1. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences
    Rejeter la notice

Les sous-doués font médecine

Discussion dans 'Bien-être et Santé' créé par mam80, 17 Septembre 2016.

Voici la « Consult Station », la première cabine de télémédecine. Après la machine à apprendre, il s’agit donc de la machine à soigner. Jugez la bête...

  1. mam80

    mam80 Modérateur

    Inscrit:
    23 Septembre 2009
    Messages:
    36 390
    Likes:
    26 997
    Voici la « Consult Station », la première cabine de télémédecine. Après la machine à apprendre, il s’agit donc de la machine à soigner.

    Jugez la bête :

    Elle a les dimensions d’un photomaton, avec un siège incliné, un écran d’ordinateur pour guider le patient ou organiser une téléconsultation (consultation médicale à distance avec un médecin en vidéoconférence).

    On trouve à l’intérieur des instruments « pour peser, mesurer, calculer l’indice de masse corporelle, prendre la tension, le pouls, connaître le taux d’oxygène dans le sang », mais aussi un stéthoscope, un dermatoscope, un rétinographe, un électrocardiogramme etc.

    Le patient est aidé par une voix off et des tutoriels qui lui indiquent comment utiliser les différents appareils. Quant au médecin, il a accès, via un site web sécurisé, aux différentes prises de mesures réalisées et peut décider d’une consultation « en présentiel » (ça veut dire « en vrai ») si les résultats l’imposent.

    En fin de consultation, il peut rédiger une ordonnance qui est transmise par courrier au patient. Un lecteur de carte vitale est également prévu pour le paiement de la consultation.


    La première « Consult Station » a été installée il y a quelques semaines dans les locaux d’une pharmacie au centre-ville de Roanne (Loire) pour y pratiquer un test grandeur nature.

    Et on peut prédire que ce système de médecine à distance se développera bientôt dans les régions touchées par la désertification médicale [1] [2].

    L’artiste de la guérison
    Mais déjà on entend des voix qui parlent d’une robotisation de la médecine, de sa déshumanisation, d’une trahison faite au serment d’Hippocrate etc.

    Pardon, mais il me semble que ces gens s’emballent un peu vite (comme la directrice de l’école des sous-doués…)

    Si cette innovation permet réellement à des personnes qui vivent éloignées d’un médecin, qui ont des difficultés à se déplacer, etc. de faire un contrôle minimum sur certains paramètres de santé, très bien.

    Mais je pense que le développement de ce type d’outil va faire le contraire de ce qu’ils prévoient : il donnera toute sa valeur à un entretien avec un vrai médecin. Quelqu’un qu’on voit, qu’on touche en arrivant dans son bureau, quelqu’un avec lequel on peut se prendre de bec, qui est fait de chair et d’os et, surtout, qui vous écoute…

    Car c’est bien lui le vrai médecin.

    « Un artiste de la guérison », comme le décrivait Samuel Hahnemann, inventeur de l’homéopathie.
    Voici ce qu’il écrivait sur l’écoute médicale : http://www.pure-sante.info/les-sous-doues-font-medecine/

    mam
     
    rania75 et Yoel1 aiment ça.
  2. rania75

    rania75

    Inscrit:
    28 Juin 2018
    Messages:
    249
    Likes:
    75
    merci pour le sujet