• En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

Les effets positifs d'une redistribution des rôles

  • Initiateur de la discussion DKKRR
  • Date de début
DKKRR

DKKRR

Salam Aleykoum,

A une heure où se multiplient les discours xénophobes, Islamophobes, racistes ou autres, il est bon de se dire qu'il suffirait que chacun s'imagine le comportement qu'il souhaiterait adopter envers les autres s'il se trouvait dans une période antérieure à une redistribution des rôles au sein de la société. Une période qui précéderait un grand tirage au sort permettant à chacun de connaître la nouvelle place qu'il occuperait (riche, migrant, noir, femme, juif, cordonnier etc....).

Ainsi peut-être les gens pourraient se rendre compte de la malsanité de leurs attitudes présentes à travers ce "jeu de l'ombre" qui révélerait les nombreuses tares qui sont les nôtres et ne sachant pas quelle place nouvelle ils occuperaient, ceux-ci seraient assurément bien plus accueillants et généreux envers ceux moins favorisés afin que ces nouveaux comportements institués puissent éventuellement leur profiter par la suite suivant la place qui serait la leur.
 
Ebion

Ebion

Grüsser
VIB
Salam Aleykoum,

A une heure où se multiplient les discours xénophobes, Islamophobes, racistes ou autres, il est bon de se dire qu'il suffirait que chacun s'imagine le comportement qu'il souhaiterait adopter envers les autres s'il se trouvait dans une période antérieure à une redistribution des rôles au sein de la société. Une période qui précéderait un grand tirage au sort permettant à chacun de connaître la nouvelle place qu'il occuperait (riche, migrant, noir, femme, juif, cordonnier etc....).

Ainsi peut-être les gens pourraient se rendre compte de la malsanité de leurs attitudes présentes à travers ce "jeu de l'ombre" qui révélerait les nombreuses tares qui sont les nôtres et ne sachant pas quelle place nouvelle ils occuperaient, ceux-ci seraient assurément bien plus accueillants et généreux envers ceux moins favorisés afin que ces nouveaux comportements institués puissent éventuellement leur profiter par la suite suivant la place qui serait la leur.
Bonjour! :joueur:

Fais-tu référence à la théorie de la justice de John Rawls?
 
danalacelte

danalacelte

Oui c'est le principe "ne fais pas à autrui, ce que tu n'aimerais pas qu'on te fasse"
Mais bon beaucoup d'êtres humains manquent de sagesse et sont trop auto centré sur eux même et se mettent pas à la place des autres. Ils vont juste protéger leur "groupe" et accuser d'autres groupes d'être les responsable de leurs malheurs.
 
Ebion

Ebion

Grüsser
VIB
Oui c'est le principe "ne fais pas à autrui ce que tu n'aimerais pas qu'on te te fasse"
Mais bon beaucoup d'être humain manquent de sagesse et sont trop auto centré sur eux même et se mettent pas à la place des autres. Ils vont juste protéger leur "groupe" et accuser d'autres groupes d'être les responsable de leurs malheurs.
En fait certains malheurs ne sont de la faute de personne... ils arrivent par hasard. À moins d’accuser le terrible Jéhovah! On n’a pas à chercher systématiquement des coupables, c’est un raisonnement animiste!
 
danalacelte

danalacelte

En fait certains malheurs ne sont de la faute de personne... ils arrivent par hasard. À moins d’accuser le terrible Jéhovah! On n’a pas à chercher systématiquement des coupables, c’est un raisonnement animiste!
Je sais que c'est la faute de personne, mais c'est le raisonnement des mous du bulbe qui ont besoin d'un coupable. C'est comme ça depuis la nuit des temps
 
Ebion

Ebion

Grüsser
VIB
Je sais que c'est la faute de personne, mais c'est le raisonnement des mous du bulbe qui ont besoin d'un coupable. C'est comme ça depuis la nuit des temps
Je suis pas non plus adepte de la loi du karma, qui me paraît culpabilisante... sans compter que les privilégiés et élites peuvent l’invoquer pour s’autojustifier!
 
Hibou57

Hibou57

Comme-même (tm)
VIB
Salam Aleykoum,

A une heure où se multiplient les discours xénophobes, Islamophobes, racistes ou autres, il est bon de se dire qu'il suffirait que chacun s'imagine le comportement qu'il souhaiterait adopter envers les autres s'il se trouvait dans une période antérieure à une redistribution des rôles au sein de la société. Une période qui précéderait un grand tirage au sort permettant à chacun de connaître la nouvelle place qu'il occuperait (riche, migrant, noir, femme, juif, cordonnier etc....).

