutait pas volontairement mais il l'entendait contre son gré, et il y a une grande différence entre celui qui écoute et qui entend.

Cheikh Al-Islam Ibn Taymiya a dit :

« d’après tous les imams, l’homme n’est pas blâmé pour ce qu’il entend sans le vouloir. L’homme se voit blâmé ou loué lorsqu’il écoute et non lorsqu’il entend. Celui qui écoute le Coran se voit récompensé, mais celui qui l’entend, sans le vouloir n’est pas récompensé. Car la grandeur d’un acte est mesurée par rapport à l’intention qui le sous-tend. C’est le cas également de la musique, si on l’entend sans le vouloir, on n’en est pas sanctionné. »

(Extrait de al-Majmou‘ 10/78.)

Et puis, si ce récit prouve l'autorisation de la musique alors, pourquoi Ibn 'Umar se bouche t'il les oreilles ? Et pourquoi le messager d'Allah avait fait de même ? Comme bien souvent il y a dans l'argument des innovateurs, la preuve de leur égarement.

Ajoutons à cela la quantité de récit claire sur l'interdiction, et il apparait que les gens de l'innovation cherche des preuves en fonction de leurs croyances, plutôt que de baser leur croyance sur l'ensemble des preuves.

Reste maintenant la question de savoir ce que l'on doit faire quand on se trouve à un endroit où il y a de la musique interdite…
A ce sujet, l’imam Malik avait répondu :

« s’il l’apprécie (s’il l’écoute) il doit quitter l’endroit, sauf en cas de nécessité ou d’incapacité. S’il entend le son en passant il doit revenir en arrière ou presser le pas. »

(source : Al Djâmi‘ d’al-Qayrawânî, p 262)
 

MarSaf

لا إله إلّا اللّه محمّد رسول اللّه
La musique, les chansons, les dances par la suite ont été interdites suite à une interprétation erronée du verset "les plaisants discours" qui auraient été la source d'un détournement de l'écoute du Coran. Si une personne pour en empêcher une autre de l'écoute du Livre aurait utilisé de l'argent ou l'aurait invité dans un restaurant, aurait-on alors interdit l'argent et les restaurants ????

salam Tigellius , comment vas tu ?

non on n'interdit pas une interdiction générale , seul Allah ordonne et interdit d'une manière générale .

mais dans le contexte de ton exemple , sache qu'il ya une règle juridique ( fiqh) qui dit que tout licite qui mène vers l ilicite devient ilicite lui même .

biensur ce n'est pas une règle a appliquer comme bon nous semble , c'est aux spécialistes de traiter chaque cas indépendamment , comme en médecine .

pour donner un exemple , les oulémas disent, si une distraction licite empêche la personne de faire sa prière à temps, cette distraction devient ilicite pendant ce temps, malgré qu'elle soit a la base licite, et parce-que elle à mené vers un ilicite qui est de délaisser la prière .
 
Les versets du Coran interdisent la musique, Allâh سبحانه a dit :

وَمِنَ النَّاسِ مَن يَشْتَرِي لَهْوَ الْحَدِيثِ لِيُضِلَّ عَن سَبِيلِ اللَّـهِ بِغَيْرِ عِلْمٍ وَيَتَّخِذَهَا هُزُوًا ۚ أُولَـٰئِكَ لَهُمْ عَذَابٌ مُّهِينٌ ﴿٦

(traduction rapprochée)

"Et, parmi les hommes, il est [quelqu’un] qui, dénué de science, achète de plaisants discours pour égarer hors du chemin d’Allâh et pour le prendre en raillerie. Ceux-là subiront un châtiment avilissant. (6)" (Sourate 31 Loqman)

Le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

«Il est interdit de vendre les chanteuses, de les acheter, de faire du commerce avec elles, l’argent de leur vente est illicite, ce verset est descendu pour cela.»
Rapporté par Attabarani

Abdoullah ibn Massoud رضي الله عنه a dit :

«Il s’agit de la musique, par Celui qu’il n’y pas d’autre divinité que Lui»
 

TIGELLIUS

🥇🥈🥉🏅🏆
VIB
salam Tigellius , comment vas tu ?

non on n'interdit pas une interdiction générale , seul Allah ordonne et interdit d'une manière générale .

mais dans le contexte de ton exemple , sache qu'il ya une règle juridique ( fiqh) qui dit que tout licite qui mène vers l ilicite devient ilicite lui même .

biensur ce n'est pas une règle a appliquer comme bon nous semble , c'est aux spécialistes de traiter chaque cas indépendamment , comme en médecine .

pour donner un exemple , les oulémas disent, si une distraction licite empêche la personne de faire sa prière à temps, cette distraction devient ilicite pendant ce temps, malgré qu'elle soit a la base licite, et parce-que elle à mené vers un ilicite qui est de délaisser la prière .

