• En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

Elections: contre l’abstention massive, le vote obligatoire?

Drianke

اللهم إفتح لنا أبواب الخير وأرزقنا من حيت لا نحتسب
Contributeur
Kiosque360. Le ministère de l’Intérieur aurait récemment demandé l’avis des leaders politiques pour l’instauration du vote obligatoire. L’Istiqlal, l’USFP et le FFD avaient, il y a quelque temps, émis des propositions dans ce sens afin de parer à la hausse progressive du taux d’abstention.
AA
Le débat sur l’instauration du vote obligatoire revient sur le tapis pour parer à l’augmentation progressive du taux d’abstention des Marocains lors des différentes élections. Le ministère de l’Intérieur a appelé, ces derniers jours, plusieurs leaders de partis politiques à examiner ce sujet. Une proposition qui intervient à l’approche de 2021, censée être l’année par excellence des échéances électorales qui dureront de mars à octobre: Chambres professionnelles, communes, Chambres des représentants et des Conseillers. Il faut rappeler que, lors des dernières échéances électorales, le taux de participation avait été faible, notamment pour l’élection des membres de la Chambre des représentants, seuls 43% des 15 millions de votants inscrits s’étant rendus aux urnes.

Un taux de participation en nette diminution par rapport à celui enregistré lors des élections législatives de 2011 (56 %). Selon certaines sources, le ministère de l’Intérieur a demandé l’avis des partis pour l’instauration du vote obligatoire, sans toutefois donner plus de détails. L’Istiqlal et l’USFP avaient présenté des propositions sur ce sujet à l’approche des élections de 2016. Les deux partis avaient, dans des requêtes séparées, appelé à obliger les électeurs à se rendre aux urnes lors des élections communales et législatives...........

 
Les votant devrais instaurer aussi le résultat obligatoire ont peut pas demander le vote obligation si quand ont est élu ont fout rien après
 
Les votant devrais instaurer aussi le résultat obligatoire ont peut pas demander le vote obligation si quand ont est élu ont fout rien après
où tu as vu et dans quel pays ? ....:D

dans tous les pays où il y a un vote, dés que tu es élu ..tu fais ta vie et ce que tu veux ....

Et tu ne reviens qu'aux prochaines élections pour re-pipoter les gens .... :D
 
où tu as vu et dans quel pays ? ....:D

dans tous les pays où il y a un vote, dés que tu es élu ..tu fais ta vie et ce que tu veux ....

Et tu ne reviens qu'aux prochaines élections pour re-pipoter les gens .... :D
C'est un peut ça pour tout les candidats,tu vote pour eux soit ils font tout le contraire de ce qu'ils avait l'intention de faire dans leur programme,ou carrément il font rien,entièrement d’accord avec toi malheureusement,donc la question à 1 millions de dirhams pourquoi allez voter pour des menteurs,escrocs,fainéants
 

Drianke

اللهم إفتح لنا أبواب الخير وأرزقنا من حيت لا نحتسب
Contributeur
Les dirigeants élus ne respectent pas tous leurs engagements...c'est partout...
 

Drianke

اللهم إفتح لنا أبواب الخير وأرزقنا من حيت لا نحتسب
Contributeur
VOTE OBLIGATOIRE: UNE IDÉE À DÉBATTRE ET NON UNE DÉCISION ARRÊTÉE

Kiosque360. Le ministère de l’Intérieur et les partis politiques ont discuté du sujet de l’instauration du vote obligatoire pour contrer l’abstention massive des jeunes. Les deux parties n’ont pas tranché sur cette question, en attendant d’y voir plus clair après la rentrée politique.


Selon des sources avisées, la question du vote obligatoire a été évoquée lors des discussions entre le ministère de l’Intérieur et les partis politiques «sans toutefois qu’une décision définitive n’ait été prise sur ce sujet». Les mêmes sources précisent qu’à «L’approche de chaque échéance électorale, plusieurs propositions sont émises. Les parties concernées discutent de toutes les idées avant de décider de trancher sur tel ou tel sujet». Mais ce qui est certain, c’est qu’il existe une crainte généralisée quant à l’abstention massive lors des élections de 2021, surtout de la part des jeunes. Les observateurs avertis estiment que «les partis politiques disposent d’assez de temps pour réfléchir sur les mécanismes pouvant atténuer l’impact de ces réticences, parmi lesquels on trouve le vote obligatoire qui demeure jusqu’ici une simple idée».