Ainsi peut-être les gens pourraient se rendre compte de la malsanité de leurs attitudes présentes à travers ce "jeu de l'ombre" qui révélerait les nombreuses tares qui sont les nôtres et ne sachant pas quelle place nouvelle ils occuperaient, ceux-ci seraient assurément bien plus accueillants et généreux envers ceux moins favorisés afin que ces nouveaux comportements institués puissent éventuellement leur profiter par la suite suivant la place qui serait la leur.
C’est justement la question, les classes sociales « supérieures » ne voudraient pas être traitées comme elles traitent les autres, et ça inclut la classe sociale innée basée sur le sexe, des « femmes ».
 
DKKRR

DKKRR

Bonjour! :joueur:

Fais-tu référence à la théorie de la justice de John Rawls?
Effectivement très Cher Ebion !!!!

En fait, je connaissais cette théorie (c'est d'ailleurs toi qui me l'avait fait découvrir il me semble) et je me la suis remémorer en réfléchissant l'autre jour sur l'opportunité des réactions allergiques de certains Français à l'égard des migrants (des étrangers en général) et de tous ces politiciens qui surfent sur ces peurs, sur cette xénophobie totalement assumée afin de les accroître pour gagner en exposition et conséquemment en électorat.

Je me suis alors dit que ces réactions seraient assurément tout autres s'il existait la possibilité que ces gens-là puissent se retrouver dans ces situations dont ils n'ont que faire et c'est alors que me revint à la mémoire cette théorie qui permet, je pense bien, de se rendre compte de l'égoisme qui nous caractérise tous et du caractère malsain de certaines de nos pensées et convictions (qui sont profondément tributaires de nos privilèges en réalité).

En conclusion, nous faisons et souhaitons aux autres ce que nous n'aimerions pas recevoir comme traitement.
 
DKKRR

DKKRR

On n’a pas à chercher systématiquement des coupables
A ce propos, cela me fait penser au fait que chaque fois qu'un accident se produit, de quelque ordre qu'il soit (aérien, explosion, au travail etc...) l'accent est réellement mis sur la recherche de coupables. Il faut absolument des responsables à punir et toute la médiatisation de l'affaire se fait, avant tout, sur l'avancée de cette démarche plutôt que sur l'évolution de la santé de ceux qui ont subi l'accident.

Une vidéo d'un motard est passée l'autre jour au journal télé. Elle montrait un motard se filmant en père-noel dans la capitale et ayant malencontreusement assisté à un accident où une personne âgée (il me semble) se faisait renverser par une voiture qui pris la fuite.
Ce motard se lança alors à la poursuite de la voiture et après plusieurs minutes parvint à alerter une patrouille qui put arrêter la jeune fuyarde.

Cet homme passa ainsi pour un héros et des gens l'arrêtèrent dans la rue pour le féliciter (à la suite de la vidéo).

Ce que moi je retiens personnellement, c'est qu'au lieu d'aller porter assistance en urgence à la personne fauchée, ce Monsieur chercha avant tout à se donner des sensations en roulant à toutes vitesses dans les rues de la ville, se prenant pour un justicier, grillant tous les feux et ce afin que quelqu'un soit puni car ce qui comptait au final, ce n'était pas tant que l'autre personne survive à ce choc mais c'était plutôt que quelqu'un se fasse punir de ce qu'il s'était produit.
En tous cas, c'est ainsi que l'on peut interpréter le déroulement des événements.
A mes yeux, cet homme aurait bien plus constitué un héros s'il s'était précipité pour aller secourir la personne renversée au lieu de s'en aller et peut-être de la laisser mourir sur le pavé (au final elle survécut quand même).