Salam ma sœur
Je vais bien merci. Le problème dans l'interprétation du verset c'est qu'a été interdit d'une manière générale la musique, la chanson, les poètes, alors que ce qui est mis en cause n'est d'autre que l'agissement de la personne qui en empêche une autre d'entendre le Coran et non pas led moyens employés en soi.
 

TIGELLIUS

🥇🥈🥉🏅🏆
VIB
Les versets du Coran interdisent la musique, Allâh سبحانه a dit :

وَمِنَ النَّاسِ مَن يَشْتَرِي لَهْوَ الْحَدِيثِ لِيُضِلَّ عَن سَبِيلِ اللَّـهِ بِغَيْرِ عِلْمٍ وَيَتَّخِذَهَا هُزُوًا ۚ أُولَـٰئِكَ لَهُمْ عَذَابٌ مُّهِينٌ ﴿٦

(traduction rapprochée)

"Et, parmi les hommes, il est [quelqu’un] qui, dénué de science, achète de plaisants discours pour égarer hors du chemin d’Allâh et pour le prendre en raillerie. Ceux-là subiront un châtiment avilissant. (6)" (Sourate 31 Loqman)

Le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

«Il est interdit de vendre les chanteuses, de les acheter, de faire du commerce avec elles, l’argent de leur vente est illicite, ce verset est descendu pour cela.»
Rapporté par Attabarani

Abdoullah ibn Massoud رضي الله عنه a dit :

«Il s’agit de la musique, par Celui qu’il n’y pas d’autre divinité que Lui»

Les versets qui interdisent la musique dis tu ????? Les plaisants discours sont de la musique ???? La musique est faite de notes et non pas de paroles.
 

TIGELLIUS

🥇🥈🥉🏅🏆
VIB
mais dans le contexte de ton exemple , sache qu'il ya une règle juridique ( fiqh) qui dit que tout licite qui mène vers l ilicite devient ilicite lui même .

Les actes ne valent que par les intentions. Cela peut arriver que l'on puisse utiliser un moyen illicite pour aboutir à un acte licite.
 

TIGELLIUS

🥇🥈🥉🏅🏆
VIB
Les versets du Coran interdisent la musique, Allâh سبحانه a dit :

وَمِنَ النَّاسِ مَن يَشْتَرِي لَهْوَ الْحَدِيثِ لِيُضِلَّ عَن سَبِيلِ اللَّـهِ بِغَيْرِ عِلْمٍ وَيَتَّخِذَهَا هُزُوًا ۚ أُولَـٰئِكَ لَهُمْ عَذَابٌ مُّهِينٌ ﴿٦

(traduction rapprochée)

"Et, parmi les hommes, il est [quelqu’un] qui, dénué de science, achète de plaisants discours pour égarer hors du chemin d’Allâh et pour le prendre en raillerie. Ceux-là subiront un châtiment avilissant. (6)" (Sourate 31 Loqman)

Le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

«Il est interdit de vendre les chanteuses, de les acheter, de faire du commerce avec elles, l’argent de leur vente est illicite, ce verset est descendu pour cela.»
Rapporté par Attabarani

Abdoullah ibn Massoud رضي الله عنه a dit :

«Il s’agit de la musique, par Celui qu’il n’y pas d’autre divinité que Lui»

Quand on entend le chant des oiseaux doit on se mettre les doigts dans les oreilles pour ne pas les entendre ?

L'appel à la prière est fait avec une psalmodie de même la récitation du Coran.
 

TIGELLIUS

🥇🥈🥉🏅🏆
VIB
Les versets du Coran interdisent la musique, Allâh سبحانه a dit :

وَمِنَ النَّاسِ مَن يَشْتَرِي لَهْوَ الْحَدِيثِ لِيُضِلَّ عَن سَبِيلِ اللَّـهِ بِغَيْرِ عِلْمٍ وَيَتَّخِذَهَا هُزُوًا ۚ أُولَـٰئِكَ لَهُمْ عَذَابٌ مُّهِينٌ ﴿٦

(traduction rapprochée)

"Et, parmi les hommes, il est [quelqu’un] qui, dénué de science, achète de plaisants discours pour égarer hors du chemin d’Allâh et pour le prendre en raillerie. Ceux-là subiront un châtiment avilissant. (6)" (Sourate 31 Loqman)

Le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

«Il est interdit de vendre les chanteuses, de les acheter, de faire du commerce avec elles, l’argent de leur vente est illicite, ce verset est descendu pour cela.»
Rapporté par Attabarani

Abdoullah ibn Massoud رضي الله عنه a dit :

«Il s’agit de la musique, par Celui qu’il n’y pas d’autre divinité que Lui»