L’USFP et l’Istiqlal avaient, juste avant les élections de 2015, défendu l’instauration du vote obligatoire. Ils ont même proposé d’instituer une amende de 500 dirhams pour tout électeur qui rechigne à aller voter. Les défenseurs du vote obligatoire estiment que cela devrait mettre fin au phénomène de l’abstention et, du coup, donner une plus grande légitimité aux élus à travers la constitution d’organes jouissant d’un poids électoral conséquent. En attendant que le ministère de l’Intérieur et les partis politique se décident sur ce sujet, les concertations entre les deux parties vont s’intensifier à l’approche des échéances de l’année 2021.

Le quotidien Al Massae rapporte, dans son édition du jeudi 12 septembre, que ces concertations se pencheront sur les lois électorales et les propositions des partis politiques pour les améliorer. Des sources avisées estiment que la présentation, en ce moment, de la proposition sur le vote obligatoire, vise à s’accorder un temps de réflexion loin de la pression des élections. Les mêmes sources affirment toutefois que l’on ne peut trancher maintenant sur une quelconque proposition ou décision inhérente à ce sujet.

Il semble que les partis politiques, notamment ceux de la majorité, se concentrent sur la prochaine rentrée politique et les changements prévus au sein du gouvernement et de l’administration. Les leaders des différentes composantes du gouvernement vivent dans un climat d’attente étrange, au moment où le chef du gouvernement attend le feu vert pour valider certaines orientations. Il s’agit notamment de la réduction du nombre des membres de l’Exécutif, de la restructuration du gouvernement à travers la suppression des Secrétariats d’Etat et du repositionnement de certains secteurs ministériels.
 
Le PJD n'est pas d'accord avec le vote obligatoire ...

et pourquoi ?

parce que lui mobilise facilement ses troupes , alors que les autres non ..

renrde le vote obligatoire , va submerger le vote PJD
 

Drianke

اللهم إفتح لنا أبواب الخير وأرزقنا من حيت لا نحتسب
Contributeur
Faut tester ou pas en France c'est pas obligatoire, en Belgique oui voili voilou

Le PJD n'est pas d'accord avec le vote obligatoire ...

et pourquoi ?

parce que lui mobilise facilement ses troupes , alors que les autres non ..

renrde le vote obligatoire , va submerger le vote PJD
 

whygreedy

You are the choices you made
Rendre le vote obligatoire pour masquer les faibles taux de participation dus au désenchantement des marocains vis à vis de l'inaction des dirigeants et l’absence réelle de progrès au Maroc équivaut à casser le thermomètre pour ne pas voir la température monter. Le vote c'est bien les résultats en terme d'amélioration du niveau de vie pour la majorité c'est encore mieux. Je suis un démocrate convaincu pourtant je pense que les chinois préférèrent garder leur possibilité de gagner de l'argent et de nourrir leur famille plutôt que de voter. En bref, le vote c'est bien mais sans progrès social et opportunités économiques çà reste très surfait.
 
Dernière édition:
Rendre le vote obligatoire pour masquer les faibles taux de participation dus au désenchantement des marocains vis à vis de l'inaction des dirigeants et l’absence réelle de progrès au Maroc équivaut à casser le thermomètre pour ne pas voir la température monter. Le vote c'est bien les résultats en terme d'amélioration du niveau de vie pour la majorité c'est encore mieux. Je suis un démocrate convaincu pourtant je pense que les chinois préférèrent garder leur possibilité de gagner de l'argent et de nourrir leur famille plutôt que de voter. En bref, le vote c'est bien mais sans progrès social et opportunités économiques çà reste très surfait.
Le vote obligatoire c'est n'importe quoi,déjà comment le mettre en place,je sais pas qui as une idée aussi stupide
 
Haut