Malgré toutes les précautions que l'on peut prendre, la vie est emplie de risques et les accidents, les catastrophes sont quotidiens et ne sont pas nécessairement voulus par ceux qui les engendrent (quand ce n'est pas la nature elle-même qui en est à l'origine).
 
danalacelte

danalacelte

C’est justement la question, les classes sociales « supérieures » ne voudraient pas être traitées comme elles traitent les autres, et ça inclut la classe sociale innée basée sur le sexe, des « femmes ».
Mdr tu as besoin mettre les femmes à toute les sauces, c'est quand même l'homme qui les a opprimé pendant des siècles qui avaient le droit de vie ou de mort sur elles. Et aujourd'hui qui gouverne la majorité des états et des entreprises du cac 40 les hommes. Donc qui dirige le monde les hommes:p
 
danalacelte

danalacelte

Je suis pas non plus adepte de la loi du karma, qui me paraît culpabilisante... sans compter que les privilégiés et élites peuvent l’invoquer pour s’autojustifier!
Le karma est pas culpabilisant c'est ceux qui l'ont pas compris qui disent en fait la "loi du karma" la loi de cause à effet est une loi de l'univers tout nos actes, pensées...On des conséquences mais toujours dans un but de nous aider à nous améliorer.
Mais faut pas voir ça de façon négative, comme une punition mais plus comme un apprentissage par exemple avant de toucher une plaque électrique encore chaude tu savais pas que ça pouvait brûler et faire mal tu as eu besoin de l'expérimenter pour le karma c'est pareil.
 
danalacelte

danalacelte

Effectivement très Cher Ebion !!!!

En fait, je connaissais cette théorie (c'est d'ailleurs toi qui me l'avait fait découvrir il me semble) et je me la suis remémorer en réfléchissant l'autre jour sur l'opportunité des réactions allergiques de certains Français à l'égard des migrants (des étrangers en général) et de tous ces politiciens qui surfent sur ces peurs, sur cette xénophobie totalement assumée afin de les accroître pour gagner en exposition et conséquemment en électorat.

Je me suis alors dit que ces réactions seraient assurément tout autres s'il existait la possibilité que ces gens-là puissent se retrouver dans ces situations dont ils n'ont que faire et c'est alors que me revint à la mémoire cette théorie qui permet, je pense bien, de se rendre compte de l'égoisme qui nous caractérise tous et du caractère malsain de certaines de nos pensées et convictions (qui sont profondément tributaires de nos privilèges en réalité).

En conclusion, nous faisons et souhaitons aux autres ce que nous n'aimerions pas recevoir comme traitement.
En fait faudrait qu'il y est que des empathes qui nous dirigent, alors que justement les "grands" de ce monde disent qu'il faut pas se laisser diriger par ses émotions pour être un bon chef;)
 
F

Floraison

VIB
En fait faudrait qu'il y est que des empathes qui nous dirigent, alors que justement les "grands" de ce monde disent qu'il faut pas se laisser diriger par ses émotions pour être un bon chef;)
Les personnes qui sont "trop gentilles", empathiques paraissent faibles aux yeux des autres, je suis pas certaine que ce soit compatible avec l'exercice du pouvoir...
 
danalacelte

danalacelte

Les personnes qui sont "trop gentilles", empathiques paraissent faibles aux yeux des autres, je suis pas certaine que ce soit compatible avec l'exercice du pouvoir...
Oui je sais, mais je trouve que ça ferait du bien. Des fois quand j'entend parler de lois injuste je me dis mais ils se mettent jamais à la place des gens ses politiques lol
On a l’impression que tout est fait pour satisfaire les grands groupes et que finalement, la souveraineté du peuple est un leurre
 
Ebion

Ebion

Grüsser
VIB
Bonjour débatto @DKKRR !

Pour continuer la discussion, la stratégie de Rawls, position originelle, voile d’ignorance, agents rationnels, contient des présupposés pas forcément faciles à faire respecter dans le concret.

Par exemple :

Les acteurs doivent être de bonne foi et empathiques. Sinon on peut bloquer et un débatteur de mauvaise foi peut soutenir des choses insensées. Du genre un raciste qui dirait que s’il était Noir, il sentirait qu’il mériterait un traitement désavantageux, et que donc la méthode de Rawls est compatible avec le racisme. Ou encore un homophobe qui dirait que s’il s’imaginait homo, il se sentirait malade ou déviant, et donc qu’il demanderait de l’aide psychiatrique, ou la rédemption par l’aide de Dieu...

Les acteurs doivent aussi être réticents au risque. Ce qui est souvent contredit dans la réalité. L’argument de Rawls suppose que les individus dans la position originelle ont si peur d’être parmi les perdants qu’ils vont convenir de lois égalitaires. Mais on peut retourner le raisonnement et imaginer les individus de la position originelle prêts à courir un risque pour pouvoir décompter parmi les privilégiés. Ce qui reviendrait à justifier une société inégalitaire.

