• En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

Eaux de baignade: ces plages à éviter

Drianke

اللهم إفتح لنا أبواب الخير وأرزقنا من حيت لا نحتسب
Contributeur
A l'instar des années précédentes, le rapport sur la qualité des eaux de baignade a mis l'accent sur les plages à éviter par les estivants. Ce document précise que 98,43% des plages contrôlées sont de bonne qualité. Cependant, 7 stations ont été déclarées non conformes, notamment à cause des rejets d'eaux usées ou de la forte concentration des baigneurs conjuguée à l'insuffisance des infrastructures d'hygiène. C'est le cas notamment des plages Jbila III à Tanger, Ain Atiq à Skhirat, Oued Merzeg dans la province de Nouaceur...

 
En se baignant à la plage de Rabat ma fille a eu des boutons et une infection aux yeux, il a fallu voir une dermatologue.
 
je ne sais pas, sans doute des bactéries, le médecin nous a dit qu'il ne fallait pas se baigner à Rabat mais descendre plus bas vers Skhirat, Temara etc. pour avoir de l'eau plus pure.
 

funambule1

Sur la corde vitale
En général, il faut s'éloigner des embouchures de rivières et de fleuves : on ne sait jamais ce qui est rejeté en amont.
 
A l'instar des années précédentes, le rapport sur la qualité des eaux de baignade a mis l'accent sur les plages à éviter par les estivants. Ce document précise que 98,43% des plages contrôlées sont de bonne qualité. Cependant, 7 stations ont été déclarées non conformes, notamment à cause des rejets d'eaux usées ou de la forte concentration des baigneurs conjuguée à l'insuffisance des infrastructures d'hygiène. C'est le cas notamment des plages Jbila III à Tanger, Ain Atiq à Skhirat, Oued Merzeg dans la province de Nouaceur...

Il y a un paquet d'autres plages impropres même à la promenade tout court, pas besoin d'aller jusqu'à la baignade, ils sont trop optimistes avec seulement 7 plages misent au ban, la plupart des plages dans l'axe Kenitra - Rabat - Casa sont d'une saleté repoussante.
 

Drianke

اللهم إفتح لنا أبواب الخير وأرزقنا من حيت لا نحتسب
Contributeur
Casa je confirme c'est très sale même pour marcher sur le sable vaut mieux être chaussé...

Il y a un paquet d'autres plages impropres même à la promenade tout court, pas besoin d'aller jusqu'à la baignade, ils sont trop optimistes avec seulement 7 plages misent au ban, la plupart des plages dans l'axe Kenitra - Rabat - Casa sont d'une saleté repoussante.
 
c'est embêtant alors s'ils ne signalent que 7 plages à éviter, il va y avoir une quantité de gamins et d'adultes qui vont se retrouver avec des infections...

Cela signifie que le rapport ne dit pas la vérité...
 

Drianke

اللهم إفتح لنا أبواب الخير وأرزقنا من حيت لا نحتسب
Contributeur
Le rapport est incomplet possible ..

c'est embêtant alors s'ils ne signalent que 7 plages à éviter, il va y avoir une quantité de gamins et d'adultes qui vont se retrouver avec des infections...

Cela signifie que le rapport ne dit pas la vérité...
 
FOUTAISES ! J'aurais préféré qu'ils disent que 98,43% des plages contrôlées sont de très mauvaise qualités ! Preuves à l'appuis, j'ai pleins de photos qui montres la honte de Maroc ! Alors oui peut être sur quelques portions de centaines de mètres là où les autorités se baladent. Mais éloignez vous un petit peu et vous verrez les déchetteries sur les centaines de kilomètres. Un exemple parmi d'autres est je pense l'endroit le plus dégueulasse du nord du pays . Saïdia jusqu'à Nador
!
 

funambule1

Sur la corde vitale
Mais les sorties d’égout, il peut y en avoir un peu partout.
Sans doute, mais, il faut avoir vu, ce que j'ai vu en amont des cours d'eau.

Nous sommes toujours en phase d'équipement en stations d'épuration, encore insuffisantes en capacités et nombre.

Avec la politique de développement durable, une politique écologique est mise progressivement en place, commençant avec la lutte contre la commercialisation et distribution de sacs en plastique, pollution visible.

Bien souvent les oueds sont considérés comme des exutoires naturels. En amont, des cadavres en décomposition d'animaux, à l'air libre, lessivés par les eaux de ruissellement finissent dans ces cours. Des oueds à régimes variables, présentant durant l'été des bras morts, verdâtres et saumâtres, un milieu riche, idéal, compte tenu des températures pour la prolifération des bactéries et dans lesquels baignent parfois allègrement d'innocents enfants. De simples blessures dans la vase, en récoltant des vers pour la pêche finissent parfois en un vitiligo.

Des sites qui ont fait l'objet d'articles dans les médias et même de visites du gouvernement.
 
Dernière édition:

Drianke

اللهم إفتح لنا أبواب الخير وأرزقنا من حيت لا نحتسب
Contributeur
Une application pour s'informer sur les plages au Maroc

Le secrétariat d’État chargé du Développement durable a lancé une application mobile appelée «IPlages», destinée à fournir au grand public diverses informations sur les plages, notamment la qualité des eaux de baignade.

Disponible actuellement en Android, cette application permet également de faciliter le choix des plages à visiter, soit par rapport à leur proximité (localisation), soit en déplaçant la carte géographique sur tout le littoral marocain, proposant, par la même, l'itinéraire pour se rendre à la plage choisie.


 
Haut