• En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

Quand un éditeur américain se couche: The jewel of Medina

Cette fois, ni menace, ni chantage, ni fatwa. Il a suffi de l’avertissement d’une universitaire pour que le groupe new yorkais Random House se couche. Il n’y a pas d’autre mot. Comme si le principe de précaution était désormais intégré à l’égal d’un réflexe naturel. Le roman de Sherry Jones The jewel of Medina (Le joyau de Médine) devait paraître le 12 août chez Ballantine, l’auteur s’apprêtait à partir pour une tournée de signatures lorsque tout fut annulé in extremis. Non pas reporté mais annulé. Ce n’est pas un brûlot mais un roman historique de 432 pages dont l’héroïne est Aïcha, la troisième épouse du prophète, sa préférée, fille de son plus ancien compagnon, Abou Bakr. Elle n’avait pas 10 ans lorsqu’il l’a aimée, une histoire qui est contée dans le Coran et rapportée par la Sunna (Hadith 806/2547). Par mesure de sécurité, pour ne pas offenser les croyants et afin d’éviter “tout acte de violence des éléments les plus radicaux”, la direction de l’éditeur a donc diffusé un communiqué annonçant l’annulation du livre. Sans plus de détail. C’est l’auteur du livre qui a révélé l’origine de leurs craintes : le fait que Denise Spellberg, professeur d’histoire de l’Islam à l’université du Texas à Austin ait qualifié le roman de “pornographie soft” et l’ait fait savoir a suffi ; encore faut-il préciser qu’elle est elle-même auteur d’une essai sur l’héritage d’Aïcha dans le cadre des gender studies… Malgré les accusations de lâcheté, et en dépit de l’incohérence d’un éditeur qui accepte un manuscrit et le met en fabrication mais refuse de l’assumer à la veille de sa sortie, Random House est resté sur ses positions. La romancière a donc conservé ses 100 000 dollars d’à-valoir, repris ses droits et elle s’est mise en quête d’un nouvel éditeur.
 
en clair super coup de pub qui donne envie à des millions

si le bouquin etait interessant je ne pense pas qu'il aurait ete censuré
mais certainement qu'il est nul (faut le lire pour dire cela et je ne l'ai pas lu ni jamais entendu parler)

donc en gros c qu'un coup de pub en de plus
ni plus ni moins je pense.. enfin je laisse le soin a ceux qui le liront de nous donner leur avis mais bon ca sent l'arnaque a des miles ce truc
 
Haut