Imaginons que les individus, qui aiment le risque, établissent l’esclavage pour 10% de la population, ce qui, selon eux, va être compensé par un gain supérieur de bien-être pour les 90% restants. En ce sens, certains seraient prêts à courir le risque d’être esclaves, et selon une certaine méthode de calcul, ils seraient justifiés.
 
Ebion

Ebion

Grüsser
VIB
Il y a aussi des questions ambiguës. Les fœtus sont-ils dans la position originelle? Les animaux? Ou seulement certains? Où tracer la ligne? Qui décide?

Que faire si certains veulent faire des choses, mais d’autres veulent les protéger contre eux-mêmes, au nom de ce qui leur semble être leur vrai bien? comme dans le cas du tabac, marijuana, euthanasie?
 
DKKRR

DKKRR

@Ebion

Bonjour Ebion,

Effectivement, la stratégie de Rawls n'est pas à prendre au pied de la lettre (tout du moins si certaines conditions ne sont pas réunies quant à "l'état" des acteurs). Ainsi que tu as pu l'illustrer, certaines situations actuellement conflictuelles ne sauraient être résolues que ce soit du fait d'une mauvaise foi inhérente à certaines personnes, du fait qu'il faudrait que les individus soient réticents au risque ou plus simplement du fait de la subjectivité essentielle à chacun d'entre nous et qui nous fait entretenir certaines croyances fortes qui transcendent la notion de mauvaise foi (à mon sens).

Un exemple avec le cas de l'homosexualité que tu as évoqué. En ce qui me concerne, je considère ces pratiques comme particulièrement déviantes (au sens non naturelles, maladives et extrêmement néfastes). Si je me trouvais en tant qu'acteur chargé de définir les futures règles du jeu, je souhaiterais pouvoir bénéficier de soins, d'être exclu de la société afin de ne pas me livrer à cette turpitude si tant est que je devais me retrouver dans la position d'homosexuel.

Il n'y a là aucune mauvaise foi de ma part mais mes croyances sont si fortes quant au caractère néfaste de ces pratiques, que je préfère me faire sanctionner plutôt que de devenir ce que je perçois actuellement comme étant très négatif. De la même façon que tu demanderais peut-être la même sanction si tu devais te retrouver dans la peau d'un pédophile ou encore, que je n'hésite pas, présentement, à invoquer Dieu afin qu'il me fasse disparaisse si tant est que la mécréance devait s'emparer de moi (quand bien même je vivrais bien cette situation de mécréant).
C'est peut-être un peu difficile à comprendre pour un non-croyant en ce qui concerne les croyances religieuses mais je pense que si l'on réfléchit bien, pour beaucoup d'individus, nonobstant l'orientation de leur foi, certaines "valeurs" sont si fortes qu'elles ont plus d'importance que leur propre vie et que ceux-ci n'hésiteraient pas à se sacrifier pour que celles-ci perdurent.


Partant de là, afin de rendre possible la stratégie de Rawls, il est nécessaire que s'appliquent tout un tas de présupposés tels que "les individus doivent être réticents au risque"; "les individus ne doivent pas être de mauvaise foi"; "les individus doivent être totalement formatés afin que toutes leurs croyances disparaissent".

Ce sont les conditions essentielles permettant la réalisation d'un tel "jeu". En tant que Croyant, je ne faisais que supposer la réalisation de ces présupposés afin de permettre à chacun de réfléchir sur ses comportement sur un plan que j'ai expressément strictement limité, à savoir la générosité à l'égard de son prochain (je l'ai sans doute mal expliqué à travers mon premier post).
Car, effectivement, la stratégie de Rawls conduirait à tolérer bien des pratiques (si tant est que les acteurs se trouvaient au préalable parfaitement formatés) dont bon nombre que je n'approuve pas.