Ce qui fait sourire est l'interprétation. Si la personne en question avait acheté des gâteaux bien savoureux et aurait invité l'autre personne pour la détourner du Coran en lui faisait goûter ces gâteaux on aurait interdit de consommer tous les gâteaux source de gourmandise ????
 

de passage

I'm just passing through
Tu n'as qu'à en faire l'expérience tout simplement. Ecoute un requiem, ou bien une chanson banale sur l'amour pour être transporté et avoir envie de prier... de prendre ton tasbih et de te remémorer Dieu. Je crois que les musulmans ont raté le coche de la musique à cause d'une simple parole d'ibn abbas. Sans celle-ci nous aurions pu utiliser la musique pour nous élever comme le font les chrétiens avec leurs chants grégoriens par exemple. Nous avons aussi la musique soufi ou chiite qui est absolument magnifique parfois.
Pourquoi tu ne suis pas le christianisme et ton problème sera résolu!
pourquoi tu t embêtes avec une religion qi interdit tout c qui est bon et naturel ?
 

MarSaf

لا إله إلّا اللّه محمّد رسول اللّه
Les actes ne valent que par les intentions. Cela peut arriver que l'on puisse utiliser un moyen illicite pour aboutir à un acte licite.

effectivement pour l'intention , mais ce moyen ilicite restera ilicite , même si on veut arriver a un acte licite, c'est encore pire

imagine je vais voler l'argent d'une personne pour faire l'aumône a une autre, qu'en pense tu ?
 

MarSaf

لا إله إلّا اللّه محمّد رسول اللّه
Salam ma sœur
Je vais bien merci. Le problème dans l'interprétation du verset c'est qu'a été interdit d'une manière générale la musique, la chanson, les poètes, alors que ce qui est mis en cause n'est d'autre que l'agissement de la personne qui en empêche une autre d'entendre le Coran et non pas led moyens employés en soi.

hamdolilah, contente que tu te portes bien.

eh bien on revient ici sur un point dont on est pas d'accord moi et toi, les hadiths et la sunna en général , n'est ce pas mon frère 😊 ?

il ya plusieurs moyens d'interpreter le Coran

on l'interprète par le Coran lui même, a travers la langue , a travers les hadiths et d'après les sahaba et tabi3in aussi.

et le verset par lui même , n'est pas assez clair ni pour nous, ni pour les musulmans jadis il faut le préciser , c'est un verset qui a été l'objet de questionnements et de débats

et nous avons beaucoup de hadiths du prophète psl et des interprétations de compagnons qui parlent justement des moyens utilisés eux mêmes

et par comparaison avec certains moyens de musique , même si ce n'était pas vraiment de la musique , approuvés par le prophète , et le chant aussi a été approuvé par lui psl, et la poésie aussi...

donc ce n'est pas vrai que les oulémas ont interprété le verset juste comme ça , en généralisant l'interdiction .

il ya bcp de détails dedans, et chaque détails a sa disposition et les preuves qui vont avec.
 

godless

On est bien peu de chose.
VIB
Les versets du Coran interdisent la musique, Allâh سبحانه a dit :

وَمِنَ النَّاسِ مَن يَشْتَرِي لَهْوَ الْحَدِيثِ لِيُضِلَّ عَن سَبِيلِ اللَّـهِ بِغَيْرِ عِلْمٍ وَيَتَّخِذَهَا هُزُوًا ۚ أُولَـٰئِكَ لَهُمْ عَذَابٌ مُّهِينٌ ﴿٦

(traduction rapprochée)

"Et, parmi les hommes, il est [quelqu’un] qui, dénué de science, achète de plaisants discours pour égarer hors du chemin d’Allâh et pour le prendre en raillerie. Ceux-là subiront un châtiment avilissant. (6)" (Sourate 31 Loqman)

Le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

«Il est interdit de vendre les chanteuses, de les acheter, de faire du commerce avec elles, l’argent de leur vente est illicite, ce verset est descendu pour cela.»
Rapporté par Attabarani

Abdoullah ibn Massoud رضي الله عنه a dit :

«Il s’agit de la musique, par Celui qu’il n’y pas d’autre divinité que Lui»
Je ne comprendrai jamais comment on fait pour arriver à la conclusion que
"plaisants discours"="musique"
 
Il est là le problème on est pas la pour penser
La religion a ses règles et ses limites sa s'arrête là
Qu'on sois faible sur certains points nous regarde et on sera juger pour sa
Par contre Qu'on rende licite l illicite en est une autre
 

godless

On est bien peu de chose.
VIB
Il est là le problème on est pas la pour penser
La religion a ses règles et ses limites sa s'arrête là
Qu'on sois faible sur certains points nous regarde et on sera juger pour sa
Par contre Qu'on rende licite l illicite en est une autre
Et rendre illicite le licite?
 
Haut