Certes l'on pourra me rétorquer que si je poussais mon raisonnement jusqu'au bout, alors je ferai face à un hiatus irréductible entre ce que je proclame dans ce post et ce que mes croyances me poussent à proclamer dans d'autres sujets. Je le reconnais bien volontiers même si ma reconnaissance n'annihile en rien ces "contradictions" qui, malgré tout, n'en sont pas selon moi (ce que je pourrais expliciter plus longuement bien entendu).
 
felouquier

felouquier

Nicky31 pour les intimes
"j'aime pas Michael Jackson parce qu'il est noir !"

qui a déjà entendu ça ?
 
felouquier

felouquier

Nicky31 pour les intimes
A ce propos, cela me fait penser au fait que chaque fois qu'un accident se produit, de quelque ordre qu'il soit (aérien, explosion, au travail etc...) l'accent est réellement mis sur la recherche de coupables. Il faut absolument des responsables à punir et toute la médiatisation de l'affaire se fait, avant tout, sur l'avancée de cette démarche plutôt que sur l'évolution de la santé de ceux qui ont subi l'accident.

Une vidéo d'un motard est passée l'autre jour au journal télé. Elle montrait un motard se filmant en père-noel dans la capitale et ayant malencontreusement assisté à un accident où une personne âgée (il me semble) se faisait renverser par une voiture qui pris la fuite.
Ce motard se lança alors à la poursuite de la voiture et après plusieurs minutes parvint à alerter une patrouille qui put arrêter la jeune fuyarde.

Cet homme passa ainsi pour un héros et des gens l'arrêtèrent dans la rue pour le féliciter (à la suite de la vidéo).

Ce que moi je retiens personnellement, c'est qu'au lieu d'aller porter assistance en urgence à la personne fauchée, ce Monsieur chercha avant tout à se donner des sensations en roulant à toutes vitesses dans les rues de la ville, se prenant pour un justicier, grillant tous les feux et ce afin que quelqu'un soit puni car ce qui comptait au final, ce n'était pas tant que l'autre personne survive à ce choc mais c'était plutôt que quelqu'un se fasse punir de ce qu'il s'était produit.
En tous cas, c'est ainsi que l'on peut interpréter le déroulement des événements.
A mes yeux, cet homme aurait bien plus constitué un héros s'il s'était précipité pour aller secourir la personne renversée au lieu de s'en aller et peut-être de la laisser mourir sur le pavé (au final elle survécut quand même).

Malgré toutes les précautions que l'on peut prendre, la vie est emplie de risques et les accidents, les catastrophes sont quotidiens et ne sont pas nécessairement voulus par ceux qui les engendrent (quand ce n'est pas la nature elle-même qui en est à l'origine).
il a eu raison de faire ça et d'ailleurs qu'aurait il pu faire pour le vieil homme puisqu'il n'a justement rien droit de faire puisqu'il n'est pas médecin et qu'il est interdit de toucher un blessé ?

c'est comme si tu devais choisir entre prendre en chasse un terroriste ou d'aider les blessés dont le nombre ne fera qu'augmenter ...

il y en a qui oseront agir ... pas tous, c'est sûr, mais certains parmi eux !
 
felouquier

felouquier

Nicky31 pour les intimes
Bonjour débatto @DKKRR !

Pour continuer la discussion, la stratégie de Rawls, position originelle, voile d’ignorance, agents rationnels, contient des présupposés pas forcément faciles à faire respecter dans le concret.

Par exemple :

Les acteurs doivent être de bonne foi et empathiques. Sinon on peut bloquer et un débatteur de mauvaise foi peut soutenir des choses insensées. Du genre un raciste qui dirait que s’il était Noir, il sentirait qu’il mériterait un traitement désavantageux, et que donc la méthode de Rawls est compatible avec le racisme. Ou encore un homophobe qui dirait que s’il s’imaginait homo, il se sentirait malade ou déviant, et donc qu’il demanderait de l’aide psychiatrique, ou la rédemption par l’aide de Dieu...

Les acteurs doivent aussi être réticents au risque. Ce qui est souvent contredit dans la réalité. L’argument de Rawls suppose que les individus dans la position originelle ont si peur d’être parmi les perdants qu’ils vont convenir de lois égalitaires. Mais on peut retourner le raisonnement et imaginer les individus de la position originelle prêts à courir un risque pour pouvoir décompter parmi les privilégiés. Ce qui reviendrait à justifier une société inégalitaire.

Imaginons que les individus, qui aiment le risque, établissent l’esclavage pour 10% de la population, ce qui, selon eux, va être compensé par un gain supérieur de bien-être pour les 90% restants. En ce sens, certains seraient prêts à courir le risque d’être esclaves, et selon une certaine méthode de calcul, ils seraient justifiés.
ça ne marche que pour les simples d'esprit qui sont en grand nombre malheureusement et qui ont fait l'erreur de ne pas placer les plus doués qu'eux au pouvoir ...
 
DKKRR

DKKRR

il a eu raison de faire ça et d'ailleurs qu'aurait il pu faire pour le vieil homme puisqu'il n'a justement rien droit de faire puisqu'il n'est pas médecin et qu'il est interdit de toucher un blessé ?

c'est comme si tu devais choisir entre prendre en chasse un terroriste ou d'aider les blessés dont le nombre ne fera qu'augmenter ...

il y en a qui oseront agir ... pas tous, c'est sûr, mais certains parmi eux !
Il aurait pu tout à fait aller s'enquérir des nouvelles de la dame âgée et éventuellement voir s'il pouvait lui apporter des premiers secours et/ou sécuriser les lieux de l'accident (afin de ne pas provoquer de sur-accident) et appeler également les secours (qui lui a dit que quelqu'un d'autre allait le faire).

Je pense que l'analogie avec le terroriste est très inopportune car s'il est vrai que le fait de l'interpeller pourrait permettre de sauvegarder, éventuellement, des vies dans le futur, il est tout aussi vrai que de se lancer à toute allure à la poursuite de quelqu'un cherchant à nous échapper en voiture, ne peut que mettre gravement en péril la vie de gens qui pourraient tout à fait être heurtés durant la poursuite, que ce soit par nous-même ou par celui cherchant à s'enfuir (et qui n'hésitera pas à prendre tous les risques pour réussir).

Donc au final, son attitude, loin d'être héroique à mon sens, a gravement mis en danger les vies humaines que ce "cortège" a croisées. Tandis que s'il avait laissé partir la personne, certainement celle-ci n'aurait pas roulé à tombeau ouvert dans les rues bondées de la capitale (j'imagine fort bien, n'est-ce pas ?).
 
DKKRR

DKKRR

ça ne marche que pour les simples d'esprit qui sont en grand nombre malheureusement et qui ont fait l'erreur de ne pas placer les plus doués qu'eux au pouvoir ...
Malheureusement la masse, le peuple, se caractérise par son incompétence. L'esprit du peuple est faible et tout naturellement le supérieur ne peut émaner de l'inférieur et en conséquence, ceux qui détiennent l'autorité ne peuvent être qu'à l'image de ceux qui les ont placés là.

Ainsi, un peuple sain ne produira pas une élite malsaine et inversement, un peuple malsain n'élira pas une élite saine.
 
felouquier

felouquier

Nicky31 pour les intimes
Il aurait pu tout à fait aller s'enquérir des nouvelles de la dame âgée et éventuellement voir s'il pouvait lui apporter des premiers secours et/ou sécuriser les lieux de l'accident (afin de ne pas provoquer de sur-accident) et appeler également les secours (qui lui a dit que quelqu'un d'autre allait le faire).

Je pense que l'analogie avec le terroriste est très inopportune car s'il est vrai que le fait de l'interpeller pourrait permettre de sauvegarder, éventuellement, des vies dans le futur, il est tout aussi vrai que de se lancer à toute allure à la poursuite de quelqu'un cherchant à nous échapper en voiture, ne peut que mettre gravement en péril la vie de gens qui pourraient tout à fait être heurtés durant la poursuite, que ce soit par nous-même ou par celui cherchant à s'enfuir (et qui n'hésitera pas à prendre tous les risques pour réussir).

Donc au final, son attitude, loin d'être héroique à mon sens, a gravement mis en danger les vies humaines que ce "cortège" a croisées. Tandis que s'il avait laissé partir la personne, certainement celle-ci n'aurait pas roulé à tombeau ouvert dans les rues bondées de la capitale (j'imagine fort bien, n'est-ce pas ?).
Ton histoire touchera sûrement le coeur des mormons. Mais ton illogisme ne peut que te faire imaginer que tu raisonnes bien en te contredisant dans tes propos... D'un côté tu demandes ''qu'est ce qui prouve qu'il y aurait quelqu'un d'autre pour aller au chevet du blessé'' et de l'autre tu parle des rues bondées de la capitale. Faire partie de la masse n'empeche pas la condescendance...
 
felouquier

felouquier

Nicky31 pour les intimes
Malheureusement la masse, le peuple, se caractérise par son incompétence. L'esprit du peuple est faible et tout naturellement le supérieur ne peut émaner de l'inférieur et en conséquence, ceux qui détiennent l'autorité ne peuvent être qu'à l'image de ceux qui les ont placés là.

Ainsi, un peuple sain ne produira pas une élite malsaine et inversement, un peuple malsain n'élira pas une élite saine.
Parmi le peuple il y a une très faible partie de personne avec un bel esprit et une disposition naturel pour la philosophie. Je ne parle pas des pseudo philosophes copyrightés. Je parle de ceux qui ont des QI ultra élevés qui n'auront jamais de problèmes pour tout comprendre. En clair qu'est ce que ton maire ou ton président pourraient faire qu'un haut QI ne pourrait faire mieux ...
Maintenant il faut aussi que ces personnes aient une bonne éducation et ne soit pas laisser fans les milieux du vice ...
 
DKKRR

DKKRR

Ton histoire touchera sûrement le coeur des mormons. Mais ton illogisme ne peut que te faire imaginer que tu raisonnes bien en te contredisant dans tes propos... D'un côté tu demandes ''qu'est ce qui prouve qu'il y aurait quelqu'un d'autre pour aller au chevet du blessé'' et de l'autre tu parle des rues bondées de la capitale. Faire partie de la masse n'empeche pas la condescendance...
Je vous prie de m'excuser si j'ai pu donner le sentiment d'être condescendant car loin de moi cette intention (pas plus que je n'éprouve celle d'être désagréable ou agressif).
Pour ce qui est de la rue de l'accident, cela ne s'est pas forcément déroulé sur un boulevard ou dans une rue très fréquentée de Paris (je ne sais pas). Ainsi, le Monsieur ne pouvait avoir la certitude que les secours allaient être appelés (sauf si c'est le cas effectivement).
 
DKKRR

DKKRR

Parmi le peuple il y a une très faible partie de personne avec un bel esprit et une disposition naturel pour la philosophie. Je ne parle pas des pseudo philosophes copyrightés. Je parle de ceux qui ont des QI ultra élevés qui n'auront jamais de problèmes pour tout comprendre. En clair qu'est ce que ton maire ou ton président pourraient faire qu'un haut QI ne pourrait faire mieux ...
Maintenant il faut aussi que ces personnes aient une bonne éducation et ne soit pas laisser fans les milieux du vice ...
Seulement, jamais ces gens là ne pourront accéder à la magistrature suprême car jamais ceux-ci ne pourront être élus !!
D'ailleurs, le QI n'est pas un écueil irréductible face à la prise de décisions qui pourraient s'avérer catastrophiques pour tous (Bonaparte était considéré comme un Génie, Churchill également).
 
felouquier

felouquier

Nicky31 pour les intimes
Je vous prie de m'excuser si j'ai pu donner le sentiment d'être condescendant car loin de moi cette intention (pas plus que je n'éprouve celle d'être désagréable ou agressif).
Pour ce qui est de la rue de l'accident, cela ne s'est pas forcément déroulé sur un boulevard ou dans une rue très fréquentée de Paris (je ne sais pas). Ainsi, le Monsieur ne pouvait avoir la certitude que les secours allaient être appelés (sauf si c'est le cas effectivement).
il n'y a aucun mal ...
a paris c'est pas le désert ... et il n'a pas eu a avoir ce genre de dilemme draconien et ne mérite pas en effet de se faire passer pour une personne stupide vu qu'il a fait une bonne action au péril de sa vie ... une bonne action reste une bonne action !
 
felouquier

felouquier

Nicky31 pour les intimes
Seulement, jamais ces gens là ne pourront accéder à la magistrature suprême car jamais ceux-ci ne pourront être élus !!
D'ailleurs, le QI n'est pas un écueil irréductible face à la prise de décisions qui pourraient s'avérer catastrophiques pour tous (Bonaparte était considéré comme un Génie, Churchill également).
pour certain oui pour d'autre non ...

la décision d'un ennemi qui nous veux du mal est toujours mal vue... même si c'est la justice qu'on prend en ennemi ...
 
etre2en1

etre2en1

intersex people are cool
VIB
Les personnes qui sont "trop gentilles", empathiques paraissent faibles aux yeux des autres, je suis pas certaine que ce soit compatible avec l'exercice du pouvoir...
Je crois que si on est si mal dirigé c'est justement parce que nos dirigeants comme Trump ou d'autres n'ont aucune empathie pour ceux dont ils sont censés s'occuper.
 
Haut